background preloader

Marie France Garaud FR3 23 octobre 2012

Related:  Y'en à marre !

Draghi: "Les pays devront transférer une partie de leur souveraineté" "J'en suis certain: si nous voulons restaurer la confiance dans la zone euro, les pays devront transférer une partie de leur souveraineté au niveau européen", affirme Mario Draghi dans l'hebdomadaire allemand Der Spiegel à paraître lundi. Cette interview est publiée quelques semaines avant le Conseil européen des chefs d'État ou de gouvernement de l'Union européenne des 13 et 14 décembre à Bruxelles. Créer un "commissaire aux Affaires monétaires" Le président de la banque centrale européenne se dit favorable à une intervention européenne dans les projets de budget nationaux des pays européens. Une idée défendue début octobre par le ministre des Finances allemand Wolfgang Schäuble et que Mario Draghi dit soutenir "complètement". Le ministre allemand proposait de désigner un "commissaire aux Affaires monétaires", doté de large prérogatives, notamment celle de rejeter un budget national s'il est jugé non conforme aux critères européens.

Des mots pour subjuguer le 20 mars, 2014 dans Asservissement moderne, Les prohibés, Provoquer le débat par Cédric Bernelas « Va te faire enculer sale fils de ta race, fils de pute ! Va te faire sodomiser chez les macaques, salope de mes couilles, je nique ta chienne de mère et tous ses bâtards de mioches !… » Que reste-t-il de nos colères quand elles s’égarent dans l’injure ? Mais il y a pire : des beaux mots qui dissonent. Pour illustrer mon propos j’ai bien évidemment choisi quelques dénominations conformes à l’univers de Diktacratie.com. Liberté dont se réclament désormais outrancièrement les anarchistes ! Aujourd’hui, il semblerait que l’essence ravacholesque du « terrorisme » se soit évaporée dans les turbans de quelques djihadistes aux viscéralités légèrement pieuses. De toute façon toutes les religions du Livre comptabilisent chaque jour des morts au nom de leur message d’amour. Ecrit par : Cédric Bernelas Le site de cet auteur est

L’autorité publique est aux mains du système financier Voir également : Fiction de démocratie par H.Kempf [Note perso : je suis évidement d'accord avec Mr Kempf, mais baser le changement sur une approche écologique sans changer la racine du problème n'est que repousser le problème plus loin .. ] Vous démontrez avec des exemples innombrables comment le monde glisse vers une sorte de régime autoritaire dont l’intention unique est de maintenir les privilèges d’une caste, l’oligarchie. L’oligarchie est la définition d’un régime politique. Vous suggérez que nous sommes dans une phase de post-démocratie dans laquelle, avec l’objectif de se maintenir au pouvoir, l’oligarchie maintient une fiction démocratique. Bien sûr. Les pays européens, et beaucoup plus les États-Unis, ont glissé vers un régime oligarchique où le peuple n’a déjà plus de pouvoir. Ce raisonnement implique que la souveraineté populaire a disparu, comme idée et comme pratique. Effectivement. Et qu’est-il arrivé ensuite ? Oui. Nous sommes dans une phase cruciale de crise.

"Notre-fric-des-Landes" L'aéroport Notre-Dame-des-Landes : Le projet est censé être réalisé sous une forme de partenariat public-privé, la "délégation de service public" par l'entreprise Vinci, qui avait bénéficié en 2005 de la privatisation à bas prix des autoroutes. Or, le préfet de Loire-Atlantique entre juin 2007 et juillet 2009, Bernard Hagelsteen, travaille maintenant chez Vinci Autoroutes. M. Hagelsteen avait préparé l'"avis d'appel public à la concurrence" des firmes intéressées à réaliser l'aéroport, publié le 5 septembre 2008. Quatre groupements d'entreprises, dont Vinci, ont été habilités à y répondre en mars 2009. Le préfet ne semble donc pour rien dans ce choix. Je lui téléphone. Il me dit que "les autoroutes ont beaucoup de raisons d'avoir des contacts avec des décideurs publics". L'hybridation entre milieux économiques et milieux de la décision publique a tout lieu de saper la confiance des citoyens dans la loi. Source

Interview d'Etienne Chouard suite à sa rencontre avec Laurent Louis Seule la démocratie pourra tenir en échec les forces sataniques. De plus, en démocratie tout le monde y trouve son compte (les athées, les chrétiens, les musulmans, les agnostiques, les juifs, les nationalistes, les homosexuels, les hétérosexuels, les européistes, les bourgeois, les prolétaires, les féministes, etc.) car tout un chacun a une chance égale d’être tiré au sort et, partant, de servir l’intérêt général à travers le prisme de ses convictions particulières. Sous le règne du gouvernement faussement représentatif, en revanche, seule la grande bourgeoisie appartenant aux oligarchies financière et industrielle (qui comprend bien sûr le funeste complexe militaro-industriel) a voix au chapitre. Alain Soral diffuse les vidéos d’Etienne Chouard sur le site d’Egalité et Réconciliation mais n’a pas encore pris parti pour la démocratie.

Viande de cheval : le vrai scandale n'est pas celui que l'on croit Après le veau aux hormones, la vache folle, la grippe porcine, la grippe du poulet, après le panga, poisson nourri avec des déchets de sous-produits végétaux et des cadavres de poissons déshydratés, le saumon mutant, premier animal transgénique proposé à la consommation, voilà le cheval qui a pris la place du boeuf dans les plats cuisinés... Si cette dernière affaire est une fraude géante organisée par des mafias à l'échelle européenne en vue de réaliser rapidement des superprofits, elle occulte cependant le problème essentiel qui est celui des conditions d'élevage des animaux et de la qualité finale des produits vendus... Que nous fait-on manger, de gré ou de force ? La première, publiée en 2011, montre la présence dans le lait de vache, de chèvre ou d'humain, d'anti-inflammatoires, de bêtabloquants, d'hormones et bien sûr d'antibiotiques. La seconde, qui date de 2012, est encore plus intéressante. L'incroyable pharmacopée destinée aux animaux d'élevage Toutes les choses sont poison...

Association en construction - Les Amis de Stan Maillaud Le mythe de la création de richesse Le mythe de la création de richesse… C’est un des pires mythes dont personne je pense n’a été épargné. En effet, selon ce mythe, aucune richesse ne peut-être distribuée si elle n’est pas déjà créée. Ce qui va tellement de soi qu’il va presque sans dire. La richesse nait-elle vraiment que de la richesse ? Maintenant que nous avons vu que l’argent ne nait pas de l’argent (pour ceux qui auraient encore des doutes et qui penseraient que l’argent est auto-réplicatif, qu’ils tentent l’expérience…), mais d’un mode d’organisation social et sociétal déterminé, pourquoi nous rabat-on les oreilles avec un tel mythe ? Bref tout un cocktail létal néo-libéral (et donc fasciste) que l’on nous serine depuis quelques temps déjà. C’est donc sans crainte ni sans mal penser (comment peut-il y avoir du mal, lorsque le mal fait système, normalité ?) Spéculez, vous pourrez toujours vous en tirer, l’État est là qui vous emboite le pas ! Qu’est-ce que serait l’histoire et la mondialisation sans cela ?

Mario Draghi et Jean-claude Trichet sont bien des marionnettes de la fondation Rockefeller, des banquiers d'affaires et des services americains. Autres articles L'Observatoire de "Corporate Europe", qui est une association citoyenne qui traque le poids des lobbys dans l'Union européenne, a accusé en juin dernier Mario Draghi, président de la Banque centrale européenne (BCE), de ne pas être "totalement indépendant", en raison de son appartenance au G30, think tank qui regroupe des dirigeants du secteur financier public et privé. Une plainte pour conflit d'intérêts aurait ainsi été déposée. Cette information n'est connue qu'aujourd'hui, 31 juillet, par une dépêche de l'agence Reuters qui précise que le comité de surveillance interne de l'Union européenne aurait ouvert une enquête. ------------------------------- LE GROUPE DES TRENTE ------------------------------- Le Groupe des Trente ("Group of Thirty", ou "G30") est un "think tank" situé à Washington, D.C. qui constitue un organisme de pilotage, aussi discret que majeur, de la politique financière mondiale.

Libye : La grande arnaque française sur « le  fonds libyen et Pétroplus Comme par hasard, alors que le délai pour déposer des offres expire ce lundi à 17H00, le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg a annoncé avoir reçu une lettre du fonds souverain libyen, qui veut "examiner le dossier" de la raffinerie Petroplus de Petit-Couronne et "éventuellement investir" dans ce site proche de Rouen, en liquidation, raffinerie qui emploie 470 salariés. Pour ceux qui doutaient encore, la Libye a été démantelée simplement pour que certains mettent le grappin dessus, notamment les Occidentaux. Les Libyens sont donc le dernier de leurs soucis. Seul Mammon parle, c’est leur Dieu et rien d’autre. A noter que, le tribunal de commerce avait rejeté le 16 octobre dernier, les deux seules offres de reprise qui étaient en lice, déposées respectivement par le consortium chinois Alafandi Petroleum Group (APG), basé à Hong-Kong, et NetOil, dont le siège est à Dubaï. Like this: J'aime chargement… Sur le même thème

Related: