background preloader

Communoutils - Ressources et outils en intervention jeunesse

Communoutils - Ressources et outils en intervention jeunesse

Le petit roi, enfant autiste Pour une autre école . Vite ! " Les programmes tuent la curiosité, dégoûtent les jeunes " Une école où l'on apprend non pas en s'amusant mais avec plaisir… C'est ce que réclame, vite, Gabriel Cohn-Bendit. Professeur d’allemand, fondateur du lycée autogéré de Saint-Nazaire, animateur d’action éducative en Afrique… Gabriel Cohn-Bendit incarne le militantisme pragmatique pour une autre école. Dans son dernier ouvrage il propose de repenser l’éducation… et vite ! À chaque rentrée des classes on assiste à une profusion de sorties de livres sur le système éducatif. De tels ouvrages ont-ils une utilité ? Ils peuvent en avoir une, si les médias, grands ou petits, généralistes ou spécialisés en parlent. Certains passages de votre livre ont un aspect testamentaire. Construire une école de la coopération, de l'enseignement mutuel contre cette école de la compétition du tous contre tous. Chaque jeune à des intérêts différents, des rythmes d'apprentissage différents. Propos recueillis par G.

Le roi du bon comportement Voici un système de gestion du comportement basé sur le lion Macaron. Il peut être complété par l'oasis de Macaron. Les règles à respecter sont limitées à 4 règles d'or formulées dans un langage positif. Les règles d'or: >ici< quatre affiches pour expliciter les règles d'or de la classe. Les élèves doivent se conformer aux règles de vie de la classe s'ils veulent comme Macaron devenir les rois du bon comportement. Un autre affichage pour rappeler ce que l'on attend de l'élève en terme de bon comportement >ici< Pour l'affichage >ici< l'affiche pour coller les étiquettes des rois du bon comportement (en fin de période). Les contributions Macaron vu par d'autres. Voir ce que lutin bazar compte faire avec ce petit lion. D'autres outils pour la gestion du comportement sur le blog Ma bouche est un volcan: réguler la prise de parole

Présentation Détails Publié le 26 mars 2011 Lydie Laurent Enseignante de l’Éducation Nationale et maman d’un enfant atteint d’autisme diagnostiqué à l’âge de trois ans, j’ai rapidement pris connaissance des difficultés que pouvaient présenter les programmes scolaires et l’inclusion scolaire dès lors qu’un enfant présente des particularités. Bien qu’ayant été formée au sein de l’Éducation Nationale en tant que professeur de Physique Chimie et enseignante spécialisée pour élèves présentant des troubles cognitifs, j’ai souhaité me former davantage à d’autres méthodes d’enseignement et de pédagogie dans un premier temps pour aider mon fils atteint d’autisme. Pour en savoir plus : Auteur du livre Epsilon, un enfant extra-ordinaire - Qu’est-ce que l’autisme ?

Autre école | Ecole à pédagogie Freinet 13 trucs de gestion de classe qui instaurent le respect. Quand vient le temps de gérer sa classe, on a souvent l’habitude d’instaurer un système d’émulation ou des règles et de supporter toutes ces règles par des punitions. Très vite, on apprend que ça fonctionne (du moins partiellement !), mais ça a le vicieux défaut de devoir demander une vigilance constante de la part de l’adulte en plus de miner considérablement l’apprentissage de l’autonomie de la part des élèves. De plus, ça réduit les comportements qu’on veut voir disparaître, sans toutefois les enrayer définitivement. Résultat : On s’épuise et on s’endort en réfléchissant sur comment on pourra mieux contrôler le lendemain… Il y a d’autres voies ( ?), moins visibles et surtout moins bruyantes (faisant partie du gain de l’autonomie de la pédagogie 3.0),mais combien plus payantes sur le long terme! P.S. 1-Le respect commence dès l’entrée en classe. Chaque matin, personne ne peut me déranger lorsque les élèves entrent dans la classe. 2.La porte individuelle. 4. 5. 6.Le regard 7.L’humour 8.

#AutistYourself Mode Asociale. Devient Autiste toi-même. Soutenez AY, une marque de mode émergente qui valorise le handicap. C’est pas une blague, vous n'avez jamais vu ça et vous n'avez pas fini de le voir ! Objectif : 4000€ Démarche Le but de AY ? Le pari d'AY : - Bousculer les esprits afin de dépasser le handicap - Afficher nos différences pour mieux vivre ensemble - Tout ce qui est handicap est nôtre - Exprimer la pop-culture du handicap - Créer de l’emploi chez les handicapés et faire taire les stigmates - Créer un label Handi-friendly - Créer une marque de mode tendance ; « on va pas en parler pendant 5 heures ! Photographie by l'Atelier du Graphisme. Créer une marque de mode audacieuse qui bouscule les esprits. Tout droit sorti de l’imaginaire de Benjamin Thomas, surnommé Pinpin à l'école, autiste Asperger, COTOREP de profession, modeux refoulé depuis bien trop longtemps, ses créations chez AY casseront les codes et agiteront les esprits. Valoriser les talents et savoirs faire des personnes handicapées

Une psychiatre affirme que l’école est à la racine de la plupart des problèmes mentaux dans le monde Une psychiatre affirme que l’école est à la racine de la plupart des problèmes mentaux dans le monde.par Shaun Kerry, M.D. En tant que psychiatre sociale, j’examine la société un peu comme un médecin examine un patient. L’un des maux les plus troublants que je rencontre est notre système scolaire, qui - sans jamais s’en rendre compte - nuit à la majorité de nos élèves.C’est ma conviction que notre système scolaire est la cause la plus fondamentale des problèmes sociaux auxquels notre société est aujourd’hui confrontée. Loin d’être chère, la solution à ce problème ne coûterait rien.D’un point de vue psychiatrique, nos caractéristiques mentales primordiales comprennent les émotions, le jugement, le sens des priorités, l’empathie, la conscience, les relations interpersonnelles, l’estime de soi, l’identité, l’indépendance, la capacité de se concentrer, et un certain nombre de fonctions du cerveau dans son ensemble qui défient toute description.

23 trucs ingénieux pour avoir la meilleure classe au monde Vous souhaiterez avoir connu ces trucs d’organisation et de décoration plus tôt. 1. Achetez des tabliers en canevas et transformez-les en sacs de sièges. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. 11. 12. 13. 14. 15. 16. 17. 18. 19. 20. 21. 22. 23. Vice-versa : un excellent support pour expliquer les émotions aux enfants ? Les émotions méritent une place de choix dans nos vies. Elles sont comme des voyants sur un tableau de bord qui nous alertent et nous guident, pour peu que nous y prêtions attention. En tant qu’adultes, nous avons souvent enfoui ou substitué des émotions car soit nous n’avions pas le droit de les exprimer, soit nous ne savions pas comment le faire. Je crois fort à un apprentissage des émotions dès le plus jeune âge. Il nous permettrait de mieux nous accepter, nous estimer, nous écouter et comprendre nos semblables. Je profite donc de la sortie du nouveau Disney Pixar dont les stars sont les émotions, pour vous soumettre une idée : et si nous nous appuyions sur ce film d’animation pour former nos enfants aux émotions et au fonctionnement de leur cerveau ? Et si nous en profitions, parents et adultes, pour suivre une séance de rattrapage et nous reconnecter avec ce que nous ressentons ? La représentation mentale des émotions Apprendre l’optimisme avec Joie La peur nous protège…parfois trop !

Des parents acteurs, chercheurs, citoyens : les Universités Populaires de Parents

Related: