background preloader

Un hypermarché E.Leclerc entièrement équipé d'étiquettes électroniques sans contact

Un hypermarché E.Leclerc entièrement équipé d'étiquettes électroniques sans contact
Tyler Olson /shutterstock.com (Relaxnews) - Avec l'ouverture du nouveau centre commercial So Ouest, à Levallois (Hauts-de-Seine), le centre E.Leclerc donnera accès à son tout premier hypermarché équipé intégralement d'étiquettes électroniques sans contact. La nouvelle génération de courses "sans contact" comptera, à partir du jeudi 18 octobre, sur un nouveau membre de la grande distribution : E.Leclerc. Dans la mouvance des annonces qui se succèdent, le distributeur a installé dans les rayons de son nouvel hypermarché, situé au sein du centre commercial So Ouest, à Levallois, en région parisienne, des étiquettes électroniques qui divulguent toutes sortes d'informations. Il suffit pour les consommateurs d'effleurer celles-ci de leur téléphone portable pour en prendre connaissance. Une application mobile dédiée Plusieurs conditions entrent en jeu pour profiter de cette technologie sans contact. Pas encore de paiement mobile, mais... © 2013 www.relaxnews.com A lire aussi

La publicité sur le lieu de vente (PLV) - marketing La PLV est un élément incontournable de notre vie quotidienne, elle regroupe tout le matériel publicitaire présent sur le lieu de vente. Elle a comme objectif principal de mettre en avant un produit sur un lieu de vente par des moyens visuels et d'en faire ainsi sa promotion. Administrateur NetPME , mise à jour le La Publicité sur le Lieu de Vente (plus couramment appelée PLV) est un élément incontournable de notre vie quotidienne, elle regroupe tout le matériel publicitaire présent sur le lieu de vente. La PLV peut se présenter sous différentes formes : - stands d’animations (avec animateurs) - coffrets - signalétiques - présentoirs - colonnes - pancartes - écrans vidéo (spots de présentation) - écrans tactiles interactifs Certains points clefs sont à vérifier pour que la PLV soit efficace : - La PLV doit rendre le produit attractif. - La PLV doit donner de bonnes informations. - La PLV doit générer des ventes.

Audace - La reconnaissance faciale, nouvelle arme marketing ? Publié le 14 octobre 2012 Big Brother pourrait rapidement s’inviter jusque dans nos centres commerciaux, pour le bonheur des marques. En Corée du Sud, un récent système de reconnaissance faciale sur les kiosques d’informations conforte l’avènement d’un nouvel outil publicitaire. Souriez, vous êtes filmé ! Programmé pour être effectif au début de l’année 2013 dans les allées de l’International Finance Center Mall ouvert en aout 2012, ce flicage marketing – qui s’interdit de recueillir la moindre information personnelle – est une première en Corée du Sud et un des pionniers de ces innovations à l’échelle mondiale. INfluencia s'était également fait l'écho il y a plus d'un an, d'une machine présentée par Kraft Foods et Intel à la NRF (National Retail Federation) à New York qui reconnait le sexe, l'âge, analyse les traits du visage des consommateurs et prédisent ce qu'ils ont envie de manger. SK Marketing & Co profite des avancées technologiques dans la technologie de reconnaissance faciale.

Sociétés : Les hypermarchés français ont passé un mauvais Noël Toutes les enseignes ont perdu des parts de marché en décembre. Seuls les hard discounters ont gagné du terrain. Le père noël n'est pas passé dans les hypermarchés Carrefour en France. Le phénomène a touché l'ensemble des chaînes d'hypermarchés. Ces contre-performances sont d'autant plus significatives que Noël est d'habitude une période faste pour les hypermarchés. Arbitrage dans les dépenses «La conjoncture actuelle de crise, qui menace de s'aggraver dans les prochains mois, pousse les consommateurs à faire des arbitrages beaucoup plus drastiques dans leurs dépenses, expliquent les experts de TNS dans les commentaires de leur baromètre. Ce désamour pour les hypermarchés n'a pas profité aux chaînes de supermarchés. L'offensive des hard discounters n'a donc pas connu de trêve des confiseurs. Pour Carrefour, qui est l'inventeur de l'hypermarché en France, la situation est critique. » Les ventes de Carrefour moins bonnes que prévu au dernier trimestre

Des murs tactiles de commande pour choisir ses appareils électroménagers L’hypermarché Carrefour de L’Haÿ-les-Roses, au sud de Paris, teste jeudi des murs tactiles de deux mètres de hauteur, qui remplacent les gros appareils électroménagers. Réfrigérateurs, machines à laver,ou encore lave-vaisselle sont donc présentés aux clients par des images numériques. Le but : faire de la place dans ses rayons au profit d'autres produits, tout en gardant des avantages qu'internet ne peut pas offrir. Le géant Carrefour teste jeudi la mise en place d'écran tactiles, qui remplacent les appareils électroménagers, mais aussi les téléviseurs. Ces produits sont donc à découvrir sur un écran, puis à commander au guichet. Le but de cette innovation n'est pas seulement esthétique. Certains clients sont satisfaits de ce nouveau type de vente, d'autant plus qu'ils se félicitent de la présence, malgré les écrans, de conseillers et de vendeurs, petit plus face aux achats sur internet.

Leclerc et son système - 120 000 épiciers engagés dans la baisse, vidéo Leclerc et son système - 120 000 épiciers engagés dans la baisse, vidéo Economie et société Vie économique - Archives vidéos Economie et société Vie économique La grande distribution va gagner la bataille du e-commerce par Pierre-Alain Baly - Chronique e-Business Plus simple, plus pratique, plus rapide, plus compétitif et plus performant... les consommateurs connaissent les qualités de la grande distribution. Après des années de discrétion dans le monde du e-commerce, ces marchands sortent leurs griffes et séduisent tous les jours de nouveaux clients. Pour l'acheteur : l'essayer c'est l'adorer !Quand on écoute Jeff Bezos, patron d'Amazon, le premier but d'un (e)commerçant est de servir le client ! La grande distribution a déjà conquis les clients ! Des millions de clients fidèles : toutes les familles françaises fréquentent une ou plusieurs chaînes de supermarché. Le chaînon manquant indispensable à la croissanceEncore incomparable en terme de volume financier avec les ventes du monde réel, le chiffre d'affaires online est tout à fait stratégique. Trop tard pour les autres acteurs ? Continuer d'accroître l'offre produits pour ne pas être déceptive sur la promesse d'un grand choix qu'attendent les clients.

Optimiser la stratégie digitale des marques de luxe Bien portant malgré la crise, le secteur du luxe doit investir en matière de communication digitale. En adoptant ses critères d'exigence et de qualité pour ne pas galvauder sa nature haut de gamme. Ces dernières années, alors que la situation économique est particulièrement difficile pour les industriels dans la majorité des secteurs d’activités, il est un marché qui connaît une prospérité insolente : le luxe.Sur ce secteur de marché, rien n’est laissé au hasard. Pour atteindre ce niveau de perfection trois leviers doivent être considérés : La création publicitaire : en termes de création, elles surfent sur les dernières tendances d’imagerie et d’animation. Ainsi, dans le cadre de leur stratégie digitale, les marques doivent investir dans de véritables plateformes de communication globale dont les contenus sont élaborés en parfaite affinité avec leur plan de marketing global.

6 - Merchandising : optimisation de la mise en valeur de l'offre (2/2) - SBAM SBAM ! IV. Le merch. Produit : l’agencement des rayons Une fois le plan masse définit, il faut déterminer à l’intérieur du rayon quelle place le produit et toute la famille y occupera. A. Etude par Colonial Stiudi qui mesure la variation des ventes selon les ≠ niveaux. B. les modes de présentation Cf polycopier C. Dimension horizontale occupée par un produit donnée qui fait face au consommateur. Plus la vitesse du client est élevée, plus le facing doit être important. Facing minimum : - supermarché à 25 cm - Hypermarché à 50 cm - Vidéo, game à 10 cm D. Pour le changer : - jouer sur les assortiments - changer les produits à forte rotation - changer les produits à forte marge - regrouper les offres par complémentarité - regrouper les produits par taille E. A. Les mêmes que pour le merch produit. B. contraintes spécifiques des points de vente de service C. Il dépend du service en lui-même et de la cible visée. Il faut : - jouer sur la sécurité à séparation des flux, organisation des déplacements, issus de secours

Street marketing : l'écran géant interactif de McDonald's Lundi 6 juin Internet mobile - 6 juin 2011 :: 15:41 :: Par Eric L’action se passe à Stockholm, Suède : un écran géant a été installé sur la façade d’un immeuble du centre-ville, et les passants sont invités à interagir avec celui-ci sous la forme d’un jeu en grand format piloté à partir de leur smartphone. Comment s’empiffrer de hamburgers sans se ruiner ? En jouant avec son smartphone, bien sûr. La bonne idée ici est qu’il n’est pas nécessaire d’installer une application sur son mobile, ce qui généralement constitue un frein important, puisqu’il suffit de se connecter à un site web à partir de son mobile géolocalisé par GPS pour jouer. Sur la vidéo ci-après on ne voit pas le détail du processus, et notamment celui qui permet de prendre la main sur le jeu et d’être identifié ensuite pour les coupons. Une opération qui n’est pas sans rappeler d’autres, comme celle de Toyota sur Times Square, mais qui elle nécessitait l’installation d’une application et ne fonctionnait que sur iPhone.

Marketing : Leclerc, fort en hypers, mauvais sur le reste Indétrônable Leclerc. L'enseigne de distribution surfe sur la crise et en profite même pour gagner du terrain. Le n° 1 français capte 17 % du marché, en hausse de 0,7 % sur un an. Alors qu'Auchan et Carrefour profitent depuis plusieurs années de la vague du shopping en ligne avec Auchandirect et Ooshop, Leclerc n'a toujours pas donné le top départ des ventes en ligne. Michel-Edouard Leclerc a cependant réussi à les convaincre de lancer une version électronique des Espace culturel (820 millions d'euros de chiffre d'affaires). Frileux, les adhérents le sont aussi dans la bataille des centres-villes. La prudence des adhérents a déjà coûté à l'enseigne certains marchés très rentables, tels le sport, le jardin et surtout le bricolage. Autre secteur où Leclerc doit accélérer : l'international. Vidéos à voir sur ce thème

Les grandes surfaces misent sur le catalogue pour les produits blanc, brun, gris Pour la rentrée 2010, les grandes surfaces alimentaires (GSA) et les grandes surfaces spécialisées (GSS) ont investi 21 millions d'euros bruts dans les médias pour les produits blanc, brun et gris, soit un recul de 23% par rapport à 2009 (1) . Ces résultats ont été communiqués dans le PanoBBG®, étude sur l’activité média et hors média des grandes surfaces alimentaires (GSA), des grandes surfaces spécialisées (GSS), mais aussi des sites e-commerce. À travers cette étude réalisée par Le Site Marketing, spécialiste du marketing “come & buy”, l'étude s'intéresse à l'analyse quantitative et qualitative des investissements média et hors média pour les produits blanc, brun, gris (BBG) sur la période “Back to school” du 15 juillet au 12 septembre 2010. Parmi les résultats, Le Site Marketing révèle que le prospectus demeure l'outil-phare des rayons . Chaque enseigne, qu'elle soit de la GSA ou de la GSS, mène une stratégie particulière dans le choix du mix média/hors média . Méthodologie:

tirer profit du 'like' de Facebook ? Inutile de rappeler que Facebook est le réseau social sur lequel il fait bon être et développer son business. Mais tirer profit de ce réseau social peut s’avérer être difficile. C’est pourquoi nous vous proposons un atelier spécial Facebook, « Au-delà du like, comment tirer profit de Facebook ? » afin d’échanger sur les nouvelles tendances et meilleurs usages.

Related:  distributionflorine30