background preloader

Optimiser les ventes avec une mi se en avant... - Aménagement Commercial

Optimiser les ventes avec une mi se en avant... - Aménagement Commercial
Un tiers des décisions d'achat sont faites en magasins. Le point de vente reste le lieu de communication privilégié. Il est donc essentiel que les marques soient le plus visibles possible par les consommateurs, une fois que ces derniers font leur entrée dans le point de vente. Les supports prospectus et la visibilité permettent clairement de stimuler les ventes. Mais faut-il encore savoir où se placer, quels supports d'information privilégier et quels produits exposer. Il existe plusieurs emplacements de mises en avant (MEA) : la tête de gondole (les produits sont présentés en bout de rayon, à chaque extrémité du linéaire), l'allée pénétrante (zone par laquelle entre le client, qui va jusqu'à l'autre extrémité du magasin) et les zones promotionnelles (tous les espaces et les îlots promotionnels, hors allées pénétrantes et têtes de gondoles). Doubler son chiffre d'affaires Mais, selon une étude Nielsen menée en septembre 2011, le rendement est différent en fonction de l'implantation.

http://www.lsa-conso.fr/optimiser-les-ventes-avec-une-mi-se-en-avant-pertinente,125829

Related:  Etude sur le chocolat

Les grandes surfaces misent sur le catalogue pour les produits blanc, brun, gris Pour la rentrée 2010, les grandes surfaces alimentaires (GSA) et les grandes surfaces spécialisées (GSS) ont investi 21 millions d'euros bruts dans les médias pour les produits blanc, brun et gris, soit un recul de 23% par rapport à 2009 (1) . Ces résultats ont été communiqués dans le PanoBBG®, étude sur l’activité média et hors média des grandes surfaces alimentaires (GSA), des grandes surfaces spécialisées (GSS), mais aussi des sites e-commerce. À travers cette étude réalisée par Le Site Marketing, spécialiste du marketing “come & buy”, l'étude s'intéresse à l'analyse quantitative et qualitative des investissements média et hors média pour les produits blanc, brun, gris (BBG) sur la période “Back to school” du 15 juillet au 12 septembre 2010.

La grande distribution se lance à la reconquête du consommateur Les grandes surfaces ne séduisent plus. Pour répondre aux attentes de leurs clients, elles se réinventent dans le fond et dans la forme. Tout sous un même toit et au prix le plus bas. Le 15 juin 1963, lorsque le premier hypermarché – un Carrefour – ouvre ses portes à Sainte-­Geneviève-des-Bois, en région parisienne, c’est la cohue. Les magasins éphémères jouent sur le temporaire Les magasins éphémères s'inspirent directement du marketing guerrier conceptualisé au début des années 1980 par deux publicitaires américains, Jacques Trout et Al Ries. En adaptant l'art de la guerre au commerce, les deux hommes ont inventé la notion de « guerilla stores ». Il s'agit, pour des petites marques, d'adopter la tactique de la guérilla : harceler les positions des entreprises dominantes par des « coups d'éclat ponctuels » comme le sont les magasins éphémères. C'est l'angle d'attaque qu'ont choisi, entre autres, des enseignes comme Apache, Tupperware ou Comme des garçons pour créer de l'événementiel sur leur marché. Se rendre visible et faire parler de soi

La publicité sur le lieu de vente (PLV) - marketing La PLV est un élément incontournable de notre vie quotidienne, elle regroupe tout le matériel publicitaire présent sur le lieu de vente. Elle a comme objectif principal de mettre en avant un produit sur un lieu de vente par des moyens visuels et d'en faire ainsi sa promotion. Administrateur NetPME , mise à jour le La Publicité sur le Lieu de Vente (plus couramment appelée PLV) est un élément incontournable de notre vie quotidienne, elle regroupe tout le matériel publicitaire présent sur le lieu de vente. La PLV a comme objectif principal de mettre en avant un produit sur un lieu de vente par des moyens visuels et d'en faire ainsi sa promotion. Trouver le bon merchandising en grandes... - Produits Biologiques Comment distinguer un consommateur de produits bio d'un consommateur de produits conventionnels ? La réponse n'est pas évidente. Si le profil du premier était facilement identifié au début de l'ère bio, il ressemble de plus en plus à monsieur tout le monde aujourd'hui. Les acteurs développent de nouvelles recommandations d'implantation, mais il n'existe pas vraiment de règle type, plutôt deux écoles.

Un hypermarché E.Leclerc entièrement équipé d'étiquettes électroniques sans contact Tyler Olson /shutterstock.com (Relaxnews) - Avec l'ouverture du nouveau centre commercial So Ouest, à Levallois (Hauts-de-Seine), le centre E.Leclerc donnera accès à son tout premier hypermarché équipé intégralement d'étiquettes électroniques sans contact. La nouvelle génération de courses "sans contact" comptera, à partir du jeudi 18 octobre, sur un nouveau membre de la grande distribution : E.Leclerc.

Jeff de Bruges – Vente en ligne de chocolats et de dragées : Collections L’adhésion pleine et entière aux conditions générales de vente, développées ci-dessous en neuf articles est nécessaire et indispensable pour pouvoir passer une commande. En conséquence, l’acheteur ne pourra se prévaloir d’une opposabilité sur une clause quelconque, la passation d’une commande faisant office d’une acceptation expresse de celles-ci. Elles régiront donc les relations entre Jeff de Bruges Diffusion SAS et toute personne physique majeure non commerçante, à l’occasion de la vente de produits proposés sur le site « www.jeff-de-bruges.com », pour une livraison en France métropolitaine et en Corse.

Du poids du clic sur l'achat de produits de luxe - TRIBUNE La hache de guerre est enterrée : Internet n’est plus un mot tabou pour les marques de prestige. Méthodologie. Pour cette étude publiée par Altagamma, plus de 300 marques de prestige ont été sondées, parmi lesquelles les géants LVMH, PPR et Richemont. Plus de 700 sites Internet ont été analysés, ainsi que 2.5 millions de commentaires en ligne (y compris les commentaires postés sur Facebook et Twitter). Les chercheurs ont également conduit plus de 2 500 interviews à travers les Etats-Unis, la Chine, La Grande-Bretagne, la France et l’Italie. Le magasin peut-il se restreindre à un mur de présentation ? L'(es) auteur(s) certifi(ent) l'exactitude de l'ensemble des informations qui suivent. Les opinions contenues dans le présent article n'engagent que leur(s) auteur(s). Source : L’Atelier

Conjoncture : Roi des tablettes, Kraft veut imposer ses chocolats de Noël «Prelude. Un chocolat qui n'est pas réservé aux vieilles tantes au menton qui pique.»Kraft a choisi l'humour pour s'inviter dans la bataille du chocolat de Noël. Si l'américain est deuxième du marché du chocolat en France derrière Ferrero, grâce à sa position de leader historique sur les tablettes (Côte d'Or, Milka), il reste un nain à Noël. Avec moins de 5 % du segment des chocolats de fêtes, dominé par l'italien Ferrero et le suisse Lindt, il est même derrière Nestlé et le français Cémoi, qui propose à Noël ses pralines en forme de cœur «J'aime le chocolat» et ses pyramides Kheops aux amandes. Or la saison des fêtes de fin d'année pèse 552 millions d'euros, soit 20 % des ventes annuelles. Le chocolat est le premier marché des fêtes, loin devant le saumon ou le foie gras… Chaque Français y consacre en moyenne 25 euros.

Related: