background preloader

Une définition

Une définition
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Un intranet est un réseau informatique utilisé à l'intérieur d'une entreprise ou de toute autre entité organisationnelle qui utilise les mêmes protocoles qu'Internet (TCP, IP, HTTP, SMTP, IMAP, etc...). Parfois, le terme se réfère uniquement au site web interne de l'organisation, mais c'est souvent une partie bien plus importante de l'infrastructure informatique d'une organisation. Dans les grandes entreprises, l'intranet fait l'objet d'une gouvernance particulière en raison de sa pénétration dans l'ensemble des rouages des organisations, et de la sécurité nécessaire à sa circonscription à l'entreprise. La rapidité des échanges de données qui engendre une diminution des coûts de gestionL'accessibilité des contenus et servicesL'intégration des ressourcesLa rationalisation des infrastructures. Le concept d'intranet rejoint de plus en plus les projets de Poste de travail [réf. souhaitée]. Avantages[modifier | modifier le code]

Sharepoint Réseau métropolitain Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Man. Cet article concerne le réseau informatique. Un réseau métropolitain (en anglais Metropolitan Area Network, MAN) désigne un réseau composé d'ordinateurs habituellement utilisé dans les campus ou dans les villes. Utilisation[modifier | modifier le code] Par exemple, une université ou un lycée peut avoir un MAN qui lie ensemble plusieurs réseaux locaux situés dans un espace d'1 km². De la même manière qu'un WAN, un MAN peut être la " dorsale" d'un Intranet. Certaines technologies utilisées dans ce but sont l'ATM, le FDDI, et le SMDS. La norme IEEE 802-2001 donne une définition de l'acronyme MAN dans la sous-section 1.2 de sa section "Scope". Articles connexes[modifier | modifier le code] Articles connexes[modifier | modifier le code] Liens externes[modifier | modifier le code]

Technologies de l'information et de la communication Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir TIC et ICT. En ce qui concerne les NTIC, le terme tend à qualifier plus particulièrement les problématiques résultant de l'intégration de ces technologies au sein des systèmes institutionnels, recouvrant notamment les produits, les pratiques et les procédés potentiellement générés par cette intégration. Histoire[modifier | modifier le code] Après les premiers pas vers une société de l'information qu'ont été l'écriture puis l'imprimerie, de grandes étapes ont été le télégraphe électrique, puis le téléphone et la radiotéléphonie. Avec le développement d'Internet et du WEB 2.0, les usages des TIC se sont développés et la grande majorité des citoyens des pays industrialisés utilise ces outils pour accéder à l'information. Le nombre de services disponibles explose, et génère des emplois liés à ces technologies, pour 3,2 % du PIB français vers 2010 et 5,5 attendu en 2015[3]. Concept[modifier | modifier le code]

Team building Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Team building est un mot d’origine anglaise signifiant « construction d’équipe ». Le concept de team building est né au début des années 1980. Objectif[modifier | modifier le code] L’objectif est de renforcer la cohésion d’équipe et de créer un environnement favorable au travail[3]. À travers des activités de jeux de management, de formations expérientielles, d'activités sportives, culturelles, artistiques ou créatives, de nombreuses valeurs peuvent être mises en exergue. Les situations pouvant mener à la tenue d’un séminaire de team building sont multiples. Les pratiques de team building peuvent se classer en trois grands axes : La récompense,l'intégration de nouveaux collaborateursla gestion de crise [4], ce dernier cas est fréquent dans les phases d'accompagnement du changement. À noter que lorsqu'il s'agit uniquement de resserrer les liens entre les membres d’une équipe plutôt que de créer une équipe, on parle alors de Team bonding[6].

Bibliothèque de documents cities-lyon - Réseaux Locaux Radio Métropolitains (Wi-MAN) Cet article présente les réseaux métropolitains de transmission de données par radio, tout à la fois dans leurs aspects de points publics d'accès à l''Internet sans fil, ainsi que dans ceux de réseaux urbains à couverture radio complète. L'objectif est d'inciter à envisager la solution que représentent les technologies radio pour l'interconnexion des derniers mètres tant pour les particuliers que pour les entreprises. Par le passé, le seul moyen d'apporter la fibre optique dans les logements était de creuser les rues - une méthode très coûteuse. Cet article propose aussi un panorama de différentes incursions de municipalités dans les réseaux sans fil, leurs motivations, leurs moyens d'investir et le futur des réseaux métropolitains de transmission de données par radio. Pourquoi des villes construisent-elles des réseaux métropolitains de données par radio ? Les types de réseaux métropolitains de transmission de données par radio Exemples de zones d'accès urbain Qui paye?

Intelligence collective et entreprise 2.0 - [ ] Publié dans la newsletter d’Alticentre en mars 2009 Dans cet article, je vous propose quelques réflexions sociologiques sur l’intelligence collective, pour aboutir à des applications pratiques. Commençons par une définition. Intelligence collective au sein des petits groupes Jean-François Noubel a longuement étudié les aspects théoriques de l’intelligence collective et pour approfondir, je vous invite à consulter son document de synthèse sur le site : L’espèce humaine possède des aptitudes sociales fondées sur la collaboration et le soutien mutuel. une convergence d’intérêt (au niveau individuel et au niveau collectif) ; une économie basé sur le don (dans l’économie-compétition, on prend pour soi contre une compensation. Un contrat social (tacite ou explicite, objectif ou subjectif, accepté et porté par chacun des membres. une grande capacité d’apprentissage (avec prise en compte des erreurs au niveau individuel et collectif) ; Comment faire ? Mais attention !

Mairie du 6e - Les réunions de dialogue et d'information Initiées dans le 6e, en 1996, elles s'articulent autour d'une réunion annuelle qui se tient pour chacun des 6 quartiers qui ont été constitués à cet effet. Ainsi, chaque immeuble ou rue est rattaché à un secteur : Saint-Germain-des-Prés, Odéon, Monnaie, Notre-Dame des Champs, Saint-Placide, Rennes. Une liste précise a été déterminée et est consultable à la Mairie de l'arrondissement, et sur notre site à la rubrique "Conseils de Quartiers", "liste des rues". Les convocations sont individuelles et envoyées aux habitants sur la base du fichier électoral. Chaque réunion est animée par le Maire et l'élu désigné comme correspondant de quartier. Elle n'a pas d'ordre du jour fixé à l'avance et consiste en une suite de questions de la salle sur des sujets libres qui font l'objet de réponses par les élus. Complément des réunions de dialogue et d'information, "les rencontres de quartier " sont organisées tous les semestres dans chacun des 6 quartiers.

Bibliothèque d'images Réseau sans fil Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Un réseau sans fil (en anglais : wireless network) est un réseau informatique ou numérisé qui connecte différents postes ou systèmes entre eux par ondes radio. Il peut-être associé à un réseau de télécommunications pour réaliser des interconnexions entre nœuds. Historique[modifier | modifier le code] 1896 : Guglielmo Marconi réalise les premières transmissions sans fil juste après Nikola Tesla (télégraphie sans fil).1980 : invention d'Internet et de la norme 802. Il est à préciser que la communication numérique sans fil moderne a fait son apparition dans les îles hawaïennes, c'est-à-dire là où le système téléphonique traditionnel était inadapté, les utilisateurs étant séparés par l'océan. Description[modifier | modifier le code] La norme la plus utilisée actuellement pour les réseaux sans fil est la norme IEEE 802.11, mieux connue sous le nom de Wi-Fi. Néanmoins, des projets de réalisation de réseaux à grande échelle ont vu le jour.

Comment le partage de l’information contribue-t-il à l’émergence d’une « intelligence collective » ? - stmg Information et intelligence collective Et plus particulièrement de la question 2 : Présentation effectuée par : ÄFanny HERVE,professeur économie-gestion Académiede Toulouse ÄAlain SERE, inspecteur général section économie et gestion Compte-rendu effectué par : Jeannine LARBI et Grégory D'Amico (professeurs en Economie-Gestion, Académie de Versailles L’expression "intelligence collective" est apparue en 1997 lors d’un meeting du philosophe Pierre Levy. On se focalise durant cette présentation à différents aspects. ÄLa place dans le programme La question sur l’émergence de l’intelligence collective est la seconde question du thème 2, la 1ère étant «en quoi les technologies transforment-elles l’information en ressource ?». Il semble pertinent de dire que pour aborder ce thème de l’intelligence collective, il faut que l’élève ait pu appréhender la notion de collectif et donc celle d‘individuel avant. Ä Comment aborder les notions Le programme a été rédigé en direction des élèves.

Tableau d'affichage Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Historique et différents types[modifier | modifier le code] Tableau d'affichage manuel en 1901 Les premiers tableaux d'affichage, utilisés lors des rencontres de football, de cricket, de baseball ou de rugby étaient manuels; le préposé au tableau d'affichage devait accrocher à la main des plaquettes avec des chiffres correspondant aux scores. Jusqu'aux années 1980, la plupart des tableaux d'affichage étaient électro-mécaniques. Salle de contrôle du tableau d'affichage d'un stade de cricket en IndeFace arrière d'un tableau d'affichage électronique Tableau d'affichage en sport[modifier | modifier le code] Un tableau d'affichage peut atteindre dans certains stades sportifs plusieurs dizaines de mètres de largeur. Tableau d'affichage dans les transports[modifier | modifier le code] Tableau d'affichage en Allemagne Liens[modifier | modifier le code] Notes et références[modifier | modifier le code]

Related: