background preloader

Un Humain Presque Parfait ( La Nanotechnologie )

Un Humain Presque Parfait ( La Nanotechnologie )
Related:  NanotechnologiesBionic

Nanotechnologie : Attention danger ! Elles sont partout : dans la nourriture, les crèmes solaires ou les ciments. Elles sont invisibles à l'oeil nu. Et elles sont potentiellement dangereuses. Lire la suite link-36881 Les effets sur la santé et l'environnement de structures nanométriques restent mal connus. A cette échelle, elles acquièrent des propriétés nouvelles qui compliquent toute analyse de toxicité. A peine 3% des études publiées sur les nanomatériaux concernent les risques pour la santé et l'environnement. « , déplore Philippe Deslande, président de la Commission nationale du débat public (CNDP). » Même son de cloche de Michel Gruselle, ancien directeur de recherche au CNRS : « (Conseil économique et social Ile-de-France, ndlr) » Pas de preuve d'innocuité des nanotechnologies Selon une étude publiée par l'INRS (Institut National de Recherche et de Sécurité), ces minuscules particules pénètrent mieux dans les poumons et les microfissures de la peau que les particules plus grosses. Des risques de cancer

Commentaire Youtube Nanotechnologie : Réponses SST Qu'est-ce que la nanotechnologie? La nanotechnologie est un nom général désignant une vaste gamme de technologies et de matériaux servant à la production, à la manipulation ou à l'utilisation de particules qui ont une chose en commun, soit leur taille. La nanotechnologie (ou nanoscience) englobe les matériaux infiniment petits dont les dimensions sont comprises entre 1 et 100 nanomètres (nm), un nanomètre correspondant à un milliardième de mètre. Pour vous donner une idée de l'échelle des nanoparticules : L'épaisseur d'une feuille de papier est d'environ 100 000 nm. Le diamètre d'un cheveu humain est d'environ 70 000 à 80 000 nm. Bien que la définition exacte de la nanotechnologie puisse varier, la plupart des recherches et des études sur les nanoparticules ont porté sur des particules de moins de 100 nm. NOTE : On compte de nombreux types de nanoparticules, soit des particules, des tubes, des coquilles, des points quantiques, etc. Sur quoi ce document porte-t-il? Voies respiratoires Peau

Quels sont les risques des nanotechnologies ? - nano, nanosciences, Feynman Pour le moment, nous ne voyons de gelée grise qu'à Londres en plein brouillard. Alors ? On connaît bien mal les effets des nanotechnologies sur notre santé. Pourtant, quand on sait que les nanoparticules, de par leur petite taille, peuvent pénétrer notre système respiratoire et interagir avec nos cellules, la prudence doit être de mise. Surtout quand cette polémique suit de très près la catastrophe de l'amiante… Aujourd'hui, on peut incorporer des nanoparticules presque partout (vêtements, cosmétiques, pneus, etc.) et s'en servir pour acheminer des médicaments dans le corps humain. Concernant les nanotubes, ces tubes creux composés d'atomes disposés de manière régulière, les risques potentiels concernent surtout les nanotubes de carbone et les fullerènes qui sont déjà produits massivement dans les pays industrialisés. Cependant, il faut préciser que l , c'est-à-dire non piégés dans une structure.

Paralysée, elle contrôle un bras robotisé avec la pensée L'homme bionique n'est plus une fiction. Le Guardian rapporte les résultats d'une expérience impressionnante menée par des chercheurs du Centre Médical de l'Université de Pittsburgh (UPMC) qui sont parvenus à donner à une femme de 52 ans, paralysée par une maladie dégénérative atteignant la colonne vertébrale, la possibilité de contrôler un bras robotisé avec un grand niveau de précision, sans avoir utiliser son corps. La vidéo diffusée par le site britannique montre que la patiente est capable de réaliser des tâches complexes, telles que l'empilement de cônes, uniquement par la pensée. On le voit également, dans cette vidéo publiée par l'UPMC : Pour y parvenir, les chercheurs ont opéré Jan pendant quatre heures, pour implémenter deux petites grilles de 96 électrodes chacune, mesurant seulement 4 mm, placées juste sous la surface du cerveau, au niveau des neurones qui contrôlent les mouvements de la main et du bras. Jan n'est pas la seule "cobaye" de cette expérience.

untitled Dangers et risques de la Nanotechnologie - Les Nanotechnologies Malgré les progrès que la Nanotechnologie apporte à notre vie, elle présente également d'énormes dangers pour les êtres vivants. Les industriels travaillant à partir de ces nouvelles technologies sont les premiers touchés. Ces dernières vont affecter dans les années à venir beaucoup plus de personnes, car la nanotechnologie est une science du futur : tout le monde aura la possibilité de l'exploiter. Les conséquences de ces nouvelles technologies mettent en place de nombreux débats où divers avis s'opposent entre progrès et environnement. De jour en jour on peut voir l'avancement de la technologie et plus particulièrement celle du Nano. Cette nouvelle technologie est encore méconnue bien qu'elle existe déjà dans l'air ainsi que dans la nature. Les risques encourus par l'organisme de l'être humain ou tout autre cellule vivante sont aussi envisagés : la taille d'un de ces robots peut atteindre celle du nanomètre et interagir avec les cellules du corps. Ce schéma d'une partie

Rough Sketch: "We Made a Robot That Moves Like a Person" "Our robot, named Achilles, is the first to walk in a biologically accurate way. That means it doesn't just move like a person, but also sends commands to the legs like the human nervous system does. Each leg has eight muscles—Kevlar straps attached to a motor on one end and to the plastic skeleton on the other. In people, neurons in the spinal column send out rhythmic signals that control our legs. Modeling human movement has applications outside of robotics. —Theresa Klein, an engineer at Orbital Sciences Corporation, created Achilles while she was a graduate student at the University of Arizona

Les nanotechnologies : l'avenir est infiniment petit les pionniers Le physicien Richard P. FEYNMANN, qui recevra un Prix Nobel plus tard, est le premier, dans un discours qui date de 1959, à imaginer que l’on pourrait manipuler les atomes un à un comme des éléments d’un jeu de construction, pour construire des objets infinement petits. Cette perspective ouvre des horizons vertigineux puisque, à si petite échelle, tout devient possible ou presque : FEYNMANN avait calculé que, en utilisant 1000 atomes par point imprimé, la totalité de l’Encyclopedia Britannica en 24 volumes, version nano, tiendrait entièrement sur une tête d’épingle.. K.Eric DREXLER, un autre scientifique, auteur du livre "Enginees Of Creation" ["Les moteurs de la création", publié en 1986] qui travaillait au célèbre M.I.T. [Massachussets Institute of Technology], dans les années 80, imagina des années plus tard le principe de l’assembleur - une nano-machine, contrôlé par logiciel, capable d’assembler les atomes entre eux. comment ça marche ? premiers pas nanosoldats ? demain...

Related: