background preloader

Quelques atlas numériques de l’Antiquité sur le Net

Quelques atlas numériques de l’Antiquité sur le Net
Le web est devenu une déclinaison évidente pour de nombreux projets scientifiques notamment ceux à caractère géographique. La présentation et la diffusion des résultats s’en trouvent dès lors facilitées et élargies. La cartographie en ligne a suivi ce mouvement de démocratisation du savoir d’où le développement récent, dans de nombreuses disciplines, de projets ambitieux d’atlas numériques, de répertoires de lieux et de portails cartographiques à destination d’un large public. Nous vous proposons ici une sélection, non exhaustive, d’atlas archéologiques et historiques centrés, Maison de l’Orient et de la Méditerranée oblige, sur les temps anciens. Ces atlas nous ont semblé pertinents pour celles et ceux qui travaillent sur ces époques et ces problématiques. DAAHL : The Digital Archaeological Atlas of the Holy Land DAAHL est un projet international qui propose un atlas archéologique en ligne de la « Terre-Sainte » (Palestine, Israël, Jordanie, Syrie, Sinaï, Liban, Egypte…). Old Maps Online

http://prefixesmom.hypotheses.org/324

Related:  Empire romainGéographie antiqueold mapsPour EsidocOld Names

Rome antique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La Rome antique est à la fois la ville de Rome et l'État qu'elle fonde dans l'Antiquité. L'idée de Rome antique est inséparable de celle de la culture latine. Ce regroupement de villages au VIIe siècle av. J. Itinéraire d'Antonin Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L’Itinéraire d’Antonin (en latin Itinerarium Antonini Augusti) est un guide de voyage de la Rome antique, qui recense les villes-étapes de l’Empire romain, et les distances les séparant. Il nous est connu par vingt manuscrits qui vont du VIIe au XVe siècle. Présentation[modifier | modifier le code] Il fait partie des itineraria adnotata, c’est-à-dire que, contrairement à la Table de Peutinger, il ne comporte pas de représentation cartographique. Il couvre une grande partie du monde romain, mais non sa totalité, sans que l’on sache pourquoi.

liste de voies romaines Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cet article propose une Liste des voies romaines, classées par anciens ensembles géopolitiques de l'époque impériale : Voies romaines en Gaule[modifier | modifier le code] Voies romaines en Corse[modifier | modifier le code] Universités numériques 525 ressources trouvées : ci-dessous, les résultats de 1 à 10 Trier par : Pertinence Niveau Date Éditeur Type de contenu Auteur Titre La neurochirurgie en France et en Europe table de Peutinger - légion VIII augusta La Table de Peutinger, (Tabula Peutingeriana ou Peutingeriana Tabula Itineraria), connue aussi sous le nom de « Carte des étapes de Castorius » ou de « Table Théodosienne », est une copie réalisée vers 1265 par des moines de Colmar, d’une carte romaine réalisée vers 350, elle-même probablement la copie remise à jour d’une grande carte du monde peinte sur le portique d’Agrippa à Rome vers 12 de notre ère, où figurent les routes et les villes principales de l’Empire romain. Pas moins de 555 villes et 3500 autres particularités géographiques sont indiquées, comme les phares et les sanctuaires importants, souvent illustrées d’une vignette. Présentation ^ C’est une longue bande de parchemin composée à l’origine de 12 parchemins mais il n’en reste aujourd’hui que 11 entreposés à Vienne (Autriche). Assemblés ils forment une bande de 6,82 m sur 0,34 m.

Le litus saxonicum Ligne de fortifications construites vers 390 de la Flandre au Cotentin et sur la côte anglaise pour empêcher les invasions des Saxons et des Scots. Les troupes frontières (limitanei) ont été remplacées dès la seconde moitié du IVe s. par des mercenaires fédérés, des colons francs et saxons. Un tribun résidant à Granona in litore saxonico commandait la partie nord-ouest du dispositif. Le système défensif, limité à la Manche et à la Mer du Nord reposait sur quatre points d'appuis : Constantia (appelée Cosedia sur la table de Peutinger, Coutances est renommée Constantia, sûrement au Bas-Empire, en l'honneur d'un empereur du nom de Constance (-Chlore?)

Liste des géographes gréco-romains Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Reconstitution de la carte d'Hécatée de Milet Reconstitution du XIXe siècle de la carte d'Eratosthène voie romaine Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Voie. Carte des principales voies romaines sous Hadrien (vers 125). Par ailleurs, Voie romaine peut être une partie d'un odonyme, c'est-à-dire, un indicateur du type de voie suivi d'un nom propre. Premières voies stratégiques[modifier | modifier le code] Un exemple de voie pavée via munita à Pompéi.(1).

76000 oeuvres numérisées sur le nouveau centrepompidou.fr « ebizNOV 5 oct Plate-forme de diffusion de contenus culturels sur Internet, le Centre Pompidou Virtuel inauguré hier est le fruit de trois années de travail, d’un mécénat d’un million d’euros de son Grand Mécène Pernod-Ricard et d’un mécénat de compétences d’une valeur de 1,3 million d’euros de la société Logica qui fait partie depuis cet été du groupe CGI. Cette nouvelle plate-forme numérique met à la disposition des internautes l’ensemble des ressources produites par le Centre Pompidou à destination de ses publics, y compris les oeuvres non exposées, en utilisant les technologies du web sémantique pour permettre aux internautes de naviguer par le sens et de construire leur propre parcours. Il sera constamment alimenté de nouveaux contenus au fur et à mesure de l’actualité du Centre Pompidou. © Centre Pompidou / Photo J-C. Planchet

Rome. L'armée et le territoire Source : RÉCIT national de l'univers social Si l'Empire romain a pu atteindre une certaine étendue, c'est grâce à une armée disciplinée et bien entraînée. D'une guerre à l'autre, d'un territoire à un autre, l'armée attaquait les peuples des régions voisines, puis de régions de plus en plus éloignées. L'expansion territoriale une fois atteinte, l'armée eut pour fonction d'assurer la sécurité et la protection des limes, les frontières de l'empire.

Related: