background preloader

Historique du clonage : dates clés

Historique du clonage : dates clés

http://clonage2008.free.fr/historique-clonage.php

Related:  clonage therapeuthiqueSites Internet sur le Clonage

Clonage thérapeutique : les premières cellules souches humaines créées Les cellules souches embryonnaires humaines créées par clonage pourraient intégrer des protocoles de thérapie cellulaire si elles s'avèrent sans danger. © Annie Cavanagh, Wellcome Images, Flickr, cc by nc nd 2.0 Clonage thérapeutique : les premières cellules souches humaines créées - 3 Photos La performance est inédite. Alors qu’elle avait été réalisée en 2007 chez des primates, Shoukhrat Mitalipov et son équipe de l’université de la santé et des sciences de l’Oregon (OHSU, Beaverton, États-Unis), viennent désormais de la reproduire chez l’Homme : des cellules souches embryonnaires ont été créées par clonage, en utilisant la même technique que celle qui avait permis de mettre au monde la célèbre brebis Dolly le 5 juillet 1996. Cependant, cette fois, l’ambition est différente.

Clonage Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir clone. Le clonage désigne principalement deux processus. Mammouth cloné : le retour… des annonces fracassantes! - Fondamental Avec la découverte de nouveaux os de mammouth laineux dans le permafrost sibérien, le fantasme d’un ‘parc à mammouths’ clonés a lui aussi refait surface. L’équipe de Semyon Grigoryev, professeur à l’Université fédérale du Nord-Est de Yakoutie, a mis au jour des restes de mammouth laineux, notamment des os contenant de la moelle osseuse, des poils et des tissus mous, à 100 mètres de profondeur, au cours d’une expédition menée dans le nord-est de la province de Yakoutie. Cellules intactes Grigoryev a précisé que des cellules « intactes », comprenant le noyau dans son entier, avaient été découvertes dans le matériel exhumé. Il a précisé à l’agence de presse Reuters qu’une mauvaise traduction avait amené de nombreux médias à parler de cellules «vivantes» au lieu de cellules «intactes».

Les intérêts et les inconvénients du clonages thérapeutiques - site des TPE Notre magazine s'est penché de près sur les intérêts et les inconvénients de cette méthode révolutionaire, qu'est le clonage thérapeutique. L’intérêt principal du clonage thérapeutique est l’absence de rejet lors de greffe grâce au patrimoine génétique commun entre le donneur et le receveur (car même personne). Ainsi, les greffes de la peau (avec les cellules souches de l’épiderme), le traitement des maladies hématologiques (avec les cellules souches hématopoïétiques issues de la moelle osseuse, du sang périphérique ou du sang placentaire) et le traitement de certains diabètes (par l’apport de cellules pancréatiques) peuvent être réalisés avec succès.

Snuppy Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Snuppy est le premier chien conçu par clonage[1]. Il est le résultat d'un travail dirigé par Hwang Woo-suk à l'université nationale de Séoul (Seoul National University - SNU) en Corée du Sud. Né le 24 avril 2005, Snuppy est, comme son père Tai, un lévrier afghan. Son nom, contraction de "SNU" et "puppy" (petit chiot), fait référence au personnage de comics Snoopy. Hwang Woo-suk a également rapporté, plus tard en 2005, avoir cloné avec une efficacité exceptionnelle des cellules souches humaines.

Clonage : tout savoir sur le clonage Les progrès de la médecine sur le clonage partagent l’opinion publique et provoquent des débats sur la bioéthique. Le mot clone vient du grec klon et désigne une petite branche ou une jeune pousse. Aujourd’hui le terme clone décrit un individu génétiquement identique à un autre, donc par définition les vrais jumeaux (« jumeaux monozygotes ») sont des clones naturels car ils sont génétiquement identiques. Mais il y a une différence à faire entre le clonage reproductif et thérapeutique. Le premier vise à donner naissance à un individu génétiquement identique à un autre, comme c'est le cas pour le mouton Dolly. Tandis que le clonage thérapeutique consiste à cloner des cellules et à les utiliser pour recréer tissus ou organes afin de soigner des malades.

Polémique: le clonage. Pourquoi y’a-t-il donc une polémique autour de ce sujet? Le clonage: fabrication d’un nouvel individu possédant un génome rigoureusement identique à celui d’un autre individu. Le clonage est naturellement pratiqué par une grande diversité de végétaux (notamment par de nombreux fraisiers, par les pommes de terre, etc…). L’homme se sert depuis longtemps des aptitudes des végétaux à la reproduction asexuée (=clonage) exemple: le bouturage.

Dolly (brebis) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Dolly. Le corps naturalisé de Dolly. Dolly ( – ) est une brebis célèbre pour être le premier mammifère cloné de l'histoire à partir d'un noyau de cellule somatique adulte[1] par l'équipe de Keith Campbell et Ian Wilmut chez PPL Therapeutics, en association avec l'Institut Roslin à Édimbourg en Écosse. Comment le Clonage a-t-il évolué ? L'idée du clonage a été pensé au XXe siècle puisque le premier à se poser la question sur la division cellulaire est le docteur Speman qui a reçu le prix nobel en 1935 ; il a fait de nombreuses expériences mais sans résultat. Ce n'est qu'en 1981 que deux chercheurs, le docteur Peter et le docteur Illmensee, ont produit pour la première fois trois clones d'une souris. Mais cette expérience n'a pas été concluante puisqu'on n'a pas pu la reproduire. Trois ans plus tard, le docteur Willadsen a cloné un mouton à partir d'une cellule embryonnaire, c'est-à-dire qu'on laisse développer l'embryon jusqu'au stade blastomère.

Mouvement raëlien Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Manifestation de Raëliens à Séoul en 2006 Le mouvement raëlien (initialement appelé MADECH, mouvement pour l'accueil des Elohim créateurs de l'humanité[1]) a été fondé par le français Claude Vorilhon, dit Raël, en 1974. À l'origine, la doctrine du mouvement se base sur le contact qu'aurait eu Raël avec des extraterrestres techniquement avancés, les « elohim », qui auraient créé la vie sur Terre ainsi que plusieurs religions comme le christianisme, le judaïsme et l'islam. Par la suite, les croyances des adeptes se sont concentrées sur l'importance des avancées scientifiques et techniques et en particulier sur le clonage et le transfert de la conscience comme moyen d'accéder à l'immortalité. Le mouvement promeut également la géniocratie, il prône une certaine forme de libération sexuelle et une pratique qu'il appelle « méditation sensuelle ».

Clonage thérapeutique Interdites en France mais autorisées dans certains pays européens, les recherches sur le clonage thérapeutiques suscitent de l'espoir mais aussi de la méfiance. Cette technologie promet de nombreuses applications très prometteuses. Mais elle soulève aussi des problèmes éthiques. ADN nucléaire Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'ADN nucléaire est l'ADN localisé dans le noyau des cellules eucaryotes sous forme de chromosomes, il est hérité pour moitié du père et pour l'autre moitié de la mère. Il détermine le sexe des individus puisqu'il contient les chromosomes sexuels. L'ADN mitochondrial est caractérisé par une transmission quasi exclusivement maternelle. Deux types d'ADN peuvent être individualisés dans l'espèce humaine, l'ADN nucléaire et l'ADN mitochondrial.

Clonage humain Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Illustration représentant deux êtres humains identiques. Le clonage humain consiste en la création d'un être humain à partir de la totalité du matériel génétique d'un humain déjà conçu. On pourrait comparer ce concept à une gémellité retardée, et obtenue suite à une décision. La Fondation canadienne de cellules souches Voici quelques notions de base sur les cellules souches, la recherche sur les cellules souches, les sources de cellules souches et le potentiel des cellules souches. Qu’est qu’une cellule souche ? Chaque organe ou tissu du corps provient à l’origine d’une grappe de cellules souches. La cellule souche se distingue des autres cellules du corps par sa capacité à se renouveler. Elle peut se diviser en plusieurs autres cellules identiques à elle-même.

Related: