background preloader

Session 1 : Veille et méthodologie de veille

Session 1 : Veille et méthodologie de veille

La veille, une approche globale et stratégique Selon BADOT et COVA [1], le pouvoir s’est déplacé, glissant de l’accès des matières premières à l’accès aux sources d’information et à l’information. Cette nouvelle nécessité explique donc que l’une des conditions de survie de la firme est la veille quelle que soit son domaine d’étude. Pour BURGAUD, la veille est « une gestion de l’information qui se développe sur deux axes : spéculatif (recherche et recueil de l’information) et projectif (évaluation et projection des résultats éventuels) et qui concerne l’ensemble de l’entreprise aussi bien les fonctions technologiques que financières et commerciales. » L’AFNOR (norme XP X50-053, avril 1988) présente la veille comme une activité continue et en grande partie itérative visant à une surveillance de l’environnement technologique, commercial…pour anticiper les évolutions. Historiquement ce sont les grands groupes industriels qui ont été les premiers à mettre en œuvre une démarche de veille. 1. Etat des lieux Les typologies de veilles 2.

Utiliser les bons mots clés — Enseigner avec le numérique Une prise de notes s'avère très utile > ne pas naviguer au hasard > clarifier les concepts > trouver les termes les plus pertinents > définir sa stratégie, éventuellement la modifier De "bons" mots-clés Des mots suffisamment précis sur les moteurs - éviter les termes trop généraux qui risquent de générer trop de "bruit" dans les réponses, - choisir de préférence des termes spécifiques quitte à élargir par la suite votre requête. Des mots suffisamment larges sur les annuaires - pour trouver facilement les catégories et pour identifier les sites fédérateurs traitant du sujet, - quitte à préciser ensuite avec des termes plus précis. La langue - éviter les mots d'une langue autre que celle du moteur. Le type de mots - choisir de préférence des noms, - utiliser les autres mots (verbes, adjectifs, adverbes, pronoms) plutôt dans les expressions entre guillemets. L'ordre des mots joue parfois un rôle sur certains moteurs : - quels mots-clés sont prioritaires ? Une saisie correcte

La veille, une approche globale et stratégique Selon BADOT et COVA [1], le pouvoir s’est déplacé, glissant de l’accès des matières premières à l’accès aux sources d’information et à l’information. Cette nouvelle nécessité explique donc que l’une des conditions de survie de la firme est la veille quelle que soit son domaine d’étude. Pour BURGAUD, la veille est « une gestion de l’information qui se développe sur deux axes : spéculatif (recherche et recueil de l’information) et projectif (évaluation et projection des résultats éventuels) et qui concerne l’ensemble de l’entreprise aussi bien les fonctions technologiques que financières et commerciales. » L’AFNOR (norme XP X50-053, avril 1988) présente la veille comme une activité continue et en grande partie itérative visant à une surveillance de l’environnement technologique, commercial…pour anticiper les évolutions. Historiquement ce sont les grands groupes industriels qui ont été les premiers à mettre en œuvre une démarche de veille. 1. Etat des lieux Les typologies de veilles 2.

Related: