background preloader

Transhumanity.net

Transhumanity.net
Related:  Transhumanisme - AIScience Websitesissues and AI

Faire l'amour avec des robots pourrait augmenter l'espérance de vie selon des futurologues du mouvement transhumaniste SCIENCE-FICTION - Seriez-vous prêt(e) à faire l'amour avec un robot pour vivre plus longtemps? A priori non, mais c'est pourtant bien le conseil que vous donneraient certains futurologues américains appartenant au courant transhumaniste, un mouvement pour lequel l'avenir de l'homme réside dans son association future avec le robot. Un article du site web Transhumanity , daté du 7 novembre, soutient que faire l'amour avec un "sexbot" , des robots spécialement conçu pour avoir des rapports sexuels avec des humains, augmenterait l'ampleur de vos orgasmes et contribuerait à accroître votre espérance de vie. Le site Transhumanity précise que "Les Sexbot" seront plus "désirables, patients, altruistes et compréhensifs que quiconque avec leur partenaire. Concrètement, qu'est-ce que cela implique? C'est vrai, plusieurs études ont montré que le sexe a des bienfaits sur la santé et l’espérance de vie.

Paranormal research investigation anomalous phenomena scientific ASSAP Transhumanism Transhumanism (abbreviated as H+ or h+) is an international cultural and intellectual movement with an eventual goal of fundamentally transforming the human condition by developing and making widely available technologies to greatly enhance human intellectual, physical, and psychological capacities.[1] Transhumanist thinkers study the potential benefits and dangers of emerging technologies that could overcome fundamental human limitations, as well as the ethics of developing and using such technologies. They speculate that human beings may eventually be able to transform themselves into beings with such greatly expanded abilities as to merit the label "posthuman".[1] History[edit] According to Nick Bostrom,[1] transcendentalist impulses have been expressed at least as far back as in the quest for immortality in the Epic of Gilgamesh, as well as historical quests for the Fountain of Youth, Elixir of Life, and other efforts to stave off aging and death. First transhumanist proposals[edit]

Anthropology: The Art of Building a Successful Social Site Picture if you will, a collaborative site that runs on two servers, is managed by four people, and has attracted a third of its target demographic within six months of launch. A site that has had 800,000 posts submitted by its users in its short lifetime and has 16 million pageviews/month - and growing. This is the story of Stack Overflow, a free question and answer site built by developers for developers that has fostered a strong and committed online community in under one year. How? Easy, according to founder Joel Spolsky; all it takes is an understanding of anthropology and a lot of determination. "As we move from the era of computing into the era of the Internet, we no longer need to worry about computer-human interaction." Anthropology and the Social Web "In anthropology it's very clear that the environment that you create influences people and how they behave", Spolsky explained. He points to the Scalinata della Trinita dei Monti, or the Spanish Steps to further his point.

«Notre but n’a jamais été d’imiter l’être humain» | Sciences et santé Satoshi Shigemi San est chef ingénieur senior chez Honda R&D, c’est l’un des pères d’Asimo. Nous l’avons rencontré à Bruxelles, dans un lieu discret, où les Asimo européens (il y a environ dix Asimo 3 dans le monde) ont leurs quartiers. Asimo paraît amical, mais ne pas le doter d’une face expressive est un choix étrange. Vous vous trompez : notre but n’a jamais été d’imiter l’être humain. Qu’est-ce qui est préprogrammé dans Asimo ? Nous lui avons évidemment dit que la marche d’escalier avait 16 centimètres, et pas 17. Quelles seront les prochaines frontières, à 5 et 20 ans ? La prochaine, c’est la multiplication des tâches complexes.

Google doit-il communiquer sur son véritable objectif, le transhumanisme? Ce texte a été lu 831 fois ! Google effectue des acquisitions au croisement de la biotechnologie, de l’intelligence artificielle et de la robotique. Des acquisitions qui sont motivées notamment par la philosophie transhumaniste des deux fondateurs. Pourtant, la société ne laisse rien filtrer sur ses intentions exactes. Google risque-t-il un jour d’affronter un renversement d’image majeur ? Olivier Cimelière, directeur d’Heuristik communication analyse ici des signaux faibles dont il faudrait tenir compte. Pour le quidam moyen, Google est un puissant moteur de recherche sur Internet. Pour les consommateurs, Google est aussi la ludique plateforme vidéo YouTube, l’incomparable cartographie visuelle StreetView et Earth ou encore la messagerie électronique Gmail. Google aujourd’hui : quelle perception ? Cette vision est celle qui forge et alimente aujourd’hui la réputation de Google. Mois après mois, le géant de Mountain View devient le poumon incontournable de divers écosystèmes. Sources

Arc Our Animated World - Wall-E and the Environmental Apocalypse - The Perils of ... Dossier » Our Animated World The Perils of Thoughtless Consumerism by Amarjeet Nayak In an increasingly consumerist and market-driven world where environmental concerns have taken a back seat, Pixar’s Wall-E comes across as a logical pointer towards an apocalyptic future of the earth and its inhabitants. The futuristic world that the movie projects stems directly from the absolute indifference of the world’s dominant species towards the protection and preservation of its host – Earth. At one point in the movie, the captain of the ship says, “I don’t want to survive, I want to live.” The movie represents a dystopic world view. In the apocalyptic movies dished out by Hollywood, the reasons attributed to such a fate have been varied – from alien attacks, spread of a lethal virus to nuclear annihilation. A 2008 report in The New York Times details the increasing number of dead zones in earth’s oceans that have become inhospitable for marine life. This is precisely what Wall-E shows. Wall-E.

Gephi Gephi is a tool for data analysts and scientists keen to explore and understand graphs. Like Photoshop™ but for graph data, the user interacts with the representation, manipulate the structures, shapes and colors to reveal hidden patterns. The goal is to help data analysts to make hypothesis, intuitively discover patterns, isolate structure singularities or faults during data sourcing. It is a complementary tool to traditional statistics, as visual thinking with interactive interfaces is now recognized to facilitate reasoning. This is a software for Exploratory Data Analysis, a paradigm appeared in the Visual Analytics field of research. Real-time visualization Profit from the fastest graph visualization engine to speed-up understanding and pattern discovery in large graphs. Layout Layout algorithms give the shape to the graph. Metrics The statistics and metrics framework offer the most common metrics for social network analysis (SNA) and scale-free networks. Networks over time Input/Output

Google veut connaître les secrets d'un corps humain en bonne santé Google a lancé un vaste programme de recueil de données biologiques et génétiques afin de déterminer les caractéristiques d’un corps humain en bonne santé. L’objectif est d’identifier les risques de maladies au plus tôt afin d’intervenir en mode prévention. Le programme devrait toucher plusieurs milliers de personnes. Google accélère sur la connaissance du corps humain. Un corps humain en bonne santé Pour cela, une équipe Google amasse actuellement les données génétiques anonymes de 175 personnes – et des milliers par la suite – afin de créer ce que Google espère être l’image complète de ce que doit être un corps humain en bonne santé. Le programme a débuté cet été. Le projet est mené par Andrew Conrad, un biologiste moléculaire âgé de 50 ans, qui a été le pionnier des tests HIV à petit prix. Identifier ce qui rend en bonne santé Le projet doit permettre de savoir ce à quoi un corps humain en bonne santé doit ressembler. Google connaîtra chacune de nos cellules Une enquête plus large

"Expérimenter sur les gens : c'est ainsi que fonctionnent les sites Web," selon le fondateur du site de rencontre OKCupid Devant l’émotion suscitée par Facebook manipulant les émotions de ses utilisateurs, le créateur du site de rencontres OKCupid aux Etat Unis, revendique le fait de réaliser des expériences. Selon lui, les internautes sont soumis à des expérimentations, car c’est le seul moyen de fonctionner du Web. Facebook a défrayé la chronique en révélant qu’il avait manipulé les émotions de milliers de personnes lors d’une expérience sur l’affichage des nouvelles sur leur fil de news. Des centaines d’expérimentations Ce lundi, c’est un des fondateurs du site de rencontres (gratuit) OKCupid, Christian Rudder, – en réaction à l’émotion soulevée par Facebook – qui revendique le fait que les internautes sont sujets à des centaines d’expérimentations chaque jour sur internet. Selon lui, il s’agit de l’un des modes de fonctionnement des sites Web. Par exemple, OKCupid a évalué l’importance de la photo que l’on publie sur un site de rencontre par rapport au texte de présentation que l’on rédige.

Related:  Sites