background preloader

Comprendre les MOOCs selon Sir John Daniel

Comprendre les MOOCs selon Sir John Daniel
Sir John Daniel a proposé récemment un article où il fait une revue des différents éléments caractéristiques des MOOCs. La démarche est intéressante car elle fait le pont entre les nombreux articles de blogs ou de journaux qui ont parlé des MOOCs et une rédaction plus académique sur le phénomène. Comme le relève cet article de blog, son plan est assez complet et le style plutôt engagé pour un article qui se veut scientifique. Il traite principalement des xMOOCs, considérant que c’est devenu le phénomène principal dans les MOOCs. C’est néanmoins une bonne base pour faire le point sur le phénomène. Je pense reprendre plusieurs informations et points de vue dans la perspective de présentations futures sur les MOOCs. On pourra reprendre les points principaux, et quelques approfondissements intéressants (ici en vrac) Bref une bonne base. Crédit photo : The belgian political system par Lounge! Like this: J'aime chargement…

http://tipes.wordpress.com/2012/10/09/comprendre-les-moocs-selon-sir-john-daniel/

Related:  Les MOOCMOOCs

MOOC Le MOOC (Massive Open Online Course) ou CLOM (Cours en Ligne, Ouvert et Massif) propose une nouvelle modalité d’apprentissage. Si l’idée de mettre en ligne un cours est une pratique comprise, utilisée par de nombreux enseignants, soit parce qu’ils interviennent en ligne, soit parce qu’ils complètent un cours en présentiel par des ressources en ligne. La nouveauté des MOOC, est d’ouvrir non pas l’accès aux ressources, mais bien l’accès au groupe des personnes qui se réunissent à une séquence de cours, et donner ainsi l’accès aux échanges dans et autour du cours. Si l’idée d’ouvrir l’accès à son cours est facile à comprendre, les implications de cette ouverture intriguent plus d’un praticien. Le terme massif est clairement un faux ami, et peut être une source d’incompréhension. Pour certains M pour Massif rime avec foule.

Différents types de MOOCs Le terme MOOC : Massive Online Open Course, ou cours ouvert massivement multi-apprenants, a été proposé en 2008 et popularisé par quelques universités américaines l’année dernière. La première caractéristique de ces cours est qu’ils sont ouverts à tous, chacun pouvant s’inscrire à son gré. La deuxième dimension est que le nombre d’inscrits fait que les échanges entre participants (on parle aussi de pairs) sont encouragés, voire deviennent la forme primaire de l’apprentissage, ou de l’accompagnement.

Conception, mise en oeuvre d’algorithmes Modéliser un problème, concevoir un algorithme de résolution et en proposer une implémentation correcte. Du problème à sa solution, ce cours combine approches pragmatique, pratique et théorique de l’informatique. Inscription

05/2013 Les MOOC déshumanisent-ils l’enseignement ? « Le numérique déshumanise l’enseignement ». C’est peut-être la critique la plus récurrente contre l’enseignement en ligne, et les MOOC n’y échappent pas. Quelle est la part de réalité et celle de fantasme dans cette affirmation ? Les MOOC sont-ils si pauvres en interactions ? Ne peut-on pas intégrer le numérique dans des formations en présentiel, à travers la pédagogie inversée par exemple ?

MOOC: ce que les taux d’abandon signifient Sur Coursera, environ 10% des participants inscrits à un cours vont jusqu’au bout. Le record y est détenu par le cours de programmation Functional Programming in Scala: 20% des 50.000 participants avaient obtenu la certification l’hiver dernier. Le MOOC Gestion de Projet a « doublé » le record du monde, 37% des inscrits ayant obtenu le certificat basique. Les raisons en sont multiples: taille réduite, durée courte, pédagogie différenciée et recrutement qualitatif sont les principales à mes yeux. Au-delà de la bataille de chiffres autour du nombre d’inscrits et des taux de certification, cherchons à comprendre ce qui sous-tend les taux d’abandon observés. Les critiques sur les taux d’abandon élevés relèvent à mon sens d’une erreur d’interprétation.

05/2013 Les MOOCs vont-ils tuer la FAD? La question qui sert de titre à cet article peut sembler absurde : les MOOCs sont des produits de formation à distance et ne pourraient exister sans les moyens numériques de diffusion de contenu et de communication. Mais si nous posons cette question, c'est qu'entre les MOOCs et la formation à distance telle que nous la connaissons, la pratiquons et la défendons depuis près de 20 ans, il y a des différences importantes. Et l'engouement actuel pour les MOOCs étouffe la voix de ceux qui ont patiemment construit la formation en ligne et n'ont jamais cessé de répondre aux critiques dont elle faisait l'objet.

Le numérique au service de la réussite et de l’insertion des étudiants Cet agenda stratégique a pour ambition de faire du numérique un levier pour accompagner l’étudiant à chaque étape de son parcours : s’orienter, se former, s’insérer professionnellement puis mettre à jour régulièrement ses connaissances et compétences, dans un monde en pleine mutation. Action 1 ECO, le portail que facilite la recherche de contenus éducatifs ouverts ECO, qu’est-ce-que c’est ? ECO est l’acronyme de E-learning Communication Open-Data c’est-à-dire la formation en ligne et mobile avec des données ouvertes et accessibles pour tous. C’est un des rares projets européens de MOOC (cours massivement ouverts en ligne) financés par le programme « Compétitivité et Innovation » de la Commission Européenne, avec 19 partenaires sur 6 pays. C’est le portail européen d’hébergement de MOOCS. Le projet ECO est innovant à trois points de vue : technologie, diffusion et (auto)formation. Une innovation technologique

Concevoir une vidéo pédagogique efficace de A à Z : Guide pratique De plus en plus de projets de sensibilisation, d’initiation et de formation proposent des vidéos pédagogiques courtes. Cela concerne l’univers des EPN, le monde scolaire et universitaire, le secteur associatif et l’écosystème de l’entreprise ou encore l’institutionnel. Concevoir une vidéo pédagogique de qualité s’apprend et incite bien évidemment à ce que les apprenants effectuent un visionnage attentif de différentes séquences. Quelles sont les bonnes pratiques en terme de création de vidéos pédagogiques ? Un nouveau dossier collaboratif établi sur GoogleDocuments avec libres contributions des internautes s’intéresse à ce sujet : Concevoir une vidéo pédagogique efficace de A à Z ; un document précieux coordonné par Mathieu Cisel, spécialiste des MOOC (cours en ligne ouvert et massif ou formation en ligne ouverte à tous – FLOT) et auteur du guide du MOOC et co-coordinateur du MOOC : Monter un MOOC de A à Z. Ressources pour une vidéo pédagogique réussie

Related: