background preloader

La Glande Pinéale

La Glande Pinéale
Le jet-lag gache les voyages. Quand on ne dort pas on s’amuse pas. Le decalage horaire ou le jet-lag peut etre traiter par une hormone naturelle qui s’appelle la mélatonine. La mélatonine est une hormone sécrétée par la glande pinéale (ou épiphyse), située dans le cerveau. La melatonine est l’hormone du sommeil qui fonctionne comme complement sommeil quand on ne peut plus dormir sans problemes. La mélatonine est une hormone puissante et renomme qui aide a soulager l’insomnie et le decalage horaire (le Jet-lag). La mélatonine est une hormone présente aussi bien chez le règne animal que le règne végétal. Le mystère de la mélatonine commence avec le sommeil et la glande pinéale. Related:  PinéaleMélatonine hypersomnie pinéaleMédecines Alternatives - A Classer

L’Hormone mélatonine et sa provenance | Melatonine Info Posted novembre 20th, 2008 by Dr. Marc Greenberg Aujourd’hui nous utilisons l’hormone mélatonine en tant que complément alimentaire, mais il y a bien plus à savoir sur la mélatonine. Notre corps humain produit de la mélatonine pendant notre sommeil, ce qui nous permet de dormir plus paisiblement. La mélatonine est surnommée «l’hormone du sommeil ». L’hormone mélatonine a été découvert en 1958 par le dermatologue Aaron Lerner de l’université de Yale, Connecticut USA. L’hormone mélatonine est fait à base de sérotonine.

1-NOYAU SUPRACHIASMATIQUE ET GLANDE PINÉALE Les noyaux suprachiasmatiques ne sont plus considérés comme une entité uniforme, mais à l'instar d'autres noyaux plutôt comme un ensemble d’unités fonctionnelles distinctes et interconnectées. En s’appuyant sur les neuropeptides produits par les différents neurones des NSC ainsi que sur l’organisation fonctionnelle des afférences et des efférences de cette structure, on distingue maintenant le NSC ventral et le NSC dorsal. Il semble que les neurones du NSC ventral seraient moins des horloges mais plutôt l'endroit du NSC qui reçoit les afférences tandis que ceux du NSC dorsal constitueraient la véritable horloge endogène robuste du NSC. De plus, certains travaux ont démontré chez le rat que, dans une situation de décalage horaire, l’entraînement lumineux qui permet de resynchroniser l’horloge se ferait beaucoup plus rapidement dans le NSC ventral que dans le NSC dorsal. Or on a découvert que le neurotransmetteur GABA excite les cellules du NSC dorsal mais inhibe celles du NSC ventral.

neurones éveil et sommeil L’électroencéphalogramme (ou EEG) permet de visualiser l’activité globale des neurones du cortex cérébral. Ses tracés qui reflètent les fluctuations de l’état de vigilance du sujet. Ces rythmes oscillatoires dépendent en partie de l’activité de neurones du thalamus et des boucles de rétroaction qu’ils entretiennent avec le cortex (voir encadré). Ces neurones du thalamus peuvent en effet être considéré comme des oscillateurs neuronaux à un seul neurone puisque ces neurones ont une activité rythmique spontanée. Mais comment certains neurones du thalamus, lorsqu’ils s’activent de façon rythmique, peuvent représenter un pacemaker puissant pour l’ensemble du cortex ? Les neurones du thalamus qui projettent leur axone vers le cortex ont une autre propriété électrophysiologique importante. Cette dépolarisation, qui survient durant l’éveil, . À l’inverse, l’hyperpolarisation des neurones thalamiques stabilise leur état oscillatoire.

2-NOYAU SUPRACHIASMATIQUE ET GLANDE PINÉALE Il y a, dans notre cerveau, une région pouvant conserver un rythme de base autonome même si les indices du cycle jour-nuit sont supprimés. Chez les mammifères, on a pu localiser cette « horloge biologique » dans l’hypothalamus, en bordure du troisième ventricule. Il s'agit du minuscule noyau suprachiasmatique (NSC) dont les neurones sont parmi les plus petits du cerveau (comme toutes les structures du cerveau sont bilatérales, il y a en fait deux NSC, l'un à droite et l'autre à gauche de l'axe de symétrie). Pour plus de précision, notre horloge centrale se resynchronise quotidiennement grâce aux qui lui apportent cette information en provenance de cellules ganglionnaires spéciales de la rétine. Pour ce qui est des voies de sortie du NSC, les axones qui en sont issus innervent principalement l’hypothalamus et des structures proches.

Mélatonine Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La mélatonine ou N-acetyl-5-methoxytryptamine, souvent dénommée hormone du sommeil[2], est surtout connue comme étant l'hormone centrale de régulation des rythmes chronobiologiques en étant synthétisée surtout la nuit[3]. Elle régule beaucoup de sécrétions hormonales, chez l'humain et chez tous les mammifères. Cette neurohormone est synthétisée à partir d'un neurotransmetteur, la sérotonine, qui dérive elle-même du tryptophane. L'organisme peut d'ailleurs l'extraire de ces sources végétales (riz, bananes, ananas, etc.[4])[5]. La mélatonine semble avoir de multiples fonctions, autres qu'hormonales en particulier comme antioxydant[6]. Des microbes et diverses plantes produisent aussi de la mélatonine (dite phytomélatonine dans le cas des plantes[8],[9],[10])[11],[12]. Synthèse[modifier | modifier le code] Synthèse diurne constitutive de la sérotonine[modifier | modifier le code] Synthèse nocturne régulée[modifier | modifier le code]

Amygdale (cerveau) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Amygdale. Vue 3D de l'amygdale (en rouge) Elle fait partie du système limbique et est impliquée dans la reconnaissance et l'évaluation de la valence émotionnelle des stimuli sensoriels, dans l'apprentissage associatif et dans les réponses comportementales et végétatives associées en particulier dans la peur et l'anxiété. Le terme d'amygdale est emprunté au latin amygdala « amande », lui-même emprunté au grec ἀμυγδάλη « amande ». Coupe transversale des noyaux amygdaliens, situés par rapport à l'hippocampe L'amygdale des primates est un complexe de noyaux en forme d'amande composé d'au moins 13 noyaux situés dans la région antéro-médiale du lobe temporal[2]. La majorité des fibres arrivant et partant du complexe cortico-médian passent par la strie terminale, une voie qui court à la limite interne du noyau caudé. Afférences de l'amygdale (sur une coupe sagittale) Efférences de l'amygdale

rythmes circadiens Plus de lumière le jour, moins endormi le soir Rythmes, douleur et conscience chez les invertébrés Les différentes vitesses de notre perception du temps Trois modèles à revoir en neurosciences Lumière, mélatonine et système immunitaire Les comportements de presque tous les animaux terrestres suivent des rythmes d'origine endogène. Les rythmes circadiens sont donc des cycles biochimiques, physiologiques et comportementaux qui oscillent selon une périodicité d’environ 24 heures. Ce processus d’entraînement de notre horloge biologique avec la lumière du jour est nécessaire parce que le rythme endogène de notre horloge n’est pas exactement de 24h. Cette horloge centrale coordonne l’activité de nombreuses horloges situées dans différents tissus périphériques et possédant eux aussi leurs propres oscillateurs moléculaires. Ces fluctuations passent habituellement par un maximum et un minimum qui coïncident avec une période particulière de la journée. adapté de : Gerry Wyder

Aliments qui alimentent la glande pinéale Notre glande pinéale autrement connu comme notre glande maîtresse ou de la glande qui régit sur notre troisième œil est le centre de la conscience psychique dans l’esprit humain. Il est de la taille d’un pois et se situe dans une grotte située derrière la glande pituitaire. Elle produit naturellement une hormone mélatonine qui régule appelé les rythmes du corps quotidien qui traitent directement avec le jour et les cycles de la nuit. La lumière du soleil est extrêmement important pour la glande pinéale et oui le soleil est une forme de nourriture que la nourriture est une substance qui nourrit le corps. Les légumes que les algues sont séchées au soleil par le soleil contiennent des quantités élevées de vitamine D, de nombreuses vitamines dans la famille des vitamines B et en iode. glande pineale

Les clefs de l'énergétique. comprendre la notion d'énergie. J’entends par énergétique, l’ensemble des techniques basées sur le concept de l’énergie (par exemple, le Taï Chi, le Qi Gong, l’Aïkido, le yoga, le magnétisme, la médecine chinoise, le Shiatsu, la bio énergie, la réflexologie, la sophrologie, le Reiki, certaines thérapies manuelles, etc...). Le concept de l'énergie (kî en japonais, chi en chinois; traduire kî par énergie) n’appartient pas au monde scientifique mais au domaine de la croyance et des pratiques spirituelles. Prenant ses sources dans la pensée chinoise du Tao, le kî représente une substance non matérielle signifiant esprit ou souffle de vie. Différents systèmes de compréhension de l’énergie se sont élaborés suivant les civilisations et les cultures. Ils représentent chacun à leur manière des normes, des connaissances utilisées ensuite par les autres. Cela peut ouvrir un champ d’investigation à notre écoute, que nous n’avions pas envisagé. Ce sont des modèles, élaborés par des individus à partir de leurs propres perceptions.

Glande pinéale , troisième oeil et vision transdimensionelle La glande pinéale Aussi petite qu’un pois, et de la forme d’une pomme de pin, d’où elle tire son nom, la glande pinéale est considérée comme étant un troisième oeil, pour avoir la même structure de base de nos organes visuels. Jusqu’à il y a peu, L’épiphyse neurale, ou glande pinéale, ou tout simplement pinéale, est une petite glande endocrine située à proximité du centre du cerveau. Depuis René Descartes au XVIIe siècle, qui affirmait que l’âme humaine se situait en elle, la glande pinéale était considérée comme étant un organe possédant des fonctions transcendantales. Les défenseurs des capacités transcendantales de cet organe le considèrent comme étant une antenne. Selon une théorie, ces cristaux vibreraient en fonction des ondes électromagnétiques captées, ce qui expliquerait la régulation du cycle menstruel d’après les phases de la Lune, ou la capacité d’orientation des hirondelles au cours de leurs migrations (elles captent les champs électromagnétiques de la Terre). Sergio Machado

Réactivation de la glande pinéale Au milieu du cerveau il existe un centre qui est relié à la glande pinéale et qui ne se nourrit que d’images et de pensées brillantes et sublimes, lesquelles on peut admirer ou bien au sein de la Nature ou bien en les créant dans son imagination. De ce centre, à l’aide du corps éthéré, l’essence de la Beauté est transmise à l’âme et l’âme se nourrit d’elle et s’accroît. Parce que toute belle image, ainsi que toute couleur, exhale un parfum, une fragrance spéciale qui est absorbée par ce centre et nourrit l’âme. Ainsi peu à peu se développe la conscience universelle et l’intuition en l’homme.Et l’intuition est reliée au développement du corps Causal. S’il existe une coordination entre le cerveau et le Grand Sympathique, l’intuition est éveillée et l’homme peut percevoir la Verité. la glande pineale Les niveaux de mélatonine peut être stimulé tout simplement avec des suppléments. Est un inhibiteur d’oxydase Pinoline IMAO ou mono-amine.

cortex cingulaire : LE CERVEAU À TOUS LES NIVEAUX! Des modèles neurobiologiques de la conscience, comme celui de l’espace de travail global, prédisent que les contenus conscients sont largement distribués dans le cerveau. C’est ce que confirment de nombreuses expériences en imagerie cérébrale, notamment celles de Stanislas Dehaene et ses collaborateurs, qui ont observé que l’allongement de la durée de présentation d’un mot sur un écran juste au-delà de son seuil de perception conscient s’accompagne d’une augmentation importante de l’activité des aires frontales, préfrontales, cingulaires antérieures et pariétales. Les inputs sensoriels conscients produiraient donc une activité cérébrale bien plus étendue que des stimuli inconscients comparables et l’activation soudaine des lobes frontaux et pariétaux serait la signature typique d’une perception consciente. Mais cette conscience perceptuelle, certains diraient cette , n’est pas le seul sens que l’on donne au mot conscience. Certains, comme V.S.

Les Rayonnements Cosmiques et Solaires sont-ils en train de Détraquer la Vie sur la Planète Terre ? Rudy Eugene et Ronald Poppo Tandis que des millions de zombies intellectuels et émotionnels anglais se traînaient au rythme des récentes célébrations du « Jubilé » de la reine d'Angleterre, une véritable apocalypse zombie (du genre mangeur de chair) se déroulait aux États-Unis. Au cours de ces deux derniers mois, il n'y a eu pas moins (et probablement plus) de 18 cas de personnes qui ont mangé, ou autrement abusé, de leur propre chair ou de celle des autres. La plupart de ces événements bizarres ont eu lieu, pour une raison quelconque, aux États-Unis. Le cas le plus frappant fut celui de Rudy Eugene et Ronald Poppo à Miami, en Floride. Les éléments de base de cette affaire, qui s'est produite le 26 mai, sont décrits comme suit par un témoin : « Il [Eugène] déchirait son visage [celui de Poppo] avec ses dents », a déclaré un témoin de l'attaque macabre. « Il déchirait sa peau, son cou. 17/04/2012 - Un homme qui tentait d'en mordre un autre a été maîtrisé au Taser Rayonnement cosmique

Related: