background preloader

Participation des salariés et performance sociale : quels liens ? Quels enjeux ?

Participation des salariés et performance sociale : quels liens ? Quels enjeux ?
Plusieurs constats se dégagent. Les plans d’épargne entreprise (PEE) et l’actionnariat salarié influencent positivement le comportement des salariés, alors que l’intéressement, utilisé de façon isolée, ne produit pas d’effets significatifs. Plus encore, certains dispositifs (PEE notamment) semblent renforcer l’efficacité d’autres formes participatives, notamment le dialogue social et la participation des salariés dans les grandes instances décisionnelles. Néanmoins, ces incitations « financières » s’avèrent moins fortes que d’autres formes d’incitation non monétaires comme la participation aux décisions sur le plan de l’organisation du travail (notamment une plus grande autonomie des salariés). La construction d’un lien plus fondamental entre le salarié et son travail (accomplissement, sens donné au travail) est donc essentielle pour mobiliser les salariés et, au-delà, pour parvenir à concilier intérêt économique de l’entreprise et intérêt des salariés.

Performance sociale et actualité législative Le 27 novembre prochain, les 6es Rencontres sociales, organisées par Accor Services et le Journal de l’Action Sociale en collaboration avec l’ODAS s’interrogeront sur l’évaluation des politiques publiques. LOLF, RGPP... Autant d’importantes réformes de l’Etat destinées à renforcer son efficacité et son efficience. Motiver les salariés pour une meilleure performance : Eurostaf étude de marché Une étude qui offre un benchmark des meilleures pratiques en entreprise sur la base de retours d’expériences Quels sont les leviers qui favorisent durablement l’engagement des salariés? Quel est le rôle des managers dans la mobilisation des collaborateurs ? Quels outils, méthodes et comportements mettre en oeuvre pour développer la motivation ?En quoi l'engagement génère de la performance et la démotivation, des coûts ? Un décalage croissant entre les aspirations des salariés et les pratiques des entreprises source de surcoûts et de perte de performance Tant du côté des entreprises que du côté des salariés, le manque de motivation ou d’engagement constaté inquiète les managers des entreprises et génère des coûts. Les entreprises se sont dotées de systèmes et d’outils de management de la motivation nécessaires mais qui montrent leurs limites Les véritables leviers durables de la motivation : sens, reconnaissance et confiance Présentation de l’auteur Anne Dousset Introduction

Gestion et mesure de la performance sociale Mesurer la performance sociale de l'entreprise - Outil de monitoring et pilotage o2j La performance : De manière pragmatique la performance peut être considérée l’angle de la conséquence de l’action: « c’est le résultat de l’action, évaluation ex post des résultats obtenus ». Ensuite, la performance peut être regardée comme étant le processus qui mène au succès. Enfin, la performance peut être appréhendée comme une approche théorique qui inclut plusieurs concepts : « La performance est un succès. La performance n’existe pas en soi ; elle est fonction des représentations de la réussite, variable selon les organisations et les acteurs.» Mais au-delà de ces définitions, comme pour le chat de Schrodinger, la performance existe-t’elle si on ne la regarde pas ? Compléter la mesure… Les processus : Avec des indicateurs qui permettent la mesure du niveau d’avancement des principaux processus de fonctionnement de la DRH et d’interaction avec les différentes parties prenantes. Les grilles de lecture de la performance globale Pour quoi faire ? Auteur: François Geuze

Stress et souffrance au travail : les regles applicables. Par Antoine Bighinatti, Avocat. Le stress est un mal qui fait partie de la vie des entreprises. Il peut être stimulant et rendre les collaborateurs beaucoup plus productifs, performants et efficaces. Il conduit en effet à la sécrétion d’adrénaline et de noradrénaline qui vont agir comme un véritable dopant. Mais si cet état perdure, il va fatiguer l’organisme car les réserves vont avoir du mal à se recharger et les complications vont très vite avoir un impact négatif sur la santé (troubles du sommeil, troubles musculo-squelettiques, maladie cardiovasculaires, accidents du travail, etc..). Selon certaines études, le stress coûterait à l’industrie américaine environ 200 milliards de dollars chaque année en perte de productivité, en maladies ou décès prématurés ou encore en départ de personnel. En Europe, plus de 41 millions de salariés sont affectés par le stress au travail ce qui se traduit en pertes de millions de jours de travail liés aux arrêts maladie. Ce principe est désormais bien ancré dans notre droit.

Les 5 facteurs de motivation d’une situation de travail | Manager in Progress La rémunération se trouve être davantage un facteur de démotivation que de motivation. En effet, la rémunération est un carburant qui ne motive pas chacun de la même manière. Par exemple, c’est un facteur de motivation sans nul doute plus pertinent pour un commercial que pour un chercheur. Leurs attentes à l’égard du travail ne sont a priori pas les mêmes. Cependant, même chez une personne particulièrement régie par l’intérêt financier, pour qu’une pratique de rémunération la motive à atteindre une performance qu’elle n’obtiendrait pas spontanément, il faut que cette pratique permette de faire des différences interindividuelles de rémunération suffisamment significatives entre ceux qui sont performants et ceux qui le sont moins. Quatre autres facteurs de motivation actionnables par le manager La rémunération est complétée de quatre autres facteurs de motivation, susceptibles de fournir des satisfactions au travail. Le contenu du travail est un facteur de motivation ou de démotivation.

Spécial salaire des cadres : La performance sociale, ça paie! L'Expansion - L'Expansion - n° 755 - septembre 2010 - n° 755 - septembre 2010 - publié le 25/08/2010publié le 25/08/2010 En 2010, dix entreprises du CAC 40 ont tenu compte de la performance sociale de certains de leurs collaborateurs pour fixer le montant de leur rémunération variable. Elles n'étaient que deux à le faire en 2009. C'est en mars que l'opérateur téléphonique a annoncé qu'il allait mettre en place des indicateurs sociaux dont dépendront, "avant la fin de l'année", 30 % du bonus des 1 100 principaux dirigeants. Jean-Luc Couasnon, responsable des activités de conseil en infrastructures idéologiques à Accenture. "Je fais partie des treize cadres dirigeants du groupe en France chargés de veiller au moral des collaborateurs. "Les entreprises pionnières ont démarré en tenant compte d'indicateurs facilement quantifiables, comme les accidents du travail. Les mots clefs Un bonus déconnecté de la performance financière Bonus social : la méthode Iseor

Qu'est-ce qu'une entreprise performante? La performance des entreprises, dans une société industrielle et commerciale, est de savoir produire et de savoir vendre, mieux et plus vite que ses concurrents. Aujourd'hui, la plupart des entreprises savent produire et vendre. C'est la raison de leur survie actuelle. Si elles n'avaient pas cette capacité, elles auraient déjà disparues. Mais, de ce fait, au fil du temps, leur niveau de performance devient de plus en plus homogène. Alain Juillet, responsable français en charge de l'intelligence économique auprès du premier ministre, nous donne sa vision de la situation dans une interview pour Informatique 01 (N°1768): "Chacun doit comprendre qu'après avoir connu le marché de l'offre pendant des siècles, puis celui de la demande dans la deuxième partie du siècle dernier, nous entrons maintenant dans celui de l'information et de la connaissance.

Publications conditions de travail Depuis quelques années, de nombreux acteurs portent un intérêt croissant à l'égard de la responsabilité sociale des entreprises (RSE). Mais que sait-on de ce concept ? Quels sont les enjeux des principales parties prenantes engagées dans cette démarche et quelles sont leurs priorités ? Telles sont les questions auxquelles s'efforcent de répondre D.

COMMENT DÉVELOPPER LA MOTIVATION AU TRAVAIL ? - Efficience Ergonomie - avec theme dotclear L’organisation rationnelle du travail Avec la révolution industrielle, le travail change de nature. Il se mécanise et prend donc un rythme plus soutenu. Entre le XIXème et le XXème siècle, l’administration et la direction vont se constituer pour rationaliser le travail. Ce mouvement, initié par Taylor, va progressivement dessaisir le travailleur de toute initiative, en terme de conception et de rythme de ses activités professionnelles. En bref, il n’est plus qu’un maillon de la chaîne et il fait son travail aux heures qui lui sont données, sans se soucier de savoir si le produit fini est de qualité correcte. La naissance des théories de la motivation au travail En gestion, le terme « motivation » serait apparu pour la première fois aux Etats-Unis, au cours des années 1930, dans le champ de la vente. On voit ainsi que les moyens d’organisation et de contrôle sont cruciaux pour expliquer l’efficacité relative des industries. La motivation La satisfaction L’implication

Cette page explque la performance sociale dans une entreprise et la participation des salariés by maisoi Dec 19

Cette page explique la participation des salariés et la performance sociale en entreprise et les enjeux. by nonodu76 Dec 17

Related: