background preloader

Portail documentaire de la médiathèque du Centre national de la danse

Portail documentaire de la médiathèque du Centre national de la danse
Related:  Enseigner le théâtre

- Pièce (dé)montée Les dossiers pédagogiques en ligne « Pièce (dé)montée » accompagnent des spectacles de l’actualité théâtrale en partenariat avec les grands lieux de création aussi bien de la région parisienne que partout en France (Théâtre du Rond-Point, la Comédie-Française, La Criée à Marseille, Comédie de Reims…). De nombreux documents iconographiques, des entretiens, des pistes de travail, des rebonds vers d’autres champs artistiques ou domaines de savoirs proposent un parcours d’interrogations et d’activités pratiques avec les élèves. Nos nouveaux dossiers Retrouvez sur reseau-canope.fr les dossiers pédagogiques « Pièce (dé)montée » - année 2022 - année 2021 - année 2020 - année 2019 - année 2018 - année 2017 - année 2016 - année 2015 - année 2014 Nos archivesConsultez les dossiers « Pièce (dé)montée » des années antérieures (à partir de 2003).

compagnie ex nihilo, danse contemporaine Fondée en 1994, la compagnie Ex Nihilo fait le choix, depuis maintenant 20 ans, de travailler à l’extérieur : ce n’est pas un simple glissement du lieu de l’art – il ne s’agit pas de glisser/déposer à l’extérieur une forme créée à l’intérieur – mais de faire tout à la fois l’expérience d’une rencontre avec un espace, urbain ou naturel, et d’une relation à l’autre, passant, habitant ou spectateur. C’est alors d’un double déplacement dont il est question ici et tout d’abord, celui de la danse – c’est le mouvement comme « prise d’espace » au milieu du mouvement de la ville et dans l’immensité de l’espace, de la recherche à la représentation et au travers d’une présence soutenue, régulière. Nous voyons notre usage nomade des lieux comme un emprunt éphémère et léger plutôt qu’une appropriation, un usage qui n’exclut jamais l’autre. Anne Le Batard et Jean-Antoine Bigot

Collectif Jeune Cinéma Buto > Hijikata Tatsumi, danse, Ono Kazuo, part monstrueuse du corps, fards blancs Né à la fin des années 1950, sous l'impulsion de Hijikata Tatsumi (1928-1986), avec la collaboration de Ōno Kazuo (1906-2010), le butō, terme générique, est une danse qui rassemble des approches très différentes. Racines du butō Mouvements contestataires européens ou américains des années 1960 = même souffle de révolte au Japon en cette période. L'avant-garde japonaise, où le butō prend sa source, se nourrit d'influences étrangères atemporelles & anhistoriques : la musique des Noirs américains, les écrits des surréalistes (interdits au Japon en 1930 et 1940), « l'enfer » de la littérature française (Sade, Lautréamont, Bataille, Genet, Artaud...). Fruit d'une rébellion, le butō est né non pas pour évacuer la souffrance provoquée par les événements tragiques d'Hiroshima et de Nagasaki de 1945 (comme on le dit souvent), mais des remous sociopolitiques qui secouèrent le Japon à cette époque. Peu à peu, les grands traits qui vont caractériser le butō se dessinent.

Théâtre et représentation Quelques pistes pour aborder l’objet d’étude. Pour associer le plus étroitement possible les deux termes de cet objet d’étude et ne pas se contenter d’offrir des images comme simples illustrations de scènes de théâtre, nous proposerons ici des groupements de textes ou des œuvres intégrales qui, soit nécessitent une réflexion sur la théâtralité inscrites dans leur projet d’écriture (L’île des esclaves de Marivaux, Le roi se meurt d’Ionesco), soit seront abordées d’emblée sous l’angle de la représentation (le personnage caché de la comédie à la tragédie, la figure du roi, du pouvoir en représentation à la représentation parodique du pouvoir). Le personnage caché au théâtre. Ce groupement de textes peut comporter les extraits suivants, mais cette liste est bien sûr seulement indicative : Molière, Tartuffe,IV, 5 (fin),6, scène où Orgon est caché sous la table. Beaumarchais, Le Mariage de Figaro,II, 12 scène où Chérubin est caché dans le cabinet de la Comtesse. Questionnaire 1) La situation. I.

À la découverte du théâtre classique français – Tome 1 Le théâtre classique du 17e siècle passe pour le sommet de l’art du théâtre en France. Ses trois représentants les plus connus, Corneille et Racine pour la tragédie et Molière pour la comédie comptent parmi les plus grands dramaturges européens de tous les temps, et Molière reste l’un des auteurs les plus joués dans le monde. Pour vous les faire découvrir, nous vous emmènerons dans l’environnement historique, sociologique, culturel et littéraire qui les a vu naître. Nous retracerons ainsi l’histoire du "théâtre moderne" depuis sa naissance au milieu du 16e siècle jusqu’aux plus brillantes années du "siècle de Louis XIV"(2e moitié du 17e siècle). Nous examinerons ainsi les fondements de l’expression "théâtre classique," les fondements du système qui a vu naître les "règles classiques," les fondements d’un dialogue théâtral qui repose entièrement sur "l’alexandrin classique."

K-DANSE UbuWeb TATSUMI HIJIKATA « Le Consortium Tatsumi Hijikata21 décembre 2011 – 22 janvier 2012.Commissaires : Astrid Handa-Gagnard et Masahiro HandaEN COLLABORATION AVEC LE PRINTEMPS DE SEPTEMBRE. Le Consortium, Dijon, 2012. Le Consortium, Dijon, 2012. Danseur et chorégraphe, créateur du butô, Tatsumi Hijikata (1928-1986) fut également enseignant. C’est peut-être en raison du fait qu’il considérait que la danse contemporaine japonaise débutait avec lui que ses créations ont trop souvent été comprises comme l’expression et le symbole d’un Japon post-atomique rejetant toutes formes d’acculturation avec l’Occident. Or une lecture attentive de son œuvre révèle une pensée moins univoque et beaucoup plus riche. Dans le Japon d’après-guerre, Hijikata était une personnalité excentrique revendiquant son positionnement aux côtés des exclus, des marginaux et des opposants. Ses œuvres sont nourries du travail de création qu’il a mené avec d’autres artistes, notamment des plasticiens, comme Natsuyuki Nakanishi ou Eikoh Hosoe.

Les métiers disparus ・ Comédie-Française De la gestion quotidienne au déroulement du spectacle, de nombreux « gagistes » assuraient autrefois des tâches tant administratives qu’artistiques. Ces employés, ainsi appelés car ils touchaient des « gages », pouvaient être garçons de théâtre, ouvreuses de loge, gardes, tapissiers chargés des affiches, nettoyeurs de tonneaux, porteurs d’eau, vitriers, cordiers, fournisseurs de plumes, de guêtres ou de blouses, peintres sur étoffes, raccommodeurs de sabres, de ceinturons, de souliers, de pelleteries, de fusils, de chaises ou de gibernes… À la fin du XIXe et au début du XXe siècles, le chauffage central supplanta les cheminées et le feutier, jusqu’alors chargé d’allumer les feux dans les loges et foyers. Des répétitions à la représentation, des intervenants ont aussi disparu, au gré des évolutions techniques, des contraintes économiques… L’orchestre, autrefois permanent, n’est plus qu’occasionnel.

Vidéos de théâtre sur theatre-video.net - des vidéos de spectacles, des entretiens et des rencontres avec des auteurs, des metteurs en scène et des comédiens Le butô Tragédie et comédie Ce texte est extrait du site www.theatrons.com La définition des deux genres principaux du théâtre (et leur opposition stricte) remonte aux écrits d'Aristote datant du 3e siècle avant Jésus-Christ. Depuis, la bataille fait rage entre tout ce que le théâtre compte d'intellectuels pour définir ce qui est comédie et tragédie, ce qui est un théâtre "noble et respectable" ou au contraire "vulgaire et obscène, encourageant les plus bas instincts". Comme partout, l'idéologie et la politique sont venues troubler le débat et les plus vifs échanges sont toujours issus d'une volonté de définir ce qui est défendable/respectable et ce qui ne l'est pas. Ces affrontements parfois vigoureux n'ont jamais empêché le théâtre de rue de distraire, de faire rire et de faire réfléchir. Le théâtre populaire ne s'est d'ailleurs jamais aussi bien porté qu'aux époques où les académistes et les censeurs de tous poils s'insurgeaient violemment contre lui. Que cherche l'auteur ? La comédie Dans le fond En résumé : Résumé

Related: