background preloader

Tableaux de Michel-Ange

Tableaux de Michel-Ange
Certe, il était hanté d’un tragique tourment, Alors qu’à la Sixtine et loin de Rome en fêtes, Solitaire, il peignait Sibylles et Prophètes, Et, sur le sombre mur, le dernier Jugement. Il écoutait en lui pleurer obstinément, Titan que son désir enchaîne aux plus hauts faîtes, La Patrie et l’Amour, la Gloire et leurs défaites ; Il songeait que tout meurt et que le rêve ment. Aussi ces lourds Géants, las de leur force exsangue, Ces Esclaves qu’étreint une infrangible gangue, Comme il les a tordus d’une étrange façon ! Et dans les marbres froids où bout son âme altière, Comme il a fait courir avec un grand frisson La colère d’un Dieu vaincu par la Matière ! * José Maria de Heredia « La nature et le rêve », Les trophées.

http://www.eternels-eclairs.fr/tableaux-michel-ange.php

Related:  L'oeuvre de Michel Ange

Michel Ange Deux ans plus tard environ, il étudie à l'école de sculpture du jardin des Médicis de la place Saint-Marc et il ne tarde pas à être invité dans la maison de Laurent de Médicis, dit le Magnifique. Il a alors l'occasion de rencontrer les plus jeunes des Médicis, dont deux vont plus tard devenir papes (Léon X et Clément VII). Il fréquente également un cercle d'humanistes et de lettrés tels que Marsile Ficin, Francesco Landini et Politien. à l'âge de seize ans, il a déjà produit au moins deux bas-reliefs, dont le Combat des Lapithes et des Centaures (1490-1492, Casa Buonarroti, Florence) qui fait référence aux sarcophages de l'Antiquité tardive. Son mécène, Laurent de Médicis, meurt en 1492 ; et fin novembre 1494, il quitte Florence, au moment où les Médicis en sont temporairement expulsés.

Michelangelo Buonarroti , dit en français Michel-Ange Sculpteur, peintre, architecte et poète italien (Caprese, près d'Arezzo, 1475-Rome 1564). Premier artiste considéré de son vivant dans toute la dimension de son génie, Michel-Ange fut un maître du sublime à l'époque de la seconde Renaissance. L'exigence de perfection à laquelle il se soumit et la perception qu'il eut de l'opposition entre la détresse humaine et le monde divin confèrent à son œuvre une force éternelle. 1. Apprentisage florentin Fils d'une famille ruinée, Michel-Ange n'est pas censé faire une carrière artistique.

Projet Gutenberg : 40.000 ebooks gratuits pour ses 40 ans Le projet pionnier et inventeur de l’ebook fête son anniversaire de la plus belle manière… Le plus vieil acteur de l’ebook, c’est bien le projet Gutenberg, un nom, vous l’aurez compris, qui fait référence au célèbre imprimeur. C’est maintenant le chiffre de 40.000 ouvrages faits « maison » qui a été atteint pour fêter les 40 ans de cette immense collection qui a été, comme pour beaucoup, mon premier contact avec les ebooks. Michelangelo di Lodovico Buonarroti Simoni (Michel-Ange) Il n'hésitera pas, dans son audace, à briser nombreux principes en matière de représentation picturale. Il deviendra le plus démesuré des artistes de la Renaissance et le plus païen des illustrateurs de la foi catholique. Michel-Ange sera un précurseur du baroque.

Lorenzo Bernini, le second Michel-Ange Né à Naples le 7 décembre 1598, mort à Rome le 28 novembre 1680, Lorenzo Bernini était un artiste italien qui a travaillé principalement à Rome. Il était le meilleur sculpteur de son temps ainsi qu'un éminent architecte. En outre, il peignait, écrivait des pièces de théâtre et exécutait des travaux en métal ainsi que des décors. En étudiant la sculpture classique, Bernini acquit la capacité unique de capturer, avec le marbre, l'essence d'un moment narratif avec un réalisme qui était presque choquant. Le David de Michel-Ange Coup de génie d’un jeune sculpteur, cette oeuvre surpassant le modèle grec a été réalisée par Michel-Ange avant qu’il eût atteint l’âge de 30 ans. Commencée en 1501, elle a été dévoilée le 8 septembre 1504 sur la place de la Signoria à Florence. Michel-Ange entre 1501 et 1504 Né en mars 1475 en Toscane, d’une famille de petite noblesse florentine désargentée, Michel-Ange, qui manifestait depuis plusieurs années des talents singuliers pour le dessin, a rejoint, en 1488 (il avait donc 13 ans), l’atelier du peintre Ghirlandaio à Florence.

Saint Matthieu (Michel-Ange) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le Saint Matthieu est une statue en marbre du grand peintre et sculpteur italien de la Renaissance Michel-Ange, conservée aujourd'hui en la Galleria dell'Accademia de Florence. Le Saint Matthieu est une sculpture en marbre d'une hauteur d'environ 271 cm réalisée vers l'an 1503 respectant l'esthétique de l'inachevé, le non-finito de Michel-Ange[1] : le saint semble émerger avec difficulté du bloc de marbre laissé en partie visible. Vie de Michel-Ange, première partie : les années de formation (1475-1492) L’Enfance de Michel-Ange : de sa naissance à son arrivée à Florence Michel-Ange est né le 6 mars 1475 (la date qui figure dans les biographies, du 6 mars 1474, est celle du calendrier florentin, qui fait débuter l’année le jour de l’Annonciation, fêtée le 25 mars), à Caprese, petite ville de Toscane du diocèse d’Arezzo et proche de Florence. Son père était de petite noblesse, liée aux Simoni selon Vasari, ou aux plus prestigieux Canossa selon Condivi.

La première Pietà de Michel-Ange Pietà, 1498-1500, par Michel-Ange (1475-1564) Basilique Saint-Pierre, Rome. Cette oeuvre, réalisée à Rome peu avant le David florentin, témoigne d’une maîtrise et d’une maturité artistique exceptionnelles. Il est difficile d’imaginer que l’artiste l’a commencée à l’âge de 23 ans. Réalisée à l’aube de la Renaissance, à la fin du 15e siècle, elle est la première oeuvre baroque, mouvement qui n’atteindra son apogée qu’un siècle plus tard.

Related: