background preloader

World Wide Web Consortium (W3C) - Bureau France

World Wide Web Consortium (W3C) - Bureau France
Acteur historique du paiement électronique en magasin, Ingenico est pleinement engagé dans la révolution digitale, avec ses investissements dans le paiement mobile et sur internet. Il propose aujourd’hui aux commerçants des solutions fiables et sécurisées sur toute la chaine de valeur du paiement, quel que soit le canal (en magasin, en ligne et mobile). Ses solutions facilitent cette convergence et accélèrent le développement des expériences utilisateurs multicanal et cross-canal. Ingenico croit fermement que seuls les standards de paiement, ouverts et interopérables, permettront le développement durable d’un écosystème qui connait une évolution majeure avec la multiplication des objets connectés. C’est en ce sens que le Groupe entend s’investir au sein du consortium W3C en s’appuyant sur ses 30 ans d’expérience dans le paiement électronique pour participer à la définition des standards du paiement de demain.

http://www.w3c.fr/

Related:  Outils 3.0mooc webHandicap & Outils numériques ...

Règles pour l'accessibilité des contenus Web (WCAG) 2.0 Cette publication a été en partie financée par des fonds du gouvernement fédéral des États-Unis du ministère de l'éducation, de l'Institut National pour la recherche sur le handicap et la réadaptation (Institute on Disability and Rehabilitation Research (NIDRR)) sous le numéro de référence ED05CO0039. Le contenu de cette publication ne reflète pas nécessairement les avis ou politiques du ministère américain de l'éducation, la mention de noms de marques, de produits commerciaux ou d'organismes ne signifie pas non plus qu'ils ont été approuvés par le gouvernement des États-Unis. Des informations supplémentaires à propos de la participation au groupe de travail des règles pour l'accessibilité des contenus Web (WCAG WG) sont consultables sur la page d'accueil du groupe de travail (en anglais). Anciens participants dans le groupe de travail des WCAG et autres contributeurs

Au-delà de l'effet de mode, quel avenir pour les MOOC ? De notre correspondante aux Etats-Unis, Jessica Gourdon | Publié le Augmenter sa visibilité, attirer de nouveaux étudiants, accéder à des données sur l’apprentissage, motiver ses enseignants, démocratiser l’accès à l’éducation… Les raisons pour lesquelles les établissements se lancent dans les MOOC sont connues. Mais les résultats sont-ils à la hauteur des ambitions ? Tel est l’angle d’attaque d’une vaste étude sur les MOOC conduite par le département d’éducation de l’université de Columbia. Paru à la mi-mai 2014, ce foisonnant rapport (210 pages, en anglais) est le fruit de 83 interviews auprès d’acteurs de ce domaine, issus de 62 institutions nord-américaines. Les auteurs se montrent circonspects sur l’avenir des MOOC, dont la pérennité, dans leur forme actuelle, leur semble "très discutable".

1994 World Wide Web Consortium Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Ne doit pas être confondu avec WC3. Le World Wide Web Consortium, abrégé par le sigle W3C, est un organisme de standardisation à but non lucratif, fondé en chargé de promouvoir la compatibilité des technologies du World Wide Web telles que HTML5, HTML, XHTML, XML, RDF, SPARQL, CSS, XSL, PNG, SVG et SOAP. Fonctionnant comme un consortium international, il regroupe au 26 février 2013, 383 entreprises partenaires[2]. Le leitmotiv du W3C est « Un seul web partout et pour tous »[3]. Mission [French Translation] Le W3C (World Wide Web Consortium) et d’autres groupes et organismes de standardisation ont établi des technologies pour la création et l’interprétation de contenu Web. Ces technologies, que nous appelons “standards du Web”, ont été conçues pour offrir tous les avantages du Web au plus grand nombre tout en s’assurant de la pérennité de tous les documents publiés sur le Web (se reporter à l’encadré pour plus de détails). Concevoir des sites Web avec ces standards est plus simple qu’avant leur avènement et contribue à réduire les coûts de production, tout en offrant des sites accessibles à une plus large audience et une plus grande diversité de moyens d’accès à Internet. Les sites développés en suivant ces principes continueront à fonctionner correctement avec les navigateurs traditionnels sur les ordinateurs de bureau, alors que de nouveaux outils d’accès à Internet apparaissent sur le marché.

Assistances numériques – Complément MOOCACCESS Lien : page d’accueil SourdsTIC Description : L’association X2000 Lille a créé le site www.sourdstic.org dédié aux personnes sourdes et malentendantes . Ce site est traduit en langues des signes et sous titré. Lien : site web CAPA Description : Le projet CAPA vise à répondre à la problématique de l’accessibilité des contenus pédagogiques pour les étudiants en situation de handicap. Tim Berners-Lee Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Tim Berners-Lee Tim Berners-Lee en 2010. Compléments Timothy John Berners-Lee, KBE, né le 8 juin 1955 à Londres, est un citoyen britannique, principal inventeur du World Wide Web (WWW) au tournant des années 1990. En juillet 2004, il est anobli par la reine Élisabeth II pour ce travail et son nom officiel devient Sir Timothy John Berners-Lee.

Règle des trois clics Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Arguments en faveur de la règle des trois clics[modifier | modifier le code] Selon Jeffrey Zeldman, concepteur de site web, la règle des trois clics aurait pour fondement l'utilisation que les gens font du Web, et la suivre permettrait de créer des sites structurés de manière logique et intuitive, tout en reconnaissant qu'il ne s'agit que d'une recommandation et que rien n'oblige à la suivre[3]. De même, Business Link[4], un site du gouvernement britannique qui s'adresse aux entreprises, ainsi que le Département américain de la Santé et des Services sociaux dans son guide d'utilisabilité[5], recommandent de la suivre. Selon une étude de Zaphiris et Mtei[6] la recherche est d'autant plus longue, et les utilisateurs d'autant plus mécontents, que le nombre de clics nécessaires pour atteindre l'information souhaitée est élevé. Critique de la règle des trois clics[modifier | modifier le code]

Faire culture autrement, espaces numériques et recherche-action Culture ou technique, l’innovation sociale à quel service ? Il y aurait une façon de considérer la culture numérique comme une forme culturelle classique dématérialisée par des supports techniques. Le problème c’est que la sphère politique ou décisionnelle ne semble voir que cet aspect technique et avant tout communicationnel qu’il suffirait de développer ou de contrôler à l’exemple des réseaux sociaux. D’où une fracture culturelle qui se caractérise par de nombreux malentendus. Ainsi, la culture hacker peut être comprise comme une recomposition créative d’éléments existants dans une logique collaborative alors que d’autres imagineront sous l’angle du piratage une zone grise du non-droit.

Lettre d'information Édu_Num Handicap et numérique — Enseigner avec le numérique A l’occasion du 10 ème anniversaire de la loi 2005-102 du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, la DNE a souhaité créer une nouvelle lettre d’information à destination de tous les professionnels de l’éducation : enseignants ordinaires ou spécialisés, personnels de direction, personnels d’inspection, conseillers pédagogiques ASH...), auxiliaires de vie scolaire, qui participent à la scolarisation d’élèves en situation de handicap. Le numérique offre des solutions personnalisées et pertinentes aux besoins éducatifs particuliers des élèves en situation de handicap, leur permettant de suivre une scolarité proche de celle des élèves ordinaires. Il permet une réelle prise en compte des besoins des élèves et de mieux différencier les pratiques pédagogiques. 1.

Une Histoire du Web « Mac est catholique, Microsoft est protestant*» La fin du Web ? Pourquoi une histoire du Web ? Le Site du Zéro, site communautaire de tutoriels gratuits pour débutants : programmation, création de sites Web, Linux... Aller au menu - Aller au contenu Inscription Inscription rapide en 2 minutes Connexion Utilisez votre compte Informatique Cours > Le Site du Zéro - Informatique > Les news > Accueil

Related: