background preloader

Les cartes et plans conservés au SHD à Vincennes

Les cartes et plans conservés au SHD à Vincennes
Le service historique de la défense conserve plus de cinquante mille cartes, imprimées ou manuscrites, datant pour les plus anciennes du 16ème siècle. Pour une grande partie, elles proviennent d'institutions créées sous le règne de Louis XIV, comme le dépôt de la guerre, le dépôt des fortifications ou celui des cartes et plans, qui répondirent tout d'abord à la nécessité d'organiser la documentation existante pour en permettre l'exploitation, avant de devenir eux-mêmes des producteurs de mémoires, cartes, relevés, travaux, etc. Les cartes du dépôt de la guerre, sous-série 6 M des fonds de l'armée de terre A la fin du 17ème siècle, Louis XIV et Louvois mettent sur pied le dépôt de la guerre qui, jusqu'à sa dissolution après la défaite de 1870, va ordonner tout d'abord les archives du secrétariat d'État à la guerre, avant de produire lui-même des mémoires historiques, élaborés à partir de ces documents. Les cartes du dépôt des fortifications, sous-série 1 V des fonds de l'armée de terre Related:  cartes 1ére guerre mondiale 14-18Guerre 14-18Cartographie

La Première Guerre mondiale : Cartes animées, bataille de la Marne, Ypres, Verdun, la Somme, Caporetto L’Europe se précipite dans la guerre A la suite de l’attentat de Sarajevo, la mécanique des systèmes d’alliance précipite l’Europe dans la guerre. Les plans allemands et français Comment les états-majors se sont préparés à la guerre. Vers le heurt des nationalismes 1871-1914 Après les unifications allemandes et italiennes, 6 puissances européennes entendent jouer un rôle international et ont formé deux systèmes d’alliance hostiles : la Triple Alliance et la Triple Entente. L’indépendance des peuples balkaniques A partir de 1875 une série de crises bouleverse la carte des Balkans et provoque des tensions entre les puissances, particulièrement entre l’Autriche-Hongrie et la Russie. Les offensives de 1914 Conformément aux plans de son état-major, l’Allemagne déclenche l’offensive à l’Ouest à travers la Belgique. La bataille de la Marne Au début du mois de septembre, une contre-offensive dérègle l’avancée des armées allemandes qui ont franchi la Marne et semblent très près de la victoire.

Carspach: le Kilianstollen, galerie allemande de la Première Guerre Mondiale Mémoires archéologiques de la Grande Guerre à Carspach Une découverte exceptionnelle pour l’archéologie de la Grande Guerre et les méthodes de l’archéologie : premiers éléments sur l’étude et la restauration de la fouille du Kilianstollen à Carspach. Ce site a été découvert lors de travaux d’aménagement routier réalisés sous la maîtrise d'ouvrage du Conseil Général du Haut-Rhin. Des sources historiques et un monument commémoratif indiquaient la présence d’une galerie souterraine dénommée Kilianstollen (Galerie Kilian) sur le tracé de cette déviation. En 2007, un diagnostic archéologique réalisé par le Pôle d’Archéologie Interdépartemental Rhénan (PAIR) permet d’identifier les vestiges de tranchées allemandes de première ligne, ainsi qu'un escalier d’accès à une galerie. L’année 2012 a été consacrée à l’étude anthropologique et au traitement de l’important mobilier retrouvé sur les soldats ou dans la galerie (plus de 1200 lots d’objets). Des réflexions méthodologiques pluridisciplinaires

Chronologie et carte - Mémorial de Verdun Front occidental : échec de la guerre de mouvement 1914 : l’année des illusions Le 1er août 1914, l'Allemagne et la France se mobilisent. Illusion d'une guerre courte dans les deux camps Des deux côtés, on envisage une guerre offensive mais avec des stratégies opposées. Après des premiers succès, les armées allemandes percent au nord de la France et se dirigent vers Paris. Cette première grande victoire française est liée en grande partie à l'action de la IIIème Armée française qui a réussi à bloquer, aux alentours de Verdun, l'avancée de l'armée impériale du Kronprinz. La guerre s'enlise Les deux armées s'enterrent alors dans des tranchées fortifiées, protégées de sacs de sable, de réseaux de barbelés et reliées entre elles par des boyaux, le long d'un front continu depuis la Mer du Nord jusqu'à la Suisse. 1915 : guerre des mines et échec des grandes offensives 1916 : Les grands conflits de la Meuse et de la Somme Allemands et Français entendent forcer la décision sur le front occidental.

histoires inédites et histoires officielles de la Première Guerre mondiale Cartographie 1914-1918 - Carte des positions au 14 aout 1914 Cartographie 1914 - 1918 Mesure d'audience ROI statistique webanalytics par <img width="80" height="15" src=" alt="WebAnalytics" /> 14 aout 1914 : Offensive française en Lorraine et en AlsaceL'armée anglaise commence à débarquer Cliquez sur la carte pour l'obtenir en haute résolution. 2823992 Cartes satiriques à travers l’histoire Ces cartes qui oscillent entre la satire et la caricature permettaient de montrer de manière humoristique les relations souvent ambiguës entre les pays. Elles étaient particulièrement utilisées en temps de guerre car elles permettent de visualiser les forces en présence facilement.

Fièvre éditoriale autour du centenaire de 14-18 "Dans la bande dessinée, écrivait l’historien Sylvain Venayre en 2009, la Grande Guerre est le majorat de Jacques Tardi." L’auteur de C’était la guerre des tranchées (Casterman, 1993) avait marqué la première guerre mondiale d’une telle griffe de lion que personne n’osait trop y toucher. A voir l’avalanche d’albums de bandes dessinées qui s’abat sur les présentoirs des librairies à l’occasion du centenaire de la Grande Guerre, force est de constater que ce n’est plus le cas. Plus de trente albums ont été édités ou réédités à l’approche des commémorations. Selon Vincent Marie, les auteurs de bandes dessinées se sont libérés petit à petit du majorat de Jacques Tardi à partir de 1998, soit quatre-vingts ans après la fin de la guerre. L’enquête policière, un prétexte narratif "La Tranchée", de Marchetty, Cady et Adam. Le poids du traumatisme La volonté de prendre de la distance avec le conflit est manifeste. "La Guerre des Lulus", de Hautière et Hardoc. Choix radicaux Enjeux de mémoire

La Première Guerre mondiale Le 20e siècle nous semble déjà plus familier, grâce à sa proximité temporelle et aux nombreuses sources visuelles disponibles. Mais, attention, il faut se montrer tout aussi critique et apprendre à faire le tri parmi les informations à notre disposition. Ce petit vidéo amateur montre, grâce à des films d'archives, les conséquences de l'attentat de Sarajevo et l'entrée des puissances européennes dans la Première Guerre mondiale. Mêmes si elles nous aident à mieux imaginer des situations historiques et leurs principaux protagonistes, les images peuvent parfois être trompeuses. Si l'attentat de Sarajevo a bien eu un impact majeur sur les événements subséquents, il ne fut qu'une étincelle, mettant le feu à une situation qui était déjà potentiellement explosive. Les pays européens n'étaient pas dans une logique de guerre en 1914, mais les situations complexes qui se développaient dans les Balkans et dans les empires coloniaux créaient des tensions importantes. L'assassinat de Sarajevo

tranchees Française Abalin Saint Nazaire - La sucrerie et la Chateau de Carleul 01-MKG Krieg Propaganda Boys Come Over Here Une carte IGN pour le Centenaire du Chemin des Dames Après les batailles de la Somme et de Verdun, l’IGN poursuit la publication de ses cartes commémoratives, avec une nouvelle parution dans sa série évènement, tourisme & découverte consacrée à la bataille du Chemin des Dames en 1917. Une initiative, comme les deux autres, labellisée par la mission du Centenaire de la première guerre mondiale. Après celle consacrée en 2014 à la Grande Guerre dans son ensemble au 1 : 410 000 puis celles dédiées en 2016 plus spécifiquement à la Bataille de Verdun et à celle de la Somme au 1 : 75 000, la carte IGN du Chemin des Dames vient de paraître en partenariat avec le département de l’Aisne qui fut particulièrement touché par les combats, de Saint-Quentin à Château-Thierry. Les lignes de front du 15 mars et du 15 avril ainsi que les avancées françaises des 16, 18 et 20 avril, puis du 6 mai et des 23 et 25 octobre 1917 sont tracées sur ce fond de carte d’aujourd’hui dans un triangle qui va de Laon au nord à Soissons à l’ouest et Reims à l’est.

PERISC~1

Related: