background preloader

Gratuité : en Italie, une autre économie, par Geraldina Colotti

Gratuité : en Italie, une autre économie, par Geraldina Colotti
Une petite localité suspendue dans le temps, un ancien bourg médiéval en pierre à l’aspect de château fort : Torri Superiore, située dans le Val Bevera, au pied des Alpes ligures, a conservé des traces de vie communautaire, sa grande salle collective, son four à ciel ouvert et son réseau de cent soixante pièces et passages au plafond voûté. A la fin des années 1970, le village assoupi s’était brièvement réveillé, avec une expérience d’utopie communautaire impulsée par un situationniste turinois. Puis, en 1989, il fut pris en main par un groupe de jeunes qui décida d’y fonder un écovillage. Aujourd’hui, ils sont seize habitants, enfants compris. Ils se partagent les tâches et les revenus, prennent les décisions par consensus, tout en acceptant une certaine élasticité individuelle (certains vivent dans la communauté mais travaillent à l’extérieur). Durant toute l’année, des gens de tous les coins du monde viennent au village participer aux cours de formation environnementale.

Un million de révolutions tranquilles : comment les citoyens changent le monde · Françoise Duthu « Un autre monde existe, il est dans celui-ci ». Paul Eluard Ils sortent de la faim et de la pauvreté des centaines de milliers de personnes. Références : Un million de révolutions tranquilles de Bénédicte Manier – Editions Les Liens qui Libèrent – Date de publication : 6 novembre 2012 – 325 pages - Transmis par Hamza El Kostiki Les biens communs ou le nouvel espoir politique du XXIe siècle ? Il y a plus de dix ans, Philippe Quéau (qu’on ne lit pas assez) s’exprimait ainsi lors d’une conférence organisée par le Club de Rome (qui a eu raison avant l’heure ?) ayant pour titre Du Bien Commun Mondial à l’âge de l’Information : « L’intérêt public est beaucoup plus difficile à définir que l’intérêt privé. Le bien commun ou plutôt les biens communs (attention danger sémantique) seront à n’en pas douter non seulement l’un des mots clés de ce nouveau siècle, mais aussi, si nous le voulons bien, l’un des éléments moteurs et fédérateurs des politiques progressistes de demain[1] C’est pourquoi le Framablog les interroge de temps en temps, comme ici avec cette ébauche de traduction française d’une première version d’un texte en anglais rédigé par une allemande ! On ne s’étonnera pas de voir la culture du logiciel libre une nouvelle fois citée en exemple à suivre et éventuellement à reproduire dans d’autres champs de l’activité humaine. Version 1.0 - Licence Creative Commons By-Sa 1. 2. 3.

Roissy, c'est parti ! SNCF Réseau, propriétaire et gestionnaire du réseau ferroviaire français, a annoncé ce jour le lancement des études préalables aux travaux : le TGV en Picardie, ça commence aujourd’hui ! Ce qu’il faut retenir : Afin de répondre aux attentes et besoins exprimés par les Picards lors du débat public, c’est l’option TGV + TER qui est retenueLes études vont se poursuivre dès 2011, dans le cadre d’un cofinancement Etat, Régions Picardie et Ile de France et SNCF Réseau, conformément au Contrat de Plan État-Région : elles porteront, en particulier, sur la définition des scénarios de desserte, sur le choix du tracé sur la préparation de l’enquête publiqueOn en sait déjà un peu plus sur les tracés : les études vont préciser les options possibles au sein des faisceaux "centre" et "sud" (l’option "nord" est écartée). L’enquête publique devrait avoir lieu en 2014. Schéma récapitulatif

La veille comme art de vivre du futur Ce qui est aujourd'hui un comportement d'ultra-connectés sera demain la norme si l'on souhaite avoir une vie sociale normale. Voici un article qui a été publié dans l’excellent ebook : Regards croisés sur la veille (sur le blog du modérateur), qui fait intervenir plein de spécialistes pros du digital (et moi-même). Un article prospectif qui m’a donné l’occasion de poser toutes les idées concernant l’évolution de la veille digitale. Information = survie Et cette leçon primordiale a accompagné l’être humain pendant des millénaires. Et puis, la civilisation s’est confrontée à des territoires d’un genre nouveau : les territoires digitaux. L’homme veille sans le savoir, une question d’adaptation L’homme s’est transformé en même temps qu’internet envahissait sa vie. L’homme a donc petit à petit créé des stratégies opérationnelles pour « survivre » dans l’environnement informationnel digital. Et aujourd’hui tout le monde veille sur Internet. L’entreprise initiatrice de ce comportement sntgmdm ;

Pourquoi est-il moins coûteux de payer plus ses employés Aux États-Unis, la chaîne de distribution Wal-Mart (et son enseigne "low cost" Sam’s Club) est connue pour ses prix bas. Sa stratégie s’appuie notamment sur le versement de salaires peu élevés. Les avantages tels que l’assurance santé sont également réduits à la portion congrue. Moins payer ses employés : une approche qui semble avantageuse... En 2005, les 67 600 employés de Costco gagnaient 40 % de plus que 110 200 employés de Sam’s Club : le salaire annuel moyen se montait à 35 360 dollars chez Costco contre 21 028 dollars chez Sam’s Club. Elle était d’ailleurs moyennement appréciée par certains analystes financiers. … mais qui ne l’est pas forcément Toutefois (et contrairement à ce que pensaient ces analystes), mieux payer ses employés ne présente pas que des désavantages. Au total, le coût annuel du turn-over s’élève donc à 244 millions de dollars chez Costco (35 360 x 0,60 x 0,17 x 67 600) contre 612 millions de dollars chez Sam’s Club (21 028 x 0,60 x 0,44 x 110 200).

technicité Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire. Français[modifier | modifier le wikicode] Étymologie[modifier | modifier le wikicode] Dérivé de technique et du suffixe -ité. Nom commun[modifier | modifier le wikicode] technicité /tɛk.ni.si.te/ féminin Caractère de ce qui est technique. Synonymes[modifier | modifier le wikicode] technicalité Traductions[modifier | modifier le wikicode] Prononciation[modifier | modifier le wikicode] /tɛk.ni.si.te/ Références[modifier | modifier le wikicode] Tout ou partie de cet article est extrait du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition, 1932-1935 (technicité), mais l’article a pu être modifié depuis. Baromètre de la politique économique vague 9 accueil > sondages > Baromètre de la politique économique et sociale > Baromètre de la politique économique vague 9 Baromètre de la politique économique vague 9 mai 2010 Popularité de la politique économique Comparaison du projet du Parti Socialiste et du projet du gouvernement Le report de l’âge légal de départ à la retraite au-delà de 60 ans La nécessité d’augmenter la durée d’activité Longtemps attendues, les propositions du PS sur la réforme des retraites sont très bien accueillies, étant jugées nettement « meilleures », et « plus justes » mais aussi, avec un écart moindre, plus « crédibles » et « plus efficaces » que celles du gouvernement. Il faut dire que le terrain est favorable au PS : les Français tiennent à la retraite à 60 ans comme à un acquis social et, plus globalement, ne considèrent pas qu’il soit inéluctable d’augmenter la durée de cotisation ou l’âge légal de départ à la retraite pour garantir le système pour le moment.

La société idéale peut-elle naître dans le cyberespace ? Qu'est-ce qui change dans un monde où l'espace disparait ? C’est la question posée par Nils Aziosmanoff, président du Cube, à l’occasion du lancement du second numéro de la revue du centre de création numérique d’Issy les Moulineaux. Organisé autour de la notion de territoires numériques, cet échange co-animé par le journaliste et écrivain Pierre de la Coste réunissait le physicien, philosophe et informaticien Jean-Gabriel Ganascia, l’anthropologue Jacques Lombard et l’artiste numérique Hugo Verlinde. Au cœur des débats, l’idée selon laquelle Internet a ouvert une nouvelle dimension du réel : le cyberespace, qui véhicule un idéal de cité où tout le monde peut communiquer avec tout le monde. Est-ce là un nouveau lieu de l’utopie ? En examinant quatre utopies et autant de contre-utopies, les intervenants nous livrent leurs visions de cet espace d'un nouveau genre. > L’utopie de l’« infosphère » > L’utopie de la transparence Un exemple ? > L’utopie du renversement des pouvoirs

Dossier : jeunesses méditerranéennes, entre espoirs et révoltes Un vent de liberté souffle sur la rive sud de la Méditerranée, balayant les régimes en place, secouant les sociétés arabes comme elles ne l'ont jamais été depuis la décolonisation. Ce Printemps arabe est porté par une jeunesse enthousiaste et courageuse dont les aspirations appellent à réflexion l'ensemble des acteurs de la coopération euro-méditerranéenne en matière de jeunesse. Parallèlement, l'Europe en crise, et particulièrement sa sphère méditerranéenne, est également animée par des mouvements de contestation inédits qui appellent à un nouveau modèle de société.Quelles sont les leçons à tirer de la mobilisation des jeunesses arabes ? - Coopération euro-méditerranéenne et jeunesse : une nouvelle donne ? - Vincenzo Cicchelli : "Le Printemps arabe c'est la première révolution cosmopolite ! - Coopération euro-méditerranéenne : ce que fait l'INJEP En lire + - Les acteurs de la coopération euro-méditerranéenne dans le domaine de la jeunesseEn lire +

Related: