background preloader

Cette Atlantide redécouverte : Quand le coeur de l'Europe battait sous ce qui est maintenant la mer du Nord

Cette Atlantide redécouverte : Quand le coeur de l'Europe battait sous ce qui est maintenant la mer du Nord
Dans une exposition de la Société Royale des Sciences, les historiens retracent l'histoire du Doggerland, cette cité enfouie aujourd'hui sous la mer du Nord. Crédit DR "Véritable cœur de l'Europe", le Doggerland, qui aurait compté des dizaines de milliers d'habitants, a disparu sous les eaux entre 18 000 et 5 500 avant J-C. Imaginez-vous : une cité perdue comme dans les livres et les films, remplie d'une faune incroyable, et d'une flore encore plus impressionnante. Des scientifiques des universités de St. L'exposition de la Société Royale des Sciences qui se tient à Londres raconte ainsi l'histoire de cette cité incroyable dévastée par un Tsunami. "Le Doggerland est le véritable foyer de l'Europe, avant que le niveau de la mer ne monte et dévoile la côte anglaise telle que nous la connaissons aujourd'hui", explique Richard Bates, le géophysicien à l'origine du projet. Un territoire très vaste, et très complexe. Image de ce à quoi aurait ressemblé la vie dans le Doggerland. Related:  Atlantide

Oera Linda Boek La mémoire néerlandaise semble avoir gardé un souvenir très précis du déluge et de l'engloutissement de l'Atlantide. Le plan d'Amsterdam reproduit fidèlement celui de Poséidopolis, capitale atlante. "Quand on avait traversé les trois ports extérieurs, on trouvait un mur circulaire commençant à la mer et partout distant de cinquante stades de la plus grande enceinte et de son port. Ce mur venait fermer au même point l'entrée du canal du côté de la mer." (source)Platon, le Timée ll est vrai que la Hollande des polders pourrait bien connaître un jour le sort de l'Atlantide : disparaître elle aussi sous les eaux. "Ceci est écrit sur tous les bourgs : Avant que vienne le mauvais temps, notre terre était la plus belle dans tout le monde, le Soleil se levait haut et il n'y avait que rarement de la gelée. Avant la catastrophe, le soleil se levait haut et la gelée était rare. Pourquoi le soleil reste caché avant la catastrophe ?

L'Atlantide retrouvée Dès 1980, j'avais une idée de la réelle localisation de l'Atlantide, grâce à un livre de Maurice Chatelain, "Les messagers du cosmos" (chez Robert Laffont), où il montre un dessin représentant l'enregistrement au sonar d'une pyramide sous-marine découverte au large de la Floride, dont le sommet est à environ 108 mètres au-dessous du niveau de la mer. Il écrit :"On estime, dans l'état actuel des investigations, que cette pyramide pourrait avoir une base de 300 mètres de côté, une hauteur de 240 m et un volume de 7.2 millions de mètres cubes, soit trois fois celui de la Grande Pyramide. Elle a sans doute été construite il y a plus de 12.000 ans, avant la dernière montée des eaux, et elle semble être entourée, au sommet, d'une couronne de corail qui se serait formée alors qu'elle n'était pas encore complètement immergée." L’Atlantide retrouvée : sphinx et pyramides géants dans le triangle des Bermudes Octobre 2012 L'Atlantide retrouvée dans le Triangle des Bermudes Atlanticú.

Le climat a basculé de façon extrêmement brutale à la fin de la dernière période glaciaire Année après année, la neige qui tombe sur le Groenland s'accumule et se transforme progressivement en une épaisse calotte de glace, l'inlandsis. Ces couches annuelles de glace fournissent un enregistrement de l'évolution du climat. Mené sur une épaisseur de plus de 3 kilomètres, le forage NorthGRIP permet ainsi de connaître l'histoire du climat au cours des derniers 125 000 ans. Dans l'hémisphère Nord, la dernière période glaciaire (Quaternaire) s'est achevée de manière brutale, avec deux épisodes de réchauffement intenses, interrompus par une période froide. Le premier réchauffement rapide s'est produit voici 14 700 ans, lorsque la température du Groenland a augmenté de plus de 10°C : pendant cette période douce, appelée le Bølling, les premiers peuples de l'âge de pierre se sont installés en Europe du Nord et en Scandinavie. Un an pour mettre fin à une glaciation o Les poussières. o L'oxygène. o L'hydrogène. Contexte: Références :

L'héritage atlante Des êtres mythiques sont à l'origine de notre espèce, de notre monde et de notre civilisation. Ils évoluaient dans des engins volants et leur science était sans borne. Nos ancêtres, très différents de ces géants, les ont pris pour des dieux. Mais ils étaient mortels tout comme nous. Ces êtres mythiques, le Livre d'Enoch les appellent Veilleurs ou Guetteurs. L'Atlantide connaissait parfaitement la nature et la puissance des forces cosmiques, particulièrement celles de l'éther, du vril et des courants telluriques et ce peuple l'appliquait avec attention à l'agriculture et à l'astronomie/astrologie, pour éviter toute catastrophe géologique qu'il était du pouvoir de l'homme de conjurer. Elle s'est transmise oralement, par l'intermédiaire d'élus ayant conservé un peu d'instruction au milieu des sauvages revenus à la barbarie. Mais l'antique savoir de ce peuple hyper-développé n'a subsisté que très partiellement. Toute l'aventure humaine est accessible à jamaisdans les Annales Akashiques.

Carte d'Oronce Fine Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Oronce Fine, Mappemonde en forme de cœur montrant la Terre australe La mappemonde d’Oronce Fine est une représentation cartographique de la sphère terrestre réalisée selon une projection cordiforme (en forme de cœur) en 1536[1]. Outre cette projection insolite, elle présente aussi l'originalité de représenter avec une apparence de grande précision les terres australes. Analyses[modifier | modifier le code] À la suite de Charles Hapgood[5] on a parfois considéré que la mappemonde d'Oronce Fine représente avec précision les côtes rocheuses de l'Antarctique. Notes[modifier | modifier le code] ↑ Site de la BNF [archive]↑ J. Voir également[modifier | modifier le code] Liens externes[modifier | modifier le code]

ATLANTIS CONTRE MU, témoignage d’un Indien Hopi : Ours Blanc Be Sociable, Share! « Les rescapés de Mu » Quelques ouvrages sortent parfois de l’ordinaire. Celui que vous allez parcourir fait partie de ceux là. Il existe peu de documentation traitant du continent de Mu et pratiquement aucune sérieuse relatant la guerre qui opposa ce continent du pacifique aux habitants de l’île d’Atlantis… Les lignes qui vont suivrent risquent de toucher bon nombre d’entre vous. Ours Blanc raconte l’histoire de son peuple‚ les Hopis‚ et les relations qu’il a su garder avec le créateur et ses auxiliaires célestes‚ les différents Kachinas. Il nous dévoile cette guerre absurde qui opposa ses ancêtres qui vivaient sur Mu (Kásskara) au peuple d’Atlantis (Talawaitichqua) et la destruction de ces deux mondes. Le monde d’Atlantis est décrit comme une société en pleine décadence. Voilà donc un récit remarquable à bien des égards ! Nous avons traduit pour vous uniquement la partie qui concerne le témoignage d’Ours Blanc‚ soit un tiers de l’ouvrage. Joseph F. Joseph F. Ours Blanc

Carte de Piri Reis Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La carte de Piri Reis. La carte de Piri Reis restaurée. La carte de Piri Reis est une carte ancienne, découverte en 1929 lors de la restauration du Palais de Topkapı à Istanbul. Elle est attribuée à l'amiral et cartographe ottoman Piri Reis qui l'aurait tracée en 1513. Dessinée sur une peau de gazelle, elle détaille les côtes occidentales de l'Afrique et les côtes orientales de l'Amérique du Sud. Principales caractéristiques de la carte[modifier | modifier le code] La carte de Piri Reis n'est que le fragment d'une carte plus grande représentant le monde connu à l'époque où elle a été réalisée, et dont le reste est aujourd'hui perdu. L'une des caractéristiques de cette carte est la figuration détaillée d'une côte connectée à la zone australe de l'Amérique du Sud, dont certains disent qu'elle ressemble à la côte de l'Antarctique, continent qui n'a été découvert officiellement qu'en 1818. Suite au succès de ses ouvrages, C.

Atlantide Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Carte fantaisiste de l'Atlantide (1665) de : Athanasius Kircher, Mundus Subterraneus (le nord est en bas). Récit du Timée[modifier | modifier le code] Selon Critias, son arrière-grand-père Dropidès[1] s'est vu confier par le législateur Solon (VIe siècle av. J.-C.) une confidence que lui-même tenait d'un prêtre égyptien du temple de Saïs au cours d'un voyage d'études qu'il entreprit en Égypte en -570[2] sous domination Perse à cette époque. Aux dires du prêtre, « En ce temps-là, on pouvait traverser cette mer Atlantique. — trad. Le prêtre entreprend ensuite de narrer la lutte des Hellènes menés par Athènes, puis d'Athènes seule, contre les soldats atlantes venus des îles « du fond de la mer Atlantique », événements qu'il situe 9000 ans avant son époque. « Dans l'espace d'un seul jour et d'une nuit terribles, toute votre armée athénienne fut engloutie d'un seul coup sous la terre et, de même, l'île Atlantide s'abîma dans la mer et disparut. C.

Platon Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Platon (Πλάτων) Grèce Antiquité Platon (en grec ancien Πλάτων / Plátôn, né à Athènes en 428/427 av. Il est généralement considéré comme l'un des premiers philosophes occidentaux, sinon comme l’inventeur de la philosophie[3], au point que Whitehead ait pu dire : « la philosophie occidentale n'est qu’une suite de notes de bas de page aux dialogues de Platon »[4]. Biographie[modifier | modifier le code] À part quelques données certifiées, dont la chronologie est d'ailleurs incertaine, la vie de Platon est mal connue[7]. Jeunesse[modifier | modifier le code] Platon est l’élève de Théodore de Cyrène[16], précepteur de Socrate, de Théétète qui lui enseigne les mathématiques, et de l’historien Timée de Tauroménion, selon Cicéron. Platon et sa famille Buste de Platon. Malade, il n'assista pas à la mort de Socrate[p. 20] en -399.

L'Atlantide : Mythe ou Réalité? ' ATLANTIDE est une Île légendaire qui, selon Platon (dans le Timée et le Critias), aurait été engloutie par un cataclysme.Neuf mille ans avant l'époque de Platon (qui le rapporte dans le Timée et le Critias), Athènes, domaine d'Athéna (Athéna, fille de Zeus et de Métis) et d'Héphaïstos (dieu du Feu et de la Métallurgie), aurait eu à repousser le peuple des Atlantes, descendants de Poséidon (dieu de la mer, des eaux en général, et des tremblements de terre). Leur royaume, situé dans l'Atlantique en face des Colonnes d'Hercule (détroit de Gibraltar), regorgeait de richesses. On y trouvait en abondance du cuivre, de l'or et même de l'orichalque, métal qui brillait comme le feu. Cette légende a inspiré plusieurs œuvres littéraires, notamment La Nouvelle Atlantide (1627) de Francis Bacon et L'Atlantide de Pierre Benoit (1919), qui situe le royaume fabuleux dans le Hoggar. Les origines du mythe. PLATON.PLATON est un philosophe grec (428 – 347 avant J.C). Description de la Cité Atlantis.

L’HISTOIRE DE L’ATLANTIDE W. Scott-Elliot Esquisse géographique, historique et ethnologique The Story of Atlantis A Geographical, Historical and Ethnological Sketch, 1896 Paris – Éditions Rhéa, 1922 Carte N° 1. 104 Carte N° 2. 105 Carte N° 3. 106 Carte N° 4. 107 À propos de cette édition électronique. 108 Loin de la multitude où fleurit le mensonge, Puisque l’âme s’épure et s’exalte en rêvant, Au gré du souvenir vogue, ô mon Âme, et songe : Songe à la cendre humaine éparse dans le vent ; Songe aux crânes heurtés par le soc des charrues ; Aux débris du passé dans l’inconnu flottant : Car des mondes sont morts, des cités disparues, Où la vie eut son heure et l’amour son instant ! Aux siècles primitifs, une île, immense et belle, Nourrice jeune encor d’un peuple de géants, Livrait à ses fils nus sa féconde mamelle, Et sa hanche robuste au choc des océans. Cette terre avait nom l’Atlantide. – Des villes Y florissaient alors, superbes, par milliers, Avec leurs parthénons et leurs jardins fertiles, Aqueducs ! Coupoles de granit !

L'Atlantide engloutie (L'épopée atlante) "C'est alors, ô Solon, que la puissance de votre cité fit éclater aux yeux de tous son héroïsme et son énergie. Car elle l'a emporté sur toutes les autres par la force d'âme et par l'art militaire. D'abord à la tête des Hellènes, puis seule par nécessité, abandonnée par les autres, parvenue aux périls suprêmes, elle vainquit les envahisseurs, dressa le trophée, préserva de l'esclavage ceux qui n'avaient jamais été esclaves, et, sans rancune, libéra tous les autres peuples et nous-mêmes qui habitons à l'intérieur des colonnes d'Hercule. Mais, dans le temps qui suivit, il y eut des tremblements de terre effroyables et des cataclysmes. Dans l'espace d'un seul jour et d'une nuit terribles, toute votre armée fut engloutie d'un seul coup sous la terre et, de même l'île Atlantide s'abîma dans la mer et disparut. Voilà pourquoi, aujourd'hui encore, cet Océan de là-bas est difficile et inexplorable, par l'obstacle des fonds vaseux et très bas que l'île, en s'engloutissant, a déposés

ATLANTIDE Île dont parle Platon dans le Timée et le Critias, l'Atlantide se serait située au-delà des colonnes d'Hercule (Gibraltar) et aurait été engloutie par un cataclysme gigantesque, que Le Politique tente d'expliquer par les révolutions astrales chères aux Anciens. Ces événements, dont Platon précise qu'ils se sont passés 9 000 ans auparavant, sont rapportés par Critias, qui les a entendus de son grand-père, lequel les tenait d'un vieux prêtre égyptien. Immense, regorgeant de toutes les richesses du sol et du sous-sol, fourmillante d'hommes, l'île des Atlantes, rois nés de Poséidon et d'une mortelle, Cleito, a connu au cours des siècles une prospérité inouïe. Divisée en districts, quadrillée de canaux convergeant vers la cité, irriguée par les eaux descendues de ses montagnes ou retenues dans des bassins, l'île était, selon Platon, le séjour atlantique (l'Océan étant alors franchissable) d'une race conquérante.

Les géants et l’Atlantide : révélations de l’archéologie interdite Le nouveau livre de Laurent GLAUZY est sorti : La présente étude est élaborée sur une bibliographie particulièrement dense recensant cent-vingt ouvrages religieux et scientifiques, ainsi que des textes anciens et actuels, en six langues différentes dont le néerlandais, l’allemand ou encore le bosniaque. Ce livre inédit, très bien illustré et d’une grande facture intellectuelle, prouve qu’un ordre satanique et supra-maçonnique oriente la science tout en tentant de cacher les plus importantes pages de l’Histoire de l’humanité. La mythologie grecque et les légendes des Indiens de la Cordillère des Andes retracent les prouesses de géants détenant un savoir supérieur à notre technologie. Par ailleurs, dans le Critias, Platon affirme que cette île, grande comme un continent, « n’est pas une fable, mais une histoire vraie ». 380 pages dont soixante-dix en couleur, pour seulement 24 €

Related: