background preloader

Pour apprendre le sens de l'écriture et se repérer sur une feuille...

Pour apprendre le sens de l'écriture et se repérer sur une feuille...

Les styles d'apprentissage, une vaste rigolade ? Depuis 2010, les articles académiques et grand public se multiplient aux Etats-Unis pour dénoncer ce que certains appellent "l'imposture" ou "l'erreur" des styles d'apprentissage. Non que ce concept ne recouvre certaines réalités évidentes : les apprenants n'apprennent pas tous de la même façon, pas la peine d'être diplômé en psychologie ou en neurosciences pour le savoir; mais ce qui est fortement remis en cause aujourd'hui, c'est l'utilisation faite de cette théorie dans la conception et l'animation de formations, en présence ou en ligne. Les éducateurs sont donc les premiers touchés par la remise en cause de l'importance des styles d'apprentissage. Aucune vérification de la théorie par la recherche Quels sont donc les termes de cette remise en cause ? - Ce qui signifie donc que la théorie des styles d'apprentissage n'est pas étayée par des données objectives issues de la recherche. D'après C. Ingénierie pédagogique : on sait ce qui fonctionne Il apparaît que : Sources : Illustrations

"Fiches-ardoises" pour s'entraîner à écrire les minuscules cursives Ces fiches sont au format A5, elles sont plastifiées. Elles serviront à une activité en autonomie qui permettra à 26 élèves au moins de s'entraîner à tracer les lettres cursives minuscules. Chaque lettre est présentée sur le recto en différentes tailles, avec les indications des points de départ, et du sens à suivre. Au verso vous pourrez imprimer le lignage vierge afin que les élèves s'entraînent sans avoir le modèle sous les yeux. Ils n'auront qu'à retourner la feuille pour contrôler le respect des lignes et la taille des lettres. Pour écrire sur les fiches plastifiées mes élèves utilisent les crayons o'color de Majuscule ... j'en ai parlé dans ce comparatif de crayons effaçables à sec ICI. Les feutres laissent souvent de vilaines traces qui s'incrustent, j'emploie alors une "éponge magique" pour les nettoyer efficacement (ICI). Quelques produits à connaître :

Google Drive pour gérer les productions numériques d’une classe Chaque enseignant(e) sait combien il peut être difficile de gérer les projets numériques des élèves de 1er cycle. Que ce soit des productions écrites, des dessins ou autres, il est intéressant de pouvoir conserver ceux-ci dans un endroit sécuritaire et accessible partout. Avec Google drive, un service gratuit offert avec un compte gmail.com, il est facile d’archiver les travaux des élèves. Comme ils sont plus ou moins autonomes à cet âge, je préfère tous les conserver dans le compte de la classe. La procédure est assez simple. Ouvrir un compte gmail.com pour la classe Se rendre sur « Drive » qui apparaîtra dans la barre horizontale du haut, dès que nous sommes connectés dans notre compte gmail. Cliquer sur « créer » puis « Dossier » et nommer celui-ci au nom de votre groupe classe. Ensuite, il faudra créer un dossier à l’intérieur de celui-ci pour chacun des élèves, selon la même procédure, en nommant les sous-dossiers avec le nom des élèves.

revue24_je07_troublesgraphismes_lelostec.pdf assimo Travailler sur les notions d'espace et de temps en proposant des activités issues de la vie quotidienne, dans un appartement modélisé en 3D. 9 activités relatives à l'espace (Savoir lire un plan, paver un espace, se déplacer à l'aide de consignes...) 9 activités relatives au temps (Savoir convertir des unités de temps, repérer des fréquences, gérer un agenda...) des exercices déclinés en trois niveaux de difficulté des outils pour le formateur utiles à la préparation des séquences de formation “L’ensemble des exercices réalisés a été mis au point et testé en continu par une équipe composée d’ingénieurs pédagogiques, de formateurs de terrain, d’ingénieurs informatiques qui tous ensemble, à travers des moments de concertation, ont élaboré à la fois des maquettes, les outils, les gradations de difficulté. ASSIMO Espace-Temps propose un ensemble extrêmement cohérent mais extrêmement modulable, à travers des mises en scène ingénieuses et très proches du quotidien. Configuration nécessaire

Mémoire professionnel (chap.I), IUFM de Montpellier Approche théorique [ 1ère page uniquement ] I Qu'est-ce-que reconnaître une figure géométrique ? " L'espace géométrique se caractérise par sa dimension. Les problèmes de géométrie s'appuient sur un espace qui n'est plus l'espace physique mais un espace conceptualisé où les objets sont représentés par des figures. La validation d'une forme reconnue ne s'y fait pas par le recours au dessin, mais par l'absence de contradiction dans le raisonnement. Comment reconnaissons-nous une figure ? Cette question que posent Charnay et Mante nous renvoie à la façon dont nous percevons les figures géométriques et plus généralement le monde qui nous entoure. - l'analyse de chaque partie de la figure, nécessite un effort qui n'a rien de naturel. - la reconnaissance d'une figure est directement liée aux connaissances stockées dans la mémoire à long terme sous forme de figures " prototypiques ". D'où viennent les difficultés des élèves ? Difficultés liées aux représentations des objets géométriques.

Activité pour travailler les troubles praxiques Cette année, les difficultés d'un de mes élèves sont d'ordre praxique. Tout ce qui relève de l'écriture est très laborieux et source de grande fatigue ... malgré l'adaptation des tâches et des supports, il y a des moments où il n'en peut plus, il faut aménager un sas de décompression ! D'abord, j'ai improvisé avec ce que j'avais sous la main : des casiers que j'avais achetés pour ranger mes tiroirs de bureau (et qui pour 5 mm ne conviennent pas !) des bouchons et une pince à linge : Par la suite, j'ai trouvé une pince de cuisine en silicone, l'élève alterne les deux façons de saisir les bouchons d'une fois sur l'autre. La tâche est de déplacer tous les bouchons dans le grand compartiment. Il a aussi à disposition, une boîte contenant de la pâte à modeler et un plateau comme plan de travail. Si ce genre de difficulté fait partie de votre quotidien, ce petit livre est bourré de bonnes idées !

La classe de Madame Valérie: Applaudir nos petits pas Hier, alors que mes élèves étaient en musique, je me suis amusée à prendre une photo panoramique de ma classe avec mon Ipad. J'avais besoin de voir mon environnement avec un regard différent... Cela m'a fait du bien! J'ai pu prendre du recul et apprécier ce que j'avais accompli jusqu'à maintenant. En tant qu'enseignante passionnée, j'ai tellement d'idées, de projets, d'ambitions que parfois, quand je n'arrive pas à les mener à terme tout en même temps, je doute de moi et je ne me sens pas compétente. Ma collègue et moi travaillons tellement fort pour modifier notre approche, notre enseignement, nos évaluations. Voici une liste de quelques fiertés et défis pour l'année 2014-2015:Mes fiertés Ma plus grande fierté est mon désir de changer, d'apprendre et d'évoluer. Mes déceptions Mes défis Les deux listes ne sont pas exhaustives, mais c'est ce qui m'est venu en tête au moment de la rédaction de ce billet. La semaine dernière, j'étais découragée, déçue de moi.

La gym des doigts - Validées C'est LA découverte de cette année !! En septembre, j'avais des grandes sections qui pour la plupart tenaient mal leur crayon... En m'interrogeant sur la question et en navigant sur le net, je suis tombée (par une chance incroyable) sur ce magnifique document : une vidéo d’un travail collaboratif d’une équipe de thérapeutes (rééducatrice de l’écriture, kinésithérapeute, ergothérapeute). Et là, ce fut LA révélation... essayez avec vos élèves : c'est stupéfiant !! J'ai donc fait avant chaque séance de graphisme cet exercice (qui prend 3 minutes maxi, allez 5 !) 1 / Les élèves adorent et je n'avais pas intérêt d'oublier. 2/ Ils étaient super concentrés après. 3/ Le graphisme s'améliorait de jours en jours. Voici les exercices à faire : le piano platla marche (avant et arrière)grat-gratla prière bravo (appelé chez moi le bravo silencieux !) J'ai rajouté des petits trucs à moi comme la pince et les vagues, puis on relâche. Cliquez sur l'image pour voir tout ça en vidéo :

Scratch et la métacognition Scratch est un logiciel de programmation pour les petits (voir site Squeaki pour de la documentation). Ici, le mot programmation peut être remplacé par « apprentissage », car l’élève apprend, entre autres, à résoudre des problèmes ainsi que des des concepts mathématiques lorsqu’il est plongé dans le monde de Scratch, en Mathématie [1]. Voici un exemple simple de réflexion métacognitive (ici, on veut aider l’élève à améliorer son processus) relié à un petit projet Scratch. Réaliser un carré Dessiner un carré avec un logiciel de dessin est une activité intéressante, mais « construire » un carré grâce à la programmation, là on est à un niveau plus élevé. D’abord qu’est-ce qu’un carré ? Quelles consignes dois-je donner à mon lutin [2] pour que celui-ci construise un carré à l’écran ? Les élèves construiront, avec un peu de travail, un script de ce type : L’enseignant peut maintenant aider l’élève à améliorer son script [3], car il peut le consulter. Effet miroir Conclusion

L’erreur orthographique, l’apprentissage implicite et la question des (...) L’une des craintes que suscite la réhabilitation des méthodes de lecture dites « syllabiques pures » (celles du type Boscher) a trait à l’orthographe. Comme Eveline Charmeux l’a récemment rappelé : « en lui proposant des phrases dépourvues de marques orthographiques pertinentes, on habitue l’enfant à n’attacher aucune importance à de telles marques - même lorsqu’il rencontre un texte où elles existent ». Or, les méthodes de ce type installent initialement l’enfant dans un système où l’orthographe est simplifiée à l’extrême et ce n’est peut-être pas sans conséquences pour certains enfants. Évidemment, la crainte principale que suscitent les méthodes de ce genre concerne l’accès à une lecture courante (éviter l’ânonnement !). Cependant, certains travaux récents en psychologie (ceux concernant l’apprentissage implicite) montrent que l’appropriation de l’orthographe et celle de la lecture courante ont partie liée. Un premier débat Un second débat D’une part les méthodes qu’avec A.

Related: