background preloader

Privacy International

Privacy International

http://www.privacyinternational.org/

Related:  Privacy & ID

Privacy International Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Privacy International (PI) est une ONG fondée en 1990, qui milite pour la défense des droits de l'homme, en particulier contre la violation de la vie privée commis par les gouvernements et autres organisations. Objectifs[modifier | modifier le code] Organisation[modifier | modifier le code] Basée à Londres, au Royaume-Uni, l'association possède également des bureaux à Washington. Méthodes[modifier | modifier le code]

À propos du droit à l’oubli sur Internet Que peut-on faire pour le droit à l’oubli sur Internet ? Pour le savoir, écoutez Claude Castelluccia dans cet épisode du podcast audio. Imaginez la scène : comme des millions de Français, vous êtes actuellement inscrit sur un site de réseau social. Vous y publiez des photos de vos soirées un peu arrosées entre amis. Quelques années après, vous cherchez du travail et lorsqu’un employeur potentiel vous « googlelise », c’est-à-dire qu’il lance une recherche sur votre nom via un moteur de recherche, il tombe sur ces vieilles photos que vous pensiez avoir supprimées. Avez-vous réellement conscience que toutes vos activités et vos déplacements sur le Web laissent des traces ?

« Source sûre », une plate-forme sécurisée pour lanceurs d'alerte « Le Monde », « La Libre Belgique », « Le Soir de Bruxelles » et la RTBF lancent un système d'envoi sécurisé de documents à leurs journalistes. En Europe, la protection des sources des journalistes est garantie par des lois et des conventions internationales, mais en pratique, elle est souvent bafouée, y compris par les autorités. En plus des protections juridiques, les lanceurs d'alerte, qui souhaitent généralement rester anonymes pour éviter d'éventuelles représailles, doivent aussi être aidés concrètement par les organes de presse auxquels ils s'adressent. Dans ce but, quatre médias francophones, Le Monde, La Libre Belgique, Le Soir de Bruxelles et la RTBF (radio-télévision belge), ont créé ensemble un site Internet sécurisé baptisé Source sûre. Le site Source sûre

Facebook is watching you Des études mentionnées dans The Guardian Weekly en mars 2009 suggèrent qu’un quart des habitants du Royaume-Uni souffrent d’une forme de paranoïa. L’accroissement de la maladie aurait quelque chose à voir avec les effets conjugués de l’urbanisation, de la mondialisation, des migrations, des médias et de la disparité des richesses. La logique voudrait par conséquent que la proportion de ceux qui parmi nous souffrent de paranoïa augmente à mesure que nous nous dirigeons vers une forme complexe de surveillance, rendue possible par l’utilisation généralisée des « réseaux sociaux » comme Facebook. Et, ainsi que nos propres recherches en Suède et d’autres études le montrent, nous sommes nombreux à prendre part à ce nouveau genre de contrôle sur une base volontaire, souvent sans être conscients de son ampleur.

Low-tech Lab – Faire un site low-tech ? Date de publication : 12 octobre 2020Auteurs : Gauthier Roussilhe, Sylvain Julé, Derek Salmon (Pikselkraft) À l’heure où les effets du changement climatique, de la transformation des océans, de la perte de la biodiversité sont de plus en plus visibles, de nombreuses questions se posent sur l’empreinte environnementale du numérique. Aujourd’hui, si on fait un instantané de l’économie française, les transports, l’habitat, l’agriculture ou la production énergétique émettent bien plus de gaz à effet de serre que le secteur numérique. Comment Skype peut servir à identifier les utilisateurs de BitTorrent Un groupe de chercheurs américano-germano-français s'est penché sur la possibilité que des pirates ou des entreprises mal intentionnés récoltent des données personnelles transitant via les logiciels de messagerie basés sur une architecture en Peer-to-Peer. Leur impératif était que cela ne demande pas des moyens financiers colossaux, pour démontrer la simplicité avec laquelle ces données peuvent être obtenues. En utilisant l'annuaire de Skype pour identifier des utilisateurs et en utilisant des failles du logiciel pour retrouver leurs adresses IP, ils ont pu développer un robot leur permettant de récupérer les informations de milliers d'utilisateurs. Enfin, le groupe de chercheurs a voulu savoir si toutes ces informations obtenues pouvaient être mises en corrélation avec des systèmes de téléchargements en Peer-to-Peer afin de déterminer leurs habitudes de téléchargement. Déterminer l'identifiant et l'IP d'un utilisateur Pour vivre heureux, vivons cachés

En Suède, on construit un « Internet » non-polluant Chaque seconde, 29 000 Go d’informations sont publiés dans le monde. L’hébergement de ce « big data » qui croit à une vitesse vertigineuse pose une véritable question environnementale. Nous mêmes, en écrivant ces lignes, nous créons une micro-pollution qui s’ajoute à un océan d’octets conservés dans des centrales à serveurs. En suède, on se questionne sur ce problème et on trouve des solutions… Les Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (NTIC) ont, depuis de nombreuses années, transformé en profondeur nos échanges et le partage de l’information à l’échelle mondiale. On pourrait imaginer que cette dématérialisation puisse engendrer une diminution de notre empreinte écologique, mais en réalité, c’est plutôt le contraire.

Le fichier des « gens honnêtes » repasse à l’Assemblée Les députés débattront, ce mardi 13 décembre en fin d'après-midi et dans la nuit, de la création du "fichier des gens honnêtes" (sic), du nom donné par le rapporteur (UMP) de la proposition de loi relative à la protection de l'identité. L'objectif affiché est de lutter contre l'usurpation d'identité, et donc de ficher l'état civil, l'adresse, la taille et la couleur des yeux, les empreintes digitales et la photographie de 45 à 60 millions de "gens honnêtes". Le sujet est "tendance" : l'usurpation d'identité en ligne est en effet devenue un délit, en janvier, à l'occasion de l'adoption de la LOPPSI2.

Avalanche de liens pornos sur Facebook : décryptage de l'attaque des pirates - Journal du Net Solutions L'attaque n'a pas seulement exploité une faille humaine, mais a révélé de graves vulnérabilités chez Facebook et les dernières versions des navigateurs les plus populaires. Facebook vient d'être victime, selon ses termes, d"une attaque de spam coordonnée" qui a abouti à la propagation massive d'images sexuellement explicites ou violente sur les pages de ses membres. A l'heure où, d'une manière plus générale, les réseaux sociaux ciblent et envahissent les entreprises, ce type d'attaque les expose. D'autant que l'anatomie de cette attaque fait apparaître à la fois des failles classiques, mais aussi des vulnérabilités critiques au sein d'une structure informatique de pointe et qui se doit d'être réactive (Facebook), mais aussi des dernières versions de navigateurs populaires (Internet Explorer 8 et 9). L'attaque subie par Facebook et ses utilisateurs repose en fait sur l'exploitation, par la victime elle-même et non le pirate, d'une faille navigateur de type XSS. Anatomie de l'attaque

DataHarvest 2015 : quelques exemples de projets de datajournalisme Données librement accessibles ou cachées et agrégées peu à peu par les journalistes ; révélations de fraude fiscale, de détournement de fonds ou bien recherche d’informations sur la guerre contre l’Etat islamique ; collaboration internationale ou travail en petite équipe… Le « DataHarvest », la conférence européenne de datajournalisme qui s’est tenue les 8, 9 et 10 mai, a été l’occasion de présenter la diversité des acteurs et des thématiques abordées par ce genre journalistique qui connaît un engouement croissant. Voici quelques exemples de projets récents abordés lors des conférences. Enquête sur la Banque mondiale… en utilisant ses propres données Lutte contre les usurpations d'identité: L'Assemblée nationale vote définitivement la proposition de loi ce mardi Le Parlement adoptera définitivement, ce mardi, par un vote de l'Assemblée, la proposition de loi visant à lutter contre les usurpations d'identité en instaurant un mégafichier des données biométriques de tous les Français, et dont les députés ont débattu fin février. L'objet principal de cette proposition de loi est la mise en place d'une carte d'identité biométrique qui sera adossée à un fichier centralisé afin de lutter contre le phénomène d'usurpations d'identité qui touchent plusieurs milliers de personnes par an. Au cours de la discussion, la cinquième que l'Assemblée consacrait au sujet, Eric Ciotti (UMP) a cité un chiffre de l'Observatoire national de la délinquance donnant plus de 52.000 signalements d'usurpation d'identité entre 2005 et 2010, soit, a-t-il dit, une augmentation de 110% en 5 ans. Une carte avec deux puces «Lien fort» pour l'Assemblée, risques pour le Sénat

[infographie] Qui vous surveille sur Internet? La protection de la vie privée sur Internet pose question à de nombreux utilisateurs. Pour autant, Facebook et Google font peu de cas de cette notion, ce que résume parfaitement bien cette infographie. Voici une infographie instructive qui résume les problèmes que les géants du web rencontrent avec la protection de la vie privée. Les créateurs de ce “Do You Know Who’s Watching You?“, Tom Demers et Christopher Angus (de Warlock Media), nous ont donné l’autorisation de la traduire: merci à eux. N’hésitez pas à télécharger la version haute qualité.

Le « vrai » visage des « gens honnêtes » MaJ, 06/03/2012, 16h56 : par 285 voix pour, 173 contre, sur 458 suffrages exprimés, le fichage des "gens honnêtes" a été adopté à l'Assemblée. Jean-Jacques Urvoas (PS) a déclaré qu'il allait dès demain déposer un recours au Conseil Constitutionnel. La proposition de loi sur la protection de l'identité, qui entraînera la création d'un de fichier de 60M de "gens honnêtes" et qui sera adoptée ce mardi 6 mars 2012 à l'Assemblée, dernier jour de la session parlementaire, permettra aussi de déployer des systèmes de reconnaissance biométrique faciale, alors même que Claude Guéant, entre autres partisans de ce projet, avaient pourtant déclaré avoir interdit cette possibilité. C'est en tout cas l'analyse que fait le Centre d'Etudes sur la Citoyenneté, l'Informatisation et les Libertés (Cecil), créé à l’initiative d’une dizaine d’universitaires spécialistes de ces questions, dans un article au titre explicite. Big Brother takes the Rotterdam tram par tvnportal

Portail:Sécurité de l'information Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La sécurité de l'information est un processus visant à protéger des données contre l'accès, l'utilisation, la diffusion, la destruction, ou la modification non autorisée. La sécurité de l'information n'est confinée ni aux systèmes informatiques, ni à l'information dans sa forme numérique ou électronique. Au contraire, elle s'applique à tous les aspects de la sûreté, la garantie, et la protection d'une donnée ou d'une information, quelle que soit sa forme. 1 493 articles sont actuellement liés au portail

Related: