background preloader

Des enfants illettrés s'éduquent seuls avec une tablette !

Des enfants illettrés s'éduquent seuls avec une tablette !
Alors qu'en France l'éducation est obligatoire, on estime qu'il existe environ 100 millions d'enfants à travers le monde qui n'ont pas accès à un enseignement scolaire, et qui sont donc illettrés. Si tant est que l'on trouve suffisamment de candidats, recruter des professeurs pour tous les villages isolés coûterait extrêmement cher. Trop. Beaucoup plus en tout cas que de fournir aux enfants des outils électroniques modernes qui se substitueraient à un professeur en chair et en os. C'est pour vérifier la viabilité de cette idée que l'organisation One Laptop Per Child (OLPC), connue pour ses ordinateurs portables à très bas coût, a mis sur pieds une expérience dont les résultats sont à la fois étonnants et très encourageants. Des membres de l'organisation se sont rendus dans deux villages d'Ethiopie où n'existe aucune éducation scolaire, et ont déposé aux enfants des boîtes en carton scellées par du scotch, dans lesquelles ils avaient mis des tablettes Motorola Xoom. Related:  Education et tablettesBYOD

300 élèves troquent leur cartable contre une tablette tactile 01net le 23/11/11 à 11h00 Une expérimentation sur l’usage du cartable numérique vient d’être lancée dans six collèges du Val-d’Oise, des Yvelines et de la Somme, en partenariat avec les conseils généraux et les académies des départements concernés. Chanceux, 300 élèves et leurs professeurs ont reçu une tablette tactile. Il s’agit de la toute nouvelle Samsung Galaxy Tab 10.1. Ce modèle de 10 pouces a été retenu, au détriment de l’iPad, pour son système d’exploitation Android qui offre une plus grande souplesse d’utilisation. Wikipédia, dico, calculatrice et Google Earth installés C’est justement le but de l’expérimentation : évaluer les nouveaux usages pédagogiques que les enseignants peuvent tirer de cet outil, qu’il s’agisse d’offrir des contenus d’illustrations plus riches lors des cours ou des modes de travail, par groupes ou en individuel. L’intérêt de la tablette ne se limite pas à ses contenus. Un premier bilan prévu pour le mois de février

3° Colloque : Ecriture et technologie | La tablette numérique, nouvelle ardoise de l'élève ? Un jeune Parisien va ouvrir une mosquée progressiste «Dès qu’il est question d’homosexualité, il est difficile de travailler avec les autorités musulmanes», explique en souriant Ludovic-Mohamed Zahed. C’est donc sans soutien des instances religieuses que ce Parisien de 35 ans va ouvrir la première mosquée progressiste de la région, le 30 novembre. «Des mosquées inclusives existent aux Etats-Unis, souligne-t-il. «Lutter contre l’homophobie dans l’islam et l’islamophobie chez les LGBT» En 2010, Ludovic-Mohamed fonde l’association Homosexuels musulmans 2 France (HM2F), «pour lutter contre l’homophobie dans l’islam et l’islamophobie chez les LGBT», une tendance minoritaire mais réelle. Dans un premier temps, un dojo bouddhiste zen de la banlieue Est hébergera le culte du vendredi. Hélène Colau

Fleex : apprendre l'anglais grâce aux séries TV Peut-on apprendre l'anglais en regardant des séries TV ? On se souvient que c'est l'avis du député UMP Denis Jacquat, qui a déposé une proposition de loi pour rendre la version originale sous-titrée (VOST) obligatoire sur les chaînes TV, grâce à un canal supplémentaire sur les modes diffusion numériques (satellite, câble, ADSL, fibre). Mais il n'est toujours pas toujours simple de se convaincre de franchir le pas entre la VO sous-titrée en français (VOSTFR), et la VO intégrale. C'est là qu'intervient Fleex, un nouveau service français qui vient d'ouvrir sa nouvelle version en bêta. Très bien pensé, Fleex permet aux internautes de regarder des films, séries TV ou autres conférences en anglais, et d'adapter le sous-titrage au niveau du spectateur, de façon très personnalisée. Les grands débutants peuvent ainsi choisir de regarder la vidéo sous-titrée intégralement en français, tandis que ceux qui sentent le plus à l'aise pourront faire disparaître tout sous-titrage.

Le mobile à l’école : le couteau suisse de l’étudiant Le téléphone mobile, qui maintenant est souvent un smartphone, est souvent interdit à l’école. C’est dommage : Un mobile est une calculatrice. Veut-on interdire les calculatrices à l’école ?Un mobile est un dictionnaire de poche. Les dictionnaires sont-ils des livres interdits ? Pour ceux qui pensent que des usages de ces outils peuvent faire sens, voici le lien d’un dossier venu de suisse qui pourrait bien leur permettre de reconsidérer cette interdiction : Des téléphones mobiles à l’école ? D’autant qu’aujourd’hui dès le lycée, il est clair que ces téléphones sont bien les équipements les plus diffusés, bien avant les ordinateurs. Crédit photographique : "Kid’s Swiss Army Knife" par CitySkylineSouvenir licence CC-by-nd-2.0 Like this: J'aime chargement…

Sortez vos tablettes, aujourd'hui cours de français... Par François Jarraud Chateaubriand va-t-il épouser Google ? Les nouvelles tablettes numériques peuvent-elles amener les élèves à la littérature ? L'essai a été tenté (et transformé) jeudi 28 avril au lycée Gustave Ferrié de Paris. Le lycée professionnel Ferrié de Paris est un des deux établissements parisiens (avec F Villon) à bénéficier du prêt d'une tablette Samsung Galaxy Tab et d'un accès à l'application de téléchargement Read and Go d'Orange dans le cadre d'un partenariat entre le CRDP de Paris, Orange et le Clemi. Attention pas de filles dans cette classe de seconde télécom et réseaux. "C'est super". Les élèves travaillent sur la presse électronique, encouragés par Philippe Chavernac, professeur documentaliste, et Fabrice Comte, professeur de lettres - histoire qui vont de table en table, appelés par les élèves. La littérature au bout du chemin ? Prof vs tablette ? Voir aussi : L'éducation nationale secouée par les tablettes

Ecritech : L'éducation nationale sous le charme des tablettes Par François Jarraud Le 5 et 6 avril, Nice a accueilli EcriTech32, un séminaire national de formation sur les usages des tablettes numériques. Près de 250 enseignants et cadres de l'éducation nationale ont échangé sur les usages des tablettes numériques. "Ca fait tout. C'est mobile. Il y a quelque chose de nouveau" nous confie Catherine Becchetti-Bizot, inspectrice générale. " Nous sommes en tout cas probablement à l’aube d’un mouvement semblable à celui qui, au milieu des années 1970, a vu la généralisation, dans le cartable de l’élève, des calculatrices", explique Jean-Michel Blanquer, directeur général de l'enseignement scolaire, en ouvrant EcriTech. On notera par exemple les usages de la tablette comme objet nomade. Mais le colloque a aussi mis en avant les points de retard. FRançois Jarraud Voir aussi : Tablettes en lettres Sortez vos tablettes

Le sous-lieutenant Jallal Hami "voulait rendre à la France un peu de ce qu'elle lui avait donné" Dans la nuit de lundi à mardi, un jeune officier-élève de l'école spéciale militaire de Saint-Cyr à Guer (Morbihan), le sous-lieutenant Jallal Hami, trouvait la mort par noyade au cours d'une soirée d'"intégration". Une enquête judiciaire est en cours, qui devrait être prochainement confiée au parquet de Rennes. L'avocate de la famille de l'officier défunt, Me Marie-Laure Ingouf, explique dans une interview au Point qui était ce jeune homme immigré algérien naturalisé français qui voulait servir sous les armes son nouveau pays : l'excellence de ses études, la promotion sociale qu'illustrait son parcours exceptionnel, son intégration directe en troisième année en raison du niveau de ses titres universitaires. Marie-Laure Ingouf fait également le point sur les interrogations nombreuses qui se font jour quant aux circonstances de ce drame et demande l'ouverture d'une information judiciaire pour "homicide involontaire". Comment, à votre connaissance, se situait-il à Saint-Cyr ?

Tice Education : Premier portail de l'éducation numérique - Tice, TBI, supports de cours, B2i, Quizz C2i, tablettes tactiles - Bienvenue Joute n°85 : Les portables en classe Joute n°85 : Les portables en classe Posté par godefroy_lehardi godefroy_lehardi Bonjour à tous, Ca y est, la rentrée est passée et Jamo est bien content d'avoir retrouvé ses élèves. Ce qui le chagrine davantage est la perspective de devoir supporter les sonneries de leurs téléphones portables pendant les cours. Sachant que : - il y a autant de filles polies que de garçons distraits, - il y a deux fois plus de garçons polis que de filles impolies, - il y a 3 fois plus de garçons distraits que de filles distraites, - si les distraits oubliaient carrément de venir en cours, on aurait 3 fois moins de chances d'entendre une sonnerie, - on compte autant d'élèves polis que de garçons qui laissent leur portable allumé, - il y a au moins un garçon et une fille dans chaque catégorie. Question : Combien y a-t-il de portables allumés dans la classe ? RickyDadj RickyDadj Salut godefroy, et merci pour la joute. Publicité panda_adnap panda_adnap Bonjour masab masab Bonjour, Merci pour cette énigme ! ksad ksad .

Apprendre avec le téléphone mobile, y réfléchir ensemble J’ai donc lu Pourquoi et comment utiliser le téléphone cellulaire à des fins pédagogiques ? par Alexandre Roberge Sur Thot grâce au tweet de @W2YDavid « : RT @tjeanbaptiste: /via @thot une lente évolution de la perception du téléphone portable dans l’enseignement #eduipm ». Et cela me donne envie de rebondir. Il n’y a pas tant d’article que ça sur le sujet du mobile pédagogique en France. Alexandre Roberge, donc nous explique que les choses bougent. Dans son analyse, je retiens que quelques commissions scolaires autorisent l’usage des mobiles pour des fins pédagogiques. Il paraît donc intéressant de pouvoir faire une collecte, même anonyme dans un premier temps, pour avoir une idée de ce qui existe, de ce qui est intéressant, de ce qui marche, de ce que cela peut apporter pédagogiquement. Et cela peut même permettre d’interagir dans la classe ! Connected, connected Korea Bref, l’avènement des mobiles amplifie encore les possibilités offertes par le web2.0. Like this:

Un guide pour utiliser l'iPad en classe Joanne Beaulieu, conseillère pédagogique en intégration des TIC (Secteurs primaire et secondaire, commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Iles), publie un guide d'utilisation de l'iPad en classe. Joanne Beaulieu, conseillère pédagogique en intégration des TIC (Secteurs primaire et secondaire, commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Iles), publie un guide d'utilisation de l'iPad en classe. Elle propose un parcours en plusieurs étapes : Questionnement et réflexionMise en place du projetExplorationMise en commun des suggestions d'applications par disciplinePartage et propositions de scénarios pédagogiques Le projet est décrit dans toutes ses étapes. Le parcours est complété par diverses ressources complémentaires : Annexe 1 : contrat d’engagement du projet iPadAnnexe 2 : liste des applications à télécharger en classe de renforcementL'outil iPad et la lectureMode d’emploi de l'iPad, ressources Ce guide pratique méthodologique est placé sous licence Creative Commons.

Aux sources de la culture geek » Article » OWNI, Digital Journalism Autrefois marginalisée, la culture Geek est rapidement rentrée dans les normes. Décryptage d'une mode souvent méconnue. J’en parlais il y a quelques jours : le geek est devenu, depuis quelques années, une figure d’une force et d’une légitimité peu commune. Qui ne se dit pas geek aujourd’hui ? Le moindre possesseur d’un Iphone se revendique comme tel. Les vrais geeks, ceux qui ont fait de l’informatique un mode de vie et qui lisaient The Lord of the Ring en VO avant que Peter Jackson ne rende ça trendy, s’énervent. Mais d’où vient cette culture geek ? Où prend-elle ses racines ? Mais qu’est-ce qui fait qu’il y a une unité de cette culture ? Les musiciens de danse [...] peuvent être définis simplement comme des personnes qui jouent de la musique populaire pour gagner de l’argent. Ces problèmes ne sont-ils pas aussi auxquels se confrontent ceux qui ont choisit de faire de l’informatique et du bidouillage quotidien de machines compliquées leur boulot ?

iPad : Apple truste les écoles américaines iPad : Apple truste les écoles américaines L’iPad est sur le point de s’imposer dans les écoles élémentaires aux Etats-Unis pour remplacer les livres scolaires. Différentes tests sont menés à travers tout le pays pour déterminer les avantages de l’apprentissage en numérique. L’iPad devrait remplacer les livres scolairesDans tous les états, des programmes d’achat en masse d’iPad voient le jour visant à remplacer les manuels scolaires. Une stratégie d’implantation à long terme.Apple a développé une stratégie particulièrement ingénieuse pour rendre l’iPad indispensable. Des applications pour toutes les matièresMathématiques, lecture, dessin, il existe des applications pour toutes les matières. Les enseignants ne jurent que par l’iPad L’engouement pour l’iPad dans le corps enseignant amène certains professeurs à se poser des questions. En France, une expérimentation est en cours en Corrèze où 3300 iPad ont été distribués aux écoliers. Source : NYT

Related: