background preloader

LE XIX SIECLE Chronologie

LE XIX SIECLE Chronologie
La Monarchie de juillet: Louis-Philippe--le premier et seul roi orléaniste. En exile, il avait passé des années à Boston où il enseignait le français aux demoiselles riches et faisait des voyages au nord-est des Etats-Unis. Contrairement aux monarques prédédents, Louis-Philippe se désigne comme "le roi de Français" et non pas le Roi de France. On l'appelle aussi "le roi bourgeois." Les premières années du régime sont difficiles: Une crise économique 1829-32 Epidémie de choléra 1832 Des émeutes ouvrières On assiste au développement du capitalisme et du pouvoir de la grande bourgeoisie en France. En comparaison d'avec le gouvernement de la Restauration, le régime est politiquement libéral: on constate la liberté de la presse, 1831 et l'abolition de l'hérédité de la pairie (=peerage). Pourtant il y a de l'opposition au régime de la part de ceux qui sont écartés du pouvoir; la petite bourgeoisie, les ouvriers, les intellectuels. Les ouvriers confrontent de la répression violente. Related:  L'impressionnisme en art plastiqueArt / Peinture

Impressionnisme Un mouvement né de la critique S’il est aujourd’hui universellement admiré, l’impressionnisme a d’abord été synonyme de scandale. Ses instigateurs sont d’emblée tenus à l’écart du salon officiel, le jury rejetant à la fois une facture non académique et une trop grande modernité des sujets. C’est la raison pour laquelle ces jeunes artistes, soutenus par le marchand Paul Durand-Ruel, choisissent d’assurer eux-mêmes la promotion de leurs œuvres. Ils se regroupent, dès 1874, au sein d’une coopérative anonyme qui organise des expositions libres jusqu’en 1886. Leur première exposition ouvre ses portes en 1874 chez le photographe Nadar à Paris. Indépendants, les impressionnistes révolutionnent les règles traditionnelles de la peinture. Pour restituer leurs sensations, ces artistes inventent une nouvelle manière de peindre : ils juxtaposent des touches de couleurs, que l’œil recompose à distance.

Les précurseurs [L’impressionnisme (Histoire de l’art)->Contextes et précurseurs] L’impressionnisme en France est précédé entre 1820 et 1850 par de magnifiques mouvements picturaux : le romantisme, avec le grand Delacroix, mais aussi Géricault, Gros, Isabey, Pierre Narcisse Guérin… le réalisme avec Courbet, Millet ou Daumier… Courbet et Delacroix sont les premiers modèles dont tous les impressionnistes vont s'inspirer à leurs débuts. Puis arrive l’extraordinaire « Ecole de Barbizon » où brillent Daubigny, Rousseau, Troyon et surtout le grand paysagiste Corot. Sous l'influence des paysagistes britanniques Bonington, Constable, Turner, le paysage devient rapidement un genre à part entière dans la peinture française, dont Camille Corot (1796-1875) est le plus illustre des maîtres. Corot a toujours voulu rester étranger au mouvement impressionniste. Mais il est souvent considéré comme le premier impressionniste : « Il y a un seul maître, Corot. L’influence de l’extrême Orient, particulièrement le Japon, sur l’impressionnisme, n’est pas des moindres.

Non-Violence Actualité Les Guillotinés de la Révolution française Patronymes commençants par : ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZAutre Cocarde Révolutionnaire impressionnisme 1. L'impressionnisme : un mouvement moderne 1.1. Le mot d’un critique Le terme d’« impressionnisme » vient d’un article du critique d’art Louis Leroy, paru dans le journal quotidien le Charivari en date du 25 avril 1874, et intitulé : « L’exposition des impressionnistes ». Moqueur, Leroy y raconte sa visite dans l’atelier parisien du photographe Nadar, boulevard des Capucines, où une « Société anonyme des artistes peintres, sculpteurs, graveurs, etc. » présente pendant un mois plus de cent cinquante œuvres. Ce surnom encombrant d’« impressionnistes », Monet et ses amis de la Société anonyme vont non seulement l’accepter, mais le reprendre, dès 1877, à l’occasion de nouvelles manifestations qu’ils organisent. Le triomphe auprès du public est long à venir. 1.2. Contrairement aux paysagistes classiques, qui peignaient une nature irréelle et idéalisée, les impressionnistes vont s'efforcer de rendre l'éphémère, la vision fugace. 1.3. 1.4. Et sa plume est virulente. 1.5. 2. 2.1. Vues urbaines

Impressionnisme Le terme Impressionnisme a pour origine l’anecdote suivante : «Ils le prirent, [le nom d'Impressionnistes], pour relever une injure qui leur était adressée par leurs détracteurs et dont ils se firent leur titre de gloire, comme les révoltés des Pays-Bas s'en firent un de l'injure de «gueux.». Au-delà de cette explication, les peintres rattachés à l’impressionnisme avaient une manière particulière de percevoir la nature, non pas en essayant de rendre parfaitement ce qui est vu par l’œil tel un appareil photo, mais en mettant en exergue la surprise qu’elle suscite et son rayonnement. Les impressionnistes ne se préoccupaient ainsi point de nous donner les détails, préférant à ceux-ci l’impression elle-même. La part des couleurs revêt quant à elle aussi une importance toute particulière, le peintre cherchant à les rendre aussi riches et vibrantes que possible en les appliquant par couches juxtaposées.

Bibliothèque numérique mondiale La vie quotidienne au Moyen Âge Introduction Cet article regroupe plusieurs aspects des mœurs et de la vie quotidienne au Moyen Âge. Nous étudierons successivement : La vie urbaine au Moyen Âge, avec l'expansion des communes et la description de ParisLa vie des paysans à la campagneLes divertissements populaires tels que les foires ou les tournois de chevaliersLes mœurs et coutumes, habillement, coiffures, rôle des femmes... La vie urbaine Les communes Avec le réveil économique et la croissance des villes, l'influence de ses habitants, les burgenses ou bourgeois était croissante. Les libertés communales Dans la plupart des cas, les bourgeois conjurés achetaient leurs libertés au seigneur. « L'air de la cité rend libre » Une règle particulière fut établie dans certaines communes, notamment Bologne. Paris au Moyen Âge Protégée par l'épaisse muraille de ses remparts, qui discipline sa croissance et le met à l'abri des invasions, Paris, à la fin du XIIIe siècle, compte environ 200 000 habitants, ce qui est énorme pour l'époque.

L'Impressionnisme et les peintres impressionnistes Postimpressionnisme Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le terme postimpressionnisme est une appellation extrêmement floue, appliquée principalement à Cézanne, Van Gogh, Gauguin, Toulouse-Lautrec et Seurat, mais souvent utilisée pour décrire d'autres artistes progressistes qui suivirent la grande décennie de l'impressionnisme (1870-1880), comme Matisse, Bonnard ou Dufrénoy. On peut différencier deux sortes de peintures au sein du postimpressionnisme. Van Gogh arrive à Paris en 1886 et découvre alors les peintures impressionnistes. Notes et références[modifier | modifier le code] ↑ (en) Peter Morrin, Judith Zilczer, William C. Voir aussi[modifier | modifier le code] Articles connexes[modifier | modifier le code]

Trésors à visionner gratuitement en ligne : Bon cinéma ! Accueil > Formations et ressources > Liste des répertoires > Trésors à visionner gratuitement en ligne : Bon cinéma ! Mise à jour : novembre 2012 7052 rue Des Brumes Québec Qc CanadaG2C 1P6 Trouver des films sur Internet est une chose relativement aisée ; les plateformes offrant le visionnement gratuit se multiplient. On trouve du cinéma de tous les genres : longs-métrages de fiction, documentaires, films d'animation, films expérimentaux, actualités, etc. Voici quelques-uns de ces sites où vous pourrez visionner en ligne votre cinéma préféré. Si vous en connaissez d’autres, nous serons heureux de les ajouter - info@cursus.edu Voir aussi répertoire des chaînes vidéos éducatives gratuites Niveau : Populaire Sujets : Enseignement - Didactique - Pédagogie , Médias de masse - Télévision - Radio , Cinéma - Vidéo - Photo - Multimédia , Culture - Nation Mots-clés : Vidéos , Licences Libres , Cinéma

Accueil - Association Valmorency L'Impressionnisme - Alfred SISLEY Fils d'un riche négociant britannique établi à Paris, Alfred Sisley nait à Paris en 1839. Son père l'envoie en Angleterre à Londres, où il suivra une formation commerciale de 1857 à 1861, mais le jeune Sisley préférera, malgré la volonté parentale, se destiner à la peinture plutôt qu'au commerce : il entre aux Beaux-Arts en 1862, et à l'atelier de Gleyre, où il fait la connaissance de Renoir, Monet et Bazille. En 1864, en même temps que ses amis, il quitte l'École des Beaux Arts, au moment où Charles Gleyre cesse d' y enseigner, et se consacre à la peinture en plein air, dans la région de Fontainebleau, à Chailly-en-Bière, puis à Marlotte de 1865 à 1866, en vivant grâce à la sécurité matérielle que lui offre son père. Il sera admis au Salon en 1866, 1868 et 1870. En 1869, il s'installe à Louveciennes, au 2 rue de la Princesse. Maintenant ruiné, il doit dans un souci d'économie quitter définitivement Paris et Louveciennes en 1874 pour s'installer en face de l'Abreuvoir de Marly-le-Roi.

LES NOUVEAUTES - A l'encre violette

Related: