background preloader

Les grilles macro-typo sur le web ? Facile ! – Paris Web 2012

Les grilles macro-typo sur le web ? Facile ! – Paris Web 2012
Related:  Design GraphiqueGraphismeTypo

Typographie : Anatomie de la lettre | Blog Lignes et Formations Le caractère typographique est une forme dessinée, construite. Comme nous, il a un squelette. Le vocabulaire qui décrit les différentes parties de la lettre renvoie parfois au corps humain ! Eh oui, les lettres ont un corps avec une taille, un œil, une silhouette. La taille du corps représente la taille du caractère et s’exprime en points. Certaines lettres ont des jambages, en référence étymologique à la jambe, comme le p, f, g, q, b… Une ascendante (ou hampe, montante) est la partie supérieure d’une lettre bas-de-casse qui s’élève au-dessus de l’œil, de la ligne médiane. La hauteur des minuscules ou «hauteur d’œil», comme son nom l’indique, est la hauteur des bas de casse sans ascendantes ni descendantes, comme x, a, c, e, m, n, o, r, etc. L’œil (pluriel : œils) est la partie supérieure du caractère en relief, qui reçoit l’encre. La panse ou rondeur pourrait renvoyer à l’expression « se remplir la panse ». En rouge : contreforme ou contrepoinçon 2 exemples pour visualiser l’empattement :

Floss Manuals francophone - Lire Scribus est un logiciel de mise en page professionnelle et de PAO (Publication Assistée par Ordinateur). Il est libre et distribué sous licence GNU GPL : cela signifie que vous pouvez gratuitement, librement et légalement l'utiliser, le copier, l'étudier et l'améliorer ! Scribus fonctionne aussi bien sur les environnements Windows, Mac OS et Linux : vous trouverez de l'aide pour l'installer sur votre ordinateur dans la section Annexe, chapitre Installation. À quoi sert Scribus ? Scribus peut vous servir à réaliser des dépliants, des plaquettes, des livres et des magazines, et tout type de document destiné à être imprimé ou à être visualisé sous forme numérique. Il possède une interface moderne et a toutes les fonctionnalités requises pour vous permettre de réaliser de l'impression professionnelle de qualité, comme la séparation des couleurs, la quadrichromie (CMJN), le support des tons directs, des profils colorimétriques ICC, et de nombreuses possibilités pour la génération de PDF.

Tracés régulateurs, grilles et gabarits, la conquête de la liberté & de l’harmonie. | typomanie* Il (le typographe) doit inlassablement parfaire son sens des proportions, afin de pouvoir juger sans défaillance de la portée et de la limite d’un rapport de proportions. Il sentira alors à quel moment la tension établie entre deux éléments devient si forte que l’harmonie se trouve menacée. Il apprendra à éviter les rapports sans tension aucune qui engendrent l’uniformité et l’ennui. Il déterminera en outre le degré de tension plus ou moins fort qui devra exister selon la nature et le caractère de l’ouvrage qui lui est confié. Voilà qui est bien dit et clairement exprimé… Pas de dogmes ou de principes rigides mais une culture de la sensibilité, la nécessité de la tension “maximale possible” pour une composition à la fois dynamique et équilibrée ou le blanc est aussi important que le noir, et non son seul support. Une fois conçue, la grille modulaire installe une harmonie de proportions entre tous les éléments qui forment la page, éléments imprimés aussi bien que non-imprimés.

8 façons simples d'améliorer la typographie dans vos designs Par Antonio Carusone Cet article a été écrit pour publication dans Smashing Magazine le 3 avril 2009. Je le reproduis ici pour vous être agréable. Beaucoup de gens, y compris les designers, pensent que la typographie consiste à choisir une police, sa taille et si elle doit être grasse ou pas. Ces détails donnent au designer le contrôle total, leur permettant d'apporter une typographie belle et cohérente à leurs designs. Voici donc 8 façons simples d'améliorer la typographie, et donc l'ergonomie, de vos designs. Justification La justification est la longueur d'une ligne de texte. Une manière simple pour calculer la justification est d'utiliser la méthode de Robert Bringhurst, qui multiplie la taille de la police par 30. Interlignage L'interlignage est l'espace entre les lignes du corps de texte qui joue un rôle important dans sa lisibilité. Plusieurs facteurs impactent l'interlignage : police, taille, graisse, casse, justification, intermot de la fonte, etc. Ponctuation flottante Emphase

Le Typoscope Angle d’empattement Aussi appelé "filet". Liaison plus ou moins incurvée entre l’empattement et le fût. Apex D'origine latine le mot apex signifie "sommet" ou "pointe". Axe Oblique Aussi appelé "stress". Contrepoinçon Espace blanc partiellement ou totalement enclos à l’intérieur de la panse d’un caractère. Corps Taille d’un caractère, exprimée généralement en points typographiques ou en dixièmes de millimètre. Couleur Il s'agit du degré de variation ou de contraste d'épaisseur entre les pleins et les déliés. Délié Partie la plus fine du caractère. Délié de jonction Trait fin qui relie par exemple la panse du ‘g’ à sa boucle. Diagonale Partie inclinée d’un caractère. Empattement Appelé "serif" en anglais. Épaule Partie incurvée prolongeant un fût. Fût Trait principal vertical (le terme s’applique également à certaines diagonales). Goutte ou larme Extrémité d'un caractère différent de l'empattement. Hauteur de capital Hauteur d'oeil Jambage inférieur Aussi appelé longue descendante. Jambage supérieur Panse Plein

Petites leçons de typographie "Il se trouve que, de plus en plus, les chercheurs saisissent leurs articles ou rapports eux-mêmes. Or, ils ont rarement reçu une formation de secrétariat et ignorent donc souvent les règles usuelles de dactylographie et de typographie." Ce qui est valable pour les chercheurs l'est encore davantage pour tous ceux qui publient en ligne. Le résultat de cette pratique aujourd'hui généralisée, est un abandon progressif des règles élémentaires de typographie par tous ceux qui se donnent à lire sans confier leurs textes à des éditeurs compétents en la matière. Ce constat est réalisé par Jacques André, spécialiste de la typographie, dans son ouvrage intitulé "Petites leçons de typographie", librement téléchargeable au format pdf. Dès l'introduction, J. Le guide comprend huit parties : 1- Pourquoi ces leçons ? 2- Et si l'on écrivait en bon français ? 3- Emploi des majuscules 4- Souligné, gras ou italique ? 5- Ponctuation 6- Bibliographies : sérieuses références exigées 7- Conclusion Niveau : Populaire

Le Typoscope Annotations Les annotations regroupent les notes de bas de pages, les légendes pour l'iconographie et plus largement les notes accompagnant le texte principal. Approche de groupe L'approche de groupe correspond à l’espacement entre les différents mots d’une même ligne. Blancs tournants Ils correspondent à la gestion des espaces blancs qui entourent les éléments textuels et iconographiques. Blanc de pied C'est la marge située en bas de page. Blanc de tête Le blanc de tête correspond à la marge supérieure de la page. Blanc petit fond Il correspond à la marge intérieure et peut servir à accueillir légendes et annotations. Blanc de grand fond Le blanc de grand fond correspond à toute la marge extérieure. Chapeau Un chapeau est un court texte d'introduction qui précède un texte, souvent un article. Drapeau Le drapeau est l’alignement vertical des lignes de longueurs inégales lors d’une justification en fer à gauche ou à droite. Fer à gauche Fer à droite Gris typographique Gouttières Interlignage Lézarde

Typographie web : gérer la taille du texte avec les « em » Ce tutoriel présente l'unité em et la démarche à suivre pour l'utiliser à bon escient, ainsi que quelques conseils pour vous aider à assurer autant que possible la lisibilité du texte sur votre site… et donc à en améliorer la qualité générale. Pour concevoir un site web dont le texte sera lisible par tous, quelle que soit la configuration matérielle ou les besoins spécifiques de l'utilisateur, il faut permettre le redimensionnement du texte. Cela implique l'abandon des tailles de texte en pixels, et l'utilisation d'unités relatives, qui ont deux caractéristiques principales : contrairement aux tailles indiquées en pixels, elles permettent l'agrandissement du texte « à la volée » (après le chargement de la page), même avec les réglages par défaut d'Internet Explorer pour Windows ; elles se basent sur la taille du texte par défaut indiquée par l'utilisateur dans les préférences de son navigateur. Qu'est-ce qu'un « em » ? Un peu d'histoire… Ce n'est pas encore bien clair ? Épaulé par CSS :

Evolution et histoire du logo Apple - Actualité pub / Marketing Hier fut un triste jour pour le monde du web. En effet, Steve Jobs, le patron d’Apple, s’est éteint à l’âge de 56 ans dés suite d’un cancer en Californie. Rendons hommage à ce visionnaire à notre manière en retraçant l’histoire du logo Apple. La pomme de Newton : 1976 – 1976 : Le premier logo Apple a été dessiné en 1976 par Ronald Wayne (considéré parfois comme le 3e fondateur de la marque). Ce logo représentait Isaac Newton assis sous un arbre sur lequel une pomme chancelait dangereusement, juste au dessus de sa tête. Le logo arc en ciel : 1976 – 1998 : Le logo représentant Isaac Newton ne dura qu’un an et fut remplacé dés que Steve Jobs ait fait appel au graphiste Rob Janoff afin de le moderniser. D’après Janoff, la partie mordue de la pomme avait été créée afin de ne pas confondre la pomme avec une tomate, mais elle permettait aussi de faire un jeu de mots entre byte (unité informatique) et bite (mordre en anglais). Ce logo a été utilisé durant 22 ans. Le logo monochrome :

Related: