background preloader

Mon MOOC à moi c'est toi...

Mon MOOC à moi c'est toi...

S'approprier avec ou sans les TIC… rédigé le 9th mai, 2009 S’approprier, que ce soit avec ou sans les TIC est un processus complexe. Cependant il est possible de l’analyser ou en tout cas d’essayer d’en proposer une modélisation les quatres schémas qui suivent tentent d’illustrer ce processus. Le cinquième schéma concerne la guidance de l’apprentissage/appropriation qu’il est aussi nécessaire de situer pour comprendre qu’au delà du processus il y a aussi des acteurs conscients qui sont partie prenante dans la réussite. Ce message fait involontairement écho au propose de Pierre Mongin commentant le billet précédent. Première étape Première étape : passer du fait à l’information Deuxième étape : Deuxième étape : de l'information au savoir troisième étape : Troisième étape : Du savoir à l'apprentissage Quatrième étape Quatrème étape : de l'apprentissage à l'appropriation Quelle guidance pour les apprentissages/appropriation ? Guidance de l'apprentissage appropriation Ils ont été réalisés avec le logiciel Inspiration (c) WordPress:

Blog de Bruno TISON _ MooC ITyPA 4 octobre 2012 Dix constats clés de la recherche cognitive sur l'apprentissage (Schneider & Stern, 2010 1. L’apprentissage est une activité exercée par l’apprenant L’enseignant ne peut pas intervenir dans le cerveau de ses élèves pour y insérer de nouveaux éléments de savoir. Les connaissances que chacun possède ne sont accessibles qu’à lui seul. C’est donc l’apprenant qui doit créer lui-même de nouvelles structures de connaissance. Ce constat peut paraître évident, mais il a de profondes implications. Il signifie en effet que l’apprenant est placé au centre du dispositif. Dès lors, l’enseignant ne doit pas se contenter de bonnes connaissances pédagogiques et de bonnes connaissances du contenu de la discipline qu’il enseigne, mais il doit aussi avoir une bonne connaissance du contenu pédagogique, c’est-à-dire comprendre comment les apprenants construisent leurs savoirs dans un domaine donné (Schulman, 1987). 2. L’enseignant ne peut aider ses élèves que s’il connaît leurs acquis. Dans l’exemple donné en introduction, l’enseignant n’a pas tenu compte des connaissances de ses élèves. 3.

Quels pré-requis pour un MOOC ? C’est bientôt parti pour le MOOC francophone ITYPA (Internet, Tout Y est Pour Apprendre) et je me posais quelques questions sur les pré-requis nécessaires pour participer à une telle formation … Il me semble en effet qu’il faut lever plusieurs barrières pour profiter pleinement de l’effet MOOC. Barriers – geograph.org.uk CC BY-SA Mat Fascione 1 – la barrière technologique Un MOOC est un cours en ligne qui repose sur la participation active des inscrits : réunions en ligne hebdomadaire,publication de la part des participants (blogs, forum, wiki, twitter, facebook, …),suivi de l’activité des autres participants,réactions aux différentes interventions, … Ces quelques grandes lignes laissent supposer que tout participant est à l’aise avec les différentes technologies utilisées. 2 – la barrière d’apprentissage En quoi l’ébullition en groupe (recherchée par le MOOC) est-elle source d’apprentissage personnel, en soi ? 3 – la barrière du partage Et maintenant, quelques questions subsidiaires …

20 sites qui vous donnent envie d’apprendre De nombreuses initiatives visant à « révolutionner » l’apprentissage tout au long de la vie ont émergé avec le numérique. Des enseignants et universités ont mis en ligne leurs cours, les ont ouverts aux commentaires et aux échanges. Certains ont même lancé des Massive Open Online Courses (MOOC), des sessions de cours en ligne ouvertes à des milliers de participants qui partagent et alimentent le programme. Des particuliers se sont également investis dans cette transformation de l’apprentissage par le numérique en proposant des échanges entre pairs, accessibles au plus grand nombre. Petit tour d’horizon de ses initiatives intéressantes et inspirantes pour apprendre autrement, à son rythme, à sa façon (1). Les plateformes de ressources éducatives libres (REL) Quelques sites proposant des cours en ligne avec une dimension « sociale » relativement développée. 1. 2. 3. 5. Voir aussi : CanalU.tv, TED-Ed, YouTube Edu, etc. Les MOOCs connectivistes 6. 7. 8. 10. Les plateformes de MOOCs 11. 12. 14.

7 façons créatives d’utiliser Pinterest Cela fait quelques temps que Pinterest poursuit sa vague de popularité. Vous avez peut-être déjà rejoint ce réseau, mais ne savez pas comment être vraiment original sur celui-ci… Voici quelques façons créatives d'utiliser Pinterest! Montrer le logo de votre compagnie : Pour se faire, il suffit de se rendre sur ce site Web : et d'utiliser une image carrée pour un beau fini. Afficher les présences sociales : Afin de donner un peu plus de visibilité à vos présences sociales, pourquoi ne pas ajouter un board pour les visiteurs de votre page et leur permettre de vous suivre ailleurs. Intégrer des blogueurs à votre stratégie : Demandez à des blogueurs d'ajouter leur découverte à votre board, cela vous permet d'offrir de la visibilité à ceux-ci et, eux, de vous fournir du contenu intéressant! Coupon pinboard : Pourquoi pas mettre vos coupons sur un board réservé pour ceux-ci?

Entreprise Globale » Blog Archive » Les meilleurs outils de curation d’information et quand les utiliser Dans un monde d’infobésité, l’information brute, on le sait, n’est plus nécessairement ce qui sert le plus les entreprises. L’avalanche de données et de récits s’avère souvent anxiogène. Un grand nombre d’entreprises, d‘internautes, prêtent donc une attention aussi importante, si pas plus importante, au travail de sélection, d’édition, de présentation voire d’emballage de l’information. Nous en avons déjà parlé ici, une de ces nouvelles disciplines destinées à sculpter et à façonner l’information afin de lui apporter une valeur très supérieure s’appelle curation. La curation facilite ainsi le reporting de la veille au niveau interne. Les spécificités de chaque outil de curation Une série d’outils sont aujourd’hui disponibles en ligne pour effectuer plus aisément ce travail. Le site internet Mashable France nous offre un petit guide des principaux services d’assistance pour effectuer une curation d’information efficace (tri et présentation de l’information). Quand les employer ?

Quand les réseaux sociaux servent à former des équipes de travail Sélectionner automatiquement des groupes de travail à la fois cohérents et compétents pourrait découler de l'étude de la représentation graphique d'un réseau de professionnels. « Alors que de plus en plus d’entreprises incitent leurs employés à recommander des candidats dans leur programme de recrutement, l’intérêt de former des équipes en utilisant les réseaux sociaux est devenu évident», expliquent une équipe de chercheurs de Yahoo! et Google. Dans une étude, ils proposent donc une méthode pour identifier au sein d’un réseau les meilleurs éléments pouvant former une équipe regroupant les compétences nécessaires à la réalisation d’un projet donné. « Intuitivement, une telle équipe est susceptible de faire preuve de meilleures capacités de collaboration», affirment les chercheurs. Pour cela, ils se sont intéressés au graphique représentant un réseau social de professionnels. Chaque individu est défini par ses compétences La valeur d’une équipe dépend aussi d’éléments plus complexes

L’appli de la semaine : Pearltrees, la curation partagée Chaque semaine, MinuteBuzz vous présente une appli mobile (Android et iOS) qui fait déjà ou fera bientôt l’actualité dans l’univers du téléphone mobile. Cette semaine, on va parler curation avec Pearltrees ! Cette application disponible sur iPhone propose de suivre des topics en fonction de ses centres d’intérêt, le tout à travers une interface atypique. L’appli fonctionne au moyen de “perles” et de “pearltrees”. Pearltrees, qui revendique plus d’un million et demi de visiteurs uniques par mois, vient tout juste d’être porté sur iPhone.

La « curation » revient sur le devant de la scène Avec Pearltrees qui vient de lever 5 millions d’euros en second tour de table, la curation revient! Créée il y a deux ans pour que l’on puisse organiser, partager et découvrir du contenu, Pearltrees était un peu en amont du phénomène « curation », avec un concept original de « perle ». Pour reprendre la définition de Patrice Lamothe , l’un de ses fondateurs, « Pearltrees est une bibliothèque collaborative de contenus internet ». Avec 30 millions de pages vues par mois, et 15% de croissance mensuelle depuis sa création, la problématique de la monétisation s’est rapidement posée, et celle de la publicité intégrée a été écartée. Comme il faut bien atteindre la rentabilité, Pearltrees a choisi de faire un appel de fonds, pour développer une offre qui permettra d’atteindre cette rentabilité tant recherchée par les startups actuelles, avec une prévision à an.

Related: