background preloader

Léonard de Vinci

Léonard de Vinci
La Joconde est sans doute le tableau le plus contemplé au Monde. Elle a passé toutes les modes, les styles, les époques et son succès d'hier aujourd’hui n'est pas terni. Mais on ne peut trouver beaucoup d’autres peintures de Léonard de Vinci ; on n'en compte seulement qu'une douzaine. Léonard de Vinci, ce "touche à tout" inspiré que les italiens appellent Léonardo, a su pratiquer avec beaucoup de talent toutes sortes d’activités. Nous avons admiré d’abord la beauté de ses tableaux, puis on a découvert une oeuvre gigantesque, des découvertes considérables pour l'époque. Nous avons eu envie de connaître ses motivations, sa vie, pendant laquelle il s’est heurté à la jalousie, la solitude et l'incompréhension. Cher léonard, Tu passes les quatorze premières années de ta vie auprès de ton grand-père et de ton oncle, à la campagne, au milieu des animaux et des végétaux. Puis en 1466, tu rejoins ton père à Florence. Tu repars ensuite pour Florence. Dessins de machine volante - v. 1485 Related:  Léonard de Vinci - Ingénierie et inventionSociétés et cultures de l’Europe médiévale du XIe au XIIIe sièclBazar temporaire 7

Fichier:Écluse-Léonard-de-Vinci.jpg Inventions de Léonard de Vinci Vieillard et tourbillons d’eau Dessin à la plume (fac-similé), vers 1513, Florence, Cabinet des dessins et des estampes. Traduction du texte en bas du dessin : « Observe le mouvement de l’eau à sa surface, comme il ressemble à celui d’une chevelure dont un mouvement du poids du cheveu et l’autre l’orientation des boucles ; ainsi, l’eau forme des tourbillons dus, en partie, à l’impulsion du courant principal et en partie aux mouvements incidents du retour ». Mélancoliquement appuyé sur sa main, le vieil homme regerde dans le lointain. Qu’est-ce que l’eau ? Esquisse d'un hélicoptère : vis aérienne (détail d'une feuille d'esquisses) 1487 - 1490, dessin manuscrit B, Folio 83 v, Paris, Institut de France. La « vis aérienne » peut être considérée comme l’ancêtre de l’hélicoptère moderne. Dessins de machine volante vers 1485 Rien n'a autant préocupé Léonard de Vinci que le rêve de voler. - Consulter " Léonard de Vinci ingénieur " sur le site du CNED -

les inventions de Leonard - Léonard de Vinci Il est sans doute difficile de prouver de manière incontestable quelles sont les inventions de Leonard de Vinci. Pourtant en examinant quelques cas bien particuliers, cela devient possible. Parmi ces cas nous trouvons : la machine volante, la machine à polir les miroirs et des machines pour les textiles. Ce qu'il invente avec ses machines à polir les miroirs, c'est la possibilité de gérer la concavité de ces derniers. Dans le domaine des machines pour les textiles, il n'a pas perfectionné le rouet à filer comme nous l'avons toujours pensé, en effet, l'ailette existe déjà dans un manuscrit allemand de 1470. Cependant, sa plus grande invention c'est bien celle de la machine à voler. dessin d'arbalète géante La "vis aérienne" et la "machine volante"

~~ Léonard De Vinci ~~ 3)Les machines de guerre. L'arbalète géante Elle a été inventé autour de 1486. Cette arbalète géante était montée sur un char. Les roues s'inclinent à la façon de certains modèles du choc de suspension actuel de voitures allemandes, pour absorber en retour et corriger la hauteur. Elle présente des lames élastiques dont le manche diminue à proximité destinée à quelques extrémités de l'arc. Ce fut l'une des principale idées derrière de nombreuses inventions de guerres de Léonard de Vinci. Utilisation: Le soldat fait tourner une manivelle pour retirer l'arc et les charges de l'artillerie: le soldat aurait alors utilisé un maillet pour frapper un axe de blocage et le feu de l'arme. La catapulte Le projet de catapultes de Léonard de Vinci date des années 1490. Il imagina deux grands ressorts taillés dans un bois pillé, qui offraient une très grande force de propulsion.

Fichier:Léonard de Vinci - Codex Vallardi 2282 r.jpg Transition démographique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La théorie de la transition démographique part d'un constat simple, à savoir que les variations spatiales de la mortalité et de la natalité sont dues à des différences d'évolution démographique selon les pays et les régions concernées. Le schéma de la transition démographique est un modèle spatio-temporel permettant de décrire le passage d'une population ayant des taux de natalité et de mortalité élevés à une population ayant des taux de natalité et de mortalité faibles. L'hypothèse de base de la théorie de la transition démographique est que toutes les populations du monde vont évoluer de la même façon, avec des décalages de calendrier dans cette évolution. Les quatre temps[modifier | modifier le code] La transition démographique Régime démographique traditionnel (pré-transition)[modifier | modifier le code] Première phase de transition[modifier | modifier le code] Seconde phase de transition[modifier | modifier le code]

Léonard de Vinci Artiste et savant italien (Vinci, près de Florence, 1452-manoir du Cloux, aujourd'hui château du Clos-Lucé, Amboise, 1519). Initiateur de la seconde Renaissance, Léonard de Vinci est la figure même du peintre visionnaire, mais aussi du génie universel. Il observa la nature avec l'acuité du savant et, passionné de technique, fut un inventeur trop en avance sur son temps pour que ses projets fussent réalisés. 1. Les débuts à Florence Fils de Ser Piero, notaire de la seigneurie de Florence, et d'une paysanne, Léonard de Vinci entre, en 1469, dans l'atelier de Verrocchio, qui lui enseigne la sculpture et la peinture – et lui apprend à maîtriser la perspective. Il habite Florence jusque dans les années 1481-1482. Dans l'Adoration des Mages (vers 1481, [inachevé]), il initie la technique du « sfumato », sorte de voile qui dilue les masses plastiques dans une réalité nouvelle, plus suggestive, plus poétique, et qui rend imperceptible la transition entre les couleurs, les ombres et les lumières.

L'Ingénieur - Léonard de Vinci Si Leonard de Vinci est un des plus grands artistes qui soient, il ne se contente pas d'exceller dans ce domaine : en effet, Da Vinci est aussi un ingénieur de talent, unanimement reconnu. Dans cette partie, nous aborderons cet aspect de Leonardo, ainsi que ses études scientifiques, anatomiques, mécaniques et ses diverses inventions. Le génie de cet homme réside dans sa capacité à créer des liens entre les différents domaines qu’il étudie, afin de réaliser des inventions toujours plus innovantes, surtout avec les moyens et les connaissances de l’époque. En effet, si l'humanisme de la Renaissance ne liait pas les sciences et les arts, on ne peut que constater à quel point les études de Vinci en sciences et en ingénierie sont étroitement liées à son travail artistique. Les manuscrits de Léonard, appelés codex et comptant environ 13 000 pages, nous montrent par ses observations, ses notes, ses dessins et surtout par son l’analyse qu’il est le précurseur de la science moderne. Le médecin :

Related: