background preloader

Portail:Minéraux et roches

Portail:Minéraux et roches
Related:  ÉPUISEMENT DES RESSOURCES

Matières premières : L'humanité épuise les ressources naturelles Un rapport de l'ONU avertit que si la croissance mondiale reste aussi gourmande en matières premières, leur consommation triplera d'ici à 2050. Si l'humanité continue sur sa lancée, elle consommera en 2050 trois fois plus de matières premières qu'aujourd'hui. «Bien au-delà de ce qui est supportable.» Dans quarante ans, les quelque 9 milliards d'être humains consommeront 140 milliards de tonnes de minerais, d'hydrocarbures et de biomasse (bois, cultures, élevage), selon le rapport du PNUE (Programme des Nations unies pour l'environnement). Faire plus avec moins Pour éviter des pénuries et les tensions sociales et géopolitiques qu'elles engendreraient, le monde doit «faire plus avec moins». Au sein des pays riches, les écarts sont aussi impressionnants. Au milieu de ces sombres perspectives pour l'environnement, le rapport onusien débusque quelques raisons de ne pas désespérer.

Spectroscope Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Spectroscope Bunsen & Kirchhoff Le spectroscope est un appareil destiné à observer les spectres lumineux. Principe[modifier | modifier le code] Principe du spectroscope Le principe de fonctionnement est le suivant : Exemples : La lumière blanche est décomposée en bandes colorées aux couleurs de l’arc-en-ciel, c’est un spectre continu.Un gaz porté à l’incandescence donne des raies brillantes de longueurs d’onde spécifiques, c’est un spectre d’émission dont la disposition des raies est caractéristique de ce gaz.Le même gaz froid interposé devant la source de lumière blanche absorbe certaines des radiations émises par cette source ; à l’emplacement des raies brillantes du spectre précédent, on observe des raies sombres. L'utilisation du spectroscope peut être appliquée à la gemmologie ou minéralogie. L'observation de ces matériaux à l'aide d'un spectroscope peut nous montrer des spectres d'absorption de couleurs bien spécifiques à certaines gemmes.

[Utilisation des fresques] Utiliser la fresque interactive :« A la recherche des temps perdus » La fresque des temps géologiques a été présentée dans l’article « Le temps ? Toute une histoire ! » , il s’agit ici de donner des informations complémentaires sur cette seconde déclinaison [ 1 ]. Accès à la Fresque interactive « A la recherche des temps perdus » 1- Objectifs et intentions Cette fresque est destinée à chercher (et trouver !) 1.1- Public ciblé Elle est destinée avant tout aux élèves de collège, et de lycée, mais aussi peut-être du primaire, et à tous les passionnés par le sujet. La fresque offre donc deux niveaux de lecture : un « basique » (plutôt collège) (souvent axé sur les repères de temps) et un « avancé » (plutôt lycée ou plus) fournissant des précisions, des compléments etc… ; cependant « tout n’est jamais dit » : il ne s’agit pas d’un « cours exhaustif » sur le sujet mais l’idée est plutôt de susciter la curiosité. 1.2- Des pistes de lecture variées Sur la fresque, en donnant des repères datés et les titres des commentaires proposés pour une suite de la lecture. .

Réserve mondiale Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. En économie des matières minières, les réserves mondiales correspondent aux total des ressources connues dans le monde, et exploitables dans les conditions économiques connues (c'est-à-dire courantes). Quelques dizaines d'années de réserves?[modifier | modifier le code] Pour pratiquement toutes les matières premières, les réserves mondiales sont limitées à quelques dizaines d'années. Cette limitation, régulièrement exploitée par des prévisions alarmistes, est en fait une donnée artificielle, qui résulte structurellement des conditions de prospection et de valorisation des gisements potentiels. Les sociétés minières n'investissent sur la prospection que s'il est économiquement nécessaire d'augmenter leur portefeuille de gisement identifié. Réserves connues et au-delà[modifier | modifier le code] Discussion des réserves[modifier | modifier le code] Liens internes[modifier | modifier le code]

Textes pdf sur les la minéralogie Voici la liste des documents à votre disposition que vous pouvez télécharger. L'usage de ces textes est strictement personnel. Pour tout autre usage, veuillez contacter les auteurs. © J. Deferne Pour les amateurs de minéraux qui souhaitent élargir leurs connaissances scientifiques au-delà du simple plaisir de contempler un beau cristal. >> Télécharger le fichier pdf entier (125 pages - 10.3 Mo) Classification des trois cents espèces minérales les plus importantes que tout étudiant en géologie et tout bon amateur de minéraux devraient connaître. Ces minéraux sont visibles dans l'exposition de minéralogie du Muséum de Genève. >> Télécharger le fichier pdf entier (46 pages - 3.4 Mo) Pour les enfants qui ont envie de savoir ce qui se cache derrière un minéral et qui ont envie de commencer à collectionner les minéraux. >> Télécharger le fichier pdf entier (52 pages - 4.4 Mo) >> Télécharger le fichier pdf (23 pages - 3.4 Mo) Sommaire >> Télécharger le fichier pdf entier (30 pages - 11.4 Mo)

Notre Terre Observer, mesurer et modéliser notre Terre pour mieux la comprendre, la gérer et l'enseigner, résume la vision des sciences de la Terre à l'institut de physique du globe de Paris. Cette approche scientifique conçoit les géosciences dans leur globalité, depuis la surface du globe aux profondeurs de la Terre interne, et ce à toutes les échelles, en temps ou dans l'espace. L'aspect pluridisciplinaire des recherches est fortement développé à l'IPGP afin de répondre aux grandes questions posées par la l'étude de la dynamique de la Terre interne, de la structure et l'évolution des planètes, de la dynamique naturelle de l'environnement et l'impact des activités humaines, de la modélisation, la prédiction et la gestion des catastrophes naturelles, tremblements de terre et éruptions volcaniques. Ces thèmes transverses sont présentés dans les pages de cette rubrique, sous l'angle de la recherche, de l'enseignement et en direction du grand public.

Ressource non renouvelable Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Une ressource naturelle est qualifiée de non renouvelable ou épuisable lorsque sa vitesse de destruction dépasse, largement ou non, sa vitesse de création. Ainsi un sol se forme en quelques siècles à plusieurs millénaires suivant les conditions chimiques, physiques et biologiques et est actuellement détruit dans certaines régions en quelques dizaines d'années, voire quelques années. On peut aussi rapprocher l'actuelle destruction accélérée des espèces d'une utilisation de ressources non renouvelables. On parle au contraire de ressource renouvelable lorsque leur production est possible sur un temps court (production animale, végétale, etc.) et ne consomme pas elle même une ressource non renouvelable, ou lorsque la ressource n'est pas détruite par l'usage (énergie marémotrice, énergie éolienne, énergie solaire). Modèles économiques[modifier | modifier le code] Histoire[modifier | modifier le code] Situation actuelle[modifier | modifier le code]

L'or, la magie des alchimistes ClaireKönig Enseignante Sciences Naturelles L'or est un minéral très fréquent, on en trouve partout, mais il est toujours peu abondant. Symbole de Râ chez les Egyptiens, quintessence de l'état divin chez les Incas, l'homme sut faire, en or, des merveilles, dédiées à ses dieux, ses rois, ses morts. Fragment d'un paravent japonais 1550, encre, couleurs et or sur papier© Claire König Salomon disait dans l'Ancien Testament : « Heureux l'homme qui a trouvé la sagesse et l'homme qui possède l'intelligence car le profit qu'on en tire vaut mieux que l'or. » Vraiment ? Reliure du codex Aureus de St Emmeran, IXème s, or repoussé et pierres précieuses

E-Corce: la Terre chaque jour sur Internet en haute résolution Le projet "e-Corce", entendez "e- Constellation d'observation récurrente cellulaire" est à l'étude au CNES. Objectif: fournir quotidiennement des images de la Terre avec une résolution métrique. Coup de projecteur sur une ambition dont l'objectif économique bouscule les habitudes du spatial. Treize satellites entre 2013 et 2016 Au départ, e-Corce est un projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et...) proposé par un groupe de prospective spatiale du CNES visant à fournir une image par jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil...) de la Terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance croissante au Soleil, et la quatrième par taille et par masse croissantes. Le psycho-visuel privilégié

Pic gazier Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Moins médiatique que le pic pétrolier, le pic gazier ou Peak Gas est le moment où la production mondiale de gaz naturel culminera, et où les réserves mondiales seront donc à moitié consommées. Pays producteurs[modifier | modifier le code] La Russie, l'Iran et le Qatar détiennent tous trois près des 2/3 des réserves mondiales de gaz naturel, avec respectivement 27 %, 15 % et 14 % du total. Le gaz naturel est donc une richesse beaucoup plus concentrée géographiquement que le pétrole si l'on s'intéresse uniquement aux réserves prouvées. Particularités géostratégiques[modifier | modifier le code] Le gaz est compliqué à transporter. Japon (77 % de ses importations 2004 sont sous forme liquide)Corée du Sud (30 %)États-Unis (18 %) etEspagne (18 %) La quasi-rupture d'approvisionnement en gaz russe de plusieurs pays d'Europe, survenue début janvier 2009, a démontré au grand public la faible sécurité énergétique de l'Europe. Portail de l’énergie

Diamants sur canapé ClaireKönig Enseignante Sciences Naturelles Pierre transparente, colorée et mythique, pourvue de propriétés exceptionnelles et, de formule chimique aussi simple que possible, le diamant nous est "offert" par la Terre et nous a fascinés depuis des milliers d’années… 2008 est l'Année de la Terre, et pour cela Futura-Sciences vous fera découvrir chaque mois, un minerai, une pierre, une roche.... commençons par le plus scintillant, celui qui fait rêver : le diamant. Il est dit-on éternel, et source de créations, d'inspiration, pour des films "Les diamants sont éternels (James Bond)", des chansons "Lucy in the sky with diamonds" (Beatles),"Diamonds are the girl’s best frends" (Marilyn) - " Blood Diamond" et bien d’autres encore. Diamant - © Lou Perloff - webmineral.com L’histoire mouvementée et tragique de certains des plus gros diamants du monde a, bien entendu, contribué à renforcer le côté exceptionnel de ce « caillou ».

Avec OneGeology, explorez le sous-sol de la Terre ! La France et l'Italie (capture d'écran de OneGeology.) Avec OneGeology, explorez le sous-sol de la Terre ! - 2 Photos Partout dans le monde, les géologues dressent des cartes où les couleurs indiquent la nature du sous-sol. Dans de nombreux pays, cette documentation est accessible sur le Web, pour les scientifiques ou pour tout le monde. En France, par exemple, le BRGM (Bureau de recherches géologiques et minières) a mis en ligne le service InfoTerre, qui offre les cartes géologiques de la France métropolitaine et des Dom-Tom. A l'occasion de l'Année internationale de la planète Terre, et sous l'égide de l'Unesco, est né le projet OneGeology, piloté par le British Geological Survey (équivalent britannique du BRGM). La Terre, pour un géologue... Mais l'enjeu est important. Le projet OneGeology vient d'aboutir et sera présenté lors du 33ème congrès international de géologie à Oslo (Norvège), le 6 août 2008. Lycéens, étudiants, amis de la Nature, allez y faire un tour... Sur le même sujet

Related: