background preloader

Les vieux métiers et vieux outils - Les vieux métiers en gravures

Related:  Vieux métiersGénéalogie

Les métiers médiévaux Dans les corporations, un maître a en général 2-3 apprentis en plus de ses enfants. Au début l'apprenti est un domestique. Le métier s'apprend en 10-12 ans. A Paris à la fin du 13ème siècle, l'apprentissage dure : 2-4 ans pour 4 métiers 5-7 ans pour 9 métiers 8-10 ans pour 31 métiers 12 ans pour 3 métiers On ne travaille que 240 j par an en moyenne au Moyen Age. Salaires : On paie à la tâche, surtout au XIIème siècle, et plus en Alsace, au Sud de la Loire et en Provence. Pour plus de salaires voir la partie sur les Prix au Moyen Age. Liste de métiers Life in a Medieval City by Joseph and Frances Gies, copyright 1969 published by Harper & Row, first published by Harper 1981 ISBN: 0-06-090880-7 Voici des notes sur les guildes de Paris : Preserved in thee taille (tax list) of Paris for the year 1292 are the numbers of practitioners of the regulated crafts, by then totaling 130. Les principaux imposés sont : Colvin, H.M., ed., The History of the King's Works, Vols. Taylor, A.J. 0s. 8d."

Métiers d'Autrefois Illustrés sur le Net [Page d'accueil] [Informations] [Nous écrire] Métiers anciens Prologue Nous trouvons dans notre généalogie, des ancêtres pratiquant des métiers inconnus blattineur, mégissier, tensier de police, garde magasin ... En fonction des époques, en fonction des régions les termes étaient différents. La modernité de la vie, a fait disparaître beaucoup de métier, qui nous sont complètement inconnu, certains ayant même disparu de nos dictionnaires. Ce lexique est là pour vous aider à comprendre ce que faisait vos ancêtres, en fonction vous aurez des explications plus complètes. Dictionnaire des métiers Pour trouver le sens de ces métiers nous vous proposons un petit lexique classé par ordre alphabétique : Si vous ne trouvez pas la réponse à votre question, n'hésitez pas à consulter les sites mentionnés dans la rubrique "liens utiles" de cette page ou à consulter l'un des ouvrages mentionnés dans la bibliographie ci-dessous. Termes généraux Semaine : travail et paiement des ouvriers dans une semaine Bibliographie Voir aussi (sur GeneaWiki) Liens utiles (externes)

Les vieux métiers du pays de Fougères Dernière édition le 27/02/05 Les Vieux Métiers du pays de Fougères : page d'accueil Le Tailleur de Pierre : " Le picaou " ( vers 1945) Pas question de longues études, à 14 ans il est temps de goûter au travail. Le patron donnait les dimensions du morceau de granit à extraire, Le fendeur préparait les trous de mine et mettait la charge de poudre pour fendre le morceau. L'Ascension était la fête des sabotiers et des picaous. Aujourd'hui : Les conditions de travail se sont nettement améliorées. retour en haut de la page Le Sabotier : Louis XIV en 1669 par ordonnance royale interdit à tous les métiers utilisateurs de bois : Sabotiers, Verriers, Cercliers, Potiers de "tenir atelier à moins d'une demi-lieue de la forêt" soit deux kilomètres, afin sans doute de prévenir les incendies. Les sabotiers de Fougères continuèrent cependant à loger dans leurs huttes en forêt dont ils ne sortaient que le dimanche. De quel bois je me chausse ? La fabrication : Le bois était travaillé vert. Le Paroir La cuiller

Paléographie Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Exemple de texte en latin, dont la première phrase est : « Hec sunt distributiones cothidiane que librantur per totum annum in refectorio prime Lugdunensis ecclesie ». La paléographie (du grec ancien παλαιός / palaiόs (« ancien »), et γραφία / graphía (« écriture ») est l'étude des écritures manuscrites anciennes, indépendamment de la langue utilisée (grec ancien, latin classique, latin médiéval, occitan médiéval, ancien français, moyen français, français classique, anciens caractères chinois, notation musicale, etc.) Épistémologie[modifier | modifier le code] La paléographie entretient des liens étroits avec des disciplines telles que la philologie, la codicologie ou la diplomatique et est considérée comme l'une des sciences auxiliaires de l'histoire. La paléographie a trois objets : Histoire de la discipline[modifier | modifier le code] L'histoire de l'écriture latine est étudiée de façon systématique depuis le XVIIe siècle.

Mémoire des villages Qualités d'un bon site d'histoire de village 1. Qualité du travail de recherche dans les archives On étudiera par exemple : - Les recensements pour une étude sur la société - Les registres de délibération du conseil municipal pour une étude particulière ( la voierie, l'école, les impositions, les édifices publics, l'arrivée de l'électricité et de l'eau dans le village,... ) - L'état civil pour une étude de démographie historique - Le cadastre et les terriers pour la propriété rurale ou une recherche sur les lieux-dits - Les résultats des élections municipales pour une histoire des maires et du conseil municipal. Les exemples sont nombreux dans les pages recensées ici. 2. Il s'agit là de s'intéresser au présent qui deviendra aussi demain l'histoire du village. 3. On peut ici mettre en ligne les documents d'archives * pour les faire connaître et éviter ainsi des recherches déjà faites et des manipulations inutiles. 4. Pourquoi 2000 habitants *? 2. Combien de villages ?

La forêt en France la forêt en .FRANCE. Vous imaginez-vous la variété de métiers que l’on exerçait autrefois dans nos forêts françaises ? le nombre de forestiers qui en vivaient ? Il y avait – et j’en oublie certainement : * les résiniers (ou gemmeurs) récoltaient la résine voir également les cartes postales anciennes de résiniers et de couples de résiniers de ServiNantesla fabrication des pots de résine de Noriliala récupération de la graine de pin de Norilial'habitat du résinier de Norilia et Mme Geyle gemmage de Noriliaencore du gemmage de Noriliala récolte de la résine par les femmes de Noriliala récolte de la résine en couple de Noriliale transport de la résine de Norilia(en savoir plus) * les fagoteuses ramassaient le bois dont elles avaient besoin pour se chauffer et faire la cuisine. * les élagueurs décapitaient certains feuillus pour faciliter leur abattage et surtout éviter l’éclatement des fûts lors de leur chute * les bûcherons abattaient les arbres et ils continuent à le faire aujourd’hui

Eric Camille Voirin - Cours de paléographie - Paleography course Cours de paléographie - Archive du cours d'ArisitumBonjour, la navigation sur l'ensemble de ce site se fait par le menu latéral de gauche. Ce cours en ligne a été réalisé du 1er novembre 1996 au 28 juin 1997 sur le site Arisitum par : Jean-Claude TOUREILLE, en 1997, Président de L'A.D.I.H.A.F et webmaster du serveur ARISITUM. (Association pour la Diffusion de l'Information Historique et Archéologique en France)Stéphane POUYLLAU, en 1997, étudiant en licence à l'institut d'histoire de l'université Michel de Montaigne - Bordeaux 3Eric VOIRIN, ma modeste contribution a été de mettre en page la version à télécharger et à imprimer du cours.Je ne suis pas un spécialiste en paléographie. Bonne lecture, mon adresse courriel : eric point voirin at free point fr Vous pouvez consulter aussi : Le site miroir de Stéphane Pouyllau, co-auteur de ce cours de paléographie.L’archive du site Arisitum

Fichier:France Pays bretons map.svg - Wikipédia Cancel Edit Delete Preview revert Text of the note (may include Wiki markup) Could not save your note (edit conflict or other problem). Upon submitting the note will be published multi-licensed under the terms of the CC-BY-SA-3.0 license and of the GFDL, versions 1.2, 1.3, or any later version. Add a note Draw a rectangle onto the image above (press the left mouse button, then drag and release). Save To modify annotations, your browser needs to have the XMLHttpRequest object. [[MediaWiki talk:Gadget-ImageAnnotator.js|Adding image note]]$1 [[MediaWiki talk:Gadget-ImageAnnotator.js|Changing image note]]$1 [[MediaWiki talk:Gadget-ImageAnnotator.js|Removing image note]]$1

Related: