background preloader

2,3 milliards d'internautes dans le monde

2,3 milliards d'internautes dans le monde
Plus d'un tiers de la population mondiale est connecté à Internet, selon un rapport de l'agence spécialisée de l'ONU sur les télécommunications (UIT), publié jeudi 11 octobre. "Le développement des services large bande à travers le monde a entraîné une augmentation de 11 % du nombre d'internautes […] au cours de l'année dernière", indique ainsi l'Union internationale des télécommunications. Début 2012, il y avait 2,3 milliards d'internautes dans le monde, soit plus d'un tiers de la population de la Terre. L'UIT précise que les abonnés à l'Internet haut débit mobile sont deux fois plus nombreux que les abonnés à l'Internet haut débit fixe. Par ailleurs, de plus en plus de personnes ont accès à Internet depuis leur domicile. Entre 2010 et 2011, le pourcentage de foyers équipés d'une connexion a augmenté de 14 %. La Chine concentre aujourd'hui 23 % des internautes de la planète. Related:  Statistiques

World Internet population has doubled in the last 5 years Posted in Tech blog on April 19th, 2012 by Pingdom This year the number of Internet users worldwide reached 2.27 billion, almost exactly twice what it was in 5 years ago, 1.15 billion. We all know the Internet is big, but this kind of growth really puts things into perspective. The Internet population has been swelling rapidly since the arrival of the World Wide Web (which rests firmly on top of the foundation provided by the Internet). And as the Internet population grows, so does the potential size of online services. But now, let’s see what has happened with the Internet population in the last five years as it doubled. A closer look at the Internet population growth Yes, that big world map at the start of this article tells much of the story, but if you like digging into the details you might want to read on. Since 2007, the global Internet population has grown by 1.1 billion. Here is how the number of Internet users has changed per world region in the past 5 years:

Tablettes : le difficile passage du papier au numérique » Zone High-tech Quand on aime la high-tech, on aime les nouveautés technologiques. C’est normal. Pourtant il y a un sujet qui divise : celui du passage du papier au tout numérique. L’exemple le plus évident est celui des liseuses électroniques. Mais voilà. Depuis peu, outre les livres de littérature, les revues et les journaux sont aussi passés du côté obscure du virtuel. Et est arrivée le « Nouvel iPad » ou iPad 3. Reste maintenant à nous convaincre pour les livres et les romans.

2007-2012 : le nombre d’internautes a doublé dans le monde Il y a actuellement 2,27 milliards d’internautes dans le monde dont plus de la moitié (53,8%) se trouvent en Asie. Ces chiffres proviennent de Royal Pingdom qui a mesuré la croissance entre 2007 et 2012. Il y a 5 ans, la population des internautes s’élevait à 1,15 milliard. C’est en Asie (de 418 millions en 2007 à plus d’1 milliard en 2012), en Afrique (de 34 à 140 millions), en Amérique latine (de 110 à 236 millions) et au Moyen-Orient (de 20 à 77 millions) que la progression du nombre d’internautes a été la plus forte. L’Europe a également connu une croissance importante, passant de 322 à 501 millions. C’est donc en Asie que se trouve plus de la moitié des Internautes (53,8%) suivie de l’Europe (16,1%), l’Amérique latine (11,3%), l’Afrique (9,6%), le Moyen-Orient (5,2%) et l’Amérique du Nord (3,6%).

Les revues : du support papier au support numérique | Alexandra Giroux Suite à l’arrivée des nouveaux médias tels que la télévision ou Internet, les revues ont dû se redéfinir et envisager des stratégies d’innovation pour avoir encore une place dans l’Espace Public. Actuellement, l’édition d’un texte peut être réalisée sur un support papier mais aussi sur un support numérique. Ce dernier support est actuellement de plus en plus favorisé, et cela, pour trois raisons : l’accroissement de l’utilisation d’Internet, l’augmentation du prix des revues papier et le désir des auteurs de pouvoir publier simplement. Remue.net, Cybergéo ou encore EspacesTemps.net sont quelques avatars des nombreuses publications disponibles en ligne. Ces revues ont le choix entre deux stratégie éditoriales : soit elles décident de se démarquer totalement de leurs aînées soit elle décident au contraire de s’en rapprocher. Quelle que soit la solution choisie, le résultat est le similaire, en l’occurrence des documents deviennent disponibles très rapidement, partout dans le monde.

Nombre d'internautes en Europe Découvrez le nombre d'internautes en Europe et le taux de pénétration d'Internet depuis 2005 selon les données de l'International Telecommunication Union. 466 millions d'européens vont sur Internet à fin 2014, et ils devraient être 487 millions fin 2015, selon l'IUT. Internet atteint un taux de pénétration de 74,5% en 2014, contre seulement 46,3% en 2005. Tous les chiffres clés de l'Internet

Sciences et Technologies : Les Français numérisent de plus en plus leurs souvenirs Photos argentiques, diapositives et films super 8 ou VHS ont quasiment disparu. «Mon père a senti le premier ses souvenirs s'enfuir. À 70 ans, il a passé tous ses films super 8 en VHS», raconte Aude, sa fille. «Et à mon tour, je pense numériser ces cassettes muettes», déjà fragiles et condamnées. Comme Aude, des milliers de Français conjurent l'oubli par le numérique. Les retraités décident souvent de numériser photos et diapos, pour «lier leur histoire à celle des générations à venir», explique David Jean, de Forever. «Ils ont enfin le temps de s'attarder sur des moments qui sont souvent passés vite pour eux» et qui prennent un autre relief, avec les années. Des traces pour les historiens Même les plus jeunes semblent saisis par l'envie de conserver le passé presque aussi vivant que le présent, sur un support qui s'adapte à son temps. Ces archives familiales, intimes, content aussi la grande histoire. La difficile conservation des supports numériques

World Usage Patterns & Demographics - New Media Trend Watch World Demographics There were an estimated 2,405,510,175 internet users worldwide for mid-year 2012 (June 30, 2012), according to Internet World Stats. This represented about 34.3% of the population worldwide and a 566.4% growth compared to 2000. Internet users worldwide by regions, mid-year 2012 (June 30, 2012): WORLDWIDE: 2,405,510,175 - Asia: 1,076,681,059 (44.8% of internet users worldwide) - Europe: 518,512,109 (21.5%) - North America: 273,785,413 (11.4%) - Latin America / Caribbean: 254,915,884 (10.6%) - Africa: 167,335,676 (7.0%) - Middle East: 90,000,455 (3.7%) - Oceania / Australia: 24,279,579 (1.0%) ( Internet World Stats , October 2012) There were 2.4 billion internet users (2,405,510,175) worldwide in the first quarter of 2012, according to Internet World Stats data updated June 30, 2012. Top 20 internet countries worldwide at mid-year 2012: 1. The Middle East and North African countries have relatively low overall internet penetration. ( eMarketer , September 2012)

La révolution numérique considérée comme une quatrième révolution En simplifiant à l’extrême, la science a deux manières fondamentales de changer notre compréhension : l’une est extravertie et se rapporte au monde, l’autre est introvertie et nous concerne nous-mêmes. Trois révolutions scientifiques ont eu un grand impact, à la fois selon les deux points de vue extroverti et introverti. En changeant notre compréhension du monde extérieur, elles ont également modifié notre conception interne de ce que nous sommes. [NDLR] “La révolution numérique considérée comme une quatrième révolution” est un texte du philosophe italien Luciano Floridi, spécialiste de la philosophie de l’information et professeur Oxford. Cette traduction en français a été effectuée par Patrick Peccatte. Nous reproduisons ce texte avec son aimable autorisation > En simplifiant à l’extrême, la science a deux manières fondamentales de changer notre compréhension : l’une est extravertie et se rapporte au monde, l’autre est introvertie et nous concerne nous-mêmes. Pour approfondir :

Internet Stats Today Avec Internet et les écrans, mon cerveau a-t-il muté ? - L'actu Médias / Net Lecture en diagonale, perte de concentration... le Net et les technologies numériques bousculent nos façons de penser. Faut-il s'en inquiéter ? Pas forcément. Sur le mur d'une galerie d'art de Toronto, ce slogan : « Mon cerveau d'avant Internet me manque » (1). « Mon cerveau d'avant Internet me manque » ? Les pupilles baladeuses Au Lutin (Laboratoire des usages en technologies de l'information numérique), à Paris, des chercheurs observent au plus près le lecteur du XXIe siècle en activité. Ainsi, sur écran, nous avons les pupilles baladeuses. Sur la Toile, le cheminement de la pensée n'est pas contrôlé par l'auteur, mais par le lecteur. Comme le résume l'essayiste américain Nicholas Carr dans un livre remarquable (meilleur que son titre : Internet rend-il bête ? Mon cerveau fait du jet-ski « En échange des richesses du Net, nous renonçons à notre bon vieux processus de pensée linéaire. » Nicholas Carr, essayiste J'apprends, donc je me reconfigure Une meilleure attention visuelle ?

June 2012 Web Server Survey Fair Use: Please note that use of the Netcraft Blog is subject to our Fair Use and Copyright policies. For more information, please visit or email info@netcraft.com. In the June 2012 survey we received responses from 697,089,482 sites, a growth of 5.1% or 34M sites since last month. All major web server vendors experienced an increase in hostnames this month. The 6th of June 2012 is the World IPv6 launch day. Total Sites Across All DomainsAugust 1995 - June 2012 Market Share for Top Servers Across All DomainsAugust 1995 - June 2012 Totals for Active Sites Across All DomainsJune 2000 - June 2012 For more information see Active Sites Market Share for Top Servers Across the Million Busiest SitesSeptember 2008 - June 2012

Comment consommerez-vous internet en 2016 ? En seulement quelques années, les technologies ont impacté significativement l’usage qu’on peut faire du web. Ce n’est plus uniquement assis derrière un moniteur que l’on s’informe ou que l’on échange mais dans les transports, dans ses toilettes ou même devant la TV. Les sites web doivent désormais gérer de façon intelligente le trafic des visiteurs en fonction du support utilisé par ces derniers. En revanche ce sont les supports qui n’ont pas apporté de réelles innovations. La puissance de calcul et la taille de l’écran étant les grosses différences entre les premiers smartphones et tablettes de 2007 et 2013. Les évolutions à venir telles que la commercialisation des smartphones à écran souple ou la démocratisation de la réalité augmentée avec les Google glasses par exemple risquent à nouveau de changer la façon dont on visualisera et consommera l’information. Et vous, quelles attentes ou quelles idées vous faites-vous de ces innovations ? Patatalk : c’est quoi le concept ?

Internet 10 ans plus tard, ce qui a changé Il y a 10 ans, Internet était déjà bien installé dans les foyers. Nous étions nombreux à avoir un accès et à nous adonner aux joies du surf. Oui, mais… En y regardant de plus près, on se rend compte que l’évolution des usages des internautes a été forte. A commencer par le nombre de personnes connectées, qui a été multiplié par 4, comme le temps passé en ligne (de 46 minutes en 2002 à 4 heures par jour en 2012). Souvenez-vous également de votre navigateur de l’époque. Mais surtout, c’est tout un modèle économique qui a changé.

Les effets sociétaux de la révolution numérique - Actes de la table ronde organisée au Sénat le 12 juillet 2012 Rapport d'information n° 784 (2011-2012) de Mmes Marie-Christine BLANDIN et Catherine MORIN-DESAILLY, fait au nom de la commission de la culture, de l'éducation et de la communication, déposé le 26 septembre 2012 Disponible au format PDF (288 Koctets) au nom de la commission de la culture, de l'éducation et de la communication (1) par le groupe d'études « Médias et nouvellestechnologies » : actes de la tableronde du 12 juillet 2012 sur les effetssociétaux de la révolutionnumérique, Par Mmes Marie-Christine BLANDIN et Catherine MORIN-DESAILLY, Sénatrices. Mme Marie-Christine Blandin, présidente de la commission de la culture, de l'éducation et de la communication Présidente de la commission de la culture, de l'éducation et de la communication, il m'est très agréable d'ouvrir vos travaux, car pour voter la loi et contrôler l'action du gouvernement, le législateur doit être éclairé. Mme Catherine Morin-Desailly, présidente du groupe d'études « Médias et nouvelles technologies » M. M.

Related: