background preloader

Choisir le bon visuel pour ses données

Choisir le bon visuel pour ses données

Les meilleures data visualisations de 2015 Comme chaque année, le site Information Is Beautiful a décerné ses prix aux meilleures réalisations de data visualisation à travers le monde. Le jury de l'édition 2015 a attribué la médaille d'or à une représentation des maladies infectieuses aux Etats-Unis sur une période de 80 ans. La médaille d'argent récompense une réalisation très réussie des langues parlées dans le monde qui fait apparaître une sur-représentation de la langue chinoise (et de ses dérivés). La médaille de bronze couronne une image des alliances politiques au sein de la Chambre des Représentants aux Etats-Unis. Information Is Beautiful a également attribué une série de prix dans les domaines du journalisme de données, de l'infographie, et des cartes interactives.

6 – Livre blanc sur la data visualisation, le retour de 30 entreprises 01net le 28/06/13 à 11h50 Si Napoléon est connu pour ses conquêtes et son rôle d’empereur, il l’est beaucoup moins en tant que précurseur involontaire de ce qui est devenu une mode dans le secteur IT, la « data visualisation ». Charles Joseph Minard, ingénieur civil français, a retracé en 1969 les pertes humaines de la Grande Armée lors de la campagne de Russie. En représentant par un graphique une grande quantité de données (les quelque 600 000 grognards), le trajet effectué et une courbe présentant la variation de température dans le temps, il a fait ce que l’on appelle de la « data visualisation ». SAS définit ce phénomène comme « l’exploration visuelle et interactive et la représentation graphique des données, quelles qu’en soient la volumétrie (du small data au big data), la nature ou la provenance. L'évolution de la Grande Armée lors de la campagne de Russie, par Charles Joseph Minard. Pourquoi faire de la data visualisation ? © impactvisuel.net

5 – Rendre visuelles des données brutes La data-v isualisation c’est LA nouvelle tendance de création de contenu. Un mot anglais (une fois de plus) pour décrire une nouvelle forme de traitement de l’information. Sur le site de France Inter, Julien Baldacchino présente le concept comme « l’art d’exposer, de façon graphique, des données brutes ». Une infographie, par exemple, est une forme de data-visualisation. - Rendre les données, parfois complexes, plus digestes pour le lecteur, accessibles à tous pour créer un lien avec le lecteur - Rendre esthétiques, attractives les données pour obtenir la confiance du lecteur Autrement dit, la data-visualisation c’est créer de l’information esthétique. Car en 2013, tout site producteur de contenu a bien compris que le visuel est devenu un élément déterminant dans la mise en scène de l’information. Packaging de brique de lait réalisé par Audrée Lapierre. On se souvient aussi de la vidéo Debtris de 2010, visant à expliquer à travers une partie de Tetris la dette américaine.

Related: