background preloader

Gestion de communauté : 10 utopies et erreurs à éviter

Gestion de communauté : 10 utopies et erreurs à éviter
L’ouverture aux commentaires, aux réseaux sociaux, au retour utilisateur n’est pas la réponse à tous les problèmes. Parfois, elle peut même s’avérer dangereuse pour la marque. 1- La participation aujourd’hui est un “must have” Selon cette vision linéaire du progrès, tous les sites doivent désormais procurer à leurs lecteurs les moyens de s’exprimer. Tout dépend du propos, du produit vendu… Un site d’information semblerait, il est vrai, bien démodé sans ces outils d’expression, de feedback des lecteurs. Mais un site BtoB de produits industriels a-t-il impérativement besoin de ces fonctionnalités ? Twitter de La Poste 2- Faire du Community management, ce n’est pas sorcier « Cette fonction n’est pas un vrai métier, c’est une activité secondaire… Un stagiaire pourra s’en occuper très bien, le directeur de la com’, de temps en temps, après le boulot ou le petit nouveau qui a l’air si à l’aise avec les nouvelles technos. 3- Les commentaires et une touche de social rajeuniront mon site Related:  Animer une communauté (en ligne)Communication de marque

Vers l’entreprise collaborative : l'animation au quotidien : à propos de modération #18 La gestion des commentaires négatifs est une question qui revient très fréquemment dans les bouches et qui perturbe nombres de dirigeants et responsables. C’est une question tout à fait légitime... pour une entreprise traditionnelle mais pas pour une entreprise collaborative. En effet, l’entreprise collaborative a gagné en maturité, elle s’est progressivement ouverte sur l’extérieur et a su placer la confiance au centre de ses relations avec ses clients et partenaires. Transparente, ouverte, sincère, elle accepte la critique et sait se remettre en question. Les commentaires négatifs font partie de l’ordre naturel des choses, vous ne pouvez satisfaire tout le monde. Il faut vraiment intégrer le fait qu’il vous suffit d’avoir un comportement “Adulte” vis-à-vis de la critique: l’accepter si elle est fondée, faire état de la problématique, s’excuser si cela a causé du tort et mettre en place ce qu’il faut pour y remédier. S’appuyer sur la communauté Déléguer la modération aux membres

Les 3 niveaux de génération d'engagement du Community Manager Cette semaine, je vais m’intéresser aux différents niveaux d’engagement dont dispose le Community Manager pour structurer ses actions garder un contact permanent avec ses fans/followers. Lors de votre communication sur les médias sociaux, vous serez amené à rechercher l’engagement des membres de votre communauté, afin d’échanger avec eux sous différentes formes. L’implication de l’internaute ne sera pas la même si vous lui demandez de répondre à une question, ou si vous l’incitez à participer à un jeu-concours vidéo. Tout le long de cet article, je vais donc m’intéresser aux 3 niveaux de génération d’engagement, par pallier croissant d’implication (en temps & argent) de l’internaute. 1) L’engagement par la publication de contenus Dans un premier temps, nous allons voir les différentes méthodes dont dispose le Community Manager pour générer de l’engagement auprès de l’internaute, depuis une publication sur une page Fan, un compte Twitter ou encore une page G+. Sur Facebook Exemple : Xbox FR

Facebook Lance « Facebook Pour L’entreprise », Une Nouvelle Plateforme Pour Les Professionnels Alors que Google+ vient d’annoncer que le réseau social disposerait prochainement de Pages professionnelles pour les entreprises, Facebook vient d’inaugurer un nouvel espace pour aider les entreprises à développer leur activité sur Facebook : Facebook pour l’entreprise. Ce portail se compose de cinq modules : Bien démarrer ou encore principe de fonctionnement Les Pages Les publicités Les actualités sponsorisées La plate-forme Chaque module comprend une méthodologie claire et concise accompagnée d’un ensemble de documents annexes à télécharger au format pdf. Facebook avait déjà lancé cette année Facebook Studio, une plateforme destinée aux professionnels du marketing qui proposait un pôle éducatif ainsi que la présentation et la récompense de campagnes réussies sur le réseau social. Je pense que « Facebook pour l’entreprise » s’adresse toutefois davantage à des PME, des TPE et des solos. Que pensez-vous de Facebook pour l’entreprise ?

6 types of content moderation you need to know about Moderation is generally defined as staying within reasonable limits that aren’t not excessive or extreme and avoiding. In the context of community members content moderation, it refers to the practise of monitoring submissions and applying a set of rules which define what is acceptable and what is not. Unacceptable content is then removed. There are 6 common types of moderation which, as a Community Manager or Moderator, you need to consider when deciding how to maintain some sense of order within your community. 1. When someone submits content to your website and you have it placed in a queue to be checked by a moderator before it is visible to all, you are pre-moderating. While pre-moderation provides high control of what community content ends up being displayed on your site, it has many downsides. It is most suited to communities with a high level of legal risk such as celebrity-based ones, or communities where child protection is vital. 2. 3. 4. 5. 6.

Les bonnes pratiques pour bâtir sa communauté 1- Cinq règles d’or pour créer un lien avec le lecteur - Répondre aux commentaires Il faut répondre à tout le monde, mais vous pouvez faire une réponse groupée en cas d’afflux de questions sur un même sujet. Ne laissez pas de question sans réponse, c’est assez mal perçu des lecteurs. Au contraire, chaque fois que vous prendrez le temps de répondre de façon circonstanciée à un commentaire, vous contribuerez à consolider votre image. Ce n’est pas du temps perdu, c’est de la construction : les internautes voient et apprécient ce “service”, même s’ils ne s’expriment pas. - Valoriser sa communauté Badges Foursquare Mettez en valeur les commentaires intéressants, intelligents ou représentatifs d’une tendance, à l’instar de 20 minutes ou de Rue89 qui les publient soit sur une page d’accueil dédiée (20 minutes), soit dans des articles de synthèse. Vous pouvez mettre en place un système de points de fidélité pour récompenser les contributeurs réguliers et de qualité. - Solliciter de l’interaction

Se préparer à l'arrivée des observateurs sur les réseau sociaux d'entreprise La création de communautés virtuelles est une pratique importante, mais souvent sous-estimée, de la conception d'un réseau social d'entreprise. Elle permet en effet de développer les infrastructures et technologies de communication existantes des organisations, et de promouvoir leur culture. Cette pratique est à l'opposé du principe « construisez, et les gens viendront » : la création de communautés virtuelles nécessite une planification réfléchie et une optimisation permanente du réseau, afin de faire de cette plateforme communautaire un outil utile et opérationnel respectant les méthodes et habitudes de travail propres à chaque entreprise et à ses salariés. Ce n'est pas une tâche facile, mais les résultats valent bien l'investissement de temps consenti. Il existe une vérité universelle lorsqu'on se lance dans la création de communautés virtuelles : les employés ne sont pas tous enclins à intégrer des réseaux sociaux, et ceux qui le feront ne publieront pas tous des informations.

Comment le Community Manager peut-il exploiter les richesses de sa communauté ? Cet article a été publié il y a 1 an 3 mois 19 jours, il est possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées. Aujourd’hui, je souhaiterais m’intéresser de plus près aux différentes possibilités des entreprises quant à leur manière d’engager la conversation avec leurs fans. L’objectif de la démarche est d’établir un panel le plus exhaustif possible, dans lequel des manières d’engagement de conversation sont présentées, afin d’anticiper les contenus générés par les internautes. Construire un lien fort avec ses fans prend du temps, et devient effectif uniquement si les méthodes d’engagement correspondent aux attentes des internautes ayant décidé de vous retrouver sur vos espaces sociaux. Exemple d’image virale Support : l’image revêt un caractère de transmission d’un message intrinsèque, et son seul partage permet la compréhension du message. Objectifs : 2) Maximiser le nombre de likes Exemple de bon conseil Exemple de promotion Objectifs :

How to Track Tweets, Facebook Likes and More with Google Analytics Don’t you wish you could track the traffic impact of Twitter, Facebook and Google+ using Google Analytics? Well now you can. Keep reading to learn how. Google’s getting social in a big way. Google has been quite busy lately, rolling out Google+ (Google’s social network) to a limited audience, the Google +1 button (a feature similar to Facebook’s Like button), a new Google Analytics interface and Google Analytics Social Interaction Tracking. Google Analytics Social Interaction Tracking This new Analytics feature allows you to track social interactions on your website, your blog or on your Facebook fan page. In this article, I will guide you step-by-step in adding this powerful new tracking feature to your Facebook tabs or web pages. NOTE: Adding Google Analytics Social Tracking requires access to and modification of your web page files. What is currently supported by Google’s Social Tracking As of this writing, my testing shows that the following social buttons are supported: Troubleshooting

Comment recruter un bon Community manager ? Qu’est ce qu’un bon Community manager ? Petit portrait-type des qualités et compétences requises pour ce métier, afin d’effectuer un bon recrutement. 1- Les missions du « gestionnaire de communautés » - Il aide à définir en amont les règles de modération : la charte communautaire. Ceci, en concertation avec la direction et les différents représentants de la société. Ces règles doivent être discutées si l’on souhaite qu’elle soient acceptées et respectées par le plus grand nombre. - Il valide (ou supprime) les commentaires dans le cas d’une modération a priori (contrôle du message avant sa publication). - Il répond aux commentaires du site ou transfère la requête à la personne qualifiée, selon le schéma opérationnel choisi. animation La Provence - Il anime le site avec des forums, des sondages, des jeux concours éventuellement… Il repère les commentaires intéressants et les met en valeur. en créant pourquoi pas des rubriques dédiées : “vous avez la parole” ou “boîte à idées”.

Les 4 règles de base du Community Management Fidéliser les internautes, recruter de nouveaux prospects, augmenter l’engagement avec la marque… Le web 2.0 est le nouvel eldorado marketing. Mais avant de se précipiter sur les outils, il y a quelques étapes préalables… 1- Définir une stratégie La tentation est grande de se ruer sur les fonctions sociales de WordPress, Drupal ou Joomla. Quel est l’objectif prioritaire de cette communauté ? - S’agit-il de créer de la notoriété pour lancer un produit, une marque ? Méfiez-vous de la réponse d’évitement : “les trois mon capitaine”. De cette réponse dépendra la mise en place de dispositifs différents, de moyens plus ou moins concentrés dans le temps, d’une politique éditoriale et communautaire spécifique. Un site de e-commerce ayant choisi de développer une stratégie de marque sur le long terme n’aura pas la même approche communautaire qu’un site préférant une action promotionnelle sur un laps de temps réduit. Facebook Adidas 2- Définir une charte communautaire - Quel mode d’inscription ?

Communautés en entreprise, quelles questions se poser ? Bien souvent dans les entreprises, la collaboration prend la forme de communautés au sein d’un réseau social. Rapidement, un des casses tête pour l’instance de gouvernance est le mode de décision pour ouvrir des communautés. Les deux modèles qu’on retrouve le plus sont : décisions de l’instance seule ou demande de la part de collaborateurs. Quelque soit le mode décisionnel retenu en lien avec la culture de l’entreprise, voici une petite liste de questions à se poser avant d’ouvrir une nouvelle communauté. Pourquoi ouvrir une communauté ? Cette liste est loin d’être exhaustive, mais elle devrait vous aider à prendre une décision, voir servir de mode d’emploi à vos collaborateurs avant qu’ils viennent vous voir pour ouvrir une communauté (même s’il est louable de vouloir une communauté, le but n’est pas que tout le monde en ouvre une, mais bien fasse vivre déjà celle existante).

Les techniques secrètes de l’engagement sur internet 1inShare Si vous cherchez un philtre d’amour pour passer la bague au doigt à votre conjoint, passez votre chemin. Cet article vise à expliciter des astuces permettant d’alpaguer les internautes et de provoquer en eux une réaction que vous souhaitez : l’engagement. Comment ? Si vous avez l’habitude de lire des articles traitants des médias sociaux, vous n’avez pas pu passer à côté de la notion d’engagement (même si le storytelling a plus la côte depuis quelque temps). Au-delà des considérations mercantiles, l’engagement c’est avant tout l’assurance d’une synergie productive avec la marque, le signe indéniable d’une cardiométrie au beau fixe. Toutefois, savez-vous réellement ce que sous-entend l’engagement ? Qu’est-ce que l’engagement ? En psychologie sociale, l’engagement désigne le lien entre les actes et les décisions d’un individu. En ces temps modernes, le terme d’engagement recouvre plusieurs réalités : L’engagement est une thématique récurrente dans le contexte actuel. L’amorçage

Related:  Community