background preloader

Fonctionnement oreille et audition

Fonctionnement oreille et audition
Related:  TPE 2communication nerveusemathildeaudreytpe

Acoustique fondamentale Notions fondamentales d’acoustique Article disponible au format pdf 1. Qu’est-ce qu’un son ?  Bruit ou son ?  Propagation sonore  Caractéristiques d’un son 1.1. - Courbes de Fletcher et Munson - Longueur d’onde - Réponse en fréquence - Octave et tiers d’octave - Analyse fréquentielle 1.2. - Puissance acoustique - Intensité acoustique 1.3. 1. Un son est une sensation auditive engendrée par une onde acoustique. Le son ne se propage donc pas dans le vide.  Bruit ou son ? La différence entre un son et un bruit est assez vague et cette appréciation est différente selon chacun. Haut de page  Propagation sonore La vitesse du son (ou célérité C) va dépendre de la densité du milieu de propagation et de la température. La vitesse de propagation du son dans l’air à 20° C est de 340 m/s (mètres par seconde), de 1480 m/s dans une eau à 20° C et de 6000 m/s dans l’acier. Plus le milieu est dense, plus la vitesse de propagation du son sera importante.  Caractéristiques d’un son - La fréquence (ou sa hauteur) 1.1.

Cochlée, organe de Corti | Cochlea Voyage au centre de l'audition La cochlée, autrefois appelée limaçon, représente la partie "auditive" de l'oreille interne, localisée dans l'os temporal. C'est l'enroulement en spirale de cette structure, au cours du développement, qui lui vaut son nom (du Grec 'coquillage'). La cochlée communique avec l’oreille moyenne par deux orifices fermés par des membranes : la fenêtre ovale () qui limite la base de la rampe vestibulaire et sur laquelle s’applique l’étrier (voir oreille moyenne) et la fenêtre ronde qui clôt la base de la rampe tympanique et qui sert d’échappement de pression. Structure de la cochlée De la cochlée à l'organe de Corti Par zooms successifs, on observe : une coupe transversale de la cochlée, l’organe de Corti, la cellule ciliée, à l'origine du message nerveux, et une fibre (bleue) du nerf auditif, qui le transmet l'information au cerveau. La cochlée est constituée de trois canalicules enroulés en spirale autour d’un axe osseux, le modiolus. NB. M Lenoir Echelle : 50 µm

L'oreille moyenne - Les baladeurs numériques, un danger pour l'audition? L'oreille moyenne est à la base composée d'une chambre d'air, appelée caisse du tympan. C’est aussi là que se trouvent les 3 plus petits os du corps humain: les osselets (le marteau, l'enclume et l'étrier). Ces os font le lien entre le tympan et l’oreille interne. L'oreille moyenne a un double-rôle: protéger la cochlée et rendre les vibrations de l'air analysables par l'oreille interne. Lorsque ces vibrations sont analysables, elles sont dites solidiennes. Ce sont les osselets qui transforment les vibrations provenant de l'air en vibrations solidiennes, qui les amplifient et qui les transmettent jusqu'aux liquides de l'oreille interne. A partir de 80 décibels (dB), un réflexe protecteur est mis en place afin de réduire la transmission des pressions vers l'oreille interne. Ainsi, pas suffisant pour protéger l'oreille des sons de fortes intensités sur une longue durée. NB: L'oreille moyenne est également reliée à la gorge par un conduit: la trompe auditive. Schéma de l'oreille moyenne

Description et mesure du son Le son est une sensation auditive provoquée par une onde acoustique. D’un point de vue physiologique, c’est donc un signal perçu par le sens de l’ouïe. D'un point de vue physique, c’est une vibration se propageant dans un milieu matériel. Plus précisément, le son est une onde produite par la vibration d’un support fluide ou solide. Lorsque ce support vibre ou est en mouvement, des particules d'air sont déplacées. Trois éléments permettent donc l’existence d’un son : une source produisant une vibration mécanique, un milieu porteur transmettant cette vibration et un récepteur, dans notre cas l’oreille, qui reçoit cette vibration. La science qui étudie le son s’appelle l’acoustique. Ci-contre, une animation dévoilant de façon schématique comment un son est produit. La source sonore sur ces schémas est la membrane qui va vibrer et créer une dépression. Fig 1 La membrane (en noir) ne bouge pas: Les particules de l'air (=petits points verts) autour de la membrane ne sont pas en mouvement. Fig 2

Bruit et son Acoustique Bruit et son Jean-Luc Antoine - 26/12/2002 Distinction entre son et bruit Nature du son Une sensation auditive perçue par les oreilles, a pour origine un mouvement. Bruits :- porte qui claque- explosionSons :- vent dans les arbres- voix qui chante- diapason frappéDispositif d'observation La figure observée sur l'écran de l'oscillographe cathodique reproduit fidèlement le mouvement de la membrane des micros. Définition du son Sons et bruitsLes sons et les bruits ne se propagent pas dans le vide. Nature du son Le son est produit par une vibration qui crée au voisinage de la source des compressions et des dilatations qui se propagent dans le milieu matériel : c'est l'onde sonore. Célérité du son Observations - Décalage tonerre, éclair - Un avion rapide passe, le temps de lever la tête en direction du bruit perçu, il a déjà disparu à l'horizon. -> le son met un certain temps pour aller de la source au récepteur. Application - exercices Réflexion des ondes sonores Applications

Comment fonctionne une oreille ? Permettant de distinguer les sons et de les reconnaître, l'oreille humaine joue également un rôle dans la notion d'équilibre et de mouvement de la tête. Aussi, elle est composée de trois parties : l'oreille externe, l'oreille moyenne et l'oreille interne. Chez l'homme, les sons sont perçus par les oreilles qui jouent le rôle de transmetteurs vers le cerveau, afin qu'ils soient réinterprétés. Toutefois, l'oreille humaine n'est capable de percevoir qu'une partie des fréquences sonores existant sur la planète, contrairement à d'autres mammifères. Composition et fonctionnement L'oreille est divisée en trois partie distinctes : l'oreille externe, l'oreille moyenne et l'oreille interne. Le pavillon est le conduit extérieur de l'oreille. En résumé Le son est capté par le pavillon et est transmis à la membrane tympanique (tympan), via le conduit auditif. La preuve en images « Le bruit » par C'est pas sorcier « Fonctionnement de l'oreille » par Neurelec Des liens pour approfondir

Anatomie de l'oreille sur SantePratique-Pro.fr Anatomie de l'oreille durée : 00:02:12 L'oreille humaine est divisée en trois compartiments: l'oreille externe, l'oreille moyenne et l'oreille interne. L'oreille externe est constituée du pavillon, un lambeau de chair soutenu par du cartilage qui concentre les ondes sonores dans le canal auditif externe. Les ondes sonores se propagent jusqu'à la membrane tympanique, une fine lame de tissu conjonctif appelée tympan. La membrane tympanique vibre lorsque les ondes sonores la frappent et transmet cette énergie mécanique. De l'autre côté de la membrane tympanique se situe l? À l'intérieur de l? Les organes sensoriels de l? Le labyrinthe osseux entoure et protège le labyrinthe membraneux.

Les sons, fréquence, intensité, champ auditif, ultrasons | Cochlea Nous entendons des sons : c'est-à-dire des vibrations, propagées dans l'air ou dans l'eau, qui stimulent notre oreille.Dans la nature, tout ce qui vibre génère un son : les feuilles agitées par le vent, l'eau qui coule, les cordes d'un violon ou d'une guitare, les cordes vocales ... Qu'est-ce qu'un son ? Une onde sonore est une vibration des molécules autour de leur position d'équilibre (ou état de repos) qui se propage à la suite de la perturbation du milieu, le plus souvent l'air, mais qui peut aussi être solide ou liquide. Les sons et les bruits. Mais on parle de bruit de fond pour qualifier les sons de l'environnement, comme une conversation ou une musique en sourdine. Enfin le bruit est souvent associé au caractère nocif des sons trop intenses : les sons musicaux deviennent bruits à forte intensité. Caractéristiques d’un son : fréquence, intensité, durée La durée dépend du temps pendant lequel le milieu est perturbé. Son aigu Son grave Champ auditif humain Influence du milieu sur le son

Résultats Google Recherche d'images correspondant à images Site Web pour cette image Cochlée et Organe de Corti vetopsy.fr Recherche par imageImages similaires Les images peuvent être soumises à des droits d'auteur. Anatomie de l'oreille L'oreille comprend 3 parties (voir figure 1 ci-dessous) : - l'oreille externeavec le pavillon et le conduit auditif fermé par une membrane élastique (comme celle d'une peau de tambour) - l'oreille moyenne qui contient les osselets reliant le tympan à la fenêtre ovale et assurant la transmission des vibrations du tympan. Elle se présente comme une cavité prolongée en avant par la trompe d'Eustache qui aboutit dans le pharynx, à chaque déglutition elle assure l'équilibre de pression entre l'oreille moyenne et l'extérieur, condition indispensable à la mobilité du tympan : son obstruction par les végétations adénoïdes chez l'enfant pourra être la source d'infections : les otites moyennes ; son obstruction lors d'un rhume diminue les capacités auditives. Le labyrinthe est formé de deux parties : le limaçon et le vestibule. Le limaçon, ou cochlée (voir figure 4), a la forme d'un petit Escargot dont la spirale décrit un peu plus de deux tours et demi. Le récepteur cochléaire et l'audition :

Un son, c'est quoi ? - Comment corriger la perte de l'audition ? Tout d'abord, le son est sous forme d’ondes longitudinales, qui sont produites par la vibration d'un support (solide ou non). Isaac Newton trouve la théorie de la propagation du son. Le son se propage donc grâce aux molécules contenues dans l'air. Échelle du bruit : 0 dB: intérieur d'un studio d'enregistrement 30 dB: murmures à 3 mètres 45 dB: ambiance d'un bureau 60 dB: conversation à 1 mètre 80 dB: rue passante 100 dB : marteau piqueur à 2 mètres 120 dB : concert de rock 135 dB : seuil de la douleur 200 dB: fusée au décollage On définit un son par 3 critères : - La hauteur, c'est-à-dire si le son est aigu ou grave. - L'intensité, qu'on mesure en décibel. - Le timbre (paramètre surtout utilisé dans le domaine musical), cela détermine un accord musical par exemple.

LE CERVEAU À TOUS LES NIVEAUX! Les benzodiazépines Les benzodiazépines comme le diazépam (Valium) ou le clonazépam (Rivotril) sont des anxiolytiques qui peuvent aussi avoir des effets hypnotiques ou amnésiants. Comme l’alcool, ils augmentent l’efficacité des synapses au neurotransmetteur GABA en agissant sur ses récepteurs. Le récepteur GABA est en réalité un complexe macromoléculaire qui, en plus des sites de fixation du GABA, comporte des sites de fixation pour d’autres molécules comme les benzodiazépines qui vont moduler son activité. En se liant à une sous-unité spécifique du récepteur GABA, les benzodiazepines ne stimulent pas directement le récepteur mais le rend plus efficace. C’est à une autre sous-unité du récepteur GABA que se lient les barbituriques pour produire des effets semblables. On sait maintenant que les benzodiazépines peuvent causer une pharmacodépendance avec des doses dites thérapeutiques et ce, même après un traitement de courte durée. Liens généraux sur les benzodiazépines:

L’audition en cours de musique : une prise de risque pédagogique et affective L’audition fait partie de ces moments pédagogiques délicats pendant lesquels le cognitif et l’affectif sont étroitement mêlés. Le professeur d’éducation musicale choisit souvent des œuvres qu’il aime, qu’il a étudiées, qu’il s’est approprié ; il y investit nécessairement une part subjective de ses émotions, part qu’il livre inconsciemment aux élèves et à leur jugement. L’enfant, lui, pratique avec plaisir une forme d’audition en dehors du collège, avec son lecteur mp3 ou son téléphone portable, son ordinateur et ses téléchargements plus ou moins légaux. Écouter de la musique est pour lui une activité à haute valeur sociale et identitaire, faite d’échanges avec ses amis, de discussions enfiévrées sur le dernier morceau à la mode, le dernier clip et plus encore, d’identification groupale. L’audition qu’il va rencontrer dans le cadre du cours de musique est éloignée de celle qu’il pratique habituellement. D’abord, il n’a le choix ni de la musique ni de la façon de l’écouter.

AlineMasterPiano " La leçon de Piano ": A quoi sert la musique? 1. A quoi sert la musique? “Le cerveau musical que musiciens ou pas, nous avons tous !" Le langage est attribué dans l’hémisphère cérébral gauche, la musique serait distribuée dans les deux hémisphères du cerveau. Cette distribution n’est pas symétrique: ce qui touche à la courbe mélodique se logerait dans l’hémisphère droit, le rythme se trouverait ailleurs. La musique est comme le langage parlé. En effet, elle existe dans toutes les formes de sociétés humaines que l’on a pu retracer jusqu’à ce jour. La musique est un "langage" universel ! La musique est l’Art des sons. L’homme du Paléolithique jouait déjà de la flûte. La musique n’est pas réservée à une "classe d’élite", sa connaissance est partagée par TOUS. Il naît avec un cerveau musical qui lui dicte d’absorber de la musique et lui donne la compétence de le faire. 2. La musique est une union entre les groupes d’individus. On pourrait croire que la musique ne sert à rien et que l’on pourrait s’en passer. Faux ! 3.

Related: