background preloader

Pourquoi trop de projets de réseaux sociaux d’entreprise échouent dans les 6 mois

Pourquoi trop de projets de réseaux sociaux d’entreprise échouent dans les 6 mois
Aujourd’hui, les entreprises qui n’ont pas une réelle présence sur les médias sociaux grand public sont l’exception. Les sociétés explorent même les bénéfices des réseaux sociaux internes pour leur organisation. Au cours des dernières années, beaucoup de choses ont changé dans l’attitude des entreprises envers les réseaux sociaux. Il n’y a pas si longtemps, les cadres dirigeants étaient terrorisés à l’idée que des secrets d’entreprise puissent être divulgués sur Facebook et Twitter, et ils percevaient l’utilisation des réseaux sociaux uniquement comme une perte de temps, un lieu idéal pour les commérages de bureau. Aujourd’hui, ce sont les entreprises qui n’ont pas une réelle présence sur les médias sociaux grand public qui sont l’exception, et de plus en plus d’entreprises sont en train d’explorer les bénéfices des réseaux sociaux internes pour leur organisation. De nos jours, il y a de moins en moins de promoteurs de ce concept simpliste de machine à café virtuelle.

http://www.journaldunet.com/solutions/expert/52615/pourquoi-trop-de-projets-de-reseaux-sociaux-d-entreprise-echouent-dans-les-6-mois.shtml

Related:  stratégie et managementEspaces et sites participatifs détenus par des marquesRSE

Veille stratégique : un outil devenu nécessité pour beaucoup d’industriels INFOGRAPHIE Le baromètre Digimind 2012 témoigne de la demande croissante de services de veille concurrentielle et d’e-réputation de la part des entreprises, notamment industrielles. Pour près de 90 % des entreprises interrogées par Digimind, éditeur de logiciels français spécialisé dans les solutions de veille stratégique, logiciels d'e-réputation et "competitive intelligence", la surveillance de la concurrence sur Internet est un enjeu majeur. Un enseignement qui en dit long sur l’évolution d’un outil devenu nécessaire aux industriels. "L’intérêt d’une veille stratégique pour un industriel est multiple : surveiller ce que font ses concurrents directs, se tenir au courant des mutations de son marché, anticiper les évolutions de son produit, guetter les innovations technologiques ou encore se prémunir des menaces", détaille Christophe Asselin, expert veille Internet chez Digimind. La veille mutualisée, alternative à la cellule de veille Crise d'image : un impact possible sur les ventes

Les TIC au service des territoires Depuis 2005, la collection Paroles d'élus valorise des initiatives numériques des collectivités au service des territoires. La présentation de ces initiatives fait l’objet à la fois d’un ouvrage annuel, et d’un site Internet participatif, parolesdelus.com. Autant de témoignages du dynamisme et de l’audace dont savent faire preuve les territoires pour promouvoir l’usage numérique et en faire un levier de croissance. Avec parolesdelus.com, le dispositif éditorial Paroles d'élus prend une dimension plurimédia. Vous trouverez dans cette rubrique la présentation du site parolesdelus.com en vidéo par chaque partenaire.

Un RSE fait-il diminuer le pouvoir des managers ? J’entends souvent des personnes parler des conséquences d’un RSE (Réseau Social d’Entreprise) sur le pouvoir des managers. Ils sont dans la crainte d’un changement radical dans le rapport manager/salarié. Certes, ces nouveaux outils visent à faire évoluer nos modes de travail au quotidien mais je ne pense pas qu’ils changeront radicalement les rapports hiérarchiques établis dans les entreprises françaises. Un RSE aidera même le manager dans son quotidien s’il est bien utilisé. Le bon manager

Emploi : Un Facebook interne chez Renault Le constructeur automobile a lancé son réseau social en interne. Objectif : créer la communauté de travail la plus vaste possible, au-delà des frontières. En deux semaines, quelque 3500 profils ont été créés. Comme de plus en plus d'entreprises, Renault s'est laissé séduire par un réseau social interne. Nommé My Declic, qui était déjà le nom de l'intranet du groupe, le service s'adresse aux 128.322 salariés du groupe, peu importe leur rôle et leur position hiérarchique. À peine 15 jours après son lancement, 3500 profils ont déjà été créés. Nommer un responsable du changement numérique en entreprise par @damiendouani #e20 01net. le 24/10/12 à 07h00 Faut-il nommer un responsable des réseaux sociaux interne ? C’est en lisant le contenu de cette conférence que la question m’est venue en tête. La question est loin d’être anodine.

Usage des outils d’intelligence collective Le rôle des formes organisationnelles Une nouvelle publication des « Essentiels » de la première vague de projets de recherche du Programme ISD de la Fondation CIGREF : Cette étude baptisée « USE.ORG » a pour objet d’analyser le rôle de la structure Organisationnelle. Elle a été menée sous la responsabilité de Bernard Fallery, Professeur des Universités à l’Université Montpellier 2. Plateforme de blogs - Les blogs EducPros au service de l’enseignement supérieur - Educpros.fr On en parleFrédérique Vidal, une pragmatique Rue Descartes L'actu des blogueurs Blog | Les lundis TICE Moteur de recherche : le tracking ne permet plus de travailler sereinement Le RSE chez la Société Générale et PSA Peugeot Société Générale prévoit de se servir de son RSE pour socialiser ses apps métiers. Quant à PSA Peugeot Citroën, il utilise le collaboratif pour stimuler l'innovation participative. Après avoir passées le stade de la découverte, les entreprises sont nombreuses à s'intéresser aux réseaux sociaux d'entreprise pour répondre à des enjeux business. En particulier ceux liés à l'amélioration de leur efficacité opérationnelle et à la socialisation de leur système d'information. Alors que s'ouvre la conférence Entreprise 2.0 Summit, qui se tient du 10 au 12 février sur le campus de l'ESCP à Paris, le JDN en profite pour lever le voile sur deux projets RSE et collaboratifs présentés à l'occasion de l'événement.

Un réseau social d’entreprise : globalement du temps perdu ? Printer-friendly version Send to friend Alex Mermod, CEO, Calinda Software 77 % des collaborateurs se connectent à Facebook pendant leurs heures de travail… à 87% sans raison professionnelle (source Nucleus Research). Des usages qui peuvent faire peur sur l’utilisation des réseaux sociaux au sein de l’entreprise. Pour autant, ne pouvons-nous pas tirer parti des avantages de l’approche des réseaux sociaux dans un contexte professionnel ?

Communication interne et réseaux sociaux d’entreprise La communication interne s’adapte, elle aussi, aux nouveaux outils utilisés par les salariés. Les réseaux sociaux d’entreprise bousculent les anciens modèles : la communication descendante et centralisée cède peu à peu la place à une communication transversale et individualisée. Dans le livre blanc sur les réseaux sociaux d’entreprise, publié en octobre 2012, j’ai abordé la question du nouveau rôle de la communication interne. Voici un résumé du chapitre qui lui est consacré. communication, shutterstock

L'organisation, avant tout une histoire humaine Toute entreprise, quelle que soit son activité, se doit de mettre en place une organisation. Cette organisation est, non seulement indissociable de son fonctionnement, mais particulièrement cruciale dans la mesure où elle va déterminer de façon certaine l’avenir de l’entreprise – "l’organisation, c’est aussi le résultat", Jean-Pierre Richard. Une telle certitude peut d’ailleurs apparaître bien audacieuse dans un contexte aussi changeant que celui de l’entreprise et aussi soumis aux aléas de marchés. Et pourtant, si la solidité d’une entreprise est probablement le fruit d’un subtil compromis entre des intérêts individuels, corrélés à des intérêts collectifs, dans un environnement complexe et en perpétuel mouvement, il n’en demeure pas moins que l’entreprise qui fonctionne convenablement répond à quelques critères bien identifiés, dont l’organisation est sans doute la pierre angulaire. Qu'est-ce qu’une organisation d’entreprise ? Une organisation est aussi faite de subjectivité

Assistance B&YOU - Questions & Réponses - Entraide - FAQ Prix sans carte SIM (vendue 1€ avec souscription et portabilité sur b-and-you.fr) Illimités vers 199 correspondants par mois (au-delà : facturés hors forfait). En France métropolitaine. 13 freins et obstacles à l’adoption des Réseaux Sociaux d’Entreprise (#RSE) Tout comme les dispositifs de veille, la mise en place d’un réseau social d’entreprise (RSE) ne s’improvise pas, et nécessite un certain nombre de prérequis pour augmenter les chances de sa réussite et sa viabilité dans le temps pour l’ensemble de l’organisation. Plusieurs freins sont en effet à l’origine de blocages dans l’adoption des RSE malgré les efforts fournis, et ils trouvent majoritairement leur origine dans le rapport de l’entreprise à la notion de collaboration. A ce titre, voici une liste non exhaustive des freins et obstacles fréquemment rencontrés lors de la mise en place d’un RSE. Il est à noter que ces freins ne sont pas complètement indépendants, et majoritairement, c’est un ensemble d’obstacles qui justifient l’échec du projet, et non pas un seul et unique paramètre. La connaissance c’est le pouvoir : certains trouvent et justifient leur légitimité par l’accès à certains types d’informations qu’ils n’ont pas envie de partager, par crainte de perte de pouvoir interne.

Les réseaux sociaux raniment les intranets DOCUMENT De pyramidal, le réseau de communication interne des entreprises glisse vers une architecture horizontale et adopte les outils du web 2.0. De nouvelles plateformes se mettent en place pour favoriser les échanges, le travail collaboratif et resserrer les liens entre salariés et direction. Une révolution de la culture d'entreprise est en marche.

Related:  RSE