background preloader

La performance et les critères de performance, Soutien scolaire, Cours Communication et gestion des ressources humaines, Maxicours

La performance et les critères de performance, Soutien scolaire, Cours Communication et gestion des ressources humaines, Maxicours
Maxicours vous propose de decouvrir un extrait de quelques cours de Communication et gestion des ressources humaines. Pour proposer un accompagnement scolaire de qualite en Communication et gestion des ressources humaines, toutes nos ressources pédagogiques ont été conçues spécifiquement pour Internet par des enseignants de l'Education nationale en collaboration avec notre équipe éditoriale. 1. La notion de performance a. Définition b. L’efficacité et... 2. Objectifs : définir la performance et connaître les critères pour la mesurer. 1. a. La performance est la mesure des résultats obtenus par un groupe ou un individu. - au niveau individuel (l’individu, le salarié) ; - au niveau collectif (un groupe de salariés, une équipe) ; - au niveau organisationnel (l’entreprise). b. L’analyse de la performance va se décliner en deux grandes notions : l’efficacité et l’efficience. • L’efficacité est le degré de réalisation des objectifs. 2. a. L’efficacité d’une équipe dépend des performances

http://www.maxicours.com/soutien-scolaire/communication-et-gestion-des-ressources-humaines/terminale-stg/213109.html

Qu'est-ce qu'une organisation performante ? - Réviser le cours - Sciences de gestion - Première STMG L'analyse de la performance de l'organisation doit être envisagée dans ses diverses composantes, c'est-à-dire en établissant un lien entre les résultats obtenus et les aspirations des différents acteurs. Il s'agit d'envisager comment ces aspirations sont traduites en termes d'indicateurs et comment la performance de l'organisation se situe par rapport à d'autres, ou comment elle évolue dans le temps. 1. La performance organisationnelle La recherche de l'amélioration de la performance comporte-t-elle des risques ? - Réviser le cours - Sciences de gestion La recherche de l'amélioration de la performance peut s'accompagner de risques pour l'organisation, voire en générer. Leur prise en compte nécessite d'en identifier les origines : celles liées aux aléas et celles liées aux temps. Les organisations s'adaptent en mettant en place des modalités de gestion des risques permettant d'en limiter les conséquences. 1. Les facteurs externes de risques Les risques externes proviennent des changements dans l'environnement de l'organisation, qui peuvent exercer une influence négative sur les objectifs et les stratégies de l'entreprise.

Les décisions de gestion rendent-elles toujours une organisation plus performante ? - Réviser le cours - Sciences de gestion - Première STMG Les décisions de gestion peuvent être orientées vers l'amélioration de la performance de l'organisation. Cependant, dans un contexte de ressources limitées, l'amélioration de certains indicateurs pourra signifier que d'autres se dégradent. Les décisions prises illustrent la nécessité de réaliser des arbitrages. 1. La notion de prix

La recherche de l’amélioration de la performance comporte-elle des risques? COURS e-learning PREMIERE GESTION. L'amélioration de la performance nécessite de prendre en compte le facteur temps mais aussi le facteur risque. En effet, les prévisions réalisées reposent sur des événements aléatoires, c'est-à-dire qui ne se produiront pas de façon certaine. Le futur est source d'incertitude. La manière d'appréhender le risque

Définition de la performance des entreprises La notion de performance au sein d’une entreprise intrigue et soulève pas mal de questionnements tout en générant des définitions diverses. La conception de la performance ayant évolué avec le temps, on peut plus ou moins dire que la performance se fonde sur le rapport valeur-coût que l’entreprise tend à optimiser. Comment peut-on définir la performance et comment l’améliorer ? Qu’est ce que la performance ? Nokia en chiffres : le trop lent virage vers les smartphones Pour développer la part de marché de Windows Phone et trouver enfin sa place dans le secteur des smartphones, Microsoft a procédé à l’acquisition du constructeur Nokia. Grâce à cette transaction, l’éditeur promet d’accélérer l’innovation autour de sa plate-forme et ainsi de tirer la progression de WP sur smartphone. 2008 à 2012 : +47% pour les mobiles, mais -40,2% pour Nokia Mais Microsoft aura fort à faire. Car les chiffres illustrent la dégringolade continue de Nokia sur un marché de la téléphonie mobile pourtant en croissance. Entre 2008 et 2012, les ventes mondiales de mobiles (smartphones compris) ont progressé de 47%, passant selon IDC de 1180,9 millions d’unités livrées en 2008 à 1735,9 millions l’année dernière.

Nokia continue à perdre des parts de marché Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Sarah Belouezzane La situation ne s'arrange pas pour Nokia. Le fabricant de téléphones mobiles finlandais vient d'émettre un avertissement sur ses résultats pour le premier et le deuxième trimestres 2012. Nokia, l'ex-leader de la téléphonie mobile devenu une proie convoitée Le groupe finlandais fait l'objet de rumeurs récurrentes concernant un éventuel rachat. Nokia peut-il continuer à faire cavalier seul ou doit-il s'allier à un concurrent ou à Microsoft? Chez le finlandais, on balaye la question rapidement. «On ne commente pas les rumeurs. Nokia s'en sort bien», répètent les porte-parole. Pourtant, au cours de la dernière semaine, le marché a successivement prêté au chinois Huawei puis à Microsoft la volonté de racheter Nokia.

Nokia trébuche et perd des parts de marché Les temps sont durs pour Nokia qui rencontre de plus en plus de difficultés sur un marché où il se fait de plus en plus concurrencer. Le géant finlandais attend beaucoup du prochain N8. Le numéro un mondial des téléphones mobiles Nokia a lancé hier un nouvel avertissement sur ses résultats en raison de ses difficultés face à la concurrence.

Retour sur le parcours de Nokia et Microsoft depuis leur début Nokia et Microsoft, c'est une union presque complète depuis un peu moins d'une semaine. Avant cela, les deux marques avaient flirté pendant de long mois. Presque fidèle, le Finlandais, depuis son aventure sur Windows Phone, n'a "déraillé" qu'une fois en sortant, à la surprise générale, le Nokia X sous une version bridée d'Android. Mais cela a été mainte fois justifié, notamment par Thierry Amarger, directeur général de Nokia France lors du Mobile World Congress 2014. Mais finalement, pour ces deux géants du monde high tech, quel a été leur parcours de leur début jusqu'à l'unification opérée le vendredi 25 avril 2014 ? Si vous vous êtes toujours demandé quel avait été leur histoire, les deux constructeurs ont proposé une infographie chronologique que vous retrouvez ci-dessus.

Nokia Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Nokia Corporation est une entreprise multinationale de télécommunications finlandaise. Devenu le premier constructeur mondial de téléphones mobiles en 1998, il le reste jusqu'en 2011 avant de perdre l'année suivante son titre de numéro un mondial au profit de Samsung. Le 3 septembre 2013, Nokia se sépare de sa division « terminaux mobiles », en déclin, pour recentrer son activité sur sa division « réseaux » Nokia Solutions and Networks[2]. En octobre 2014, la disparition de la marque de téléphones est amorcée par Microsoft[3]. Comment Nokia est passé du papier aux smartphones en 150 ans Véritable société caméleon, Nokia a changé radicalement de visage, épousant les grandes mutations industrielles. À bord des avions Air France, lors du survol de la Finlande, sur le petit écran indiquant au passager le trajet, le nom de Nokia s'inscrit à côté de celui d'Helsinki! Aucune autre entreprise au monde n'a le droit à un tel privilège. Il est vrai que l'histoire de Nokia et celle du pays sont intimement liées depuis plus d'un siècle. Nokia voit le jour en 1865, lorsqu'un ingénieur, Fredrik Idestam, bâtit son premier moulin à papier au bord des rapides de Tammerkoski. L'entreprise - Nokia Ab - prend le nom du village, Nokia, sur les rives de la rivière Nokianvirta.

Nokia 3310 Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le Nokia 3310 est un téléphone bi-bande GSM 900/1800. Il est sorti le 12 octobre 2000 en remplacement du Nokia 3210. Ce téléphone a été extrêmement populaire : environ 126 millions d'exemplaires ont été écoulés jusqu'à son retrait du marché[3], ce qui en fait un des téléphones mobiles les plus vendus au monde après le 3210. Un certain nombre de variantes sont sorties telles que les Nokia 3315, 3320, 3330, 3350, 3360, 3390 et 3395. Design[modifier | modifier le code] La marque Nokia va disparaitre, c'est officiel ! (MàJ) Date de dernière mise à jour : le 12 septembre 2015 à 1 h 04 min [Mise à Jour] Nous vous annoncions il y a exactement une semaine qu’une page de l’histoire de la téléphonie allait se tourner puisque Microsoft avait apparemment décidé de faire disparaitre la marque Nokia (décision qui était loin de vous convaincre par ailleurs). Cette fois-ci, c’est désormais officiel puisque c’est Stephen Elop (vice-président exécutif chez Microsoft) en personne qui l’a annoncé.

Related: