background preloader

Reconnaître les signes de la dyslexie

Reconnaître les signes de la dyslexie
Encyclopédie Par La rédaction d'Allodocteurs.fr rédigé le 17 avril 2009, mis à jour le 6 novembre 2012 Difficulté à la lecture et à l'écriture... c’est peut-être la dyslexie. Sommaire La dyslexie touche 8 à 10 % des enfants, qui rencontrent un retard d'acquisition de la lecture, alors que leur intelligence est parfaitement normale. Ce trouble de l'apprentissage qui perdure avec l'âge peut provoquer de grosses difficultés à l'école, puis plus tard dans la vie professionnelle. Le cerveau est formé d'un hémisphère droit et gauche. Pour apprendre à lire, différentes régions du cerveau vont devoir travailler ensemble, une partie doit apprendre à reconnaître graphiquement les lettres, la forme du A, du B etc. En cas de dyslexie, cette mécanique présente des failles, qui pourraient se traduire par des erreurs d'identification des lettres, des confusions auditives. Ces bilans permettent également de déterminer les difficultés mais aussi les capacités de l'enfant dyslexique. En savoir plus : Related:  Elèves en difficulté et numérique : la dyslexieRepérage, dépistage dyslexie

Dyslexie - La police de caractères pour dyslexiques Petit manuel de survie du dyspraxique en milieu scolaire à l'usage des enseignants... - Site de l'Aadrad Savez-vous ce qu'est la dyspraxie ? Beaucoup d'enfants doués en sont atteints. BB, qui a un enfant très dyspraxique donne ce guide, régulièrement amélioré par ses soins, aux enseignants qui en ont la charge. Lisez-le, c'est instructif, vous allez peut-être découvrir que vous connaissez au moins quelques dyspraxiques légers dans votre entourage et vous pourrez peut-être leur simplifier un peu la vie... Dyspraxie / Dyspraxie visuo-spatiale Un handicap fréquent invisible et méconnu D’après un travail collectif réalisé sur l’initiative d’Olivier DELPLANCKE IEN de la circonscription de Moûtiers (IA73) Définition La dyspraxie est un handicap, peu connu, mal décelable, encore mal diagnostiqué et peu traité. La dyspraxie est un trouble cognitif : La fonction cognitive est une fonction cérébrale nécessaire au traitement d’une information reçue permettant la communication, cela relève donc du langage écrit et oral. Signaux d’alerte 1. Suivi, rééducation : quelles prises en charge ? Bibliographie :

110 - Les difficultés du diagnostic différentiel entre "multidys" et retard mental - Le partenariat entre les acteur de la prise en charge des enfants "dys" Les difficultés du diagnostic différentiel entre « multidys » et retard mental. Le partenariat entre les acteurs de la prise en charge des enfants « dys » * *Centre de référence pour les troubles des apprentissages du CHU de Lyon **Service de neuropédiatrie, HFME ***Service de rééducation fonctionnelle infantile l’Escale, HFME ****Service de psychopathologie de l’enfant et de l’adolescent (Unité 502), Hôpital neurologique *****Service d’audiophonologie et d’explorations orofaciales, HFME ; Groupe Hospitalier Est, 59 bd Pinel, 69677 Bron Cedex Nous remercions l’équipe d’A.N.A.E d’ouvrir les colonnes de sa revue, en acceptant de publier les actes de notre colloque d’octobre 2009 qui avait pour objectif de rassembler et de faire échanger une cohorte large et variée de professions et de personnes directement concernées par les troubles spécifiques des apprentissages (TSA) de l'enfant. Cliquez sur l'image pour agrandir Revenons aux multidys et aux retards mentaux. Le dernier exemple (H. inShare

Dys-Vocal, logiciel pour dyslexie et dyspraxie visuo-spatiale Mieux dépister la dysphasie Encyclopédie Par La rédaction d'Allodocteurs.fr rédigé le 16 avril 2009, mis à jour le 1 juillet 2013 La dysphasie est une anomalie du développement du langage plus ou moins sévère. Nouvelle brochure de l'INPES à télécharger : Troubles dys de l'enfant : un guide ressource pour les parents Sommaire La dysphasie touche au moins un enfant sur 100 en âge d'être scolarisé, chaque année, en France. Il ne s'agit ni d'un retard intellectuel ni d'un trouble psychologique, et ce n'est pas non plus un trouble de la communication, comme l'est l'autisme. L'enfant a des difficultés à mémoriser des informations et il a du mal à s'exprimer, alors qu'il comprend parfaitement. Il existe plusieurs formes de dysphasie, plus ou moins graves, qui touchent des fonctions différentes du langage. La dysphasie est le résultat d'un dysfonctionnement des structures cérébrales qui traitent spécifiquement les informations liées au langage. Le cerveau humain est biologiquement programmé pour développer le langage.

logiciels, outils numériques... Tablettes mobiles et Dyspraxie : Etat des lieux, transmutabilité des connaissances et perspectives Comme vous l'avez peut-être découvert en avant-première sur l'E2D web-Tv, j'ai eu la chance de pouvoir interviewer Philippe Liotard, sociologue et maître de conférence à l'université de Lyon 1, et Jean-Marc Roosz, président d'Ecole2demain, à propos des résultats obtenus sur l'expérimentation nationale menée dans différents établissements du primaire et du secondaire quand à l'utilisation de tablettes mobiles ( majoritairement des IPAD) auprès d'enfants ou d'adolescents dyspraxiques. Ces interviews vidéos sont possibles grâce à la participation de Poonam, lycéenne handicapée (troubles moteurs et dyspraxie visuo-spatlale). Elle cadre et assure le montage des vidéos et nous lui avons confié le rôle de conseiller multimédia pour les réalisations "maison". Comme nous l'a fait remarquer @OrthoBatilly, lors d'un échange sur Twitter : @ecole2demain vos dernières vidéos sont sûrement très intéressantes mais le son est si mauvais que je ne les ai pas regardées jusqu'au bout.

Université d'automne « La dyslexie à l'École » - Repérer, Dépister, Diagnostiquer Christine Lequette, Guillemette Pouget, Médecins de l'Éducation nationale et du Laboratoire Cogni-sciences de l'IUFM de Grenoble et Elsa Peiffer, neuropsychologue Plusieurs rapports d'organismes internationaux (1), UNESCO, OCDE, Commission Européenne, ont mis l'accent sur la nécessité d'une aide pour les enfants en difficultés scolaires. Ce besoin est identifié sous le concept de " Besoins Éducatifs Spéciaux " BES (Spécial Éducational Needs). Un des premiers rapports (Warnock, 1978) estimait que la proportion d'enfants à BES était de 20 %. Une enquête (2) plus récente réalisée dans l'Union Européenne par l'European Association for Special Éducation montre que 16 à 24 % des élèves en Europe ont des Besoins Éducatifs Spéciaux parce qu'ils présentent des difficultés d'apprentissage. En France, les enfants du deuxième groupe (troubles spécifiques des apprentissages) sont très peu identifiés et inclus dans le groupe trois, groupe des élèves en difficulté scolaire. 1 cycle 1 et 2 Le Repérage

Les technologies pour venir en aide aux élèves dyslexiques. Depuis la venue de la politique de l’adaptation scolaire en 1999, tout est mis en œuvre afin d’intégrer les élèves handicapés ou en difficulté d’adaptation et d’apprentissage (EHDAA) dans les classes régulières. Dans son plan d’action pour 2009-2013, le MELS abonde en ce sens en définissant l’objectif suivant parmi ses priorités : « Mettre en place les conditions qui favorisent la réussite des EHDAA ». Évidemment, comme ils sont atteints d’un trouble d’apprentissage, les jeunes vivant avec la dyslexie sont directement concernés par cet objectif. Il a été prouvé par Brossard (2001) que les élèves qui ont une grande difficulté en lecture éprouvent également de la difficulté dans les autres matières scolaires. Tout d’abord, afin d’aider les élèves dyslexiques dans leur cheminement scolaire, le MELS leur fournit un ordinateur portable qu’ils pourront utiliser en classe. Pour débuter, l’ordinateur des élèves dyslexique est muni d’un logiciel de synthèse vocale, tel que Word Q.

Dyscalculie, un handicap qui compte Par La rédaction d'Allodocteurs.fr rédigé le 17 mai 2010, mis à jour le 25 septembre 2014 200 est-il plus grand que 120 ? Combien font 7-3 ? Des opérations qui semblent très simples pour la plupart d'entre nous, mais pas pour les dyscalculiques ! Pour schématiser, on peut dire que pour eux les nombres n'ont pas de sens. Quels en sont les signes ? Sommaire La dyscalculie est un trouble de l'apprentissage du calcul. Résultat, selon une étude du professeur de psychologie de Nancy, Jean-Paul Fischer, près de deux millions d'adultes en France, soit trois fois plus que d'enfants, éprouveraient de profonds problèmes de calcul. D'où provient ce trouble ? Quand tout va bien, un enfant apprend vraiment à compter à partir de 4 à 5 ans. Les techniques d'imagerie médicale ont permis de localiser précisément dans le cerveau les zones de calcul. Au sein de l'hôpital Kremlin-Bicêtre, le docteur Billard a ouvert un centre de rééducation. Visite lors d'une séance de bilan de dyscalculie. En savoir plus

Dyslexie Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La dyslexie est un trouble spécifique de la lecture. On distingue classiquement les dyslexies acquises des dyslexies développementales. On parle de dyslexie acquise (ou alexie) pour caractériser les déficits de lecture qui apparaissent à la suite d'une lésion cérébrale chez des personnes qui lisaient tout à fait normalement avant cette atteinte du système nerveux central. Le terme de dyslexie développementale renvoie, quant à lui, aux difficultés spécifiques qui se manifestent chez l'enfant au moment de l'apprentissage de la lecture. La dyslexie développementale est un trouble neurodéveloppemental qui se manifeste indépendamment du contexte éducatif, social, ou psycho-affectif de l'enfant. De nombreuses études scientifiques ont permis d'identifier des facteurs génétiques impliqués dans l'étiologie de la dyslexie. Pourtant, la notion de dyslexie de l'enfant reste toujours en débat. Critères diagnostiques[modifier | modifier le code]

Comment choisir entre un PPS, un PAI ou un PPRE ? Pour qui ? Le PPS s’adresse aux élèves reconnus « handicapés » par la CDA ( Commission des Droits et de l’Autonomie relevant de la MDPH Maison Départementale des Personnes Handicapées). Selon sa sévérité, la dyslexie peut être reconnue comme handicap par la CDA selon ce guide barème Le PAP concerne les élèves atteints de troubles des apprentissages évoluant sur une longue période sans reconnaissance du handicap : trouble spécifique du langage (dyslexie, dysphasie, dyspraxie …) Le PPRE peut être établi pour des élèves dont les connaissances et les compétences scolaires spécifiques ne sont pas maîtrisées ou qui risquent de ne pas être maîtrisées. Le PPRE est obligatoire en cas de redoublement Le PAI concerne les élèves atteints de troubles de la santé évoluant sur une longue période sans reconnaissance du handicap : pathologies chroniques, allergies, intolérance alimentaire… Qui solliciter ? C’est la famille qui sollicite le PPS auprès de la MDPH. L’enseignant référent est chargé :

Un dépistage précoce de la dyslexie En France, environ un enfant sur dix présente des difficultés pour lire. Sa lecture est lente et laborieuse, entachée de nombreuses erreurs, car il n’arrive pas à identifier les mots écrits : il est dyslexique. Il s’agit d’un trouble développemental, en ce sens qu’il surviendrait lors du développement cérébral de l’enfant, en l'absence de toute déficience auditive, visuelle ou intellectuelle. Nora Raschle, de l’Hôpital pour enfants de Boston, et ses collègues ont confirmé que le trouble existe avant l’apprentissage de la lecture, et qu'on pourrait le dépister si l’on disposait des outils adéquats. Des anomalies dans le réseau cérébral de la lecture sont en effet visibles en imagerie par résonance fonctionnelle chez l'enfant susceptible de devenir dyslexique, avant qu'il n’apprenne à lire. La dyslexie se met en place lors du développement cérébral et l’on sait, grâce à l’imagerie cérébrale fonctionnelle, que des anomalies sont visibles dans le cerveau de l’enfant qui apprend à lire.

Lectures et dyslexie : l'apport de Pinterest et de la tablette Constat initial : Cette classe regroupe des élèves dyslexiques, dysgraphiques, dyscalculiques, dyspraxiques, avec des élèves ayant choisi la classe foot. Le recours à la lecture, à l’écrit n’est pas forcément inné. A l’initiative du professeur de lettres, nous avons choisi de leur faire découvrir différents types de textes tout en les incitant à produire autour de ces ressources documentaires, et de regrouper cela dans un carnet de lecture. La valorisation de ces travaux sur un réseau social nous est apparue intéressante à expérimenter de manière à les inciter à utiliser de façon raisonnée un réseau social (Pinterest), en les invitant à écrire, lire pour pouvoir échanger, communiquer autour de ces ressources documentaires et des réalisations produites. L’outil informatique et la tablette ont ainsi été des outils facilitateurs dans cette démarche. Objectifs de la séquence : - Développer l’appétence de lecture / écriture des élèves tout en valorisant leurs travaux sur la toile Modalités :

Related:  Qu'est ce que la Dyslexie ?I- Les Définitions des termes