background preloader

Le revenu de base illustré

Le revenu de base illustré

Créations pour un revenu de base - Documentaire – Animation – Conférence gesticulée – Clip vidéo L’impôt négatif en solution | Thierry Curty Publié le 14 mai, 2013 | par Thierry Curty La notion de travail va changer radicalement Avec la révolution du numérique, la notion de travail tel que nous le connaissons va profondément se transformer. L’imprimante 3D va tout simplement supprimer tout un pan de la production en rendant la fabrication de tout et n’importe quoi triviale, il suffit de presser « Enter » et voilà une maison, un vélo, une voiture, une pièce de mécanique ou un bouton de machine à laver. inlassablement le désespoir des salariés à la rue, qui se comprend par ailleurs fort bien, est représentative du phénomène. La transition sociétale est inéluctable Ces paramètres induisent une transition sociétale inéluctable. C’est une transition inéluctable, mais aussi normale. Une autre fiscalité est incontournable Là, on remplit simplement la déclaration de revenu : « j’ai gagné tant/notre foyer a gagné tant et nous avons tant de parts fiscales », c’est tout. L’impôt négatif Et il n’y a pas moins de création de richesse.

All videos from Gérard Foucher (GerardFoucher75018) on Dailymotion Interview réalisée par Marie-Laure Leila Le Guen pour la parution du "Manifeste des économistes déterrés", une étude sur l'état actuel de la recherche économique au niveau international, par Gérard Foucher (juin 2013). "Un texte de grande qualité universitaire" (Y.Bresson, économiste) "Un excellent document de synthèse. Tout y est. Les décideurs vont-ils enfin écouter ce que les économistes disent ?" (Stan Jourdan, journaliste) Le Manifeste des économistes déterrés est disponible en téléchargement libre et gratuit sur Scribd: Vous n'avez peut-être pas encore entendu parler du "Manifeste des économistes déterrés", mais ça ne va pas tarder. Le livre "Les secrets de la monnaie - Changer la monnaie pour changer le monde" est disponible chez Vous pouvez contacter Gérard Foucher pour organiser une conférence-débat "Changer la monnaie pour changer le monde" :

L’heure du revenu de base est-elle venue? | Classe éco Il y a quelques semaines, un camion rempli de millions de pièces de monnaie a été déversé devant le parlement suisse; en même temps, a été apporté la liste de 125 000 signatures nécessaires pour la mise en place d'un revenu de base en suisse. Son montant n'a pas été précisé, mais les promoteurs de l'initiative proposent 2500 francs suisses par mois par adulte, et 625 par enfant de moins de 18 ans; soit environ respectivement 1 900 et 500 euros. Cela peut sembler beaucoup mais la Suisse est un pays riche, et ces montants correspondent au seuil de pauvreté du pays. En France, l'équivalent correspondrait à des montants d'environ 950 et 300 euros. le revenu de base, ou revenu inconditionnel, consiste à verser à chaque membre d'une communauté politique un revenu inconditionnel permettant à chacun de vivre au dessus du seuil de pauvreté. Très cher. C'est la crainte principale des adversaires du dispositif. Se pose également la question de l'avenir du travail.

Dette : on nous aurait menti ? @Hervé Hum Vos exemples sont des sophismes. Je ne comprend pas vos démonstrations boiteuses. Vous prenez exemple ; avec votre frère..... d’une escroquerie pour généraliser des choses qui n’ont rien à voir. Je compatis évidemment à la détresse des grecs les plus endettés, mais ce n’est pas pour autant que j’accepte de me faire emmener en bateau, surtout par les armateurs qui poussent devant eux les pauvres pour refuser de remettre en question un système. Quand à cet exemple d’endettement basé sur votre banquier, que dit-il ; sinon qu’il entretient l’irresponsabilité totale de personnes qui se lancent dans des crédit foireux, qui n’ont pas un once d’entendement, incapables de freiner leurs pulsions, et qu’il faudrait exonérer.... Le jour où l’on passera l’éponge sur l’inconséquence des gens, attendez vous vous au pire. Sinon, il existe des régimes de protection pour ceux qui sont incapables, mais c’est un autre domaine Vous annulez la dette, ok. Vous croyez pas que c’est un foutage de gueule !

Pourquoi l'Europe a besoin d'un euro-dividende Philippe Van Parijs, économiste et avocat de longue date du revenu de base démontre dans cet essai pourquoi il est non seulement raisonnable, mais urgent, de verser un modeste « euro-dividende » à chaque résident de l’Union européenne. Texte initialement publié en anglais sous le titre « The Euro-Dividend« Critiquer est facile; proposer l’est bien moins. L’euro-dividende, c’est ainsi que je vais l’appeler. Pourquoi avons-nous besoin d’un tel système inédit? 1. La raison la plus urgente est liée à la crise de la zone euro. L’un d’eux est la migration inter-étatique. Le second mécanisme-tampon puissant de l’espace monétaire américain, ce sont les transferts inter-étatiques automatiques, essentiellement organisés dans le cadre du système social fédéral américain. Dans l’UE en revanche, l’amortissement du ralentissement de l’économie d’un Etat membre grâce à des ajustements de transferts nets entre les états s’élève à moins de 1 %. 2. 3. 4. Objections N’est-ce pas utopique? Crédit image :

Ce que révèlent les "Paradise Papers" sur le… Les 8 approches de financement d'un revenu universel de base A partir des diverses options proposées par les philosophes, divers économistes ont proposé des schémas de financement. Vous trouverez ci-dessous les principales propositions que l’on peut énumérer. Nota : Le Mouvement Français ne se positionne pas quant à ce que serait la meilleure proposition de financement parmi celles existantes Approche A : Le financement d’un revenu de base par l’impôt sur le revenu Cette proposition s’appuie sur le travail de Marc de Basquiat dont on peut trouver un résumé de la thèse en cliquant ici (pdf). Il s’agirait de mettre en place un revenu de base financé par un impôt proportionnel qui viendrait remplacer le système actuel du RSA, de la prime pour l’emploi et des exonérations de cotisation patronales (réductions Fillon). Le financement par un impôt proportionnel donne une réponse aux sceptiques du revenu de base qui demandent souvent « Mais pourquoi le distribue-t-on aussi aux plus riches ? Approche B : regarder la part d’autofinancement Crédit image :

Related: