background preloader

Deezer, ou les raisons d’un beau gâchis - Web 1,2,3 - ElectronLi

Deezer, ou les raisons d’un beau gâchis - Web 1,2,3 - ElectronLi
Avec le limogeage de Jonathan Benassaya à la tête de Deezer, le rêve de voir émerger un champion du streaming en France s’envole, et avec lui celui de transformer l’essai du succès d’estime incontestable remporté l’an dernier par les acteurs de ce marché, par manque de vision et d’investissement, dans le marketing et l’innovation logicielle. La nouvelle avait de quoi surprendre. Un confidentiel d’Electronlibre annonçait vendredi, à la veille de l’ouverture du Midemnet, le limogeage de Jonathan Benassaya à la tête de Deezer, fleuron de l’industrie du streaming en France. En fin de journée, Electronlibre, sûr de son fait, enfonçait le clou sur la foi d’autres sources, évoquant la déception des actionnaires de Deezer devant l’échec du lancement de la formule payante du service. Dès le lendemain matin, la question était sur toutes les lèvres aux abords de l’auditorium Debussy du Palais des Festivals à Cannes. Les raisons d’un échec Ce n’était plus vraiment une surprise pour grand monde. Related:  Services Web

musicalias.com, les leçons d’un échec. Trois mois après la mise en sommeil du site (qui reste partiellement fonctionnel en guise de démonstration), il est temps de revenir sur la petite aventure qu’a constitué la conception, l’épreuve du feu puis l’arrêt de ce projet. Les principes essentiels du site sont expliqués dans ce billet, avec également une présentation détaillée. Depuis quelques années beaucoup d’entrepreneurs communiquent très en amont du lancement de leur projet, typiquement via un blog faisant un point régulier sur l’avancement, les nouvelles idées, les difficultés rencontrées… Nous n’avions pas fait ce choix, préférant attendre la première version du site et quelques petites victoires pour ensuite créer un buzz sur « du concret ». Le sort en a décidé autrement. C’est en fait le fruit d’une longue réflexion sur l’avenir du secteur musical, d’une participation soutenue à un webzine de « niche » (consacré aux musiques dites « progressives », progressia.net), et de plusieurs mois de conception puis de développement.

Qui aura la peau d’Itunes ? | Owni.fr Implicitement, ou explicitement, la question revient finalement assez souvent : y a t'il une alternative crédible à Itunes? Quand vont-ils cesser de dominer le panorama de la vente digitale? Car c'est énervant à la fin cette suprématie, surtout pour les maisons de disques, qui ne peuvent pas négocier en menaçant de traverser la rue pour faire des affaires avec le concurrent... Voici donc une liste de prétendants au trône. Implicitement, ou explicitement, la question revient finalement assez souvent : y a t’il une alternative crédible à Itunes? Quand vont-ils cesser de dominer le panorama de la vente digitale? Car c’est énervant à la fin cette suprématie, surtout pour les maisons de disques, qui ne peuvent pas négocier en menaçant de traverser la rue pour faire des affaires avec le concurrent… Voici donc une liste de prétendants au trône… Sans préjuger pour autant de l’avenir. Pandora ok, Pandora est minuscule. les – : pas de possibilité de créer sa playlist, pas de on-demand.

How to create a profitable Freemium startup (spreadsheet model i Click to download Freemium spreadsheetBackground on this discussion Last year, the stupendous Daniel James co-hosted a talk with me on Lifetime Value metrics for subscription and virtual goods-based items. You can see the video/outline for the talk, Daniel’s commentary, and a mindmap of the talk (scroll to the bottom of the post). As part of the talk, we worked on a spreadsheet model for freemium businesses that we didn’t get enough time to work on – so I’m going to cover it in this post! If you haven’t gotten the spreadsheet yet, here’s another link to it. Here are the questions this post (and the spreadsheet) is meant to answer: What are the key factors that drive freemium profitability? If these questions interest you, keep reading :-) Article summary (for people with attention deficit!) Lifetime value > Cost per acquisition + Cost of service (paying & free) There are lots of different factors that influence profitability, including: Now for all the gory details… LTV = 1/(1-R) * rev

Silvio Berlusconi encadre la publication de vidéos sur Internet 01net le 20/01/10 à 19h07 Les Italiens vont-ils être soumis aux mêmes obligations que les chaînes de télévision ? Comme elles, ils vont en tout cas devoir obtenir une autorisation avant de diffuser des vidéos. En effet, le Parlement italien vient d'adopter un décret qui impose aux citoyens transalpins d'être accrédités par le ministère des Communications avant de pouvoir « diffuser et distribuer sur Internet des images animées, accompagnées ou non de son ». Cette autorisation sera obligatoire. Un danger pour la démocratie Les FAI et les sites de partage de vidéos italiens estiment quant à eux qu'ils ne peuvent pas être reconnus responsables des contenus postés par les internautes. Selon le commissaire de l'Autorité italienne des communications, Nicolas D'Angelo, « l'Italie devient le seul pays européen dans lequel il est nécessaire d'avoir l'autorisation du gouvernement pour développer ce genre ce service [la mise en ligne de vidéos, NDRL].

The world as seen by LeMonde Par Valentin le 18-12-2009 / Communication / Pas de commentaire Le Monde Magazine, le “magazine pour mieux voir le monde vient de lancer une campagne de publicité print et médias qui décline la vision du monde par de grandes personnalités. The world as seen by est leur nouvelle campagne. À partir de cette idée très simple -et furieusement drôle on voit avec humour à quoi se réduit notre bonne vieille planète bleue dans leurs yeux. The world as seen by Obama, The world as seen by Wall Street, Ben Laden, la Mafia, Berlusconi et encore ton beauf… Ils sont tous là. Une pub qui nous plaît. La version média s’enrichit même de musiques et d’hymnes adaptés à la situation. Bien, partageons maintenant notre opinion sur cette campagne du monde magazine. C’est réalisé par Publicis Paris. via Adsoftheworld

Deezer: Les prémisses d'un modèle en déclin ? Détails Catégorie parente: Actu Catégorie : les actus culturelles Publié le lundi 25 janvier 2010 14:16 Les difficultés de Deezer marque t-elles un tournant dans le monde doré du Web ? BSCNEWS.FR Les plus folles et dramatiques rumeurs courent dans le sillage du célèbre site de musique DEEZER depuis le MIDEM de ce week-end. Cependant, on est en droit de se poser la question de savoir si les turbulences dans lesquelles est empêtré Deezer correspondent-elles à un cas unique et isolé ? Après les départs fracassants et récents des "faiseurs" de Dailymotion et de Netvibes, n'y a-t-il pas, finalement, non pas une malédiction, mais plutôt une mutation profonde de l'Univers du Web, qui se dessine avec plus d'intensité chaque jour ? La situation de Deezer pourrait donc cristalliser à elle seule la somme des défis à laquelle devront se confronter les majors du WEB et autres acteurs du web, aussi bien en presse en ligne, qu'en musique et vidéo, d'ici peu de temps. Nicolas Vidal - BSCNEWS.FR

Spotify n'est pas ce que vous croyez | slate Il y a quelques jours, on a appris par un confidentiel de la Tribune relayé par Electron Libre, que Jonathan Benassaya, le PDG de Deezer devait quitter ses fonctions, «chassé» par ses actionnaires. Il s'est avéré assez rapidement que Jonathan Benassaya ne quittait pas vraiment Deezer, du moins, pas pour le moment. Dans la foulée, les commentaires nous ont assommé de «Spotify l'a tuer» ou d'«une autoroute pour Spotify»... Spotify est certainement l'un des meilleurs outils de streaming musical du marché. publicité Des doutes sur le modèle D'après différents articles (Financial Times, Paid Content, The Next Web), les labels américains disent ouvertement leurs doutes sur le business model du site de musique. Daniel Ek lui-même, le fondateur de Spotify a reconnu, lors du Monaco Media Forum, la difficulté à stabiliser un business model mixant publicité et abonnement. Enfin, on se pose de plus en plus la question de la cannibalisation des ventes face à une offre d'écoute illimitée.

6 ReadWriteStart Lists: Our Best Startup Advice - ReadWriteStart In a recent conversation here at ReadWriteStart we were talking about what readers want most. Beyond stories about where the latest funding opportunities are found, and beyond wanting to know what startups are doing that works, we know that sometimes our startup readers just want some simple practical advice. Towards that end we've posted many a list. And now it's time for a review. Here are six of our best lists in abbreviated form. 6 Approaches to Your Company Blog The Operations BlogThe Veteran / Inspirational BlogThe Prediction BlogThe Research BlogThe Community / Advocate BlogThe Coolhunter Blog Kevin Rose's 10 Tips for Entrepreneurs Just Build It Iterate Hire Your Boss Demand Excellence Raising Money Hack the Press Invest in Advisors Connect With the Community Leverage Your User Base to Spread the Word Analyze Your Traffic 6 Great Approaches to Public Speaking 10 Principles For Not Killing Your Startup This one's obvious - watch your cash flow. 5 Great Blogs For Funding Advice

Un trio à la tête de Deezer : pour le meilleur ? Chez Deezer, on aime les DJ mais aussi les DG. Afin d’apaiser les tensions à la direction de la société, Odyssey Music Group, la maison-mère du service de musique en streaming, a procédé à la nomination d’Axel Dauchez en qualité de directeur général . Une arrivée qui permet de « consolider le management de la société et d’ouvrir de nouveaux horizons internationaux », assurent les co-fondateurs Jonathan Benassaya (qui reste P-DG) et Daniel Marhely, cités dans le communiqué de presse. Un trio de managers à la tête de Deezer, cela fait beaucoup (trop ?) Axel Dauchez, le nouveau pilier de Deezer, est un professionnel qui vient du monde des médias interactifs et du marketing. Dans la période 1995-1998, on le retrouve en qualité de Directeur Europe pour le marketing consommateur chez Cendant Software (holding ayant aussi des actifs dans les secteurs immobiliers, hôteliers). Dans ce nouvel ensemble, Axel Dauchez prend progressivement les fonctions de co-P-DG.

Related:  musique