background preloader

Le Pop Art

Le Pop Art
Related:  Histoire des ArtsMarilyn Monroe, ANDY WARHOL (1967)le Pop Artcdituband

Biographie et technique Andy WARHOL, Marilyn Monroe, 1967.91,5 x 91,5 cm chacune, collection particulière "Plus on regarde exactement la même chose, plus elle perd tout son sens, et plus on se sent bien, avec la tête vide" (Andy Warhol ) à droite : Andy Warhol, autoportrait Andy Warhol a peint cette série consacrée à Marylin Monroe en 1967, c'est à dire après la mort en 1962 de cette actrice (dont il aurait été amoureux dans les années 1950-55). Ce n'est pas la seule série qu'il lui consacra, et il fit également plusieurs fois son portrait. La technique choisie consistait à reporter sur une toile une photographie sérigraphiée (la sérigraphie est un procédé de reproduction de l'image). L'image est simplifiée (schématisée), les couleurs sont très vives, acides, proches de la bande dessinée. Deux photographies représentant Marylin Monroe BIOGRAPHIE Andy Warhol, de son vrai nom Andrew Warhola, est né en 1928 aux Etats-unis. Andy Warhol - "10 Marilyn" Andy Warhol - Marylin orange - 1964 Andy Warhol - crâne - 1976

Andy Warhol et le Pop art Andrew Warhola (6 août 1928 au 22 février 1987), connu sous le nom d'Andy Warhol, était un artiste américain et une figure centrale dans le mouvement artistique du Pop art. Après une carrière réussie en tant qu'illustrateur commercial, Warhol est devenu célèbre dans le monde entier pour son travail en tant que peintre, réalisateur de films avant-gardistes, producteur de musique et auteur. Warhol a été le sujet de nombreuses expositions rétrospectives, de livres et de documentaires depuis sa mort en 1987. Warhol a inventé l'expression « 15 minutes of fame » (15 minute de gloire), qui se rapporte à l'état passager de la célébrité. Cette célébrité est rattachée à l'attention des médias sur un sujet, qui s'évapore aussitôt que l'attention est portée sur un nouveau sujet. La première exposition Pop art solo d'Andy Warhol a été accueillie à la galerie Eleanor Ward's Stable de New York, du 6 au 24 novembre 1962. Cette critique a eu des échos jusque dans son exposition de 1980.

Le Pop Art | RMN - Grand Palais jeune public, jeunesse, enfant, « L’art, c’est déjà de la publicité. La Joconde aurait pu servir de support à une marque de chocolat, à Coca-Cola ou à tout autre chose. » Andy Warhol (1928-1987), artiste pop. Les origines du Pop Art Le terme Pop Art est une abréviation de popular art qui signifie « art populaire ». Caractéristiques d’un œuvre « pop » Les artistes pop utilisent le collage, la peinture acrylique, la sérigraphie. Le Pop Art anglais Le Pop Art anglais joue le rôle de précurseur. Richard Hamilton (1922 – 2011) réalise l’affiche de l’exposition This Is Tomorrow à la Whitechapel Gallery à Londres en 1956. Ce langage plastique vient critiquer l’american way of life et utilise la technique du collage. Le Pop Art américain C’est aux États-Unis que le Pop Art se développe plus largement et perdure dans le temps. Roy Lichtenstein (1923-1997) réalise ses premiers tableaux avec des images tirées des bandes dessinées à partir de 1961. Andy Warhol (1928-1987) est une figure centrale du mouvement Pop Art.

Roy Lichtenstein et le Pop art Roy Fox Lichtenstein (27 octobre 1923 au 29 septembre 1997) était un artiste américain du Pop art ayant été fortement influencé par la publicité populaire et le modèle de la bande dessinée. Il a décrit lui-même le Pop art comme « n'étant pas une peinture américaine, mais une peinture industrielle ». Lichtenstein a commencé à enseigner dans le nord de New York à l'Université de l'État de New York, à Oswego, en 1958. Toutefois, l'hiver brutal du nord était lourd pour sa femme et lui. En 1960, il a commencé à enseigner à l'Université Rutgers, où il a été fortement influencé par Allan Kaprow, également professeur à l'Université. Cet environnement a contribué à raviver l'intérêt qu'il avait dans l'image « pop ». En 1961, Lichtenstein a commencé ses premières peintures Pop art en utilisant des images de dessins animés et des techniques dérivées de l'imprimerie commerciale. Son premier travail à grande échelle « hard-edged » et « benday dots » a été « Look Mickey » (Rechercher Mickey).

Le Prop art (art de propagande) - La p@sserelle -Histoire G?ographie- L’Histoire n’est pas la seule discipline où les élèves décodent les affiches de propagande… En Arts Plastiques, en plus du décryptage, les élèves passent à l’œuvre. La séquence suivante a été menée par mon collègue M. Valette. Les productions d’élèves du collège Waldeck Rousseau de Firminy illustrent un étonnant travail de détournement de sens. Arts plastiques : PROP ART (art de propagande) En relation avec le programme d’Histoire de 3ème, les élèves analysent huit affiches de propagande des pays de l’est pendant la guerre froide. Ils repèrent facilement les codes de représentation : Personnage en gros planAttitude martiale (combative)Visage rude, corps athlétiquePrédominance du rougeComposition centrifuge (allant du centre vers l’extérieur)Un slogan, dont un seul nous a été traduit par un élève d’origine bulgare «Allons les enfants, défendons-nous».Un lettrage carré et massif Quelques travaux : Manon 3°4 : « Vivre ou mourir avec Coca »Pierre 3°4 : « Nutella, L’avancée du communisme»

L'oeuvre Pop Art Richard Hamilton : Just what Is it That Makes Today’s Homes so Different, so Appealing ? 1956 La Factory : usine à Pop art d'Andy Warhol | Design Party Andy Warhol, l’art et le capitalisme Andy Warhol, bien que connu pour avoir réalisé les sérigraphies les plus chères de l’Histoire (Marilyn Monroe, Mao, ou d’autres personnalités des années 1960) est allé beaucoup plus loin dans le processus artistique. Il a industrialisé l’art, la chose la plus, en théorie éloignée du consumérisme. Il avait pour idée de rapprocher ses œuvres du capitalisme absolu qui animait les États Unis. C’était l’Après Guerre, l’économie était au beau fixe, c’est l’âge d’or du cinéma américain. Le New York des sixties était baigné d’une atmosphère particulière. Warhol a également rendu la production elle-même des œuvres industrielle. Warhol voulait désacraliser l’art, le rendre le plus accessible possible. La Silver Factory La Factory, située dans l’ancien atelier de Warhol lui-même, près de Grand Central Station en plein cœur de Manhattan était un lieu de création, de réflexion, de fête, de débauche, d’exposition. Warhol : artiste businessman et intransigeant Google+

Cours du 7 novembre 2011 - L'art moderne Des artistes contemporains poursuivent les recherches de CourbetSommaire : Duarte Hanson, John de Andrea, Ron Mueck, Kader Attia, Ernest Pignon-Ernest Plusieurs artistes contemporains poursuivent des recherches dans la même direction que Courbet (avec des moyens différents) 1 – Le réalisme C'est un terme qui recouvre des pratiques si différentes (voire contradictoires) dans l'art moderne et contemporain qu'il semble préférable de se concentrer sur le réalisme « social » de Courbet, pour commencer. Duane Hanson sculpteur américain né en 1925 et mort en 1996. Duane Hanson - Supermarket lady, 1970 (fibre de verre, polyester et vêtements) (cliquer sur l'image pour l'agrandir) Les détails ne mettent pas le modèle à son avantage : en surpoids, la cigarette à la bouche, les bigoudis sur la tête, son collant est filé et ses vêtements sont dépareillés. Duane Hanson - Lady with shopping bags (1972). Lucide, critique, humaniste, respectueux de la vie, aucun sujet épineux ne lui échappe. Ron Mueck

Andy WARHOL : Biographie d'Andy WARHOL De son vivant, Andy Warhol était déjà une légende via son œuvre, son extravagance, les provocations et les scandales qu'il suscita, ses 200 perruques et sa mesquinerie sans oublier ses dizaines de Rolex. Ne cachant pas son homosexualité, soupçonné d'être un consommateur de drogues, Warhol défraya souvent la chronique. Adolescent, il collectionnait les autographes et photos de stars lesquelles devinrent plus tard l'objet de sa passion créatrice. Autour de Warhol s'activa tout un mouvement de jeunes peintres - Roy Liechtenstein et Tom Wesselman entre autres qui représentaient l'époque post-Be-Bop, celle qui vit la naissance de la télévision et du Rock n'Roll ainsi que la mort de l'art conventionnel. Ses projets ont-ils été excellents ou à tout le moins esthétiques ? L'ensemble de ses portraits (Mao, Marylin Monroe, Liz Taylor, Elvis Presley, Mick Jagger ou Kennedy) furent ainsi créés d'après un négatif agrandi obtenu à partir d'une photo polaroïd.

Le pop art dans la publicité by ALIX Clémence on Prezi Le rôle de la musique dans la guerre Discipline concernées : histoire, éducation musicalePériode historique : le XXe siècleThématique : art-État-pouvoir, arts-espace-temps Ce projet permet à la fois de faire de l’histoire des arts avec les élèves mais aussi de les préparer à la nouvelle épreuve du Brevet des collèges. Chaque séquence du programme de troisième portant d’ une manière ou d’une autre sur la guerre s’appuie sur l’étude simultanée, en cours de musique et en cours d’ histoire, d’extraits musicaux, de chansons populaires, d’hymnes mais aussi d’extraits de films. Les oeuvres sont donc rigoureusement les mêmes avec parfois une première découverte en cours de musique, parfois en cours d’ histoire.Le projet s’étend sur toute l’année. On ne traite ici que la première partie du programme. Cependant deux autres séquences sont prévues, dans le chapitre sur la guerre froide et dans le chapitre sur les États-Unis. Chap. 1 : LA PREMIÈRE GUERRE MONDIALE Ce chapitre est traité en 5 leçons : II. Q1. Q2. Q3. V. Les partisans III.

Andy Warhol Mystificateur pour certains, génie pour d'autres, Andy Warhol est quoiqu'il en soit considéré comme l'un des artistes les plus importants du XXe siècle. Fils d'immigrés tchèques catholiques, il grandit pendant les années de crise économique près des aciéries de Pittsburgh. Une maladie infectieuse contractée en 1937 l'oblige à garder le lit le plus clair de son temps. Il se forge alors un imaginaire sans limite. Attiré par la célébrité et la beauté il rêve de profiter de tout ce que les USA ont de meilleur à offrir. Après des études au Carnegie Tech en 1949, il part pour New York et devient dessinateur publicitaire. En avril 1961, un ensemble de 5 panneaux est exposé en vitrine d'un grand magasin de mode. Grand consommateur de presse people, il détourne des photos de stars puis s'attèle à la série des "Catastrophes". Son atelier surnommé la Factory tourne a plein.

Related:  Pop artArtistesLe pop ArtMuséesHistoire des artsarmandtArtsPop Art