background preloader

Le squelette

Le squelette
Le squelette est ce qui permet à l’être humain de «tenir», et dans un dessin, la maîtrise du squelette permet aussi de donner une bonne tenue à ses personnages. Regardons cela de plus près. Comme on peut le voir sous l’exemple ci-dessous, une pose peut être reproduite par le squelette, cela démontre que le dessinateur a conscience de la structure des corps, souvent même, on peut dessiner le squelette en premier lieu, mais bien sûr ce type de squelette, intéressant à étudier, est toutefois trop complexe pour les besoins d’un dessinateur hors travaux d’anatomie. Pour le dessin, un squelette schématique tel que dessiné ici suffit. Il permet soit de commencer sa construction, soit de la vérifier si nécessaire. Il faut avant tout l’avoir en tête comme repère pour ses constructions. Si on reprend le premier dessin avec ce type de squelette, l’on voit que cela fonctionne tout aussi bien.

Interview de Jean Baptiste Monge, illustrateur professionnel Je ne sais pas pour vous, mais j’ai toujours aimé fouiller dans les étalages de mon libraire préféré, afin d’y dénicher des livres d’illustrations hors du commun. Cette manie a dû commencer vers l’âge de 17 ans, à une époque où le minitel était plus en vogue qu’internet, et où il était nécessaire de toujours se déplacer pour se tenir au courant du meilleur en la matière. En ces temps, je savais à peine dessiner un bonhomme en bâtons, mais par contre j’étais vraiment un passionné de belles images. Aucun artbook ne m’était inconnu pour tout dire. ). Je me rappelle d’une fois où je traversais brièvement la Fnac, ce devait être en 2002; alors que je passais en revue machinalement les étagères du rayon bandes dessinées (je n’étais pas réellement venu pour ça à l’origine, hum! Ni une, ni deux, j’empoignais le livre et dans un élan vigoureux, je tournais la page de garde. La fameuse couverture qui a changé ma vie… Il y a quelques semaines, il m’a fait l’honneur d’accepter mon interview.

Dessiner un portrait au crayon Nous allons voir la réalisation d’un portrait en niveau de gris étape par étape. La première étape est cruciale dans la réalisation d’un portrait, il ne faut pas rater les proportions, le placement des élements qui permettent de reconnaitre la personne dessinée. Mettez des repères si nécessaires, mesurez, comparez, mais avant de rentrer dans les détails, croquez la forme du visage, le nez, les yeux etc, pour déjà s’assurer d’être proche du modèle. Ensuite, commencez à bien chercher la justesse des traits, bien sûr à cette étape comme à toutes les autres des corrections peuvent être apportée sur la placement des yeux, de la bouche, etc... Doucement, commencez à modeler le visage, toujours avec le même crayon. Prendre un crayon plus gras (2b par exemple),et commencez à monter dans les valeurs. Pour finir, prenez un crayon assez gras comme le 6b et posez vraiment les contrastes, cela finira de donner du volume et de la vie à votre portrait.

Les muscles du corps Sauf s’il l’on se cantonne sur un type bien précis de dessin, il est nécessaire de connaître les muscles qui composent le corps humain pour bien maîtriser l’anatomie. Sur cette fiche, nous allons nous attarder sur les grands groupes essentiels du corps, mettant volontairement de côté les muscles des mains, des pieds, et du visages, ainsi que les muscles internes. Le but ici étant avant tout d’étudier les muscles qui donnent la silhouette au corps. Pour ceci j’ai volontairement été schématique et j’ai simplifié certains ensemble afin de ne pas être inutilement trop complexe pour une première approche. Sterno-cléido-mastoïdien Trapèze Pectoral Deltoïde Biceps Triceps Extenseurs des doigts Fléchisseurs des doigts Dorsal Dentelé Oblique Grand droit Tenseur du fascia lata Quadriceps Biceps femoral Jambier Fessier Mollet Sous épineux et muscles ronds Les dessins ci-dessous montrent comment à partir d’une posture retrouver l’anatomie.

Dessiner les mains Les mains sont difficiles à dessiner, il ne faut pas hésiter à s’exercer beaucoup pour les maîtriser. Il faut dessiner les mains dans nombres de positions et de situations pour bien les comprendre. Afin d’avoir quelques repères essentiels, nous allons voir ici les proportions et les types de structure que l’on peut utiliser pour dessiner les mains. Pour ceci, nous allons commencer par dessiner un cercle que l’on fera traverser d’une croix en son centre. Puis à partir de l’intersection la plus basse nous feront partir 5 traits tel que sur le deuxième dessin. Puis à partir de ces traits nous alons continuer à placer des repères. Ensuite il ne reste plus qu’à dessiner les silhouettes des doigts, cette fois-ci il faudra garder à l’esprit que les doigts s’affinent dans leurs longeurs. Etudions maintenant la structure en volume en commençant par dessiner une boite "courbée", puis dessinons des cercles pour «placer» les doigts.

Comment trouver l’inspiration? Dans cet article, j’aimerais aborder la question de l’inspiration, car un grand nombre de lecteurs, en dehors des interrogations purement techniques sur le dessin et la peinture, me demandent s’il existe des techniques pour trouver l’inspiration. À vrai dire la question est assez vaste ! chaque artiste trouvera son inspiration et ses idées de façon différente des autres et dans des conditions différentes que les autres. Ceci dit, je vais essayer de faire au mieux en apportant mon avis sur la question, et en essayant de rester le plus objectif possible. Alors qu’est-ce que nous dit notre bon vieux Wikipédia….hum, ah oui… « Une inspiration est une idée qui vient du plus profond de nous. Cette définition me donne l’impression que l’inspiration artistique est juste le fruit d’une espèce de miracle intérieur, d’expression divine. Désolé Mr Wiki, mais sur ce coup-là, mon esprit cartésien a encore son petit mot à dire ! Pour ma part, j’aurais tendance à différencier trois types d’inspiration.

La caricature La caricature, dans son expression la plus commune, est l’art de transformer un visage dans un mode plus ou moins grossier, dans un but souvent humoristique, tout en essayant de conserver la personnalité du sujet, et surtout les traits caractéristiques qui permettent de le reconnaître. Comme le sujet est vaste, nous allons ici n’aborder que la base de cette art. La caricature, c’est d’abord prendre une forme, et être capable de la déformer sans perdre les caractèristiques essentielles de cette forme. Prenons un exemple simple, une forme de lèvre, et voyons comment on peut la déformer tout en conservant sa structure de base. L’on peut procéder ainsi jusqu’à des déformations extrèmes, c’est d’ailleurs un exercice intéressant pour apprendre à maîtriser les formes. Continuons avec un visage, mettons de côté les cheveux pour l’instant. Le plus difficile dans la caricature n’est pas tant de déformer une personne, que de réussir à conserver sa personnalité.

Anatomie Un nouvel exercice de dessin sous forme d'étude de mouvements au sol (suite de trois étirements vus en raccourci d'un modèle féminin). Comme déjà mentionné dans l'article précédant Dessiner une séquence de mouvements, une des meilleures manières de comprendre la forme et l'anatomie humaine est de dessiner une suite de mouvements ou la même pose vue de divers angles. Certains livres de référence destinés aux artistes présentent des suites de photos spécialement conçues pour de tels exercices de dessin. Vous pouvez aussi visionner un DVD vidéo dans lequel des mouvements du corps apparaissent et exporter une série d'images fixes de votre choix. Montage de l'image-modèle Choisir trois poses consécutives du même mouvement, les imprimer, les découper et les assembler sur une même feuille, de façon à ce que les trois poses composent une seule et même image. Étude de mouvement Croquis sommaire Exemples de lignes de construction simples Esquisse au crayon Rendu sommaire des ombrages à l'estompe

Dessiner une main Dessiner une main, voilà qui n’est pas aussi facile qu’il n’y parait ! Un des modules de Signus nous explique de façon claire et précise ce qu’il faut savoir pour dessiner correctement une main. Elles sont belles n’est ce pas ? Elles ont été réalisées par des mains de maîtres ! Vous aimeriez en faire autant ? Mais alors, comment construire une main ? En attendant, voici mes essais : Ensuite, un petit bonus … Like this: J'aime chargement…

l'atelier de peinture et de dessin : apprendre la peinture et le dessin

Related: