background preloader

Mars

Mars
Mars est la quatrième planète du système solaire. Mars est connue depuis la préhistoire. Elle effectue une révolution autour du Soleil en 686 jours. Elle tourne sur elle-même en 1 jour. Elle possède deux petits satellites : Phobos et Deïmos découverts en 1877. Photomontage du couple Phobos et Deïmos (63 Ko). Son atmosphère est composée de gaz carbonique, d'azote et d'argon. La pression au niveau du sol est 1000 fois plus faible que sur Terre. Sa géologie est variée et complexe. La plus haute montagne du système solaire se trouve sur Mars, il s'agit de l'Olympus Mons haut de 25 km et dont la base fait 600 km de diamètre. Elle possède également à sa surface une énorme faille qui s'étend sur 2500 km, avec une largeur de 120 km et une profondeur de 6 km nommée Valles Marineris. Une découverte importante a été faite lorsque les sondes Viking ont photographié des petites vallées ressemblant à des lits de rivières avec leurs affluents et leurs îles. Superstition Structure interne de Mars Tags Related:  Mars

Nirgal.net : De la planète rouge à l'origine de la vie [Index] Certains pensent que l'ère de l'exploration spatiale de Mars, qui s'est ouvert en 1960 avec les premiers essais soviétiques, a fini par désenchanter la planète rouge, et que les merveilles, réelles ou illusoires, que l'on apercevait à la lunette valait bien les photographies hyper détaillées et les spectres complexes qui sont transmis en continu par les sondes automatiques. Peut-être. D'autres font remarquer que Mars est l'astre le plus visité de tout le système solaire, et ce au détriment d'autres corps célestes tout aussi intéressants. L'exploration spatiale, tableau chronologique récapitulatif. L'exploration spatiale, fenêtre de tir de 1960 et 1962, les premières sondes soviétiques. L'exploration spatiale, fenêtre de tir de 1964 : l'épopée de Mariner 4, les sondes Zond. L'exploration spatiale, fenêtre de tir de 1969 : le tandem Mariner 6 / Mariner 7, les échecs soviétiques. L'exploration spatiale, fenêtre de tir de 1971 : les sondes soviétiques Mars 2 et Mars 3. Mars Observer. Mars 96.

La Planète Mars Mars est la quatrième planète de notre système solaire, située entre la Terre et la Ceinture d'Astéro•des (qui précède Jupiter).Elle mesure 6794 km de diamètre et pèse 6,42 billions de tonnes.Cette planète parcourt une orbite d'un rayon de 228 millions de km à une vitesse proche de 87 000 km/heure.La température oscille entre -120 ¡C et 25 ¡C en surface.Mars a deux satellites : Phobos et Deimos. (^_~) Mars est la planète rouge, ce qui explique probablement qu'on lui ait attribué le nom du dieu romain de la guerre, père des jumeaux Phobos et Deimos qui, eux, baptisèrent ses satellites. Comme Mercure et Vénus, Mars a été parmi les premières planètes à être identifiée. C'est, après la Terre, la planète la plus favorable au développement d'une forme de vie. Mars possède une orbite en ellipse qui la rapproche puis l'éloigne du Soleil de manière très accentuée, d'où ses importantes variations de températures. La Planète Jupiter Retour à la Carte du Système Solaire

Les astéroïdes En janvier 1801, Giuseppe Piazzi a découvert un objet qui en premier lieu lui fit penser qu'il avait découvert une nouvelle comète. Mais après avoir déterminé son orbite il se rendit compte que ce n'était pas une comète mais une petite planète. Piazzi l'a nomma Cérès. Ils sont des milliards et leur nombre croit proportionnellement à leur petitesse ; en effet lorsque la taille diminue d'un facteur 10, leur nombre augmente d'un facteur 100. Il n'en existe pas deux identiques, ils sont tous différents de par leur taille, leur forme, leur couleur, leur période de rotation et surtout leur composition. Près de 543 711 ont été répertoriés. Le plus grand d'entre eux est (1) Cérès avec un diamètre dépassant 900 km. Malgré leur nombre, ils ont chacun un espace vital de plusieurs millions de kilomètres. La masse totale de tous les astéroïdes est inférieure à celle de la Lune. (243) Ida et (951) Gaspra ont été photographiés par la sonde Galileo lors de son voyage pour Jupiter. Quelques astéroïdes Tags

La planète Mars Missions spatiales vers Mars Une planète qui embrase l´imagination Quatrième et dernière planète tellurique, Mars possède une atmosphère très ténue qui permet une observation directe de son sol que seules de violentes tempêtes de poussière parviennent à voiler. Le « visage » de MarsEn 1976, un cliché basse-résolution de la région de Cydonia Mensæ (41.0°N - 12.8°O) pris par l´orbiteur Viking-1 relancera quelque peu la polémique dans un certain milieu pseudo-scientifique. Le « visage » de Mars : une colline de 2.5 km × 1.5 km au sol pour une hauteur de 400 m. Les oppositions martiennes La planète rouge subit de réels changements saisonniers qu´il est possible de suivre depuis la Terre : tempêtes de sable, fonte des calottes polaires, ... La période synodique de la planète Mars est de 780 jours, soit un peu plus de deux années terrestres. Une topographie dissymétrique Le globe martien se singularise par une dissymétrie prononcée de son relief. Crainte et Panique Sources : IMCCE / JPL / NASA

Mars (planète) | wikipedia Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Mars. Mars (prononcé en français : /maʁs/[3]) est la quatrième planète par ordre de distance croissante au Soleil et la deuxième par masse et par taille croissantes sur les huit planètes que compte le Système solaire. Son éloignement au Soleil est compris entre 1,381 et 1,666 UA (206,6 à 249,2 millions de km), avec une période orbitale de 686,71 jours terrestres. Mars a aujourd'hui perdu la presque totalité de son activité géologique interne, et seuls des événements mineurs surviendraient encore épisodiquement à sa surface, tels que des glissements de terrain, sans doute des geysers de CO2 dans les régions polaires, peut-être des séismes, voire de rares éruptions volcaniques sous forme de petites coulées de lave[4]. La Terre et Mars à la même échelle. Le tableau ci-dessous permet de comparer les valeurs de quelques paramètres physiques entre Mars et la Terre : Distance minimale Terre-Mars, période 2010-2060.

Compendium du système solaire - Les astéroïdes et la Ceinture de Kuiper Cette loi empirique prédit l'existence d'une planète entre Mars et Jupiter. Mais au tournant du XIXeme siècle, un grand espace vide s'étendait parmi les relevés pointés sur le papier. C'est donc avec l'intention de découvrir cette éventuelle planète que les astronomes, sous l'instigation de Bode alors directeur de l'observatoire de Berlin, décidèrent de mettre sur pied un programme de surveillance du ciel. C'est le 1 janvier 1801 que le père sicilien G.Piazzi découvrit fortuitement Cérès, pendant qu'il dressait un nouveau catalogue d'étoiles. Entre les orbites de Mars et de Jupiter se trouve en fait une myriade de petits corps indépendants, regroupés et maintenus par la gravitation. Situés entre 310 et 520 millions de kilomètres du Soleil (2 et 3.5 UA), ces astéroïdes sont rassemblés dans un anneau relativement stable, faiblement excentrique, de quelque 200 millions de kilomètres de large - 1.3 UA ! Pourquoi cette forme ? Prochain chapitre Composition chimique

Curiosity : comment le robot communique-t-il avec la Terre depuis Mars ? Un an déjà que Curiosity sillonne le sol de Mars récoltant des milliers de données. Après un voyage d'environ huit mois, le robot a atterri sur la planète rouge. Mais alors qu'un de vos mails met parfois plusieurs minutes avant d'arriver dans la boîte de réception de vos amis situés à quelques kilomètres, comment Curiosity parvient-il à envoyer ses données sur Terre depuis Mars ? Curiosity est parti bien équipé sur Mars. Avec des appareils de mesure très pointus, des rayons laser… le robot possède tout sur la main pour récupérer le maximum de données. Ces dernières sont ensuite récupérées par les scientifiques de la NASA. Un ordinateur embarqué Curiosity ne possède pas, à proprement parler, un ordinateur classique. L'ordinateur interne, qui fonctionne avec les deux calculateurs, a également servi de machine principale lors du vol entre la Terre et Mars, pratique ! La communication du robot Tout cela, c'est bien joli, Curiosity peut stocker des millions de données. Vous êtes déjà abonné ?

Mars contient 2% d'eau MARS - Environ 2% du sol à la surface de Mars est formé d'eau, révèle l'étude d'un échantillon effectuée par le robot explorateur Curiosity. Cette découverte ouvre de nouvelles perspectives pour l'exploration habitée de la planète Rouge. Les travaux de cette étude ont été mis en ligne dans la revue américaine Science, datée du 27 septembre. Selon Laurie Leshin, du Rensselaer Polytechnic et coauteur de l'étude, il s'agit d'"un des résultats les plus emballants de l'étude du premier échantillon analysé par Curiosity". L'échantillon - qui a été chauffé jusqu'à 835 degrés Celsius - a aussi dégagé des proportions significatives de dioxyde de carbone (CO2), d'oxygène et de composés de soufre, mais l'eau était l'élément gazeux le plus abondant, souligne Laurie Leshin. LIRE AUSSI » Curiosity: la photo de Mars à 1,3 milliard de pixels dévoilée par la Nasa » À quoi Mars ressemblerait si elle avait de l'eau à sa surface » Mars: le robot Curiosity découvre des traces d'un ancien cours d'eau

Les astéroïdes Le système solaire n’est pas uniquement constitué de planètes et de satellites. Il contient également une multitude de corps de dimension plus réduite, astéroïdes et comètes, ainsi que des petites particules appelées météoroïdes. Ce qui distingue les deux premiers groupes n’est pas la taille, mais plutôt la distance au Soleil et la composition. Les astéroïdes se trouvent à l’intérieur de l’orbite de Jupiter et sont formés de roches, alors que les comètes se trouvent généralement dans des régions beaucoup plus reculées et sont constituées de glaces et de poussières. L’astéroïde Ida et son satellite Dactyl, photographiés en 1994 par la sonde Galileo d’une distance de 10 870 kilomètres. Les astéroïdes En 1801, l’astronome sicilien Guiseppe Piazzi découvrit un astre inconnu qui se déplaçait dans le ciel et devait donc faire partie du système solaire. Cette découverte fut rapidement suivie d’autres : Pallas en 1802, Juno en 1804 et Vesta en 1807. L’origine des astéroïdes : la résonance

Les Communications Spatiales avec Mars Les communications spatiales avec Mars Temps de réponse et interférences (III) A l'opposition périhélique, à 56 millions de kilomètres de la Terre, ce qui correspond à une distance de 0.37 UA (1 UA = 149.56 millions de km), il faut 3 minutes et 7 secondes pour qu'un signal émis par la station DSN atteigne Mars. Mais lorsque la Terre et Mars sont les plus éloignées l'une de l'autre, à environ 2.52 UA de distance, cela prend 20 minutes et 57 secondes pour transmettre le même signal radio; la communication dure sept fois plus longtemps ! Lorsque la Terre et Mars sont en conjonction (côtés opposés du Soleil) à une distance de 2.49 UA un autre problème surgit. En effet, pour des distances inférieures à 10 rayons solaires autour du Soleil, la contribution thermique du bruit est assez élevée et l'utilisation d'amplificateur à faible bruit à la réception augmente encore cette difficulté. Le bruit Les communications locales sur Mars Les antennes bande X des rovers La portée maximale utilisable

Related: