background preloader

Traitement comptable

Traitement comptable
Related:  Traitement ComptableTraitements comptables et dématérialisation

Pour comprendre la dématérialisation des traitements comptables Quel rapport y-a-t-il entre la région de Sumer en Mésopotamie, vers 3 500 avant J.-C. et la France, en 2000 après J.-C. ? Alors qu’un univers sépare ces deux lieux et ces deux époques, la comptabilité les rapproche pourtant. C’est en effet au sud de l’Irak que furent découverts, il y a 5 500 ans, les premiers vestiges présentant des enregistrements comptables [1] et c’est en France que fut créée en 2000 la première »plateforme de dématérialisation des experts-comptables« , accessible sur le site www.jedeclare.com. La pratique de la comptabilité n’a cessé d’évoluer jusqu’à connaître, depuis la seconde moitié du XXe siècle, une mutation profonde des traitements comptables avec l’informatisation. I- Le processus de dématérialisation des traitements comptables Il paraît essentiel de commencer par aborder la dématérialisation des traitements comptables sous ses principaux aspects techniques puis de rappeler les règles comptables et juridiques s’y rapportant. Eléments techniques de base E.R.P.

Amortissement : Définition et Traitement comptable (1 Euro seulement) : Achetez la version imprimable de ce cours sous format PDF.(PayPal) L'amortissement est la constatation comptable annuelle de la dépréciation des immobilisations c'est-à-dire le traitement et l’enregistrement de la valeur des biens de l’entreprise (éléments de l’actif concernés par l’amortissement). Eléments concernés par l’amortissement - Installations techniques- Matériel et outillage industriel- Matériels de transport- Matériels et mobiliers de bureau- Brevets et frais d’établissement Eléments non concernés par l’amortissement - Terrains- Droit au bail- Immobilisations en cours- Immobilisations financières Terminologie au tour de l’amortissement Valeur Nette Comptable VNA : C’est la différence entre la valeur d’origine HT et le cumule des amortissements effectués. Annuité d’amortissement : c’est le montant de l’amortissement calculer pour une période donnée (ne dépassant pas un an). Amortissement linéaire (constant) Calcul de l’amortissement constant : Annuité = VO*T*J/360

Traitement comptable des brevets, marques et droits similaires 7 septembre 2011 Le traitement comptable Le traitement comptable des brevets, marques et droits similaires acquis Les brevets, marques et droits similaires constituent des immobilisations incorporelles. Ainsi à réception de la facture, il faut effectuer les opérations suivantes : A débiter : 205 Concessions et droits similaires, brevets, licences, logiciels, droits et valeurs similaires 44562 TVA déductible sur immobilisations A créditer : 404 Fournisseurs d’immobilisations Le traitement comptable des brevets, marques et droits similaires générés en interne Les dépenses de recherche doivent être constatées en charges. Les dépenses de développement suivent les mêmes règles que les coûts de développement et peuvent être activées lorsque les conditions d’activation sont remplies. Le traitement comptable est analogue à celui des frais de recherche et de développement. Les amortissements Les brevets La durée d’amortissement peut être envisagée selon les règles comptables ou selon les règles fiscales

Aspect législatif Cours gratuits de comptabilité générale et de comptabilité analytique Cours de comptabilité analytique Lacompta.org vous propose gratuitement des cours de comptabilité analytique. Tous les cours sont illustrés par des exercices et des applications de synthèse. Cours de comptabilité générale Lacompta.org vous propose gratuitement des cours de comptabilité générale.Tous les cours sont illustrés par des exercices et des applications de synthèse. Introduction à la comptabilité analytique La comptabilité analytique est un mode de traitement des données. Les différents coûts de la comptabilité analytique Les différents coûts associés à un produit se constituent d'un ensemble de charges relative à se dernier et sont supportées par l'entreprise. La variabilité des charges de la comptabilité analytique Dans l'entreprise certaines charges varient selon la production et d'autres sont indépendantes de l'activité. Les charges de la comptabilité analytique Traitement comptable et suivi des comptes clients Plan comptable présentation et analyse

Dématérialisation, pour des services plus efficaces - Le 05 Octobre 2011 Le marché français de la dématérialisation progresse, selon Markess International, son chiffre d'affaires s'est établi à 3 milliards d'euros en 2010 (incluant les services associés comme le conseil, la maintenance, etc.). Il devrait atteindre plus de 4 milliards en 2012. L'enjeu des entreprises pour l'année à venir sera la dématérialisation des processus incluant de ce fait, la numérisation de documents, la production de données nativement numériques, la dématérialisation des échanges et le traitement automatisé des opérations. C'est l'ensemble de la chaîne qui est donc concerné pour offrir une vraie efficacité fonctionnelle à l'entreprise. Pour l'heure, on n'en est pas encore là, le marché reste très parcellaire et morcelé même si la dématérialisation progresse dans tous les domaines et secteurs, du public aux RH en passant par la facturation. Sommaire du dossier : 1.

Histoire de la comptabilité par Denis COLIN, expert comptable Une histoire qui commence avant l'invention de l'écriture L'invention de la comptabilité (-3.600 av. J.C.) a précédé l'invention de l'écriture (-3.300 av. J.C.). L'histoire de la comptabilité a en fait commencé au milieu du quatrième millénaire avant notre ère à Sumer, entre le Tigre et l'Euphrate, où l'on a retrouvé les premiers témoignages écrits de l'inventaire de biens et de l'enregistrement d'échanges au moyen de tablettes d'argile gravées de pictogrammes. Quelques centaines d'années plus tard, les Egyptiens ont suivi une voie analogue à celle des Sumériens. La comptabilité grecque fut également très développée puisque les offrandes aux dieux se devaient d'être comptabilisées sur des plaques de marbre ou de calcaire (on en a retrouvé de nombreux vestiges). La chute de l'Empire romain marque le début d'une période de recul des échanges. La Renaissance des techniques comptables Luca Pacioli, père de la comptabilité ?

Secteur d'activité Les documents comptables Les documents comptables 26 août 2006 Les documents comptables sont des pièces justificatives des opérations réalisées par les entreprises, elles peuvent prendre différentes formes : facture, bulletin de salaire etc. Ces pièces doivent être conservées par l’entreprise pendant 10 ans. L’entreprise doit avoir une pièce justificative pour toutes les opérations qu’elle effectue. Il faut qu’elle comporte une date, qu’elle identifie les parties de l’opération (nom, raison sociale, siège sociale, ...). Code 1 - année, mois Code 2 - type de la pièce comptable Code 3 - numérotation Exemple : 05 02 ACH 037 Achat 5 février n° 37 Le journal Le journal est un livre dans lequel les opérations sont enregistrées au jour le jour, opération par opération. Exemple : aujourd‘huit l’entreprise prend 10 000 dans sa caisse pour les déposer sur son compte en banque. Il existe 2 types de tenues des journaux : L’entreprise utilise plusieurs journaux auxiliaires correspondant chacun à un type d’opération. La balance I.

Article/Dépêche - Solutions DEMAT' : le salon des solutions de dématérialisation et d'archivage en ligne Objectif DEMAT ! Désormais dématérialiser n’est plus une option ! C’est devenu – on l’a vu explicitement durant la crise 2008-2009 – une obligation (parfois légale et de plus en plus règlementaire) pour toutes nos entreprises et administrations des secteurs publics. Questions de coûts maîtrisés, de rentabilité, deprocessus optimisé, de développement durable, d’agilité, de bonne gestion, de « compliance » avec les textes de loi… Malgré les années de travail déjà réalisé dans ce domaine, la tâche est encore immense. En effet, à ce jour il ne doit pas exister en France plus d’une poignée d’entreprises « toute démat’ », comme on dirait « zéro papier ».Démarrée sans réelle stratégie, ni vision globale, la dématérialisation reste bien souvent partielle, limitée à des fonctions voire à quelques services ou départements. Le défi des années qui viennent est double : Bien des sujets se posent ainsi à ceux en charge de la dématérialisation, thème transversal, majeur autant que passionnant.

Certificat de signature - dématérialisation des factures Qweeby signe un accord avec Société Générale pour proposer aux entreprises un certificat de signature interopérable Qweeby et SG Trust Services (autorité de certification Société Générale) ont signé un accord de partenariat, permettant d'accepter les certificats Société Générale Trust Services de Société Générale pour ses solutions de dématérialisation de factures (conformément à l'art. 289-V du CGI). En choisissant un seul certificat - Société Générale Trust Services - les entreprises peuvent à la fois dématérialiser leurs factures, sécuriser leurs opérations bancaires courantes, et réaliser leurs télé-procédures avec l'Etat. L'accord prévoit également la possibilité pour les entreprises qui seraient déjà clientes Société Générale, de se fournir directement auprès de leur banque pour obtenir ce certificat. Qweeby s'affirme ainsi comme le dispositif de dématérialisation fiscale de facture le plus interopérable actuellement disponible.

Statut de l'entreprise

Related:  laeti2a66