background preloader

Comment réussir facilement vos boutures au printemps et à l'automne

Comment réussir facilement vos boutures au printemps et à l'automne
Le bouturage est une opération assez simple à réaliser et qui permet d'obtenir rapidement et à moindres frais un grand nombre de plants. Multiplier les plantes Semis, bouturage, marcottage ou division des touffes : toutes ces opérations visent à reproduire une plante, pour en augmenter le nombre ou remplacer un sujet encombrant ou vieillissant. Avec quelques gestes simples, il est possible de bouturer un grand nombre de végétaux. Bouture de feuilles, bouture à talon... Nous allons ici aborder la plus simple des boutures, la plus utile aussi puisqu'elle s'applique à un très grand nombre de végétaux. Quand bouturer ? On réalise au printemps, vers mai-juin, des boutures dites herbacées (avec des tiges jeunes). aster, campanule, géranium, hélianthème, héliopsis, lupin, plumbago, véronique, surfinia... En été, de la fin août à la mi-octobre, ce sont les boutures semi-ligneuses (durcies par le bois). Nous allons illustrer la façon de faire avec un exemple très simple : la sauge. Repiquage

http://www.gerbeaud.com/jardin/fiches/bouturage-facile.php

Related:  les bouturesBouturer - Marcotter - Multiplier...connaissancesBouturejar

Bouturage geranium : technique et période La technique du bouturage est certainement l’une des plus simples à réaliser pour multiplier ses géraniums de manière économique. A la fin de l’été lorsque l’arbuste est en fleur ou au printemps lorsque la végétation redémarre, vous aurez l’occasion de créer de nouvelles plantes à partir de celle que vous possédez déjà ! Période de bouturage d’un géranium ? Le meilleur moment commence à partir du mois d’août et s’étale jusqu’à la fin du mois de septembre. Mais vous pourrez sans problème vous y essayer dès la fin de l’hiver à la reprise de la végétation car les chances de succès restent importantes. Technique de bouturage d’un géranium ?

Multiplication des plantes : bouturage, division... 1- Les semis Pour les semis, reportez-vous à notre fiche conseil "Les semis". 2- Le bouturage Le bouturage consiste à créer une plante entière, à partir d'un fragment de plante prélevé sur la plante mère. Il consiste à provoquer l'enracinement d'un fragment de tige, de feuille ou de racine.o Le plus simple : - Coupez un rameau feuillé non fleuri long de 10 cm.- Supprimez les feuilles inférieures, coupez en deux les feuilles supérieures restantes si elles sont grandes ou laissez-les intactes si elles sont de petite taille.- La ou les feuille(s) restante(s) sert à poursuivre l'activité biologique de la plante.- Aidez au bouturage, trempez le rameau sur 2 cm dans une poudre d'hormone de bouturage.o Le bouturage par feuille : idéal pour presque toutes les plantes cultivées en intérieur, est très facile à réussir.- Prélevez la feuille et son pétiole et enfoncez-la en terre.o Le bouturage par racines : difficile à réaliser, est réservé aux professionnels. 3- Le marcottage

Aide à l'identification d'une plante Vous observez des plantes mais ne réussissez pas toujours à les nommer. Retours sur les ressources en ligne qui pourront vous simplifier la vie. Déterminer une plante Bouturage de racine : mode d'emploi Saviez-vous que l'hiver est la bonne période pour multiplier certains végétaux ? La reproduction à l'identique de ces vivaces et arbustes se fera à partir de leurs racines, de façon très simple. Voyons comment faire... Quelles espèces ? les techniques du bouturage - les dossiers La bouture de feuilles:Cette technique consiste à piquer des feuilles entières dans le substrat ou des fragments de limbes nervurés. On multiplie ainsi les Bégonias, les Saintpaulias, les Streptocarpus, les kalanchoes et les Peperomias. Ces végétaux ont la faculté d'émettre des racines directement des nervures et des pétioles puis de fabriquer un bourgeon végétatif qui donnera naissance à une jeune plante. Si vous respectez tous ces petits conseils, il y a de fortes chances que vous réussissiez vos boutures.

Comment faire des boutures : réussite à tous les coups ! Premièrement il vous faudra:*Un couteau *Des ciseaux*Alcool 50% (vous pouvez aussi utiliser :10mL de vinaigre pour un litre d'eau et une cuillère à thé de sel)*Pot opaque pour éviter que la lumière pénètre à l'intérieur du pot (vous pouvez aussi utiliser des pots à médicament recouverts de ruban adhésif noir.)*Sac de congélation(si la plante nécessite une grande quantité d'humidité)*Hormone de bouturage (En option, permet un enracinement plus rapide et augmente le taux de réussite.) Désinfecté tout ce qui sera en contact avec la bouture et la plante mère lors du bouturage, c'est important. ÉTAPE-1:Prélevez la bouture de la plante mère, coupez dans un angle de 45 degré ÉTAPE-2:Voilà, vous pouvez commencer par arracher les plus grandes feuilles.

Marcotter le fraisier Fruits et verger | 21/01/2012 Le fraisier est une plante gourmande qui s'épuise vite. Au bout de trois à quatre ans, il est utile de le marcotter pour renouveller les pieds. Coupe d’un stolon de fraisier – M. Loppe - Rustica Quand marcotter ? Reconnaître les arbres : deux clés de détermination papier Reconnaître les arbres : deux clés de détermination papier Savez-vous reconnaître les arbres ? Une silhouette, un fruit ou une écorce caractéristiques suffisent parfois, mais pour être certain de l'espèce, il faut savoir observer les feuilles et les aiguilles. Voici deux documents qui vous permettront de trouver à coup sûr le nom des principaux arbres de nos forêts, les feuillus et les résineux.

Related: