background preloader

LE DEVELOPPEMENT DURABLE

LE DEVELOPPEMENT DURABLE
Bienvenue sur le site des Itinéraires de Citoyenneté du CIDEM dédié au développement durable ! Au vu de la part grandissante que prend l’éducation à l’environnement vers un développement durable dans les programmes de l’Education Nationale, nous avons créé ce site sur lequel vous trouverez des informations pour vous guider dans la vaste tâche que cet enseignement représente. « Il ne sert de rien à l’homme de gagner la lune s’il vient à perdre la Terre » François Mauriac (1885-1970 ) Question posée à Géraldine Poivert, directrice générale l’éco-organisme des papiers : A quoi faut-il veiller dans la sensibilisation et l’éducation des jeunes générations ? Nos enfants sont les citoyens de demain. Apprendre les consignes de tri pour recycler plus et mieux : telle est l’ambition d’EcoFolio, l’éco-organisme des papiers. Pour en savoir plus : cliquez-sur papier Question posée à Daniel Clément, directeur scientifique adjoint de l’ADEME : Est-il temps de porter un nouveau regard sur les villes ?

construire-durable Construire Durable est partenaire de l'entreprise ATIXIS. ATIXIS est une société de conseil en Ingénierie et en Management de projets : Découvrez à travers ce site les solutions techniques ainsi que la règlementation pour la construction durable. Aujourd’hui la construction durable à le vent en poupe, mais il est bien souvent difficile de s’y retrouver au milieu des tous les labels, toutes les normes, tous les articles et toutes les solutions techniques qui apparaissent régulièrement. Les grenelles de l’environnement et les réunions internationales (G20) fixent les objectifs de réduction de consommation d’énergie à atteindre dans le futur. La règlementation thermique apportent des solutions techniques et mathématiques afin de calculer les consommations énergétique d’un bâtiment existant ou à construire. Les labels permettent aux entreprises de pouvoir communiquer sur leur participation à la préservation de l’environnement.

Les notions du developpement durable. Concepts, mots clés sigles Les termes du développement durable Le développement durable est assez complexe et encore pas mal touffu. Les textes de références fourmillent de termes scientifiques, de références à des évènements et organisations, de néologismes quelquefois même. Lexique du développement durable 1ère partie Pour mieux débroussailler et ainsi mieux comprendre, ci-après quelques définitions de notions et mots clés. Agenda 21 Programme d'actions adopté lors du sommet de RIO en 1992. Bilan carbone © Voir Bilan carbone © définition Brundtland (Rapport) Gro Harlem Brundtland, premier ministre de Norvège, est à l'origine de la création de la Commission Mondiale sur l'Environnement et le Développement. Eco label L'écolabel ou « écocertificat » est un label écologique européen attribué à un produit ou un acteur, accordé par une organisation certifiante, garantissant au consommateur que le produit qu'il choisit respecte des critères environnementaux. Ecosystème Voir : ISO 14001 Page suivante 12. Commentaires lecteurs...

Site de l'Education à l'environnement pour un développement durable à destination du monde éducatif « Edifier un monde meilleur » : Atlas automatique interactif en Les projets de recherche auxquels EducTice participe. Les recherches EducTice reposent sur des contrats et des conventions qui impliquent des partenariats en particulier pour constituer l'équipe d'accueil S2HEP. Projets européens FP7 MC-Squared (2013-2016) Responsable : Christian Mercat (S2HEP), démarrage octobre 2013, projet sur 36 mois Le projet européen MC-squared (mc^2) "mathematical creativity squared" vise la conception et le développement d’un environnement informatique pour soutenir la conception collaborative et participative de ressources éducatives par des enseignants et d’autres acteurs de l’éducation dans le but se stimuler la créativité dans la pensée mathématique des apprenants En savoir plus... FP7 FAsMEd (2014-2017) Responsable: Gilles Aldon (IFE, S2HEP), démarrage janvier 2014, projet sur 36 mois En savoir plus... Projets ANR et e-education ANR JEN.lab (2014-2018) En savoir plus... ANR ReVEA (2014-2018) En savoir plus... e-educ Tactiléo (2013-2016) En savoir plus... Projets nationaux

L'Éducation au Développement Durable - Conférence d'Yvette Veyret CRDP-Académie d'Amiens Mettre en œuvre la question nouvelle du développement durable, renouveler les objets d’études, les démarches pédagogiques, tenir compte des capacités attendues des élèves… Autant de demandes exprimées par le nouveau programme de géographie de cinquième auxquelles ce livre répond. Les douze chapitres abordent tous les thèmes du programme, y compris ceux laissés au choix de l’enseignant. • Le livre traite ces contenus en trois rubriques complémentaires : Pour construire la séquence conduit de l’analyse des objectifs du programme aux possibles pédagogiques. Le point sur… fournit une mise au point scientifique synthétique de grande qualité. • Le cédérom propose les éléments nécessaires à la préparation et à la mise en œuvre du cours. • En ligne, des conférences, des entretiens, des vidéos permettent d’approfondir les connaissances. Enseigner le développement durable. Gérard Granier, IA-IPR honoraire, histoire et géographie.

Actualité Greenpeace France | L'info de Greenpeace sur l'écologi Les mouvements altermondialistes : Histoire et pratiques Le terme altermondialisme, pour désigner ce «nouveau » mouvement, apparaît seulement en 2002 ; avant, on parlait plutôt d’antimondialisme. Bernard Cassen, dans « Tout a commencé à Porto Alegre », parle à ce sujet d’un passage de la culture du non (l’hypercritique, illustrée par la dénomination initiale d’antimondialisme) à la culture du oui, qui propose une autre formule, d’où l’altermondialisme. L'altermondialisation ou altermondialisme est le nom d'un mouvement social qui, tout en se disant ne pas être opposé à la mondialisation, demande que des valeurs telles que la démocratie, la justice économique, la protection de l'environnement et les droits humains soient prépondérantes sur la logique économique dans ce processus, ce qu'ils appellent parfois une mondialisation maîtrisée et solidaire. Pour répondre à ces différentes questions, nous commencerons par une chronologie de l’altermondialisme. [...] [...] [...] [...] [...]

Analyses, vue détaillée L'Union européenne est le plus important consommateur d'énergie au monde. Ses réserves étant réduites, elle doit compter sur les pays tiers pour lui fournir la majeure partie de l'énergie qu'elle consomme. Parallèlement, elle s'est fixé des objectifs contraignants pour lutter contre le changement climatique. La politique européenne de l'énergie s'efforce alors d'assurer la sécurité des approvisionnements et le maintien de prix abordables, tout en poursuivant des objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre et de développement des énergies renouvelables. En matière énergétique, l'Union européenne fait aujourd'hui face à trois principaux défis. En dépit de la rareté de ses réserves et de la dépendance vis-à-vis des pays tiers, elle cherche à garantir la sécurité de ses approvisionnements. L'Union européenne consomme environ 20% de l'énergie produite dans le monde. La Russie fournit à l'UE le tiers de ses importations de pétrole, de produits raffinés, de gaz et de charbon.

Le barrage des Trois Gorges synthèse FA en amont du barrage et des remontées salines vont polluer les sols. La moitié des sommescolossales dépensées (12 Mds de $ prévus et dépassés) l’ont été pour la construction dubarrage et l’autre moitié pour le déplacement des populations vers des destinations parfoislointaines. P. Savoie géographe canadien estime que les conséquences économiques sur larégion sont non négligeables et plutôt positives. Outre les travaux réalisés et les routesreconstruites, les villes en amont sont désormais desservies par la voie fluviale avec desnavires de grande capacité toute l’année. J Bethemont mentionne le développement de lapêche dans le lac-réservoirLors d’un Café géographique à Lyon (2000), Jean-Paul Bravard confesse qu’il n’arrive pasà juger ce qui l’emporte des gains ou des pertes. Jacques Bethemont pense que cela ne valaitpas la peine, sauf à forger un projet politique qui unit tous les Chinois. Thierry Sanjuan « Cependant, les conséquences de la construction du barrage sont redoutées en aval. ?

Le water cooling à nouveau à la mode Par Frédéric Bordage - 20/08/2012 Bannie des centres informatiques, l’eau y fait actuellement un retour en force. Dans un article daté du mois de juin, 01 Informatique cite plusieurs retours d’expérience – CEA et Eolas en France, IBM, Google et le Pacific Northwest National Laboratory aux Etats-Unis et ailleurs dans le monde - qui démontrent l’intérêt de l’eau glacée. La concentration de la puissance informatique par m2 ces 10 dernières années - 300 Watts par m2 il y a 10 ans contre 2 500 Watts aujourd’hui se traduit par une forte dissipation thermique. Une baie très dense de calcul parallèle (HPC) peut représenter jusqu’à 40 000 Watts concentrés sur quelques m2 ! Face à une telle puissance, l’air n’est plus suffisant tandis que l’eau transporte 4 000 fois mieux les calories. En France, le CEA a réduit ses besoins de refroidissement de 25 % en utilisant des portes froides dans lesquelles circule de l’eau glacée. Qu’on se le dise, l’eau est de retour ! Source : 01 Informatique

Related: