background preloader

Quelques notions sur le pouvoir et l'autorité

Quelques notions sur le pouvoir et l'autorité
Lorsqu’on parle d’autorité, il est dans un premier temps nécessaire de faire la distinction entre l’autorité relevant d’une fonction hiérarchique (le cadre de santé dans son service de soins par exemple) et l’autorité personnelle qui permet de s’imposer au jugement, à la volonté, au sentiment d’autrui et qui est inhérente à l’individu. Autorité et pouvoir L’autorité peut être considérée comme une supériorité grâce à laquelle un individu se fait obéir en inspirant croyance, crainte ou respect et s’imposant à leur jugement volonté ou sentiment. soit comme une propriété inhérente aux choses entendue en termes de capacités, soit comme un attribut conféré par un groupe social, soit enfin comme une capacité conquise ou investie par la violence par exemple.L’argument d’autorité est un argument imposé sans démonstration logique ni preuve tirée de l’expérience. Dans le Contrat Social, JJ Rousseau ne réfute pas l’existence de l’autorité en soi mais en discute son emploi et sa légitimité. Conclusion Related:  Recherche de documentguillaumeexpositoLes pages web

L'AUTORITÉ DANS L’ENTREPRISE Lundi 13 avril 2009 1 13 /04 /Avr /2009 04:15 Le socle de l’autorité dans l’entreprise, c’est d’abord la compétence professionnelle. Le responsable d’une équipe doit bien connaître le métier de ceux qu’il dirige. Ne pas perdre de vue que, dans l’entreprise, ce qui fait autorité est la capacité à développer l’efficacité, la productivité, la qualité et à résoudre quotidiennement les problèmes pratiques et les multiples aléas de l’activité. Cela implique aussi des qualités d’encadrement qu’on ne peut réduire à des compétences étroitement professionnelles. Il existe une éthique qui repose sur le principe de cohérence entre les paroles et les actes. Il y a une valeur d’exemplarité. Il faut également avoir le courage de décider, c’est à dire de faire des choix et de commander en donnant des ordres clairs. Rien de pire que de laisser flotter des situations équivoques. Cela nécessite une capacité d’analyse et d’écoute avant de prendre la décision, mais il y a un moment où il faut trancher.

7 anecdotes des salariés de Facebook Vous rêvez de travailler chez Facebook ? Afin de mieux cerner l’ambiance de travail à Palo Alto, vous pouvez découvrir sur Quora les témoignages d’employés qui présentent régulièrement les avantages et les inconvénients méconnus d’un emploi chez Facebook. Nous en avons sélectionné 7. Être joignable 24h/24, 7 jours sur 7 Un ingénieur de chez Facebook raconte l’incidence des astreintes sur le temps de travail. Quand les amis se plaignent de Facebook « Vous travaillez chez Facebook ? 3 repas par jour, cuisinés par des chefs reconnus Malgré ce rythme de travail intense, on ne mange pas sur le pouce chez Facebook. Salaire moyen des stagiaires : $6,213 euros par mois Facebook est prêt à tout pour attirer les meilleurs stagiaires. Traîner sur Facebook, c’est parfois recommandé Évidemment, chez Facebook, Facebook.com n’est pas bloqué. Les ingénieurs gouvernent sans se soucier des managers Sur son blog, Philipp Su pointe du doigt le manque de logique des prises de décision.

Psychologie de la relation d'autorité Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Psychologie de la relation d'autorité est un ouvrage du psycho-sociologue et psychopédagogue français Roger Mucchielli traitant des problèmes liés à la notion d'autorité et les difficultés qu'elle rencontre, et paru aux éditions ESF dans la collection éducation permanente. Définition du concept[modifier | modifier le code] Comme l'a écrit Jean Maisonneuve la remise en cause des modèles d'autorité n'est pas spécialement récente mais a pris depuis peu des formes plus radicales de refus de la discipline. Les personnes investies de responsabilités se posent aussi des questions sur leur légitimité à donner des ordres car elle limite de facto la liberté d'autrui. Mais ceux qui contestent l'autorité et réclament le pouvoir, par ce fait même, sont eux-mêmes investis d'une autorité, même si elle peut paraître uniquement morale. La question de l'autorité[modifier | modifier le code] Les variables de la relation d'autorité[modifier | modifier le code]

Performance : La performance des salariés dans l’entreprise : comment l’accompagner Peut-on évaluer la performance d’un salarié ? Ou l’exercice du contre la montre… Dans l’univers de l’entreprise, aussi et surtout, s’exprime en permanence cette exigence. Il faut pouvoir évaluer la performance d’un salarié, dans l’exercice de ses fonctions bien entendu et même faudrait-il pouvoir évaluer le potentiel de performance d’un candidat sur un poste à pourvoir, en amont de son embauche… C’est ce pari difficile auquel nous nous attelons quotidiennement au cabinet. Gage de performance d’abord : la pertinence du projet professionnel par rapport aux paramètres du poste à pourvoir. La notion est donc posée de performance collective, qui prime selon nous sur le concept de performance individuelle du salarié. Ces contours du poste seront considérés au sens larges : contours techniques bien entendu mais plus impactants encore : contexte organisationnels, relationnels, culturels… Il court un risque certain de plafonner rapidement dans son évolution.

Facebook : meilleur lieu de travail pour 2013 Facebook est élu meilleur lieu de travail pour 2013 par le Glassdoor Employee’s Choice Awards. Google, Facebook, même combat. Des grandes entreprises qui font rêver par les ambiances qui y règnent et les salaires, même ceux des stagiaires. Le réseau social crée par mark Zuckerberg vient d’être consacré par le Glassdoor Employee’s Choice Awards comme étant le meilleur lieu de travail pour l’année 2013. Une récompense probablement méritée pour le site qui compte à son actif plus d’un milliard d’utilisateurs. Un nombre conséquent d’inscrits sur le réseau qui permet à l’entreprise d’embaucher. Il est néanmoins légitime de se poser la question des conditions de travail. [youtube] Et vous, que pensez-vous de ces salaires ?

Comment un individu devient-il acteur dans une organisation ? - Réviser le cours - Sciences de gestion - Première STMG L'individu, qui possède des caractéristiques propres, devient un acteur au sein de l'organisation par les relations formelles et informelles qu'il établit dans son activité de travail. Il communique et interagit donc en permanence, en cherchant non seulement à affirmer son individualité mais également à s'inscrire dans l'action collective. C'est en partie de cette tension que naissent les phénomènes relationnels au sein des organisations. 1. Les différents éléments influençant le comportement de l'individu La personnalité Il s'agit de l'ensemble des caractéristiques spécifiques d'un individu. Les émotions On distingue six émotions de base : la peur, la joie, le dégoût, la colère, la surprise et la tristesse. La perception La perception est le processus par lequel l'individu interprète et donne une signification aux sensations ressenties par l'intermédiaire de ses cinq sens (la vue, l'ouïe, l'odorat, le goût, le toucher). Le lien entre attitude et comportement 2. 3. 4. 5. À retenir

Exercer son autorité : quel impact sur le climat de l'entreprise ? Le management est parfois en difficulté pour exercer sa fonction naturelle d’autorité. Le dirigeant obtient dans ce cas très difficilement ce qu’il veut de ses collaborateurs dont les résistances et les capacités de nuisance sont fortes. Les réponses spontanées des managers concernés par cette perte d’autorité sont souvent malheureuses ce qui a pour effet d’affaiblir davantage leur autorité. Echaudée par ses revers précédents, l’autorité tente des coups et essaye de passer par la force. Ca passe ou ça casse. Du coup, on assiste à un double phénomène : la résistance et l’imposition abusive de l’autorité : répression, harcèlement, réprimandes, sabotage … Dès lors, le cercle vicieux du conflit entre oppression et rébellion se met en place D'une manière générale, il est souhaitable de réduire et simplifier la pression des systèmes d’autorité, afin de la ramener à une dimension supportable pour l’individu. Les niveaux d’autorité Equation de l’autorité = ce qui est obtenu / ce qui est demandé

Les 7 pires galères quand on travaille à Facebook - 9 septembre 2013 Travailler à Facebook… Un rêve pour beaucoup de jeunes diplômés. A tel point que Google, inquiet de voir les cohortes de jeunes diplômés de Harvard ou de Stanford snober son campus multicolore pour les plateaux "open space" de Facebook a dû augmenter d'un coup les salaires de 10% en 2010 pour calmer ses troupes. Mais travailler pour Mark Zuckerberg, est-ce vraiment un rêve? L'entreprise ne recèle-t-elle aucune faille, tant dans ses conditions de travail que dans son management ? Ce n'est pas l'avis de plusieurs salariés, qui se sont confiés au site communautaire Quora, soit de façon anonyme, soit en assumant leurs propos en signant de leur nom. Challenges a relevé 7 critiques emblématiques. 1. Keith Adams, Engineer at Facebook "Le pire pour moi, quand j'ai travaillé à Facebook, ça a été le "oncall duty", c'est-à-dire l'astreinte informatique, qui consiste à assurer une permanence 24h sur 24 pour résoudre des bugs. Anonyme Elaine C. Noah M. Noah M. "La nourriture est trop bonne.

Pourquoi il fait si bon travailler chez Facebook C'est comment, la vie chez Facebook ? Au top, si l'on en croit le classement Glassdoor des entreprises dans lesquelles il fait bon travailler, basé sur les notes délivrées par les salariés eux-mêmes. Facebook arrive en première position, tous secteurs confondus, ralors que Google pointe seulement à la 30e place. Comment expliquer l'amour qu'ils portent à leur employeur ? Des avantages au-dessus de la moyenne Chez Facebook, un comité d'audit est chargé d'étudier ce qui se pratique ailleurs dans les grandes entreprises, afin de s'assurer que les avantages offerts par Facebook, au global (salaires fixe, variable, bonus annuel, mutuelle, avantages en nature, etc.) sont supérieurs à la moyenne du marché, explique Damien Vincent, le directeur commercial France de Facebook. Au siège de Palo Alto, c'est un peu comme dans un séjour "all inclusive" : tous les jours, l'entreprise offre gracieusement le petit déjeuner, le déjeuner et le dîner, mitonné par... l'ancien cuisto de Google.

Pourquoi travailler chez Facebook n'est pas un job de rêve Le géant des réseaux sociaux rafle la première place des entreprises les plus attirantes aux yeux des chercheurs d'emplois. Mais est-ce à juste titre ? Facebook est souvent considéré comme l'un des employeurs les plus convoités du secteur technologique. Pas mal, non ? Et pourtant : selon un fil de discussion Quora, d'anciens et actuels employés du géant du social media pensent le contraire. Du manque de professionnalisme (il est courant de se retrouver à faire la lessive de son boss) à l'attitude suffisante de Mark Zuckerberg, nous avons rassemblé les détails les plus intéressants. "Six semaines par an, je dois être disponible 24h/24." Lorsqu'ils sont d'astreinte, les ingénieurs sont responsables du maintien et du bon fonctionnement des services quoi qu'il arrive. "La barrière entre travail et vie privée n'existe pas." "Il n'existe pas d'infrastructure véritablement fonctionnelle." "Ne vous plaignez pas de Facebook auprès de moi juste parce que j'y travaille." "Les drames au bureau."

Related: