background preloader

Gratuité : en Italie, une autre économie, par Geraldina Colotti

Gratuité : en Italie, une autre économie, par Geraldina Colotti
Une petite localité suspendue dans le temps, un ancien bourg médiéval en pierre à l’aspect de château fort : Torri Superiore, située dans le Val Bevera, au pied des Alpes ligures, a conservé des traces de vie communautaire, sa grande salle collective, son four à ciel ouvert et son réseau de cent soixante pièces et passages au plafond voûté. A la fin des années 1970, le village assoupi s’était brièvement réveillé, avec une expérience d’utopie communautaire impulsée par un situationniste turinois. Puis, en 1989, il fut pris en main par un groupe de jeunes qui décida d’y fonder un écovillage. Aujourd’hui, ils sont seize habitants, enfants compris. Ils se partagent les tâches et les revenus, prennent les décisions par consensus, tout en acceptant une certaine élasticité individuelle (certains vivent dans la communauté mais travaillent à l’extérieur). Durant toute l’année, des gens de tous les coins du monde viennent au village participer aux cours de formation environnementale.

Slow Money: La revanche des fermiers sur les banquiers! - L Terre – Social: Aux Etats-Unis, un mouvement visant à lutter contre le surendettement et la surconsommation prend de plus en plus d’essor : Slow Money! Comptant déjà 20.000 adhérents, ce mouvement promeut l’idée de réinvestir dans le terroir et la qualité de ce qui se trouve dans nos assiettes, plutôt que dans des choses moins essentielles. Déjà, l’organisation a permis d’injecter plus de 20 millions de dollars dans 170 petites entreprises alimentaires au cours des deux dernières années. Le projet est beau! A rejoindre et à reproduire! WordPress: J'aime chargement… Connexe Réinventez la démocratie avec les Colibris! La (R)évolution des colibris entame sa quatrième et avant-dernière étape : Réinventer la démocratie, on le fait ! Dans "Actu Sociale"

Un million de révolutions tranquilles : comment les citoyens changent le monde · Françoise Duthu « Un autre monde existe, il est dans celui-ci ». Paul Eluard Ils sortent de la faim et de la pauvreté des centaines de milliers de personnes. Références : Un million de révolutions tranquilles de Bénédicte Manier – Editions Les Liens qui Libèrent – Date de publication : 6 novembre 2012 – 325 pages - Transmis par Hamza El Kostiki Roissy, c'est parti ! SNCF Réseau, propriétaire et gestionnaire du réseau ferroviaire français, a annoncé ce jour le lancement des études préalables aux travaux : le TGV en Picardie, ça commence aujourd’hui ! Ce qu’il faut retenir : Afin de répondre aux attentes et besoins exprimés par les Picards lors du débat public, c’est l’option TGV + TER qui est retenueLes études vont se poursuivre dès 2011, dans le cadre d’un cofinancement Etat, Régions Picardie et Ile de France et SNCF Réseau, conformément au Contrat de Plan État-Région : elles porteront, en particulier, sur la définition des scénarios de desserte, sur le choix du tracé sur la préparation de l’enquête publiqueOn en sait déjà un peu plus sur les tracés : les études vont préciser les options possibles au sein des faisceaux "centre" et "sud" (l’option "nord" est écartée). L’enquête publique devrait avoir lieu en 2014. Schéma récapitulatif

Transports en commun gratuits : une riche idée ! La gratuité est chère au coeur des Aubagnais. Par « chère », comprenez « précieuse ». Car depuis le 15 mai 2009, les 103 000 habitants de l’agglomération du pays d’Aubagne et de l’Etoile, dans les Bouches-du-Rhône, n’ont plus à débourser un centime pour effectuer leurs trajets en bus. Un livre nous y aide. Car la capitale des santons n’est pas la seule à ne plus faire payer l’accès à ses transports en commun. Lutter contre l’idée que gratuité = vandalisme assuré Dans les douze communes du pays de Pagnol, l’idée de ne plus avoir ni ticket de bus à payer ni contrôleur pour traquer les fraudeurs a émergé après l’élection de Nicolas Sarkozy. « L’argent prenait le pas sur tout », tempête encore la communiste Magali Giovannangeli. La gratuité entraîne, c’est évident, une modification de la structure de financement des transports en commun. « Une subversion jubilatoire du système capitaliste » C’est à l’usage que les plus réticents ont été convertis à ce système. Un système menacé

Pourquoi est-il moins coûteux de payer plus ses employés Aux États-Unis, la chaîne de distribution Wal-Mart (et son enseigne "low cost" Sam’s Club) est connue pour ses prix bas. Sa stratégie s’appuie notamment sur le versement de salaires peu élevés. Les avantages tels que l’assurance santé sont également réduits à la portion congrue. Moins payer ses employés : une approche qui semble avantageuse... En 2005, les 67 600 employés de Costco gagnaient 40 % de plus que 110 200 employés de Sam’s Club : le salaire annuel moyen se montait à 35 360 dollars chez Costco contre 21 028 dollars chez Sam’s Club. Elle était d’ailleurs moyennement appréciée par certains analystes financiers. … mais qui ne l’est pas forcément Toutefois (et contrairement à ce que pensaient ces analystes), mieux payer ses employés ne présente pas que des désavantages. Au total, le coût annuel du turn-over s’élève donc à 244 millions de dollars chez Costco (35 360 x 0,60 x 0,17 x 67 600) contre 612 millions de dollars chez Sam’s Club (21 028 x 0,60 x 0,44 x 110 200).

Le gratuivorisme, pour une société sans argent, gagne l'Argentine Le gratuivorisme, pour une société sans argent, gagne l'Argentine BUENOS AIRES (Argentine) - La recherche d'une société sans consumérisme et sans argent, un mode de vie alternatif né aux Etats-Unis où il est appelé freeganisme, autrement dit gratuivorisme, gagne de nouveaux adeptes parmi les jeunes en Argentine. J'essaye de vivre sans argent, dit à l'AFP Ariel Rodriguez Bosio, 34 ans, qui se veut gratuivore ou freegano. J'essaye d'encourager une nouvelle société et de ne plus soutenir cette vieille société injuste, ajoute-t-il. Ariel, l'allure sportive et le regard perçant, fondateur de l'ONG Arco Iris universal (Arc-en-ciel universel), a renoncé au téléphone portable et à la télévision, porte des vêtements sans marque et préfère le citron au déodorant. Nous tâchons de dépenser le moins possible, cesser de dépendre de la société de consommation, être autosuffisants, explique-t-il. Ce mouvement naît en 1999 aux États-Unis lorsque Warren Oaks, ex-batteur du groupe punk Against Me!

Baromètre de la politique économique vague 9 accueil > sondages > Baromètre de la politique économique et sociale > Baromètre de la politique économique vague 9 Baromètre de la politique économique vague 9 mai 2010 Popularité de la politique économique Comparaison du projet du Parti Socialiste et du projet du gouvernement Le report de l’âge légal de départ à la retraite au-delà de 60 ans La nécessité d’augmenter la durée d’activité Longtemps attendues, les propositions du PS sur la réforme des retraites sont très bien accueillies, étant jugées nettement « meilleures », et « plus justes » mais aussi, avec un écart moindre, plus « crédibles » et « plus efficaces » que celles du gouvernement. Il faut dire que le terrain est favorable au PS : les Français tiennent à la retraite à 60 ans comme à un acquis social et, plus globalement, ne considèrent pas qu’il soit inéluctable d’augmenter la durée de cotisation ou l’âge légal de départ à la retraite pour garantir le système pour le moment.

Le Journal Intégral Dossier : jeunesses méditerranéennes, entre espoirs et révoltes Un vent de liberté souffle sur la rive sud de la Méditerranée, balayant les régimes en place, secouant les sociétés arabes comme elles ne l'ont jamais été depuis la décolonisation. Ce Printemps arabe est porté par une jeunesse enthousiaste et courageuse dont les aspirations appellent à réflexion l'ensemble des acteurs de la coopération euro-méditerranéenne en matière de jeunesse. Parallèlement, l'Europe en crise, et particulièrement sa sphère méditerranéenne, est également animée par des mouvements de contestation inédits qui appellent à un nouveau modèle de société.Quelles sont les leçons à tirer de la mobilisation des jeunesses arabes ? - Coopération euro-méditerranéenne et jeunesse : une nouvelle donne ? - Vincenzo Cicchelli : "Le Printemps arabe c'est la première révolution cosmopolite ! - Coopération euro-méditerranéenne : ce que fait l'INJEP En lire + - Les acteurs de la coopération euro-méditerranéenne dans le domaine de la jeunesseEn lire +

Related: