background preloader

5. Usages dans l'enseignement secondaire — éduscol, le site des professionnels de l'éducation

5. Usages dans l'enseignement secondaire — éduscol, le site des professionnels de l'éducation
Related:  Oral divers

Pourquoi les américains sont-ils beaucoup plus forts que les français pour prendre la parole en public ? Il est courant de croire que la France est le pays des mots et de l’éloquence (encore que…). Il est aussi courant de penser que nous, français, sommes médiocres à l’oral. Je veux parler de nos qualités de prise de parole en public, lors de conférences ou congrés professionnels par exemple. En effet, comparé aux anglo-saxons et particulièrement aux américains, notre présence, notre prestance ou notre capacité à captiver une audience reste trés médiocre. Voilà trois ans que j’aide des intervenants français à se préparer pour des conférences publiques « à l’américaine » dans le cadre d’événements TEDx à Paris. J’ai longtemps cru que la réponse à cette question venait de la langue et des modes de pensée. Le système éducatif français actuel ne semble pas attacher d’importance à l’éloquence et à la rhétorique.

Enseigner l’oral à l’heure du numérique Un dossier réalisé par Jean-Michel Le Baut Vive la baladocréation ! « La prise de parole en public n'est enseignée en tant que telle à aucun moment scolaire, de la maternelle jusqu'au bac. » (Cyril Delhay, « Savoir lire, écrire, compter et prendre la parole », Le Monde, 20-10-11) « De mémoire de quadragénaire, il me semble, qu’à aucun moment dans le cursus éducatif français, je n’ai été confronté à la prise de parole en public. » (Michel Levy-Provençal, « Pourquoi les américains sont-ils beaucoup plus forts que les français pour prendre la parole en public ? L’apprentissage de l’oral est depuis longtemps dénoncé comme un point faible de l’enseignement des lettres. On en sait la nécessité. On en connaît les freins. Et si, précisément, les TICE fournissaient en la matière une aide précieuse ? Matériels 24 exemples d’activités Racine : Baudelaire : Un conte :

i-voix 2012-2013 à écouter "Les voix instructives exilées ... - Adagio ! - Ah ! l'égoïsme infini de l'adolescence, l'optimisme studieux : que le monde était plein de fleurs cet été !" (Arthur Rimbaud) Voici quelques exemples de productions sonores des lycéens d'i-voix 2012-2013 : Un poème choral Un poème d'Anne Bihan par Agathe Des i-poèmes remixés par Hugues, Jeanne, Julie, Juliette, Méghane, Théo, Uriell, Goulven Ka Un monologue musical intérieur par Morgane Un poème de Patricia Cottron-D'Aubigné par Juliette Cécile Volanges harpiste par Héloïse Une interprétation musicale de Mireille Fargier-Caruso par Anne-Gabrielle Des poèmes de Mireille Fargier-Caruso par Léa Un audioguide fantaisiste par Agathe Un poème d'Anne Jullien par Margaux et par Uriell Un poème de Philippe Longchamp par Jeanne Une interprétation musicale par Héloïse Une interview radio exclusive de Louise Labé Un poème de Pierre Mabille par Erwan Une interprétation musicale de Pascale Petit par Anne-Gabrielle Un poème de Pascale Petit par Lucine etc

Padlet : diversité des utilisations pédagogiques en français Décidément, Padlet est un outil vraiment intéressant ! Voici un petit bilan des utilisations proposées par l’équipe pour stimuler l’oral de nos apprenants : - Utiliser Padlet pour la présentation orale des apprenants, en début d’année notamment. Toutes les présentations étant réunies sur un même support, chacun peut écouter et découvrir qui est qui. Voici un exemple fait par Eda Altinis avec la classe de PLI : Eda Altınış et les PLI : se présenter aux autres « Je leur ai montré une seule fois Padlet. Mais on peut aussi s’appuyer sur des identités fictives et jouer le rôle d’un autre, souvent avec jubilation : avec l’idée de rencontres rapides par exemple, la publication de l’oral sur internet donne tout son sens à l’objectif de lancer un message comme une bouteille à la mer. Padlet de la classe de Loïc Vertuaux « Rencontres rapides » avec les débutants Elise Davaud et les PLD « Speed dating » - Améliorer la prononciation, l’articulation, la lecture. Padlet de Peggy Morel « Ma mère » J'aime :

i-voix - Créations audio Artiste : Flaminio Vacca (1538 - 1605 ) est un sculpteur italien de la renaissance, rénovateur de l'antique. On lui doit notamment des sculptures majeures dans la chapelle Sixtine, ainsi qu'ailleurs à Rome. Titre de l'oeuvre... Nom de l'artiste : Bartolomeo Ammannati Titre de l'oeuvre : La fontaine de Neptune Date de construction : 1565 Nature, support, matière : Statue en marbre blanc de carrare Sujet : Neptune a le visage de Cosme de Ier, il a l'air dominant.... Nom de l'artiste: Lorenzo Bartolini Titre de l'oeuvre : Niccolò Macchiavelli (Nicolas Machiavel, en français) Nature, support, matière: Statue Genre: Portrait Sujet: Cette statue représente Nicolas Machiavel, il tient... - Nom de l'artiste: Giambologna, appelé aussi Jean de Bologne - Titre de l'oeuvre: L'enlèvement des sabines - Date de la composition: 1579-1583 - Nature, support, matière: Statue, marbre sur socle de marbre - Dimensions:... Informations : Giambologna, célèbre artiste italien de la Renaissance. SCOOP I-VOIX !

PNF Lettres : Enseigner (enfin) l’oral grâce au numérique Dans notre système éducatif, graphocentriste, l’écrit dicte sa loi : l’oral y est réduit à la participation ou à des modalités d’évaluation (récitation, exposé, examen final). Peut-on imaginer que l’oral devienne enfin une réelle pratique de classe en tant qu’objet et modalité d’apprentissage ? Le numérique semble susceptible de nous y aider : le développement des possibilités d’enregistrement, de traitement et de diffusion du son permet aisément de travailler sa voix, d’enrichir sa parole, de développer sa capacité à écouter, argumenter, inventer, de s’approprier les œuvres de façon plus intime ou créative, d’aborder une littérature autre ou autrement la littérature, d’inventer de nouvelles formes scolaires comme l’oral d’invention. Lors du 5ème Rendez-vous des Lettres qui s’est déroulé les 17-18-19 novembre, de nombreux enseignants sont ainsi venus rendre compte d’activités orales et numériques particulièrement stimulantes, de l’école au lycée. Les audioguides des élèves en ligne

PNF Lettres : Au rendez-vous des lettres, de la parole et du numérique Comment le passage du papier à l’écran amène-t-il à se décentrer de l’écrit pour donner plus d’importance à l’oral ? peut-on mettre les nouveaux outils au service d’un véritable travail en classe de la parole et des compétences liées ? Comment s’approprier les œuvres par la voix pour les habiter plus intimement ? Qu’en est-il de la rhétorique et de l’amitié si les réseaux sociaux remplacent la conversation ? Une chance pour les apprentissages : le numérique Pour Catherine Becchetti-Bizot, directrice du numérique pour l’éducation, ce « moment d'intelligence collective » qu’est le Rendez-vous des lettres peut aider à éclairer les « métamorphoses » en cours pour « faire du numérique le lieu au sein duquel l'Ecole doit repenser sa mission d'instruction et d'éducation ». Une chance pour les lettres : l’oral Paul Raucy, inspecteur général de l’Éducation nationale, doyen du groupe des Lettres, place d’emblée son intervention et le colloque sous l’égide de Jean-Jacques Rousseau. Que faire ?

podcast d'établissements scolaires Pourquoi / Comment enseigner l'oral ? by Caroline d'Atabekian on Prezi Les "pitchs" de l'Odyssée Trouble viewing this page? Go to our diagnostics page to see what's wrong. Enseigner l’oral à l’école Parmi les trois domaines constitutifs de la maîtrise de la langue que sont le LIRE / DIRE / ECRIRE, la place et l'enseignement du DIRE restent à construire : que fait-on quand on parle ? Peut-on parler de grammaire de l'oral ? Comment construire le passage de la langue orale naturelle de l'élève aux codes de l'écrit ? Quelle est la place et la fonction de l'oral dans les apprentissages ? Quels genres de l'oral enseigner et comment ? Quelles interactions entre oral et écrit ... L’oral vecteur d’apprentissage Quelles conditions à la compréhension de l’oral ? Montaigne, Les Essais, Livre III, Chapitre XIII « De l’expérience » 1595. Pour faire prendre conscience aux élèves que parler ne fait pas appel aux mêmes règles qu'écrire, que le code oral a ses spécificités, on peut partir d'une situation concrètes comme, par exemple, l'enregistrement d'un échange entre élèves ou bien encore l'interview d'un personnage comme celle du photographe Doisneau donnée ici à titre d'exemple. A retenir : L’exposé

Related: