background preloader

Gestion de communauté : 10 utopies et erreurs à éviter

Gestion de communauté : 10 utopies et erreurs à éviter
L’ouverture aux commentaires, aux réseaux sociaux, au retour utilisateur n’est pas la réponse à tous les problèmes. Parfois, elle peut même s’avérer dangereuse pour la marque. 1- La participation aujourd’hui est un “must have” Selon cette vision linéaire du progrès, tous les sites doivent désormais procurer à leurs lecteurs les moyens de s’exprimer. Tout dépend du propos, du produit vendu… Un site d’information semblerait, il est vrai, bien démodé sans ces outils d’expression, de feedback des lecteurs. Mais un site BtoB de produits industriels a-t-il impérativement besoin de ces fonctionnalités ? Twitter de La Poste 2- Faire du Community management, ce n’est pas sorcier « Cette fonction n’est pas un vrai métier, c’est une activité secondaire… Un stagiaire pourra s’en occuper très bien, le directeur de la com’, de temps en temps, après le boulot ou le petit nouveau qui a l’air si à l’aise avec les nouvelles technos. 3- Les commentaires et une touche de social rajeuniront mon site

http://frenchweb.fr/gestion-de-communaute-10-utopies-et-erreurs-a-eviter/8632

Related:  Animer une communauté (en ligne)Communication de marque

Vers l’entreprise collaborative : l'animation au quotidien : à propos de modération #18 La gestion des commentaires négatifs est une question qui revient très fréquemment dans les bouches et qui perturbe nombres de dirigeants et responsables. C’est une question tout à fait légitime... pour une entreprise traditionnelle mais pas pour une entreprise collaborative. En effet, l’entreprise collaborative a gagné en maturité, elle s’est progressivement ouverte sur l’extérieur et a su placer la confiance au centre de ses relations avec ses clients et partenaires. Transparente, ouverte, sincère, elle accepte la critique et sait se remettre en question.

Comment le Community Manager peut-il exploiter les richesses de sa communauté ? Cet article a été publié il y a 1 an 3 mois 19 jours, il est possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées. Aujourd’hui, je souhaiterais m’intéresser de plus près aux différentes possibilités des entreprises quant à leur manière d’engager la conversation avec leurs fans. L’objectif de la démarche est d’établir un panel le plus exhaustif possible, dans lequel des manières d’engagement de conversation sont présentées, afin d’anticiper les contenus générés par les internautes. Construire un lien fort avec ses fans prend du temps, et devient effectif uniquement si les méthodes d’engagement correspondent aux attentes des internautes ayant décidé de vous retrouver sur vos espaces sociaux.

21 Conseils Pour Promouvoir Votre Page Google Plus Vous êtes sur Google Plus ? Pensez alors à ajouter Emarketinglicious à vos cercles pour recevoir mes conseils et mes astuces dédiés à Google+ ainsi qu’aux médias sociaux ! Merci. Se préparer à l'arrivée des observateurs sur les réseau sociaux d'entreprise La création de communautés virtuelles est une pratique importante, mais souvent sous-estimée, de la conception d'un réseau social d'entreprise. Elle permet en effet de développer les infrastructures et technologies de communication existantes des organisations, et de promouvoir leur culture. Cette pratique est à l'opposé du principe « construisez, et les gens viendront » : la création de communautés virtuelles nécessite une planification réfléchie et une optimisation permanente du réseau, afin de faire de cette plateforme communautaire un outil utile et opérationnel respectant les méthodes et habitudes de travail propres à chaque entreprise et à ses salariés. Ce n'est pas une tâche facile, mais les résultats valent bien l'investissement de temps consenti. Il existe une vérité universelle lorsqu'on se lance dans la création de communautés virtuelles : les employés ne sont pas tous enclins à intégrer des réseaux sociaux, et ceux qui le feront ne publieront pas tous des informations.

Les 3 niveaux de génération d'engagement du Community Manager Cette semaine, je vais m’intéresser aux différents niveaux d’engagement dont dispose le Community Manager pour structurer ses actions garder un contact permanent avec ses fans/followers. Lors de votre communication sur les médias sociaux, vous serez amené à rechercher l’engagement des membres de votre communauté, afin d’échanger avec eux sous différentes formes. L’implication de l’internaute ne sera pas la même si vous lui demandez de répondre à une question, ou si vous l’incitez à participer à un jeu-concours vidéo. Tout le long de cet article, je vais donc m’intéresser aux 3 niveaux de génération d’engagement, par pallier croissant d’implication (en temps & argent) de l’internaute.

J'ai trouvé la clef des médias sociaux ...L'Authenticité Cet article a été publié il y a 2 ans 4 mois 3 jours, il est possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées. Dans votre vie, il vous est possible de rencontrer deux types de personnes : il y a tout d’abord des individus dits «parfaits», qui ne connaissent pas l’erreur, caractérisés par un contrôle total de leur comportement, disposant d’une communication travaillée, ayant le souhait d’être à l’image de ce que vous désirez et répondant exactement à vos attentes. Communautés en entreprise, quelles questions se poser ? Bien souvent dans les entreprises, la collaboration prend la forme de communautés au sein d’un réseau social. Rapidement, un des casses tête pour l’instance de gouvernance est le mode de décision pour ouvrir des communautés. Les deux modèles qu’on retrouve le plus sont : décisions de l’instance seule ou demande de la part de collaborateurs. Quelque soit le mode décisionnel retenu en lien avec la culture de l’entreprise, voici une petite liste de questions à se poser avant d’ouvrir une nouvelle communauté.

Les techniques secrètes de l’engagement sur internet 1inShare Si vous cherchez un philtre d’amour pour passer la bague au doigt à votre conjoint, passez votre chemin. Cet article vise à expliciter des astuces permettant d’alpaguer les internautes et de provoquer en eux une réaction que vous souhaitez : l’engagement. Comment ? Facebook : la Timeline est lancée par Orianne Vatin, le 08 décembre 2011 08:12 La nouvelle interface du réseau social, qui présente le déroulement chronologique d'une vie, fait ses débuts en Nouvelle-Zélande. Son lancement plus global interviendra dans les mois à venir. Pour les plus impatients, nous vous expliquons comment bénéficier de votre propre Timeline dès maintenant. Facebook a décidé de commencer à déployer sa Timeline afin de pouvoir la tester en conditions d'utilisation réelles. Pour l'instant, seuls les internautes néo-zélandais peuvent l'essayer.

10 conseils pour animer une communauté virtuelle ConseilsMarketing.fr accueille Dominique Dufour du blog www.managerunecommunaute.com, qui nous donne 10 conseils pour développer sa communauté virtuelle… Conseil N°1 : C’est gratuit : profitez-en ! Aujourd’hui, il existe de très nombreux outils sur Internet qui vous permettent de créer une communauté sans débourser un euro.

10 bonnes idées pour animer votre communauté sans dépenser 1 euro. Vous avez créé vos pages ou vos profils sociaux. Vous avez des fans, des abonnés et vous cherchez des bonnes idées afin d’animer votre communauté gratuitement. Dans le cadre de cet article, je vais partager avec vous ma manière d’animer ma communauté sur l’ensemble de mes réseaux sociaux sans dépenser 1 euro. Comment calculer le taux d'engagement d'une page Facebook ? Depuis que les posts des pages Facebook ne rapportent plus autant de visibilité qu'avant en terme d'impressions (quantité), on dit que ce qui importe maintenant, c'est le taux d'engagement de sa communauté (qualité). (Voir sur ce point le très bon article de Mathieu Bruc "...ce n'est pas la taille qui compte") Très bien, mais concrètement ça veut dire quoi ?

Related: