background preloader

Comment fonctionne un gps?

Comment fonctionne un gps?
Related:  Géolocalisation

Créer facilement son GPS Logger avec Arduino et visualiser le résultat dans QGIS – GIS-Blog.fr Arduino c'est quoi ce machin là? Une carte d’interface programmable capable de piloter des capteurs et des actionneurs afin de simuler ou créer des systèmes automatisés. Un logiciel de programmation qui permet de programmer la carte en fonction du comportement désiré. Le tout, logiciel comme matériel, est sous licence libre. Une grande communauté d’amateurs et de passionnés contribuent à développer des applications et à les partager. Source : Que des bons points pour Arduino alors je me suis dit pourquoi je ne me lancerai pas en commençant par «The Arduino Starter Kit» (Le kit coute entre 80 et 100€ suivant les sites). Pour commencer, j’ai suivi quelques un des exemples proposés dans le kit et très vite j’ai réalisé que cette petite carte pouvait être d’un grand intérêt car très «flexible». Les premiers tests réalisés, j’ai rapidement eu envie de passer à l’étape supérieure afin de créer mon propre GPS data logger à l’aide d’un shield GPS.

La géolocalisation ou géoréférencement est une Qu'est-ce que le GPS ? GIS-Blog.fr – Blog autour de l'information Géographique Géolocalisation Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Schéma de principe de la géolocalisation par GPS La géolocalisation ou géoréférencement est un procédé permettant de positionner un objet (une personne, etc) sur un plan ou une carte à l'aide de ses coordonnées géographiques. Cette opération est réalisée à l'aide d'un terminal capable d'être localisé (grâce à un système de positionnement par satellites (et un récepteur GPS par exemple) ou à d'autres techniques) et de publier (en temps réel ou de façon différée) ses coordonnées géographiques (latitude/longitude). Les positions enregistrées peuvent être stockées au sein du terminal et être extraites postérieurement, ou être transmises en temps réel vers une plateforme logicielle de géolocalisation. La transmission temps réel nécessite un terminal équipé d'un moyen de télécommunication de type GSM, GPRS, UMTS, radio ou satellite lui permettant d'envoyer les positions à des intervalles réguliers. Plusieurs techniques existent :

Global Positioning System Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le Global Positioning System (GPS) – que l'on peut traduire en français par « système de localisation mondial » – est un système de géolocalisation fonctionnant au niveau mondial. En 2011, il est avec GLONASS, un système de positionnement par satellites entièrement opérationnel et accessible au grand public. Ce système a été théorisé par le physicien D. Fanelli[1] et mis en place à l'origine par le Département de la Défense des États-Unis. Il est très rapidement apparu que des signaux transmis par les satellites pouvaient être librement reçus et exploités, et qu'ainsi un récepteur pouvait connaître sa position sur la surface de la Terre, avec une précision sans précédent, dès l'instant qu'il était équipé des circuits électroniques et du logiciel nécessaires au traitement des informations reçues. Le GPS utilise le système géodésique WGS 84, auquel se réfèrent les coordonnées calculées grâce au système. Système de navigation GPS dans un taxi

Google Maps - Coordonnées GPS, latitude et longitude L'irrésistible ascension de la géolocalisation Cela devait arriver. A force de remplir son mur sur Facebook, de bavasser sur Twitter, de planter des check in sur Foursquare à chaque fois qu'on met les pieds dans une boutique, on a fini par exciter la convoitise des professionnels du marketing. Leur objectif ? Boostés par l'explosion du marché des smartphones - soit un tiers des téléphones mobiles vendus en France -, les services de géolocalisation engendrent un buzz très fort. Le syndrome du "check in fatigue" Véritable concept fourre-tout, la géolocalisation a commencé à se développer en 2005. S'il restait encore des problèmes d'ergonomie et de cohérence entre les platesformes technologiques, l'esprit de la géolocalisation était bien là. 25 %c'est le taux d'équipement des smartphones en entreprise, en France. Foursquare permet dorénavant d'associer une photo à un lieu. 72 % des français considèrent que la diffusion sur internet de la localisation en temps réel est risquée. Le second souffle Des questions éthiques

Le GPS comprend au moins 24 satellites Galiléo - Système européen de navigation par satellite | Dossier Un repère permanent dans l'espace et dans le temps. Galileo, premier système de navigation et de positionnement par satellite spécifiquement conçu à des fins civiles, est plus performant, plus avancé et plus sûr que le système GPS dont les États-Unis ont actuellement le monopole. L'ampleur des besoins futurs en matière de navigation et l'exigence de couverture mondiale ne peuvent être satisfaits par un système unique. Galiléo : un enjeu majeur sur les plans technologique, économique et politique Comparable à d'autres grands projets européens comme Airbus ou Ariane, Galiléo représente une avancée technologique et une révolution sociétale équivalentes à celles engendrées récemment par le téléphone mobile. Il promet également le développement d'une nouvelle génération de services universels. La place des systèmes de positionnement globaux par satellites est appelée à s'accroître considérablement dans la vie de tous les jours. Galiléo présente plusieurs avantages par rapport au GPS

geolocalisation GPS - Global Positioning System Sigle signifiant Global Positioning System. Système de géolocalisation par satellite. Le réseau de 24 satellites (plus 4 satellites en réserve) actuellement en fonctionnement, développé par l'armée américaine, est mis à disposition des civils. Il permet de déterminer les coordonnées géographiques de n'importe quel point situé à la surface du globe. Fonctionnement du GPS Le principe de fonctionnement du GPS repose sur la mesure de la distance d'un récepteur par rapport à plusieurs satellites (les satellites sont répartis de telle manière que 4 à 8 d'entre eux soient toujours visibles). Avec la réception des signaux de quatre satellites (trois pour obtenir le point d’intersection des trois sphères, un quatrième pour la synchronisation du temps), le récepteur mobile est capable de calculer sa position géographique par triangulation. Précision du GPS Récepteur GPS Le GPS est un système passif qui reçoit les signaux des satellites et en déduit une position. © DR GPS - 1 Photo

Galileo Présentation : Le système de radiolocalisation Galileo est développé par l'Europe pour offrir, à partir de 2010, aux utilisateurs la possibilité de déterminer de façon précise leurs coordonnées en tout point de la surface de la Terre. Ce système sera compatible avec le système américain GPS et le système russe Glonass. Il devrait offrir ainsi aux utilisateurs une fiabilité et une précision accrues (1 m), tout en assurant à l'Europe son indépendance dans un domaine stratégique. GIOVE-A, premier satellite démonstrateur destiné à tester les technologies mises en oeuvre pour Galileo a été mis sur orbite le 28 décembre 2005. Le système Galileo comprendra : Un secteur "spatial", constitué d'une constellation de satellites Un secteur "commande et contrôle" Un secteur "utilisateur" Le secteur "spatial" : La constellation Galileo sera constituée de 30 satellites (dont 3 en réserve) répartis sur 3 plans orbitaux inclinés de 56° par rapport au plan équatorial. Le secteur "commande et contrôle"

Related: