background preloader

Yves Klein

Yves Klein
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Klein. Yves Klein, né à Nice le 28 avril 1928, mort à Paris le 6 juin 1962, est un plasticien français. §Biographie[modifier | modifier le code] En lisant La Cosmogonie des Rose-Croix de Max Heindel, il découvre en 1947 la mystique rosicrucienne. L'enseignement ésotérique de la Rosicrucian Fellowship, dont il deviendra membre, via le centre d'Oceanside en Californie[5], ainsi que la lecture de Bachelard, forgeront les bases de la pensée qui nourrira son œuvre. En 1956, il rencontre Pierre Restany, un critique d’art, avec qui il noue un contact intense, une compréhension tacite, et cette rencontre deviendra une expérience de « communication directe » qui va marquer un tournant décisif dans la compréhension de son art. En automne 1956, il sélectionne un bleu outremer déjà existant, extrêmement saturé, mat et d’une absorption totale, qui est, selon Klein, « la plus parfaite expression du bleu ». Related:  Performance Art

Orlan Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Orlan Orlan en janvier 2013 Orlan (ɔʁ.lɑ̃), pseudonyme de Mireille Suzanne Francette Porte[1],[2],[3], est une artiste plasticienne française, née le à Saint-Étienne, qui vit et travaille entre Paris, New York et Los Angeles. L'artiste a choisi d'écrire son pseudonyme en lettres capitales : « ORLAN ». Biographie[modifier | modifier le code] Dès les années 1960, Orlan interroge le statut du corps et les pressions politiques, religieuses, sociales qui s'y inscrivent. En 1978, elle crée le Symposium international de la performance, à Lyon, qu'elle anime jusqu'en 1982. Le travail d'Orlan sur le corps se fait également par le biais de la photographie : ainsi trouve-t-on ce médium dans la photographie-sculpture du Baiser de l'artiste, mais aussi des photographies d'Orlan en madonne, dans le dispositif scénique des opérations chirurgicales - performances, photographies-affiches de cinéma, etc. Œuvres[modifier | modifier le code]

Niki de Saint Phalle Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Niki de Saint Phalle Portrait de Niki de Saint Phalle en 1964 par (Erling Mandelmann). Œuvres réputées Niki de Saint Phalle, née Catherine-Marie-Agnès Fal de Saint Phalle, à Neuilly-sur-Seine dans les Hauts-de-Seine, le 29 octobre 1930 et morte à La Jolla, comté de San Diego, Californie (États-Unis) le 21 mai 2002, est une plasticienne, peintre, sculptrice et réalisatrice de films français. Niki de Saint Phalle a d'abord été mannequin, puis mère de famille avant d'aborder l'art en autodidacte. Jouant de sa beauté, de son talent à porter les toilettes les plus étranges, l'artiste a très vite attiré les médias sur elle et du même coup sur son compagnon devenu ensuite son époux : Jean Tinguely. Niki de Saint Phalle a également soutenu plusieurs causes : celle des Noirs américains, celle des malades atteints du sida, et la postérité de son compagnon en œuvrant pour l'ouverture d'un musée Tinguely à Bâle. Biographie[modifier | modifier le code]

George Brecht Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Brecht. Dès le début des années 1950, il s'intéresse au thème du hasard et de l'aléatoire. Ses recherches, aussi bien scientifiques qu'artistiques, le porteront à écrire L'Imagerie du hasard (Chance Imagery). Parmi ses œuvres "Fluxus" notables, bon nombre d'events de formulation lapidaire (Three Aqueous Events[2] : "Glace, Eau, Vapeur" - été 1961) ou, au contraire, extrêmement détaillée (Card Piece for Voice[3], été 1959 : jeu pour jusqu'à 54 joueurs, comprenant un ensemble de cartes et d'instructions). Entre 1965 et 1968 il dirige une galerie nommée La Cédille qui Sourit à Villefranche-sur-Mer avec Robert Filliou [4]. Notes[modifier | modifier le code] ↑ Nicolas Feuillie : Fluxus Dixit, Dijon 2002, p. 265↑ Nicolas Feuillie : Fluxus Dixit, Dijon 2002, p. 234↑ Nicolas Feuillie : Fluxus Dixit, Dijon 2002, p. 229↑ Fleurice Würz: Fluxus Nice, Saarbrücken 2011, p. 70 Liens externes[modifier | modifier le code]

Joseph Beuys Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. + Jeder Mensch ein Künstler — Auf dem Weg zur Freiheitsgestalt des sozialen Organismus, 1978 + Chaque personne un artiste — sur la voie de la forme libertaire de l'organisme social (performance) Affiche pour le dialogue à la New School pendant la première visite de Joseph Beuys aux États-Unis en 1974 - Courtesy Ronald Feldman Fine Arts, New York À la fois controversé et admiré, Joseph Beuys est considéré comme le pendant allemand des artistes Fluxus, et compte au niveau international comme l’un des artistes allemand majeurs de l’art contemporain. §Biographie[modifier | modifier le code] Sa naissance commence déjà par une fiction. Un événement va être déterminant pour la suite de sa vie : pilote de la Luftwaffe sur le front russe pendant la Seconde Guerre mondiale, il s’écrase en Crimée. Dès lors, à partir de la fin de la guerre, il devient la figure emblématique du mouvement Bewegung. §Une vie, une œuvre[modifier | modifier le code]

Vito Acconci Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Vito Hannibal Acconci, né le 24 janvier 1940, est un artiste et vidéaste américain. Biographie[modifier | modifier le code] Quelques œuvres[modifier | modifier le code] Walking/Reading, automne 1968Following Piece, 3-25 octobre 1969Trademarks, septembre 1970Claim, septembre 1971Seedbed, janvier 1972Face-off, février 1973Three Columns For America, septembre 1976The Peoplemobile, juin 1979House of Cars, août 1983Carson City Proposal, Carson City (Nevada), juillet 1989Adjustable Wall Bra, 1990-1991Circles In The Square, Munich (Allemagne), 1998Garbage City, Tel Aviv (Israël), 1999Mur Island, Graz (Autriche), 2003 Articles et commentaires d'exposition[modifier | modifier le code] Liens externes[modifier | modifier le code]

Marina Abramović Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Marina Abramović Marina Abramović, London Serpentine Gallery, 2014 Œuvres réputées Rhythm Series (1973–1974) Works with Ulay (1976–1988)Balkan Baroque (1997)The Artist is Present (2010) Marina Abramović (Марина Абрамовић ; née le 30 novembre 1946 à Belgrade) est une artiste serbe[1] qui étudie et repousse les frontières du potentiel physique et mental à travers ses performances. Elle est l'objet du documentaire Marina Abramović: The Artist Is Present de Matthew Akers et Jeff Dupre sorti en 2012. Biographie[modifier | modifier le code] Marina Abramovic est née en 1946 e à Belgrade. En 2005, Abramović présente Balkan Erotic à la Fondation Pirelli de Milan et dans la galerie Seán Kelly à New York. Marina Abramović vit et travaille New York. Œuvre[modifier | modifier le code] Marina Abramović, Seven Easy Pieces, New York, 2005 Marina Abramović fait partie du courant artistique de l'Art corporel, elle s'est mise, à diverses reprises, en danger.

Gilbert et George Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Enfances et rencontre[modifier | modifier le code] Gilbert est né à Saint-Martin de Thurn dans les Dolomites (Tyrol du Sud/Italie) et a étudié l'art à la Wolkenstein School of Art et à la Hallein School of Art, en Autriche et à Akademie der Kunst de Munich, avant de déménager en Angleterre. Gilbert et George se sont rencontrés le 25 septembre 1967, en étudiant la sculpture à la St Martins School of Art, maintenant Central Saint Martins College of Art and Design, un des six collèges de l'University of the Arts, de Londres. Artistes de performance[modifier | modifier le code] Un certain nombre de leurs travaux du début des années 1970 consistait simplement à se saouler tous les deux, habituellement avec du gin. Les costumes d'hommes d'affaires qu'ils ont portés pour ces performances sont devenus une sorte d'uniforme pour eux, et ils apparaissent rarement en public sans les porter. Photomontages[modifier | modifier le code]

John Cage Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. John Cage John Cage (deuxième en partant de la gauche) avec Merce Cunningham (à sa gauche) en 1972. À droite, l'impératrice Farah Diba. John Milton Cage Jr est un compositeur, poète et plasticien américain, né le à Los Angeles aux États-Unis et mort le à New York aux États-Unis. Élève de Schönberg, John Cage s'est illustré comme compositeur de musique contemporaine expérimentale et comme philosophe. Biographie[modifier | modifier le code] Né le 5 septembre 1912 à Los Angeles, John Milton Cage Jr. avait pour père un ingénieur et inventeur. A son retour, il rencontre Xenia Andreyevna Kashevaroff, une jeune femme brillante dont Edward Weston a fixé la beauté sur ses photographies, qu'il épouse le 7 juin 1935. A partir de 1938, John Cage exerce en tant que pianiste accompagnateur de la classe de danse moderne de Bonnie Bird à la Cornish School of Allied Arts. Son œuvre[modifier | modifier le code] Compositions[modifier | modifier le code]

Performance (art) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L’art performance ou performance artistique est un médium ou une tradition artistique interdisciplinaire qui trouve son origine dans des pratiques artistiques d'avant-garde de la première moitié du XXe siècle comme le futurisme, Dada, le surréalisme et l'école du Bauhaus. Les artistes usèrent de la performance afin de briser les catégories et indiquer de nouvelles orientations. L’œuvre peut être présentée en solo ou en groupe, être accompagnée d’éclairages, de musique ou d’éléments visuels réalisés par l’artiste, seul ou en collaboration, et produite dans des lieux les plus divers, des galeries d’art aux musées et aux espaces « alternatifs ». Performance de Joseph Beuys, 1978 : « Jeder Mensch ein Künstler — Auf dem Weg zur Freiheitsgestalt des sozialen Organismus » (« Chaque personne [est] un artiste — sur la voie de la forme libre de l'organisme social »).

Related: