background preloader

Un hypermarché E.Leclerc entièrement équipé d'étiquettes électroniques sans contact

Un hypermarché E.Leclerc entièrement équipé d'étiquettes électroniques sans contact
Tyler Olson /shutterstock.com (Relaxnews) - Avec l'ouverture du nouveau centre commercial So Ouest, à Levallois (Hauts-de-Seine), le centre E.Leclerc donnera accès à son tout premier hypermarché équipé intégralement d'étiquettes électroniques sans contact. La nouvelle génération de courses "sans contact" comptera, à partir du jeudi 18 octobre, sur un nouveau membre de la grande distribution : E.Leclerc. Dans la mouvance des annonces qui se succèdent, le distributeur a installé dans les rayons de son nouvel hypermarché, situé au sein du centre commercial So Ouest, à Levallois, en région parisienne, des étiquettes électroniques qui divulguent toutes sortes d'informations. Il suffit pour les consommateurs d'effleurer celles-ci de leur téléphone portable pour en prendre connaissance. Une application mobile dédiée Plusieurs conditions entrent en jeu pour profiter de cette technologie sans contact. Pas encore de paiement mobile, mais... © 2013 www.relaxnews.com A lire aussi

http://www.boursorama.com/actualites/un-hypermarche-e-leclerc-entierement-equipe-d-etiquettes-electroniques-sans-contact-f850056d3a6551b20d2a4244f996ab86

Related:  tefaine

Chapitre 23 : L'ORGANISATION ET L'ANIMATION DES ESPACES DE VENTE - LE MERCABLOG Le consommateur souhaite un accès facile à l'offre, un cadre agréable pour ses achats et un choix de produits qui répondent à ses besoins. Le distributeur veut attirer et fidéliser ses clients Il cherche à générer du trafic dans son espace de vente pour accroître le chiffre d'affaires et optimiser la rentabilité.Le producteur veut que ses produits soient proposés à la clientèle dans des conditions de gestion et de présentation optimales. Selon l'Institut français du marchandisage (IFM), le marchandisage est « l'ensemble d'études et de techniques mises en oeuvre, séparément ou conjointement, par les distributeurs et les producteurs, en vue d'accroître la rentabilité du point de vente et l'écoulement des produits, par une adaptation permanente de l'assortiment aux besoins du marché et par la présentation appropriée des marchandises ». Le marchandisage a pris tout son sens avec la vente en libre-service (le produit jouant le rôle de vendeur muet). 1) Attirer et séduire le client

Des murs tactiles de commande pour choisir ses appareils électroménagers L’hypermarché Carrefour de L’Haÿ-les-Roses, au sud de Paris, teste jeudi des murs tactiles de deux mètres de hauteur, qui remplacent les gros appareils électroménagers. Réfrigérateurs, machines à laver,ou encore lave-vaisselle sont donc présentés aux clients par des images numériques. Le but : faire de la place dans ses rayons au profit d'autres produits, tout en gardant des avantages qu'internet ne peut pas offrir. Le géant Carrefour teste jeudi la mise en place d'écran tactiles, qui remplacent les appareils électroménagers, mais aussi les téléviseurs. Ces produits sont donc à découvrir sur un écran, puis à commander au guichet. Le but de cette innovation n'est pas seulement esthétique.

La publicité sur le lieu de vente (PLV) - marketing La PLV est un élément incontournable de notre vie quotidienne, elle regroupe tout le matériel publicitaire présent sur le lieu de vente. Elle a comme objectif principal de mettre en avant un produit sur un lieu de vente par des moyens visuels et d'en faire ainsi sa promotion. Administrateur NetPME , mise à jour le Les vitrines interactives se transforment en cabine d'essayage et en sites e-commerce Integer propose un écran qui s'installe en vitrine, et qui permet à la fois d'accéder au stock, mais aussi de le faire essayer à des mannequins virtuels, avec qui il est possible d'interagir. L'achat se poursuit ensuite sur le mobile, par le biais d'un QR code. C’est un fait, s’ils veulent rester compétitifs, les magasins physiques se doivent d’adopter le cross-canal. Pour cela, l’agence marketing Integer, en partenariat avec VIVID Digital Retail, a mis au point la solution Wi \ Sh. Celle-ci permet aux vitrines de magasins physiques de devenir interactives, à la manière d'une tablette géante. En effet, bien que le e-commerce facilite l’expérience d’achat pour un grand nombre de consommateurs, certains d’entre eux restent attachés à l’expérience réelle.

Consommer en temps de crise Low cost, achats d’occasion ou groupés, location, troc… Les consommateurs développent de nouvelles stratégies auxquelles les industriels cherchent à s’adapter. Ce faisant, une modification durable des modes de consommation s’opère. Baisse du pouvoir d’achat, crainte du chômage, incertitudes quant à l’avenir… Les Français n’ont d’autre choix que de s’adapter. Différentes « solutions » s’offrent – ou s’imposent – à eux : consommer moins, moins cher, « mettre la main à la pâte » ou encore partager. En temps de crise, dépenser moins se révèle un impératif pour beaucoup ; l’augmentation des dépenses dites « contraintes » ou « préengagées » limite les marges de manœuvre.

Définition Marketing sensoriel Le marketing sensoriel regroupe l’ensemble des techniques marketing visant à utiliser un ou plusieurs des 5 sens pour favoriser l’achat d’un produit ou service. La sollicitation des sens chez le consommateur se fait essentiellement au niveau du produit ou du point de vente, mais elle joue également un rôle important dans la fidélisation par le biais de l’expérience utilisateur. La vue, le toucher et le gout (produits alimentaires) sont évidemment depuis longtemps partie intégrante du marketing produit. Le terme de marketing sensoriel est surtout apparu avec l’utilisation de sens "moins évidents" tel que l’odeur et le son pour les produits et les points de vente. Sur le même sujet, voir :

Les Français et les points de vente connectés Dans le cadre d’une rentrée marquée par un contexte de crise économique et de fortes tensions sur le pouvoir d’achat, Wincor Nixdorf, partenaire stratégique des banques et des magasins, et l’Ifop, ont interrogé les Français pour mieux connaître leurs comportements d’achat, leurs perceptions et leurs attentes à l’égard des points de vente. Cette étude permet de mieux comprendre qu’Internet a profondément changé les habitudes de consommation des Français, et pousse les points de vente à s’adapter et à proposer de nouveaux services connectés. Echantillon de 1005 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d’agglomération. Les interviews ont eu lieu par questionnaire auto-administré en ligne (CAWI - Computer Assisted Web Interviewing) Du 27 au 29 août 2012.

La grande distribution va gagner la bataille du e-commerce par Pierre-Alain Baly - Chronique e-Business Plus simple, plus pratique, plus rapide, plus compétitif et plus performant... les consommateurs connaissent les qualités de la grande distribution. Après des années de discrétion dans le monde du e-commerce, ces marchands sortent leurs griffes et séduisent tous les jours de nouveaux clients. Pour l'acheteur : l'essayer c'est l'adorer !Quand on écoute Jeff Bezos, patron d'Amazon, le premier but d'un (e)commerçant est de servir le client ! Un miroir tactile connecté aux réseaux sociaux dans un magasin Pinkett C’est de nouveau une enseigne d’habillement dont nous vous parlons aujourd’hui. Pinkett (c’est le nom de l’enseigne) a installé dans dans un ses magasins physiques, localisé dans un centre commercial de la ville de Mexico, un miroir tactile multitouch connecté. Allons tout de suite voir le dispositif tactile en action dans cette vidéo : Comme vous pouvez le voir dans cette vidéo, cet écran multitouch connecté permet d’attirer les clients de façon ludique et leur permet de consulter des produits de l’enseigne Pinkett.

Les cinq innovations commerciales plébiscitées par le consommateur 1. L'achat direct auprès du producteur La tendance est bien là: l'innovation commerciale préférée de près d'un consommateur sur deux (46%) est en fait un concept de vente: l'achat direct auprès du producteur, sans intermédiaire. Ce peut être directement à la boutique de l'usine ou de la ferme, l'abonnement à un panier d'une AMAP (association pour le maintien d'une agriculture paysanne) ou le passage par les sites internet des producteurs : Le Petit producteur, Mon Marché.fr, La Ruche.com, etc. "Cela témoigne de la volonté du consommateur d''un retour vers le local et la proximité", analyse Eric Carabajal, directeur de Popai France, l'association des professionnels du marketing sur le point de vente qui a commandé l'enquête. 2.

6 - Merchandising : optimisation de la mise en valeur de l'offre (2/2) - SBAM SBAM ! IV. Le merch. Produit : l’agencement des rayons Les étincelles du planneur : la petite veille d’octobre Comme chaque mois, voici les brèves de planning stratégique issues de ma veille : les étincelles du planneur ! Les étincelles du planneur concernent les marques, les tendances, les consommateurs, les outils... Allez plus loin ! Voyages-sncf.com s’associe avec Samsung pour proposer une nouvelle façon de concevoir le voyage grâce aux Smart TV Samsung.

Related:  marketing