background preloader

Gestes professionnels - Jorro

Gestes professionnels - Jorro

http://hal.archives-ouvertes.fr/docs/00/11/23/44/PDF/Gestes-98.pdf

Related:  posturerousseau20

Qui je suis ? Un praticien réflexif engagé dans une démarche de changement Suite au bilan de compétences que j’ai fait avec Actual, et après avoir publié mon récit de vie, voici mon argumentaire de recherche d’emplois et dans l’attente de la publication du portfolio de compétences ainsi que de ma fiche d’objectif. Passionné par tout ce qui touche à l’expérience professionnelle et à la réflexivité dans l’apprentissage au travail, je veux faire évoluer ma pratique vers l’accompagnement et la formation à l’employabilité (promotion de son identité, développement de son réseau, analyse de son activité…) et à la professionnalité (bilan de compétences et d’orientation, portfolio…) Je travaille depuis 2006 avec un blog portfolio de compétences qui est à la fois mon outil d’auto-apprentissage de praticien réflexif et la mémoire de mes activités et de mes pratiques. C’est ainsi que j’ai analysé mes pratiques dans la durée et défini mon activité et mes compétences.

« Formateurs : la posture est aussi importante que le message » Les formations de formateur se distinguent avant tout par leurs contenus : il s’agit moins, en effet, de prodiguer des connaissances que d’expliquer comment animer un groupe et comment faire vivre une parole. En d'autres termes, délivrer à la fois des savoirs et des savoir-faire. Alors que les formations de formateur se sont toujours distinguées par leur public particulier, qui induit des apprentissages tout aussi spécifiques, plusieurs évolutions du moment rendent encore plus complexe cet enseignement.

Les gestes professionnels et le jeu des postures de l’enseignant dans la classe : un multi-agenda de préoccupations enchâssées Un contexte idéologique et politique pressant 1Partout en Europe et en Amérique, la question de l’école et de la formation des maîtres devient une question politique et idéologique de premier plan. Les cursus de formation sont rallongés ici, raccourcis, là. Les institutions de formation sont prises dans la tourmente permanente de remises en cause, de campagnes médiatiques, de prescriptions institutionnelles, elles-mêmes soumises au maelström d’une pensée politique qui puise plus ses arguments dans des logiques économiques, technocratiques, supranationales que dans la culture accumulée par les enseignants, par les formateurs et les travaux de recherche. Synthèse des recherches d'André GIORDAN Je souhaiterais vous faire partager mes préoccupations sur 3 domaines différents où j'ai échoué ou dans lesquels j'ai rencontré de sérieuses limites : 1. Je n'ai pas réussi à faire bouger la pédagogie universitaire, et pour commencer dans ma propre Faculté ! Bien sûr, ce n'est pas un problème spécifique… les questions se posent à l'identique dans les autres facultés… La pédagogie reste un oublié de l'Université. 2. Je souhaitais au début de ma carrière contribuer à faire évoluer l'école.

Céline Alvarez, une institutrice révolutionnaire L'ancienne enseignante a démissionné de l'éducation nationale, mais n'a pas renoncé à diffuser les outils de l'école de demain Ne dites pas d'elle qu'elle est « professeure » : cela efface son sourire, assombrit son humeur. D'abord parce que l'année scolaire qui vient de débuter se fera sans elle : Céline Alvarez n'a pas repris, ce 2 septembre, le chemin de l'école maternelle Jean-Lurçat de Gennevilliers (Hauts-de-Seine) où elle avait entrepris, en 2011, de croiser la pédagogie Montessori avec la recherche en sciences cognitives. Faute de pouvoir élargir l'expérimentation, elle a pris la lourde décision de donner sa démission. L’enseignement explicite de la compréhension en lecture Comment améliorer la compétence des élèves à comprendre ce qu’ils lisent? Selon plusieurs, l’enseignement efficace de la compréhension des écrits passe par un enseignement explicitement des stratégies de compréhension. Maryse Bianco, chercheuse à l’Université Pierre-Mendès-France de Grenoble, se positionne en faveur d’un enseignement explicite de la compréhension des écrits. Dans cet article, elle justifie les raisons d’adopter cette approche. Selon la chercheuse, l’enseignement explicite de stratégies de compréhension de textes serait l’avenue à privilégier pour que la compétence à lire des lecteurs en difficulté progresse. La compréhension des textes est une activité cognitive complexe qui requiert la maitrise du code linguistique, mais aussi la mise en œuvre de processus cognitifs généraux, tels que l’activation de connaissances en mémoire, la capacité à établir des inférences et à mobiliser des processus attentionnels.

Le virage réflexif en éducation Dans les années 1980, Donald Schön propose, avec ses idées de praticien réflexif et de réflexion, une nouvelle manière d’envisager le travail et la formation des professionnels. Ses idées sont rapidement reprises par des milliers de chercheurs et de formateurs à travers le monde. Le modèle du praticien réflexif gagne l’Europe dès le début des années 1990, mais aussi les pays latino-américains et, progressivement, la plupart des systèmes de formation des enseignants qui, partout à travers le monde, prétendent aujourd’hui former des enseignants réflexifs. Gestes professionnels, gestes de métier : de l’analyse à la formation Le 5 février dernier, la Chaire UNESCO « Former les enseignants au XXIe siècle » organisait une journée d’étude sur « Les gestes professionnels des enseignants comme objet d’étude et objet de formation ». La colonne vertébrale de cette journée a été deux extraits vidéos, des moments de vie d’une même classe et deux enseignants, l’une de français, l’autre de maths. Dans son introduction à la journée, Luc Ria a posé le décor, sur le fond et sur la forme que pouvaient prendre les réflexions et travaux sur les gestes professionnels[1]. Quelles méthodes pour les étudier ? Existe-t-il une culture partagée sur des gestes professionnels ? Les enseignants sont isolés, dans des espaces clos et s’ils inventent, testent des gestes professionnels, ils peuvent avoir des difficultés à partager ces gestes, à créer des référentiels.

Marcel LEBRUN : n'opposons pas le cours traditionnel et la classe inversée. Marcel LEBRUN, docteur en sciences est professeur en technologies de l'éducation et conseiller pédagogique à l'Institut de Pédagogie Universitaire et des Multimédias de l'Université Catholique de Louvain.Il accompagne en particulier les enseignants dans la mise en place de dispositifs techno-pédagogiques à valeur ajoutée pour l'apprentissage. Auteur de plusieurs ouvrages sur les rapports entre technologies et pédagogies, il vient de publier avec Julie LECOQ un des ouvrages (Canope, 2015 )les plus exhaustifs disponibles aujourd'hui sur la pédagogie de la classe inversée dont chacun s'étonne de l'engouement remarquable qu'elle suscite parmi les enseignants qui innovent dans les pratiques pédagogiques à l'ère du numérique.Les auteurs proposent une réflexion sur le statut du savoir et la modification de la relation entre enseignant et apprenant que la société numérique accélère. Au contraire, une démarche hybride est souhaitable. Claude TRANVice-Président de l'An@é

Related: