background preloader

Méthodes agiles : la conception logicielle appliquée au monde physique

Méthodes agiles : la conception logicielle appliquée au monde physique
Par Fabien Eychenne le 31/10/12 | 15 commentaires | 15,887 lectures | Impression Depuis une quinzaine d’années, la majorité des développements de logiciels s’appuie sur des méthodes dites “agiles”. Sous cette bannière se regroupent plusieurs méthodes basées sur un développement itératif et incrémental, dans lequel la recherche de solutions aux problèmes rencontrés s’appuie sur la collaboration de pair à pair. Elle promeut des réponses rapides et flexibles, une planification des tâches adaptatives dans des laps de temps très courts permettant une très grande réactivité. L’objectif central est de trouver de meilleurs moyens de développer des logiciels. Cet ensemble de méthodes a fait ses preuves dans le domaine du logiciel libre et pourrait pour certains, demain, s’appliquer aux méthodes de travail de la production de biens, de connaissances, dans les entreprises, les administrations, les associations, etc. Image : Joe Justice au OuiShare Talk de l’Ensci, photographié par Stan Jourdan.

http://www.internetactu.net/2012/10/31/methodes-agiles-la-conception-logicielle-appliquee-au-monde-physique/

Related:  ux designcréativité en CMémoireGestion de projetstechnology & society

Référentiel des pratiques Agiles Compétence De quoi s'agit-il? L'intégralité du travail à réaliser est découpée en incréments fonctionnels et les activités de développement s'organisent autour de ces incréments appelés "User Stories". Adopter la pratique des User Stories implique de tenir pour généralement vraies un certain nombre d'hypothèses sur ces incréments: on peut les réaliser dans un ordre arbitraire, et chacun indépendamment des autres peut avoir une valeur pour l'utilisateur.

Les dispositifs créatifs en questions (1/2) : ce que la créativité libère Il n’est pas toujours facile de montrer aux gens qu’on peut innover simplement et rapidement – surtout dans des secteurs qui paraissent, a priori, rétifs à l’innovation. Nos routines quotidiennes nous empêchent bien souvent de trouver des solutions pour faire les choses autrement. Cela ne signifie pas qu’il faille faire tout ce que l’on fait autrement, mais interroger nos pratiques permet toujours d’introduire des moments de réflexivité pour tenter de les améliorer. D’où l’idée, ravivée notamment par les premiers Barcamps ou les interventions de designers dans le champ de l’innovation sociale, de créer des évènements, pour imaginer faire autrement… et le montrer concrètement.

L'organisation et la gouvernance agile « Etre acteur, c’est être créateur » – Identifier et actionner les leviers qui vont renforcer les individus au profit du collectif – Responsabiliser et rendre autonomes les acteurs de l’entreprise Méthodes agiles : gérer les entreprises comme des logiciels Depuis une quinzaine d'années, la majorité des développements de logiciels s'appuie sur des méthodes dites "agiles". Sous cette bannière se regroupent plusieurs méthodes basées sur un développement itératif et incrémental, dans lequel la recherche de solutions aux problèmes rencontrés s'appuie sur la collaboration de pair à pair. Elle promeut des réponses rapides et flexibles, une planification des tâches adaptatives dans des laps de temps très courts permettant une très grande réactivité. L'objectif central est de trouver de meilleurs moyens de développer des logiciels.

Arrêtez de réfléchir comme hier, pensez comme demain ! Internet n’est pas seulement un outil idéal pour permettre la rencontre d’une offre et d’une demande favorisant la consommation collaborative. Le réseau joue également un rôle potentiellement beaucoup plus disruptif : la mutation de notre culture commune. Le développement rapide des initiatives de consommation collaborative est fortement lié au développement de l’accès à Internet. L’accès au réseau par le plus grand nombre rend possible la rencontre d’une offre et d’une demande conséquentes qui vient répondre aux problématiques de masse critique. Mais Internet joue également un autre rôle, plus long terme, plus évolutif, qui n’est pas mesurable en nombre d’inscrits ou de membres et qui a pourtant un potentiel disruptif beaucoup plus important. Il s’agit de l’impact sur notre culture commune de l’accès à Internet et de l’évolution de l’appréhension du futur qu’implique l’émergence de cette nouvelle culture.

Cartographie de l’UX : méthodes, livrables & savoirs Il est souvent difficile d’expliquer le processus qui conduit à la conception d’un service sur les bases des méthodologies de l’expérience utilisateur (UX). C’est pourquoi, je vous propose une cartographie des méthodes, des livrables et des savoirs. Pour expliquer, brièvement la construction de cette carte, à l’horizontal vous avez le déroulement d’un projet de la découverte à la production. A la vertical, un axe qui va du plus pragmatique au plus scientifique sans toutefois opposer les deux. Les flèches représentent les liens les plus fréquents entre deux phases de la conception.

La pioche créative: Cartes et Créativité Ne soyez pas étonné si vous surprenez vos collègues les cartes à la main en pleine journée! L'erreur serait de les sermonner sur leur attitude car il est fort possible que vous les ayez surpris au milieu d'une session créative. Hé oui, si vous avez déjà épuisé votre service achats en leurs demandant des feutres de couleur, des post it aux formes exotiques et tout sorte de matériel "bizarre" dans un contexte d'entreprise, commencez par leur offrir un café ou une boite de chocolat car cet article risque de provoquer des achats originaux.

Les 7 principes agiles - Centre de formations Agileom Découvrez les principes agiles, fondateurs de nos enseignements dans nos formations et ateliers 1 – La convergence vers le client Energie planifiée + énergie émergente = convergence.

Related:  Peer productionCréativité, Conception innovante et génération d'idéesAgilité