background preloader

Semaine 4 du MOOC #ITyPA : "la VEILLE". Comment veillez-vous ?

Semaine 4 du MOOC #ITyPA : "la VEILLE". Comment veillez-vous ?
Veiller ? Veiller, c'est pour moi faire venir de l'info automatiquement, ne plus avoir besoin de la chercher à chaque fois. Ce qui suppose d'avoir une idée claire de ce que l'on cherche, de collecter de l'info, de la traiter (je garde ou non ? Mais c'est dans cette pratique-là (la curation) que j'apprends, que je comprends, que j'assimile, que je m'approprie les concepts et les connaissances. La curation est pour moi une activité de veille “augmentée” : sur un thème donné, identifier des sources de contenus (sites, blogs…), trier les contenus les plus pertinents, les présenter et les commenter sur un média web. Ma veille est à la fois "technologique" et "sociétale" "Technologique" sur quelques thèmes assez précis (écriture web, elearning/epedagogie, etourisme, etc.) "Sociétale", autour de qui se passe dans le monde au niveau géopolitique, au niveau des droits de l'Homme, au niveau de la protection de la planète et du développement durable. Je veille en me servant de sources variées

Hootsuite, Scoop.it, Netvibes, Pearltrees : intégrer pour gagner du temps Hootsuite, Scoop.it, Netvibes, Pearltrees : intégrer pour gagner du temps Posted by dpndll on 24 octobre 2012 · 5 Commentaires Il y a un peu plus de 2 ans, j’évoquais mon usage de Twitter et le lien que j’avais fait avec Pearltrees. Lorsque je donne les formations sur les outils du Web 2.0, les participants réagissent souvent par rapport à l’aspect "mangeur de temps" des outils du Web 2.0. C’est pourquoi il est indispensable de profiter au maximum des possibilités d’intégration des différents outils. Pour Twitter, j’ai toujours trouvé l’outil absolument anti-ergonomique ! Cet outil me permet non seulement de gérer mon compte Twitter, c’est-à-dire de voir en un seul écran les tweets reçus, les mentions, les tweets envoyés et même les messages privés. Dans les entreprises où Facebook est bloqué, l’usage d’Hootsuite permet de consulter malgré tout le flux d’information de Facebook ! Si vous connaissez d’autres lecteurs de flux plus intéressants, n’hésitez pas à me laisser un commentaire !

Pour une veille pédagogique performante Loin d'être une activité aride, solitaire et triste, la recherche d’information devient passionnante grâce à la profusion de ressources disponibles sur le web et la possibilité d’interagir avec ceux qui partagent nos centres d’intérêt. Les sources sont multiples et l'on peut penser, à juste titre, que tout y est donc pour entreprendre et alimenter sa veille personnelle. Mais encore faut-il s’y retrouver, tant pour trouver une ressource répndant à un besoin ponctuel, que pour mener une veille continue sur un ou plusieurs sujets. Il convient alors d'adopter une démarche rigoureuse et de mettre à profit des outils de gestion documentaire. Une démarche en quatre étapes Le conférencier expose une démarche de veille pédagogique qui se déploie en quatre étapes dont il développe amplement les deux premières. recherche/sélection d’infos Parmi les outils proposés pour repérer les sources se trouvent nécessairement les moteurs de recherche tel que l'ultra célèbre Google. Lecture

sabineinthematrix | ITyPA ou pas ? cobaye interactif du MOOC Une bonne vieille veille (jusqu’au bout de la nuit) « moocmooc Pas facile à prononcer, hein ? La veille : et pourquoi, d’abord ? Se tenir au courant d’un sujet, c’est ce qui semble le plus évident. Mais pour l’avoir pratiquée, il me semble que cela va plus loin : cela permet de trouver de l’information déjà évaluée, voire commentée par des experts, donc de gagner en efficacité. Et puis, de fil en aiguille, cela permet aussi de pointer les ressources de référence, les incontournables qui s’étaient perdus dans le magma googlien, les pépites enfouies qui ressurgissent de temps à autre ou qu’on exhume d’un site qui revient de façon récurrente dans sa veille. Donc on peut pratiquer une veille pour soi-même, dans le cadre du travail ou par simple curiosité, ou bien pour partager (la fameuse curation !) La veille : maintenant, le comment De même qu’on croise ses sources d’information, on croise ses sources de veille. La veille, et après ? Voilà. Like this: J'aime chargement… Auteur : fsarto Professeur en collège et formatrice TICE.

Ma veille à moi Après quatre jours de déconnexion totale (ça fait du bien, si, si…), j’ai pu me mettre à jour assez facilement grâce à mes outils de veille! Je ne fais pas une veille professionnelle, loin de là. J’ai essayé plein d’outils, mais certains sont difficiles à prendre en main, d’autres sont décevants ou ne correspondent finalement pas à mes besoins. J’ai fait une carte mentale que malheureusement je n’arrive pas à mettre directement ici. Je joins le lien et une capture d’écran… mind map: Ma veille à moi! Recherche en temps réel Je fais mes recherches comme (presque) tout le monde sur le moteur de recherche Google, mais aussi sur Ixquick qui une bonne alternative à Google. Pour les réseaux sociaux , j’utilise Twitter pour les "liens faibles" et je réserve Facebook aux "liens forts" (famille, amis). Automatisation de la veille Je récupère aussi les flux RSS des réseaux sociaux, essentiellement issus de Twitter (listes, mots-clés…). Trier, diffuser: curation Like this: J'aime chargement…

Les sujets de la semaine 5 « OSARRO Tant que j’y suis, je réponds aux questions posées. Mercredi, c’est déjà dans deux jours! La recherche d’informations en ligne vous prend t-elle beaucoup de temps ? Est-ce une activité agréable ? La recherche d’informations en ligne me prend du temps même si j’essaie de m’organiser pour en perdre le moins possible: j’ai des alertes google depuis un an et j’ai commencé à utiliser twitter et scop-it. Pouvez-vous décrire vos façons de faire lorsque vous cherchez des informations et ressources en ligne ? Si je n’ai aucune information, je tape directement dans la barre google. Qu’est-ce qui vous semble le plus difficile, dans la recherche d’information en ligne ? Poser la bonne question, trouver le bon mot clé. cela reste pour moi une difficulté De quoi auriez-vous besoin, pour que votre recherche d’information soit plus efficace ? Dès que je le saurai, j’aurais franchi une étape :-) Où et comment stockez-vous les ressources que vous avez trouvées ?

Reader - "Productions des participants au MOOC ITyPA" via Mooc La boite à outils du veilleur 2.0 Tout veilleur voulant veiller doit être organisé et bien outillé La veille et la recherche d’information sont des pratiques indispensables à nos professions de formateurs et d’enseignants, même si les outils gratuits qui sont à notre disposition sont très simples à utiliser le plus important pour réaliser une veille efficace c’est d’avoir une bonne organisation, d’employer une méthode et d’y associer les outils les plus pertinents. Dans le cadre de mon expérience, j’ai remarqué que nous pouvions très vite être noyés sous une avalanche de contenus numériques. Cette profusion d’informations ( infobésité ) que nous subissons tous est une véritable surcharge de connaissances impossible à canaliser et à digérer. A partir de constat j’ai développé une ressource numérique « La boite à outils du veilleur 2.0 » avec pour objectif de gagner du temps en exerçant un filtrage intelligent des flux concernant ma veille sur l’innovation pédagogique et technologique. Bonne consultation Olivier Legrand

ITyPA – semaine 4 Cette semaine, les questions posées dans le cadre de notre MOOC m’ont aidé à de prendre connaissance de comment je gère la veille à présent, et comment je pourrais la réorganiser. J’ai vu le document « La veille sur internet en 5 étapes », et j’ai trouvé l’information très utile pour moi. La recherche d’informations en ligne vous prend t-elle beaucoup de temps ? Est-ce une activité agréable ? La première chose que j’ai distinguée concerne les deux modes de la veille, expliquée dans un autre document. Pouvez-vous décrire vos façons de faire lorsque vous cherchez des informations et ressources en ligne ? Chaque observatoire astronomique n’utilise qu’un type d’instruments pour observer un aspect de l’univers physique. Qu’est-ce qui vous semble le plus difficile, dans la recherche d’information en ligne ? Gérer le temps que je prends pour la veille passive est difficile. De quoi auriez-vous besoin, pour que votre recherche d’information soit plus efficace ? Tags: ITyPA, MOOC

ITyPA sympa ce MOOC ? (épisodes 4 à 10) « Apprendre mieux Si vous avez raté le début… (rappel des épisodes précédents) Jeudi 4 octobre dernier fut le jour de l’ouverture de "ITyPA, première séance du tout premier MOOC francophone de toute l’histoire de l’humanité. Pour tout renseignement, rendez-vous sur ou encore, pour une carte mentale qui présente une excellente vue d’ensemble, sur ce lien. La partie, disons "émergée" de l’iceberg, consiste en une série de 10 hangouts vidéo, espacés d’une semaine et retransmis à chaque fois en direct sur Youtube selon un calendrier bien établi (voir le site d’ITyPA). J’avais pris pour habitude de donner ici mon sentiment après chacune des trois premières séances. Je quitte "la partie émergée" du Mooc… Hélas je suis obligé de vous avouer bien "penaudement" que depuis lors je suis en train de prendre une semi-tangente par rapport à ces séances-là, du moins pour ce qui concerne leur diffusion en direct. …Mais pas la partie immergée ! Ce que je compte faire à la place Voilà ! Bien à vous,

Pourquoi j’ai failli décroché… | Kathiekit Premier billet après un mois d’inactivité, c’est que j’ai bien failli décrocher… Mais d’abord, commençons par le commencement : pourquoi me suis-je inscrite au mooc itypa?Étant étudiante, j’utilise internet au quotidien, pourtant l’impression de perdre beaucoup de temps à rechercher l’information pertinente et de ne pas savoir exploiter tout le potentiel de cette fameuse toile est particulièrement frustrante. Voilà que le mooc itypa débarque dans ma vie et me promet de mettre un peu d’ordre dans cette toile qui m’attrape et me paralyse, chouette! Première semaine, première vidéo. Je n’ai pas saisi le fonctionnement du mooc et me dis que tout ceci se précisera les semaines suivantes. Je lis certains blogs et tweets, et découvre de nombreuses informations sur ce qu’est un mooc en général. Deuxième vidéo : j’apprends avec surprise que les autres participants parlent de “noyage” d’informations! Troisième semaine. Quatrième semaine. Like this: Like Loading...

Related: